Accueil/Entrainement sportif/Musculation/Equipements de Musculation/[Test] Nike Romaleos 2, des chaussures taillées pour progresser en musculation

[Test] Nike Romaleos 2, des chaussures taillées pour progresser en musculation

  • nike romaleos 2

Quand on parle d’équipement de musculation, on parle souvent peu de chaussures de musculation. Pourtant il existe bel et bien des modèles conçus pour vous rendre la progression plus efficace. C’est le cas des Nike dont nous allons parler aujourd’hui.

Les Nike Romaleos 2 sont les dignes successeurs du modèle original, premier du nom, créé par Nike en 2008 à l’occasion des Jeux olympiques de Beijing (ça ne nous rajeunit pas). La première paire s’était rapidement fait un nom et une réputation, devenant LA meilleure chaussure de musculation du marché.

Deux ombres au tableau de ce premier succès toutefois, son prix élevé et sa réputation de chaussures lourde…très lourde ! Il est l’heure de voir si la seconde version sortie à l’occasion des Jeux olympiques 2012 de Londres a su faire mieux que son ainé.

Présentation des Nike Romaleos 2

Les Nike Romaleos 2 reprennent les grandes lignes qui avaient forgé le succès de la première paire, à savoir une construction solide, sans toutefois reproduire les erreurs du passé. Nike a compris la leçon et s’est donné le défi de faire tenir cette robustesse dans 477g par chaussure ! Une performance lorsque l’on constate la solidité de la basket. Les Romaleos 2 sont donc une version plus mobile et bien plus légère qui n’en demeure pas moins très stable et robuste, cela se ressent dès la première prise en main.

Les chaussures sont fabriquées de cuir synthétique, ce qui leur confère une certaine « souplesse ».
2 bandes de velcro viennent s’ajouter à la structure, non pas pour les grands enfants nostalgiques de l’époque des chaussures à scratch, mais bien pour assurer une stabilité inégalable du pied. L’un est situé près de la languette et l’autre proche des orteils. Ces bandes de stabilité intègrent toutes deux à leurs extrémités des bandes de plastiques qui préviennent l’effilochage de l’ensemble.

avis nike romaleos

Le talon, très haut, prédomine sur les Romaleos 2

La semelle quant à elle est très rigide, avec un talon très haut, ce qui ne déroge pas à la règle d’or en matière de chaussures d’haltérophilie. C’est cette partie de la chaussure qui confère une stabilité exceptionnelle lors d’exercices fondamentaux comme le squat, et ce qu’importe la charge employée. Le talon qui mesure 1,9 centimètre est fait de TPU, le plastique utilisé est dur et transparent, ce qui confère une touche esthétique sympa à la chaussure.

nike bridge sur la romaleos 2On peut observer dans la semelle le « Nike Power Bridge », un nom de technologie un peu barbare propre à Nike qui désigne simplement un trou dans la chaussure, visant à la rendre plus légère sans pour autant nuire à sa stabilité.

La chaussure est livrée avec deux paires de semelles, l’une plutôt soft, idéal pour l’entrainement et l’autre plus rigide, destinée à la compétition ou à établir des records personnels avec des charges lourdes.

Fashion touch, différentes couleurs disponibles

avis nike romaleos 2

Si j’avais au début un peu de mal avec le look de la chaussure, je dois admettre qu’avec le temps je m’y fais plutôt bien (ayant l’occasion de les observer sous toutes leurs coutures dans les miroirs de la salle de musculation) et je dois dire que les lignes droites et futuristes du modèle sont en fait séduisantes, surtout pour des chaussures de renforcement musculaire.

De plus, Nike offre un choix de couleurs confortable, vous pourrez opter pour du blanc, du noir ou du jaune sur le site français du fabricant. J’aurais voulu du jaune bien flashy mais malheureusement, il n’y en avait plus lorsque j’ai passé commande. Je crois savoir qu’il existe d’autres couleurs si le marché comme du gris ou du rouge, mais je ne sais pas exactement où, il faudra sans doute fouiller du côté des sites américains.

Confort et tailles

C’est toujours la partie que je crains quand je reçois de nouvelles chaussures, l’essayage ! Et pour cause, mes pieds sont véritablement mal fichus avec une voûte plantaire plus que creusée.

Après l’appréhension, je me décide enfin à essayer. Mes premières sensations ne sont pas des meilleures, je ne vous le cache pas, mon pied semble avoir du mal à se faire à la semelle plate. En revanche, je dois dire que je suis très satisfait de l’espace disponible à l’intérieur des chaussures, le bout un peu carré est propice aux pieds larges comme les miens et mon 46 rentre à merveille dedans.

Les premiers pas sont assez spéciaux, on a l’impression d’être dans des chaussures de ski, le talon très imposant donne l’impression de ne pas vouloir partager le sol avec le reste du pied ! Cette sensation étrange s’estompe naturellement après quelques minutes.

J’ai opté pour la seconde semelle livrée avec les Nike, qui est pourtant préconisée pour la compétition (pas du tout mon cas donc), car elle épouse mieux ma voûte plantaire. Il convient à chacun de choisir sa semelle de prédilection.

Après une douzaine de séances menées à bien avec les Romaleos 2, mon pied est parfaitement habitué et je reconnais un confort appréciable. Quand les scratchs sont bien ajustés, c’est un régal pour les pieds qui sont maintenus à la perfection. Je n’aurais jamais parié là-dessus, mais le confort de cette chaussure est franchement au rendez-vous, même après des séances de deux heures, mes pieds ne souffrent nullement.

Des séances musclées avec les Romaleos 2

test romaleos 2

Voyons maintenant comment les chaussures réagissent pendant l’entrainement. La différence avec des chaussures de training classique se fait sentir immédiatement au niveau du squat, c’est le jour et la nuit comparé à mes anciennes chaussures d’entrainement. La stabilité apportée au mouvement par les chaussures est incroyable, sans blague, on a l’impression de pouvoir détruire tous ses records.

D’ailleurs, je ne dis pas qu’il y a une corrélation, mais la première semaine durant laquelle j’ai porté les Romaleos, j’ai battu mon (faible) record personnel de squat. Je ne m’enflamme pas, ce n’est peut-être qu’une heureuse coïncidence, ou une sorte d’effet placebo.

C’est vrai que le fait de savoir ces chaussures à mes pieds me donne une impression de sécurité totale et par conséquent plus de confiance en moi. Je n’ai ainsi pas hésité à charger davantage la barre qu’à l’accoutumée et les répétitions sont passées « facilement ». Même si ce n’est qu’un effet placebo, je prends !

Le placement des pieds est donc significativement amélioré, je ne remarque plus aucun problème au niveau de mes genoux qui avaient auparavant tendance à vouloir se dire bonjour lors de la phase ascendante de mes squats.

De savoir que ma forme est maintenant plus propre et que je suis en sécurité me permet de me concentrer sur la poussée. À ce sujet, j’ai aussi l’impression de ne plus avoir à me focaliser sur l’idée de pousser le sol avec mes talons, j’ai cette sensation que cela se fait machinalement avec ces hauts talons présents sur la Romaleos 2.

La principale différence pour ma part se situe donc au niveau des squats, et un peu sur le soulevé de terre durant lequel j’ai maintenant de meilleurs appuis au sol, les pieds bien « bétonnés ». Je ne pratique personnellement pas de mouvement comme le « clean and jerk », mais vous devriez aussi noter une différence sur ce type d’exercice.

Une v3 à l’horizon, on changerait quoi ?

Une Romaleos 3 a déjà été annoncée, mais est-il possible d’améliorer encore le modèle ? Bien que la Romaleos 2 soit quasi irréprochable, le terrain est tout de même encore propice à l’amélioration.

Au niveau du prix tout d’abord, il est évident que ces chaussures sont loin d’être abordables. Certes ce sont les meilleures su marché et la qualité possède un coût, mais tout de même…200€, cela en poussera plus d’un à aller chercher des alternatives moins onéreuses.

La seconde amélioration que je vois s’apparente à du chipotage, c’est souvent le cas quand on est en présence d’excellence. J’ai remarqué que le scratch situé en haut de la chaussure est un poil trop long, ce qui fait que lorsqu’il est serré à fond, la bande arrive quasiment au sol, cela peut devenir un problème avec un risque de marcher dessus. Cela reste un petit détail, mais il faudrait peut-être revoir un peu la longueur de cette bande pour une future version.

Conclusion

avis test romaleos 2


Globalement, je suis extrêmement content de mes Nike Romaleos 2, bien que très onéreuses, elles assurent amplement leurs rôles de leaders du marché. Le prix est justifié tant la qualité de la chaussure est au rendez-vous, nul doute que l’on est sur une paire durable qui tiendra des années.

Design et Finitions 90%

Surélevée avec des lignes futuristes et carrées, la Nike Romaleos n’en demeure pas moins élégante, surtout pour une chaussure de musculation ! Les finitions sont parfaites, il n’y a rien à jeter et les scratchs apportent une touche esthétique non discutable en plus d’un maintien optimal des pieds.

Stabilité 100%

Le gros point fort de la chaussure, si vous souhaitez vous améliorer sur des mouvements comme le squat, alors il est certain que ce modèle va vous y aider, en vous apportant sécurité et maintien. La chaussure à elle seule est un correcteur de mouvement. Je vous défie de décoller vos talons durant vos squats avec ça ! Tout simplement parfait pour exploser ses records personnels.

Solidité 100%

Le deuxième gros point fort des Romaleos, on est clairement en présence d’une chaussure robuste et durable (vu le prix il vaut mieux me direz vous). Les matériaux utilisés sont solides et de qualité, le pied est parfaitement maintenu et protégé, vous pourriez vous faire tomber un haltère dessus que vous ne le sentiriez à peine !

Taille et confort 90%

En terme de confort, ces chaussures sont bien agréables à porter, bien qu’il faille passer par une phase d’adaptation pour ceux qui n’ont jamais porté ce type de baskets. Je trouve qu’elles taillent parfaitement (ni trop petit, ni trop grand) et même mes pieds bizarres s’y sentent bien.

J’apprécie l’espace disponible pour les orteils, on y est très confortable. Mes pieds sont un peu spéciaux, très voûtés, avec un grand « coup de pied », et pourtant, malgré la « platitude » des semelles, je m’y sens réellement bien.

Je recommande donc les Romaleos 2 à tous pratiquants sérieux et assidus de musculation. Je reviens sur le caractère de non-polyvalence des chaussures, qui sont vraiment destinées exclusivement à la pratique de l’haltérophilie. Pas question ici de faire des séances mêlant travail plyométriques et exercices de résistance (encore moins cardio/ course). Les chaussures ne sont ni faites pour courir, ni pour sauter, mais bien pour soulever !

Si vous êtes en recherche d’excellence pour progresser en musculation, ce sont bien ces chaussures qu’il vous faut !

Acheter les Nike Romaleos 2
[Test] Nike Romaleos 2, des chaussures taillées pour progresser en musculation
3.8 (75%) 4 votes

mardi 6 décembre 2016|

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer