Accueil/Entrainement sportif/Motivation sport/Écouteurs Bluetooth Sport/[Test] Optoma NU Force Be Free 5, des écouteurs Bluetooth taillés pour le sport ?

[Test] Optoma NU Force Be Free 5, des écouteurs Bluetooth taillés pour le sport ?

  • Avis OPTOMA NU FORCE BE FREE 5

Je me suis donné une mission en 2019 : trouver les parfaits écouteurs Bluetooth de sport.

Bon, dit comme ça évidemment, ça ne parait pas être un objectif sportif de fou comparé à « courir un ironman » ou « prendre 15 cm de détente verticale », mais eh, chacun son truck !

Moi je n’en peux simplement plus d’aller courir avec des écouteurs qui pendouillent, s'emmêlent et se font la malle de mes oreilles (on a tous nos p’tits problèmes dans la vie) !

Donc régulièrement vous aurez des nouvelles de ma quête aux parfaits écouteurs de sport, et on commence avec les Optoma NU Force Be Free 5 que je teste depuis maintenant près d’un mois.

Les critères que je regarde attentivement sont les suivants :

  • confort dans les oreilles et ajustement : je ne veux pas que ça tombe quels que soient mes mouvements
  • isolation : je ne veux surtout pas entendre les discussions autour de moi, ni certaines musiques de salles de sport…
  • autonomie : je ne veux pas avoir à recharger les écouteurs après chaque séance, simplement parce que je n’y pense jamais
  • résistance à la sueur : je ne veux pas les griller après un entrainement HIIT…
  • connectivité : je ne veux surtout pas que la musique saute en pleine montée d’adrénaline, lorsque j’ai le plus besoin de motivation

Avec ces critères en tête, voyons ce que les Be Free5 ont dans le slip !

Présentation des écouteurs

test optoma befree 5

La marque Optoma n’est pas la plus connue lorsque l’on parle d’écouteurs de sport.

Elle bénéficie en effet d’une moins bonne exposition médiatique que Beats ou encore Jaybird, mais avec 8 modèles « Nu Force » en stock et un solide savoir-faire dans le monde de l’audio, j’ai voulu me faire une idée, d’autant que les prix sont relativement abordables.

Côté conception, c’est une petite pépite et on se croirait vraiment sur un modèle haut de gamme (alors que le modèle haut de gamme de la firme est le Nu Force 8).

Si le packaging est évidemment très soigné, que dire de ce qu’il renferme ?

Les écouteurs sont accompagnés d’un petit étui très stylé et très bien fini en plastique noir mate qui fait également office de recharge (nous y reviendrons sur la partie autonomie).

Les écouteurs bénéficient eux aussi de ce perfectionnisme de conception avec des courbes élégantes et un design conçu autour d’une enveloppe noire texturée ponctuée d’une couverture brillante aux motifs argentés, à la fois doux au toucher et brillants à la lumière du jour.

Bref côté design c’est vraiment très sympa.

Chaque embout des écouteurs est en fait un bouton, dont différentes combinaisons permettent différentes commandes.

be free 5

Le design des Nu Force Be Free 5 est très sympa (ma photo est véritablement pourrie en revanche)…on voit les cousins derrière, les Nu Force 4

Chaque écouteur renferme une LED pour vous indiquer s’il est branché, s’il est jumelé ou s’il est à court de batterie.

Les boutons fonctionnent très bien, presque un peu trop…si bien qu’il est très facile d’appuyer une fois sur les écouteurs sans le faire exprès, ce qui entraîne la pause de la musique. Par ailleurs, chaque pression sur le bouton alors que l’écouteur est dans l’oreille enfonce un peu plus ce dernier, ce qui me gêne personnellement, car cela ma force à les réajuster.

Pour ce qui est des commandes les voici :

  • réglage du volume : c’est la pire commande qui soit, vous devez maintenir le bouton 2 secondes à droite pour baisser d’un cran et 2 secondes à gauche pour augmenter. Déjà c’est pas logique pour moi, mais y’a pire : si t’as pas Bac +3 en comptage de Mississippi t’es dans la caille ! Une pression trop longue éteindra les écouteurs tandis qu’une pression trop courte mettra en pause…
  • double pression à gauche : tu convoques Siri
  • double pression à droite : tu passes une chanson
  • pression durant 4 secondes : éteindre les écouteurs
  • pression durant + de 4 secondes quand les écouteurs sont éteints : passer en mode « pairing »

La vérité : c’est pas super ergonomique, non seulement il faut retenir toutes les commandes, mais elles ne sont pas très intuitives non plus (le nombre de fois où je me suis fait interrompre par Siri alors que je cherchais juste à changer de chanson…grrr).

Confort d’utilisation : ça fit ou ça fit pas ?

L’ajustement est un peu précaire au début, on voit mal dans quel sens c’est censé rentrer, et le petit « goupillon en caoutchouc » n’aide pas beaucoup.

Mais après plusieurs essais, j’ai finalement été capable de trouver le bon ajustement, et je dois dire que les écouteurs « fit » plutôt bien.

Nuforce suggère de placer l’écouteur dans l’oreille et de le tourner vers l’arrière au fur et à mesure que vous l’insérez, ce qui fonctionne bien une fois compris (faut dire que le manuel d’utilisation en mode pictogramme n’est pas des plus clair) et permet une excellente isolation des sons extérieurs.

La partie confort est un peu délicate à juger, car elle dépend énormément de l’anatomie de chacun. Ma copine qui a de plus petites oreilles que moi ne trouve pas exemple par la paire des plus confortables, ce que je peux comprendre, puisque je trouve la monture assez large. Les écouteurs sont toutefois accompagnés de 4 tailles d'embouts et 3 tailles de « crochets », ce qui doit en théorie permettre à chacun d’y trouver son compte.

Ceci étant dit, dans mon cas, une fois dans les oreilles, les écouteurs y restent et j’ai tendance à les oublier.

C’est à ce moment que la promesse « BeFree » d’optoma prend tout son sens, et je peux vous dire que quand on n’est pas habitué au sans-fil, c’est assez étrange au début. Première fois à la salle, j’ai oublié mon téléphone dans le casier tellement j’étais « libre », ce n’est que quand la musique a coupé (portée sans fil dépassée) que je m’en suis rendu compte…

Il m’arrive encore de lever instinctivement la main pour déplacer le fil comme je le faisais normalement, et c’est toujours cool de réaliser qu’il n’y en a pas !

Pour être allé courir plusieurs fois avec, je n’ai rien à dire de ce côté-ci, sur les sorties d’une heure, RAS, les écouteurs ne bougent pas, c’est très agréable.

Note : un mot sur les petits crochets en plastique que vous voyez sur l’image ci-dessus, ils sont supposés apporter une adhérence supplémentaire, mais je dois dire que je ne les aime pas beaucoup. Ils sont assez ch**nts à mettre et se barrent rapidement, si bien que je ne les utilise pas, et je ne vois pas grande différence. Bref, c’est certainement un plus, mais on peut s’en passer sans que le grip soit mis à mal.

Autonomie

autonomie befree nu force 5

Ce boitier avec chargeur intégré est un modèle du genre, il permet jusque 4 recharges des écouteurs sans avoir besoin d’être alimenté.

La durée de vie de la batterie des NuForce 5 indique 16 heures d’écoute au total, mais attention, il y a une subtilité !

Rappelez-vous, je vous ai dit que les écouteurs sont livrés dans une belle petite boîte noire qui fait aussi office de chargeur. Et bien en fait, c’est cette boite qui a une autonomie de 16 heures et non les écouteurs eux-mêmes, je m’explique.

L’étui que vous voyez ci-dessus peut être chargé pleinement puis débranché (l’opération prend 2-3 heures), ensuite, vous pouvez venir « pluger » (ce qui se fait d’ailleurs de manière très agréable, car les écouteurs sont attirés par un champ magnétique) vos écouteurs dedans et ces derniers se rechargeront même si l’étui n’est pas branché, ce qui est une excellente idée (une LED sur le boitier indique l’état de charge).

Les écouteurs ont quant à eux une autonomie de 3-4 heures environ, vous pouvez donc les recharger jusque 4 cycles dans leur boitier sans avoir à recharger le boitier en question (quand vous êtes en déplacement c’est top).

C’est très pratique, car cela vous permet de mettre le boitier à recharger lorsque vous utilisez vos écouteurs, afin de vous assurer que celui-ci soit toujours plein quand vous les rangerez après utilisation.

Cerise sur le clafoutis, une fois placé à l’intérieur de l’étui, les écouteurs s’éteignent automatiquement pour être chargés et, une fois retirés, ils s’allument automatiquement et se connectent au dernier appareil avec lequel ils aient été appareillés (si l’appareil est allumé et que son Bluetooth est actif).

Note : je vous recommande d’avoir toujours votre boitier de rangement sur vous, les écouteurs étant assez petits, vous ne voulez pas les ranger n’importe où et risquer de les perdre.

Je trouve l’idée de la recharge indépendante du boitier excellente, mais j’aurais apprécié :

  • qu’un cycle d’écouteurs dure plus que 3-4 heures (dépend du volume employé), même si c’est déjà beaucoup
  • qu’on ait un meilleur indicateur en cas de batterie faible, un petit message sonore à une heure de la décharge complète serait bien par exemple

Connectivité

manuel d'utilisation befree 5

Pour le manuel mieux vaut avoir pris option hiéroglyphes à la Fac sinon c’est die ! Optoma joue sur la simplicité, les mots c’est surfaits en 2019 (moins relou pour la trad surtout), au final, on s’en sort…avec le manuel en ligne !

Je ne vais pas faire dans le suspense, c’est ici que ça pêche !

Ça commence pourtant plutôt bien puisque les écouteurs sont très faciles à appareiller avec n’importe quel support, il suffit simplement de les allumer (pression longue), d’activer le Bluetooth du téléphone et de rechercher le dispositif. Une fois enregistré, vous n’aurez plus à le faire les fois suivantes et l’opération vous prendra quelques secondes.

Je n’ai jamais eu aucun problème de ce côté-ci.

L’écouteur droit est l’écouteur « maître », et il envoie le son à l’écouteur gauche.

Bon, le problème, c’est que régulièrement, l’écouteur gauche « saute », et la musique n’est plus audible pendant une courte période de temps (de l’ordre de la seconde).

Ces coupures de connexion sont frustrantes et sont le seul vrai point noir de cette paire, tous les utilisateurs s’en plaignent, ce n’est donc pas une paire défectueuse que j’ai eue. Les déconnexions n’ont rien à voir avec la portée entre le téléphone et les Nu Force 5 (portée qui est plutôt bonne pour le coup), ni avec le modèle du téléphone en question. Je pense qu’elles sont davantage dues aux interférences, car cela se produit beaucoup en salle de sport, là où beaucoup de personnes utilisent leurs cellulaires intelligents.

Alors je dis « fréquemment », mais c’est quoi fréquemment ?

Disons que sur une heure de course, l’écouteur gauche va se déconnecter une quinzaine de fois à raison d’une 1/2 seconde à chaque fois. Parfois, le droit saute également.

En revanche, quand j’utilise les écouteurs à la maison avec l’ordinateur, je n’ai pas autant le problème (une déconnexion par heure peut être).

Autre petit souci technique relevé, lorsque l’on utilise cette fois la paire pour regarder des films, on observe un décalage entre le son et l’image (délai d’une seconde environ), agaçant…

Tout cela est d’autant plus frustrant que le son des Nu Force est très propre avec de bonnes basses, que l’insonorisation est satisfaisante (même à bas volume on n’entend rien, d’ailleurs c’est l’horreur quand quelqu’un vient me parler à la salle, je dois tout enlever) et qu’aucun grésillement désagréable n’est à noter quand le son est bas ou coupé.

Cette connectivité est donc la tâche sur le tableau quasi impeccable, la croûte qui fait mal.

Verdict : on craque ou non ?

acheter be free nu force 5

Promo
BE Free5 ecouteur Intra auriculaire True Wireless
  • Sans câble - Des écouteurs véritablement sans fil
  • Chargement rapide - Profitez d'1 heure de musique avec 15min de charge
  • Son de qualité audiophile grâce aux transducteurs en Graphene - Améliorés avec la compatibilité AAC pour Apple et Android 8.0

Notez que les acheteurs d’amazon n’ont pas été tendres avec le produit en lui attribuant la note de 3 étoiles sur 5. Perso, je leur mettrais davantage 3,5 voir 4 étoiles, avec un nouveau prix inférieur à la centaine d’euros.

Disons que je les recommanderais les yeux fermés s’il n’y avait pas ce fuc***g problème d’interférence qui fait que parfois, l’écouteur gauche saute (cela reste occasionnel, mais c’est frustrant).

C’est vraiment dommage, car à ce prix et avec cette qualité sonore, les écouteurs Optoma NuForce BE Free5 pourraient être de sérieux compétiteurs à la course aux meilleurs écouteurs de sport sans fil. Pour une copie parfaite, Optoma doit impérativement résoudre ce problème de connectivité, améliorer les commandes et augmenter un poil l’autonomie.

ll n’en demeure pas moins que ce sont là de très bons écouteurs de sport dotés d’un vrai système sans fil à un prix attractif.

[Test] Optoma NU Force Be Free 5, des écouteurs Bluetooth taillés pour le sport ?
5 (100%) 1 vote

mardi 19 février 2019|

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer