Accueil/Santé/Electrostimulation/Vibro Shaper, croyez-vous au miracle de résultats sans effort ?!

Vibro Shaper, croyez-vous au miracle de résultats sans effort ?!

  • vibroshapper

Ahhh, janvier, cette période où les fêtes de fin d’années viennent de prendre fin, et avec elles, les miracles de Noël.

Plein de volonté et d’entrain, beaucoup en profitent pour se remettre sérieusement au sport pendant un mois, quand d’autres cherchent à emprunter le moindre petit raccourci, on vous voit bande de coquins !

Rites chamaniques pour certains, incantations vaudoues pour d’autres, et électrostimulation pour les plus malinois…

Vous voyez de quoi je parle (oh, j’en suis sûr), c’est dimanche, il pleut dehors, alors forcément, pas trop la mo-mo d’aller faire du sport. Tasse de café dans la main droite, croissant au nutella dans la gauche, télécommande sur le ventre, téléachat en guise de fond sonore (ambiance)…

Vous tendez subitement l’oreille en entendant Branda faire mention d’un appareil pour le moins révolutionnaire qui, tenez-vous bien (vous pourriez renverser votre tasse de kawa) : vous faire fondre comme des rillettes sur un radiateur, SANS LE MOINDRE EFFORT !

Quewa ?!

« Que ouïe-je ? On nous aurait caché ça tout ce temps ! »

Idiots que nous sommes, on s’agglutine dans des salles de sport hors de prix pour suer comme des porcs alors qu’on peut économiser du temps et de l’argent dans la chaleur de nos appartements ?

vibroshaper« Dis m’en plus Brenda tu m’intéresses ! »

C’est Brandon qui prend le relai, plutôt bien galbé le Brandon, il monte sur une machine du turfu, une sorte de vibro plat, et dans un effet slow mo’ des plus réussis, on peut apercevoir ses muscles saillants faire des soubresauts…

Vous avez devant les yeux le vibroshaper…petit condensé de technologie qui ferait pâlir n’importe quelle ceinture d’électrostimulation pour abdos, car ici la promesse n’est pas juste de perdre du ventre : vous allez aussi muscler tout votre corps SANS EFFORT !

« Pfouah, trop puissant, rentre chez toi Arnold, j’arrive » vous dites-vous dans un petit excès d’optimisme…

Alors ce vibroshaper, bijoux de technologie pour sportif fainéant (paradoxal non ?) ou bijoux marketing pour volatile un peu dupe ?

Essayons de voir ce que Brendon et Brenda nous cachent.

Comment fonctionne le vibro shaper (et les plateformes vibrantes de manière générale) ?

Julie tu fous quoi ?

L’idée d’utiliser des vibrations pour se renforcer est loin d’être nouvelle, mais le marketing de masse ne s’en est emparé qu’à la fin des années 90.

Déjà en 1949, une étude s’intéressait aux bénéfices d’une oscillation corporelle, non pas pour proposer une nouvelle méthode de perte de poids sans effort, mais pour atténuer les effets néfastes de l’apesanteur sur les muscles et les os que les cosmonautes subissent.

À noter que plusieurs programmes spatiaux s’y intéressent encore, mais il y a fort à parier que la station spatiale internationale ne soit pas équipée d’un simple Vibro Shaper (je peux me tromper, Thomas Pesquet si tu passes par là ?!).

OK, mais comment on peut se muscler en se faisant vibrer le c*l ?!

Très simple, les constructeurs affirment qu’en s’entrainant sur des surfaces instables, vous jouez sur les mécanismes de proprioception du corps et recrutez plus de muscles, en activant notamment vos « muscles profonds ».

Lorsque vous êtes debout sur votre plateforme à vibration, elle transmet de l’énergie à votre corps, forçant vos muscles à se contracter et à se détendre des dizaines de fois par seconde.

La théorie, c’est donc que les signaux de vibration sont transférés dans les tissus corporels, les tendons et les muscles, ce qui augmente les contractions musculaires et améliore la force, la coordination et l’équilibre musculaires.

À long terme, de telles contractions augmenteraient la masse musculaire et les dépenses énergétiques (tellement à long terme qu’on n’a toujours pas identifié ce point).

La théorie actuelle suggère également que les cellules osseuses sont sensibles à ce type de vibration et réagissent en augmentant la densité osseuse.

Mais ce sont que des théories…

Toujours est-il que maintenant, on retrouve ces plates-formes vibrantes dans de nombreuses salles de sport.

En pratique, il ‘agit d’y faire des exercices tels que des squats, des pompes, des fentes, etc. On s’allonge, on s’assoit, ou se lève dessus, on peut même danser la macarena ou faire le poirier c’est formidable.

Quelle différence y a t-il entre une plateforme vibrante et oscillante ?

Alors grosso modo :

  • Vibrante : mouvement de vibrations sur un axe horizontal de haut en bas (type Powerplate)
  • Oscillante : mouvement de bascule sur un axe central (de gauche à droite), peut être moins agressive

L’amplitude de chaque modèle variera en fonction de l’espacement des pieds par rapport à l’axe. Notez que chaque machine est aussi susceptible de présenter des plages de fréquences différentes.

Quelle est la promesse des constructeurs ?

Il n’y en a pas qu’une, mais si on devait résumer, on pourrait dire qu’il s’agit de tonifier le corps et combattre la graisse sans effort.

En gros, c’est la machine qui travaille, pas vous !

Petit « tips gratos », quand il est question de perte de poids, le terme « sans effort » devrait toujours vous mettre sur la piste d’un mirage, qu’il soit question de machine de gadget, de pilule ou autre.

Si l’on y regarde de plus près, les plateformes comme le vibro shaper promettent monts et merveille :

  • un entraînement optimal en un minimum de temps, car les muscles travaillent «en profondeur»
  • une bonne activation de la circulation sanguine
  • un renforcement de tous les muscles du corps
  • une meilleure récupération pour les athlètes
  • une bonne manière de s’échauffer
  • une méthode pour accroitre le métabolisme
  • une façon de stimuler la production de collagène et donc de prévenir les rides
  • une réduction de la cellulite
  • un excellent brûle graisse
  • un bon moyen d’éliminer les toxines et le cortisol (hormone du stress)
  • Réduire les maux de dos
  • Améliorer la force et l’équilibre chez les personnes âgées
  • Réduire et combattre la perte osseuse
  • bla
  • blablabla
  • blablablabla…

Une véritable liste de Noël, et le tout en 15 minutes par jour trois fois par semaine !

Et si vous achetez la machine vibrante dans les 24h, elle fait aussi le café et la vaisselle, bref, la liste est incroyable et on se demande bien comment on a pu faire sans.

C’est à se demander pourquoi on s’embête à s’entraîner de manière conventionnelle non ?!

Oui, mais en fait non, car la littérature scientifique peine à aller dans le sens de ces allégations…oupsie…

Qu’en dit la science ? De bonnes vibes pour le corps ?

Moi, j’ai un réflexe très basique quand je ne sais pas quoi penser de quelque chose, mais qu’au fond de moi, une petite voix crie « bullshiiiiiiiiiiit » : je m’en remets à la science.

Alors, voyons ce qu’on a en stock au niveau des études réalisées sur le sujet des plateformes vibrantes au sens large (pas uniquement nos copains de chez vibro shaper).

Je tiens d’ailleurs à préciser que toutes ces études ont été menées sur des appareils encombrants et coûteux, et non pas des appareils à usage domestique comme des Power plate (bien que le Power plate dispose de toute une bibliothèque d’études que vous pouvez consulter ici) ou des vibro shaper.

1) Les vibrations aussi efficaces que le running !?

3615 Julie

Une étude a montré qu’une plateforme vibrante pouvait être aussi efficace qu’un tapis de course en ce qui concerne la perte de poids et l’amélioration de la densité osseuse.

Selon cette étude, 20 minutes par jour passées sur la plate-forme vibrante pendant trois mois ont permis de réduire la graisse abdominale et d’augmenter les niveaux d’ostéocalcine (une protéine qui renforce les os) des sujets !

Super, alors j’achète ?

Oui, si vous êtes une souris, ou si vous en avez une en surpoids…

En effet, l’étude portait sur des souris génétiquement modifiées pour devenir obèses et diabétiques, les pauvres bestioles étaient séparées en 3 groupes sur 12 semaines :

  • sédentaires
  • tapis de course
  • vibration

Résultat des courses, les souris du groupe « tapis de course » et « vibration » présentaient à peu près les mêmes résultats en termes de perte de poids et de diabète (mesures prises par des tests de tolérance au glucose et à l’insuline).

Alors oui, secouez des souris peut être aussi efficace que de les inciter à faire des exercices plus vigoureux, mais cela les stress sans doute énormément aussi.

Ce que vous devez retenir de cette étude :

  • vous n’êtes pas une souris (je sais, ça fait un choc à entendre !)
  • un seul type spécifique de vibration a été testé dans cette étude
  • les vibrations peuvent causer des effets secondaires (nausée, fatigue, troubles visuels, etc)
  • on ne sait encore rien des vibrations (effets à long terme, fréquences, types et amplitudes bénéfiques, etc..)

2) Une bonne manière de brûler les graisses et perdre du poids ?

Dans la littérature scientifique, nous avons cette étude qui s’est penchée sur la question de la lipolyse (A.K.A le fait de dégommer les graisses avec une plateforme vibrante).

Cette étude a examiné les effets des vibrations transmises à l’ensemble du corps sur les réponses hormonales et lipolytiques.

8 hommes ont suivis des sessions de vibrations et des sessions « témoins » sur des journées différentes.

Les séances de vibrations consistaient en 10 séries de vibrations d’une durée de 60s avec des périodes de repos de 60s entre chaque série (fréquence 26 Hz). Les sujets maintenaient une position de squat statique sur la plate-forme.

Des échantillons de sang ont été prélevés avant les deux essais et pendant la période de récupération.

L’étude a conclut qu’il était peu probable de générer une lipolyse avec ce type d’exercice.

Une autre étude avec un panel plus conséquent de 48 femmes non entraînées sur 24 semaines d’entraînement.

Les sujets étaient répartis en trois groupes distincts :

  • un groupe de « vibration du corps entier » de 18 femmes qui a effectué des exercices statiques et dynamiques sans charge sur une plate-forme vibrante (Power Plate à 35-40 Hz
  • un groupe d’entrainement résistance de 18 femmes qui a suivi un programme d’entraînement standard de 15 à 40 min de cardio suivies d’exercices dynamiques de leg press et de leg extension
  • un groupe témoin de 12 personnes sans programme d’entrainement

Les deux groupes « vibrations » et « résistance » s’entrainaient 3 fois par semaine.

Les mesures comprenaient une mesure de la composition corporelle par pesée sous-marine (plus mesures par plis cutanés), un relevé de la force isométrique et isocinétique de l’extension du genou a été mesuré (au moyen d’un dynamomètre à moteur Technogym).

Résultats :

  • aucun changement significatif dans le poids, le pourcentage de graisse corporelle ou l’épaisseur du pli cutané dans aucun des groupes
  • la masse sans graisse n’a augmenté de manière significative que dans le groupe des vibrations du corps entier
  • un gain de force significatif a été enregistré dans le groupe des vibrations du corps entier et dans le groupe fitness

En conclusion, l’entraînement par vibrations du corps entier n’a pas été en mesure de réduire le poids, la graisse corporelle totale ou la graisse sous-cutanée des sujets. Il a cependant induit un gain de force au niveau de l’extension du genou (comparable à celui de l’entrainement par résistance) combiné à une légère augmentation de la masse maigre.

Enfin, une petite étude menée sur 79 participants a prouvé qu’une perte de poids était possible en combinant Vibrations + Nutrition, logique, on peut maigrir avec n’importe quel programme à compter du moment où l’on mène une diète en parallèle.

Que retenir ? Ce dont on se doutait déjà fortement, perte de poids ne peut pas rimer sans effort ! Bien que l’entrainement par vibration puisse en théorie tonifier les muscles, il n’est certainement pas en mesure d’induire une perte de poids significative à lui seul. Si vous misiez là dessus pour maigrir, vous allez devoir combiner plateforme vibrante avec une autre forme d’exercice et une bonne nutrition. Si j’étais vous, je placerais mon argent et mes efforts ailleurs.

3) Les vibrations, bonnes pour nos seniors ?

vibroshaper pour seniorC’est de loin le champ d’application le plus intéressant à mon sens.

Les seniors font souvent face à :

  • une perte de densité osseuse et de muscle
  • une perte d’autonomie
  • une perte de mobilité (qui peut être dû à l’arthrose)
  • un risque accru de chute

Difficile en de telles conditions de se remettre au sport quand on se sent fragile.

On sait pourtant que l’activité physique est primordiale à tout âge, renforçant le capital osseux et la masse musculaire, lubrifiant les articulations. La meilleure prévention des douleurs liées à l’âge est souvent le mouvement.

Les plateformes vibrantes oscillantes pourraient-elles venir en aide à nos seniors ?

S’ils étaient des animaux, la science porterait à croire que oui (les études montrent en effet que la déformation mécanique à haute fréquence stimule la solidité osseuse dans différents modèles animaux), mais pour ce qui est des études sur les humains, les résultats semblent encore une fois mitigés.

Une étude a toutefois été menée sur 70 femmes ménopausées (car plus à risque de développer l’ostéoporose) de 58 à 74 ans sur 6 mois.

Ces sujets été divisés en trois groupes distincts :

  • entrainement de résistance = exercices dynamiques de leg press et de leg extensions
  • groupe témoin = pas d’entrainement
  • entrainement de vibrations du corps entier = exercices statiques et dynamiques d’extension du genou sur une plate-forme vibrante

Les groupes « résistance » et « vibrations » se sont entraînés 3 fois par semaine pendant 24 semaines.

Résultats :

  • Aucun effet secondaire lié aux vibrations n’a été observé.
  • L’entraînement par vibration a amélioré la force musculaire isométrique et dynamique de +15% et + 16% et a également augmenté significativement la densité osseuse de la hanche de 0,93%
  • Aucun changement significatif de densité osseuse n’a été observé chez les femmes ayant suivi un entraînement de résistance

Ces résultats suggèrent que l’entrainement par vibration pourrait être un moyen pratique et efficace de diminuer les risques de chutes et de fractures chez les personnes âgées.

Calmos toutefois, il s’agit là de l’une des études les plus probantes à ce jour, et les meta analyses les plus récentes ne se risquent pas à affirmer que la thérapie par vibrations du corps améliore la densité osseuse (certaines études ne montrent aucun changement). Il faut donc toute proportion gardée et attendre plus d’études sur le sujet, mais certains résultats semblent prometteurs pour nos seniors.

Les contre-indications à l’utilisation d’un vibro shaper

avis vibro shaper

Si les bienfaits sont dans l’ensemble assez mitigés et discutables, les contre-indications à respecter en revanche sont claires et limpides.

La médecine ne sait que trop bien qu’une exposition prolongée aux vibrations n’a rien de bon à offrir et nombreux sont les employés de chantier à présenter des problèmes de santé dus à l’utilisation de leur marteau piqueur (phénomène de Raynaud, syndrome du canal carpien et j’en passe). On sait également que les pilotes d’hélicoptère, soumis aux vibrations de l’appareil, sont plus susceptibles de souffrir de lombalgie.

Bon, on n’est clairement pas sur le même type de vibration entre une tronçonneuse et un vibro shaper, ni sur une même durée d’exposition, mais rien n’empêche de penser que la courte durée d’exposition aux vibrations lors d’une utilisation « sportive » est entièrement dénuée d’effets secondaires.

D’ailleurs les fabricants indiquent un certain nombre de contre-indications, pour se dédouaner en cas de problème, car le fait est qu’on manque encore de données quant aux risques potentiels (décidément on ne sait vraiment pas grand-chose de ces appareils).

Voici donc une liste de contre-indications à respecter :

  • Fracture et plaies récentes (les vibrations peuvent causer des micros fissures)
  • Prothèse articulaire, s’abstenir
  • Hernie discale en phase aiguë : on annule le plan vibro !
  • En cas d’inflammation (ou même de grippe) on évite, car l’activité cellulaire peut augmenter
  • Femmes enceintes, on évite absolument, quel que soit le stade de la grossesse
  • Problèmes rétiniens
  • On évite en pleine croissance, pourrait fragiliser les os
  • Dicopathie
  • Pacemaker ou autre implant intracardiaque
  • Arthropathie
  • Maladies cardiovasculaires
  • Etc

Cette liste n’est pas exhaustive, prenez bien le temps de consulter les contre-indications indiquées sur votre appareil vibratoire.

Alors on achète ou pas ?

Et si on retournait aux bases plutôt ?

vibro pigeonC’est évident, je ne vais pas vous dire d’aller dépenser quelques centaines d’euros dans une plateforme vibratoire si l’utilisation n’est pas clairement justifiée, et au vu de ce que nous montre la science, les exemples probants d’utilisations sont assez maigres !

Jusqu’alors, les études sont peu concluantes et souvent réalisées sur des machines différentes, avec des fréquences de vibrations différentes, il est donc très difficile de dresser des conclusions générales.

On sait juste que l’on manque encore cruellement de données

Pour ce qui est du modèle précis « vibro shaper », hormis quelques retours utilisateur bénéfiques, il est bien difficile d’affirmer quoi que ce soit !

Je ne vous recommande clairement pas d’acheter ce modèle, si vous tenez vraiment à faire un entrainement de ce genre, optez pour un Power Plate ( dispositif déjà plus sérieux et qui a fait l’objet de certaines études) que vous retrouverez en salle, avec l’accompagnement d’un coach.

Tout à jeter alors ?

Comme on a pu le voir, il existe un gouffre entre la liste des promesses des constructeurs et les effets « prouvés ». On peut facilement affirmer que la plupart des fabricants de plateformantes vibrantes dédiées à l’usage domestique exagèrent les prétendus bénéfices et détournent les études.

Si ce marketing ne rend pas service à l’entrainement par vibrations, je pense qu’il ne faut pas totalement le dénigrer pour autant, simplement revoir ses attentes vis-à-vis de ce genre de plateformes :

  • Pour l’athlète actif qui veut récupérer : plus que mitigé
  • Pour l’athlète qui cherche à augmenter ses perfs’ : sûrement une perte de temps
  • Pour celui qui cherche à perdre du poids sans effort et sans régime…à aucun moment !!
  • Pour les personnes en surpoids à mobilité réduite : éventuellement, couplé avec un autre entrainement
  • Pour les personnes âgées qui veulent renforcer leur densité osseuse, rester actif et limiter le risque de chute : oui, si pas de contre indications
  • Pour les personnes sédentaires à mobilité réduite : oui, idem, si pas de contre indications
  • Pour les athlètes de retour de blessure (comme pour retrouver une certaine mobilité dans les chevilles) et veulent faire de la rééducation proprioceptive: éventuellement
  • Pour se préparer à des sports qui impliquent des vibrations (ski, moto, etc.) : pourquoi pas

Vous pouvez très bien avoir recours à l’entraînement par vibration si vous cherchez simplement à être actif, à bouger dans une certaine mesure et à vous réadapter à la suite d’une blessure antérieure.

Je pense également aux seniors qui n’ont plus la même mobilité et veulent se renforcer, réduire leur risque de chute en améliorant leur équilibre ou leur densité osseuse, là les vibrations peuvent se montrer intéressantes.

En ce qui concerne les athlètes en revanche, force est de constater que les études sont peu concluantes. La piste reste ouverte quant à la rééducation, la récupération (réduction des DOMS) ou encore la prévention des blessures.

Quoi qu’il en soit, si cet entrainement vous donne la motivation de bouger et de vous rendre actif, alors soit, ce sera de toute évidence mieux que rien.

Mais pensez à combiner cette forme d’entrainement avec une autre pour des résultats optimaux, ne soyez pas dépendant des vibrations, elles ne doivent JAMAIS exclure d’autres équipements (mais travailler en combinaison). Aussi, tâchez autant que possible de pratiquer sous la surveillance d’un coach.

Sources :

jeudi 14 février 2019|

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer