Accueil/Entrainement sportif/Motivation sport/Bracelet connecté/[Test] Garmin Vivofit 2, vos pas comptent ! Comptez les !

[Test] Garmin Vivofit 2, vos pas comptent ! Comptez les !

  • garmin vivofit 2

J’ai eu le plaisir de pouvoir tester ces derniers mois le bracelet tracker d’activités dernière génération de chez Garmin. Il s’agit du Garmin Vivofit 2, et celui-ci est à mon poignet à l’heure où j’écris ces lignes. Non il ne compte pas le nombre de caractères que je tape à la minute ni le nombre de fautes d’orthographe (dommage), mais bien le nombre de pas que je fais, c’est à dire pas grand-chose, car je ne rédige pas encore en marchant.

Bref vous l’aurez compris, le vivofit a pour but de suivre votre activité physique au fur et à mesure de la journée, et de s’assurer que vous faites bien vos devoirs de dépense énergétique quotidienne ! Le marché regorge de produits de ce genre, voyons donc à quoi ressemble la proposition de Garmin.

Vivofit 2 et design

bracelet Garmin

Le design est un tout pour un produit, et cela commence à l’ouverture de la boîte ! Le packaging sobre et élégant estampillé Garmin nous offre un aperçu concret de ce qui se trouve à l’intérieur, ce qui m’a immédiatement plu et donné l’envie d’ouvrir (l’inverse aurait été étonnant). Dans la boîte on retrouve le bracelet et son petit frère, je m’explique, le vivofit 2 vient avec deux bracelets de tailles différentes. Cela ne veut pas dire pour autant que vous aurez 2 vivofit, ne vous emballez pas, cela veut simplement dire que le vivofit 2 est un “simple” capteur qui est “enfilable” dans un bracelet de votre choix (couleur et taille), très personnalisable donc. Un premier bon point.

bracelet garminLes bracelets sont accompagnés des éternels livrets que personnes ne lit (ou peut être que je suis le seul ?) et d’un petit dongle USB qui est présent à des fins de synchronisation. Nous reviendrons sur la synchronisation.

Je m’étonne de ne pas voir de câble USB…j’observe le vivofit 2 et surprise, pas non plus de connectique pour la recharge !!? Ils sont tombés sur la tête chez Garmin ? Peut-être un dispositif solaire ? Et non, il s’agit simplement d’une pile qui se charge d’alimenter la bête. Alors là je vois venir les sceptiques, dont je suis généralement le premier : “OK, alors on va devoir changer la pile tous les 6 du mois ? » Je me suis posé la question et j’ai donc cherché dans le livret, ou plutôt, sur Google, je n’ouvre jamais les manuels d’utilisation ! Et bien en fait, l’autonomie du vivofit 2 est annoncée à 1 année entière, c’est pas une année lumière, mais c’est pas mal du tout ! Alors comme je ne comptais pas attendre un an pour écrire ce test (j’ai tout de même pris 3 bons mois…) je ne peux que croire l’autonomie annoncée et vous dire que pour l’instant, cela tient très bien ! Il faudra suivre les retours utilisateurs à ce sujet, mais si ce qui est écrit est bien vrai, je trouve cela assez fort. Certes, le bracelet n’est pas pourvu de fonctionnalités batteriephage (un mot de ma conception) comme un système GPS, mais la performance est à saluer, il y a tout de même un rétro éclairage !

vivofit 2Pour ce qui est du design, franchement je suis totalement partisan de l’écran LCD qui accompagne ce bracelet très fin et très léger. Comme dit plus haut, le bracelet se veut entièrement personnalisable et si les déclinaisons colorées ne suffisent pas à assortir le vivofit à votre garde-robe, il y a des bracelets bien plus fashion victime qui ne manqueront pas de vous faire entièrement valider votre SWAG par Chritina, à n’en pas douter !

Personnellement j’ai pris l’habitude de le porter avec tout et n’importe quoi, le port se veut très agréable de par la matière qui a la particularité de ne pas irriter la peau. De plus, pas besoin de s’en séparer quand vous prendrez votre douche hebdomadaire (ben quoi ?), le bracelet connecté est complètement waterproof ! Vous pouvez même, si le coeur vous en dit, allez faire de la plongée sous-marine avec puisque la profondeur autorisée est de 50m, je ne suis pas allé vérifier cette donnée j’en suis navré !

J’aime beaucoup le système de fermeture du bracelet avec lequel je joue environ 5minutes par jour, il s’agit d’un fermoir “denté”. 3 petites dents viennent se clipser dans les trous du bracelet, la dent centrale est amovible afin de verrouiller au mieux le vivofit à votre poignet. En cas d’accrochage, il n’y a aucune chance que votre bracelet chute je vous le garantis ! Si vous doutez, sachez qu’il existe des protège bracelet disponibles sur amazon.

Au niveau du dispositif, un seul bouton que j’ai cherché pendant 3 bonnes minutes tant il est discret ! Il a d’ailleurs fallu que j’aille regarder dans le fameux manuel (je m’en suis donc finalement servi) pour comprendre comment allumer le vivofit lors de la première utilisation. Un seul bouton donc, qui permet de facilement naviguer entre les différentes informations, très pratique !

Les fonctionnalités

vivofit garmmin
Les fonctionnalités sont assez classiques pour un tracker d’activités, mais ça fait toujours son petit effet. On me dit souvent “elle est cool ta montre”, c’est alors avec la plus grande des modesties et un air mystérieux je suis en mesure de répondre “ce n’est pas qu’une montre”…effet garanti !

Un bouton, plusieurs modes

J’explique alors que cela compte aussi le nombre de mes pas effectués dans la journée, m’indique la distance correspondante en km, le nombre de pas qu’il me reste à faire pour atteindre mon objectif journalier de dépense énergétique. Cela me calcule d’ailleurs les calories brûlées et si je porte un cardiofréquecemètre, je peux également avoir accès à ma fréquence cardiaque en temps réel.

Ca en fait des fonctionnalités, mais si cela ne suffit pas à intéresser votre interlocuteur, il reste encore d’autres options accessibles en maintenant l’unique bouton du vivofit 2…il y a encore 4 fonctionnalités secrètes que j’accepte de vous révéler !

Encore plus de fonctionnalités !

En maintenant quelques secondes le bouton du vivofit 2, vous allez avoir le choix entre le chronomètre, le mode synchronisation, le tracker de sommeil et le mode “pair”.

Je ne vais pas vous faire l’affront de vous expliquer à quoi le chronomètre est utile, je vais par contre rentrer dans les détails pour la synchronisation.

Mode synchronisation

La synchronisation peut se faire de deux manières différentes. Soit vous vivez dans une grotte et vous n’avez toujours pas de smartphone en 2015, dans ce cas il faudra que vous synchronisiez via le dongle USB (sorte de petite clé usb que vous connectez à votre port du même nom) que vous devez connecter en USB. Mais si vous vivez dans une grotte, il y a peu de chance que vous ayez d’ordinateur, dans ce cas-ci, oubliez la synchronisation.

Soit vous synchronisez non pas via le Dongle USB, mais par Bluetooth au moyen de l’application mobile Gamin connect. Téléchargez-la, connectez-vous à votre compte Garmin et suivez simplement les instructions de la vidéo.

Suivez votre sommeil

C’est une fonctionnalité que je n’utilise pas du tout, en effet, je déteste dormir avec un quelconque bracelet. De plus, comme vous vous en doutez, il ne s’agit que d’un “bête” bracelet, celui-ci ne va pas vous révéler que vous souffrez d’apnée du sommeil. Il n’est pas non plus en mesure de donner vos phases de sommeil, ce qui est bien dommage, c’est une donnée intéressante. Bon alors à quoi il sert ? Et bien concrètement, vous lui indiquez les heures où vous vous endormez/réveillez généralement et lui il analysera vos mouvements durant cet intervalle. Une fois le petit matin arrivé, vous êtes en mesure de voir si votre nuit a été mouvementée via le Garmin connect. J’ai tout de même essayé, je l’ai ainsi porté 2-3 nuits, cela ne m’a pas du tout empêché de dormir, je dois admettre que le vivofit 2 sait se faire discret au poignet. Au petit matin, je suis donc allé voir les résultats de ma nuit :

garmin connect vivofit

J’y vois que lorsque je suis éveillé, je ne dors pas, jusque là, logique ! Avant de trouver le sommeil je m’agite beaucoup, quand mon sommeil est léger les mouvements ont tendance à être un peu plus accentués que lors de mes phases profondes de sommeil. De là à établir une corrélation entre les deux…

Le graphique manque un peu de repère à mon gout, QUID de l’échelle des heures ? Quant aux mouvements, on aperçoit des courbes, mais on ne sait pas réellement à quoi elles correspondent. Enfin, je ne comprends pas comment le bracelet connecté peut différencier les phases de sommeil « léger, profond, éveillé », je pense qu’il s’en remet aux simples mouvements du corps, mais si c’est le cas, je ne suis pas certain que ce soit très précis. Néanmoins, cette analyse reste intéressante pour analyser les mouvements durant votre nuit.

Bougez-vous les fesses !

Ce n’est pas moi qui le dis, c’est lui ! Bon, pas dans les termes exacts c’est vrai, mais le petit bracelet a vraiment à coeur que vous ne restiez pas trop longtemps assis, et il a raison. Il est bon de se lever de sa chaise toutes les heures, ne serait-ce que pour faire quelques pas, courir dans les couloirs de son travail, faire des pompes sur le bureau de son boss, etc..
Ainsi, vous pourrez voir se remplir une petite barre rouge en haut de l’écran du vivofit, quand une heure se passe sans que vous ne décolliez votre popotin de votre fauteuil, le bracelet sonne pour vous avertir. Si vous n’en tenez toujours pas compte, chaque ¼ d’heure de plus voit une fraction de barre s’ajouter à la dernière, et vous serez avertis de nouveau ! Gare à vous !

Que faire de toutes ces données ?

Voilà pour ce qui est du hardware, mais tout ceci serait bien vain sans une bonne plateforme de traitement et visualisation de données. Parce que récolter ses data, c’est une chose, mais il faut bien en faire usage non ? C’est pour cette raison que Garmin a développé le Garmin Connect.

Le Garmin connect, c’est l’endroit où vous allez être en mesure d’enregistrer vos appareils de la marque, pour ma part je possède le vivofit pour une utilisation quotidienne et la montre forerunner 920XT (article à venir) pour mes entrainements. Les deux appareils sont enregistrées dans mon espace Garmin connect et après chaque synchronisation je peux accéder à mes précieuses données. Ainsi dans cet espace on peut voir toutes les données du bracelet connecté Garmin Vivofit2. Le tableau de bord est très personnalisable (je ferai prochainement un article exclusivement sur le Garmin Connect).

tableau de bord garmin connect

Via ce tableau de bord, nous pouvons nous rendre à une section dédiée à l’analyse des données de notre tracker d’activités. Il est possible de voir votre activité jour par jour, où de faire des rapports sur une période donnée. Sur la capture ci-après, je vous ai mis la meilleure journée que j’ai faite en terme de marche urbaine (histoire de frimer un peu), avec une découverte de New York assez speed !

On voit donc que j’ai parcouru 31000 pas pour plus de 24km ! J’en avais plein les bottes ! C’est toujours marrant d’avoir  ce bracelet dans ce type de journée. À côté je vous ai mis un rapport généré sur la période Juillet 2015, c’est le mois où j’ai été le plus assidu pour porter le bracelet. Mine de rien, il faut y penser tous les jours à le mettre, et pour une tête en l’air comme la mienne…

On voit sur le rapport de droite que mon activité en terme de marche n’est pas des meilleures, je fluctue entre de grosses journées où je marche beaucoup et d’autres où je bouge à peine. L’idéal serait d’avoir des journées moyennes, mais régulières. En terme de moyenne, je ne suis pas mal tout de même, avec quelque 6000 pas journaliers, plus que l’activité minimum recommandée pour quelqu’un de mon profil. En parlant de profil d’ailleurs, vous remplirez le votre lors de votre inscription au Garmin Connect, c’est ce qui fera que votre Vivofit vous connaitra et pourra fixer vos objectifs.

vivofit avis

Envie de changer, faites l’expérience Vivofit 2

Maintenant que nous avons fait le tour du propriétaire, l’heure est à la synthèse. Les bracelets connectés ont ils une réelle utilité ou ne sont-ce là que des gadgets ? Je dirais un peu des deux, et comme on le sait, ce qui est inutile est indispensable ! Attention je ne dis pas la que le vivofit 2 est inutile, loin de là. À qui est-il destiné alors ?

Un bracelet connecté est avant tout destiné, je pense, aux personnes qui recherchent une prise de conscience. Il peut être un superbe atout pour se rendre compte que durant une journée de travail, on n’est pas assez actif (tout dépend du travail évidemment). Si vous êtes assis la plupart du temps, vous n’aurez pas le même rapport à l’activité qu’en étant « sur le terrain ». Donc si vous vous posez la question de savoir si vous faites assez d’activité physique en une journée de travail (et je ne parle pas de sport, simplement du strict minimum :marcher), je pense que le vivofit 2 est réellement un bon investissement.

training-desk

Faites le test, très simplement. Équipez-vous du vivofit durant un mois, portez-le tous les jours, et regardez la moyenne de vos pas dans une journée typique. Vous serez ensuite en mesure d’apporter les modifications nécessaires à votre rythme de vie. Vous serez peut-être ébahi de vous rendre compte à quel point vous êtes immobile quotidiennement.

Cela peut être le début d’un objectif de perte de poids, et ce très simplement. J’ai lu très récemment un article très intéressant qui expliquait que l’on pouvait facilement perdre 700 calories sans faire le moindre sport à proprement parler !

Remplacez par exemple 20 minutes de voiture par de la marche chaque matin /soir ne vous implique que de garer votre véhicule un peu plus loin finalement. Vous assistez à une conférence par téléphone ? Marchez pendant ce temps. Essayer de vous déplacer pour délivrer un message plutôt que d’utiliser votre boite mail au travail. Allez promener le chien au lieu de surfer sur internet, vous n’avez pas de chien ? Allez promener votre femme/mari ! Sacrifiez 30 minutes de télévision pour faire du ménage à la maison. Ce ne sont que de bêtes exemples, mais en vous rendant plus mobile, vous avez tout à y gagner. Appliquez ceci dès maintenant et suivez vos efforts avec le Vivofit 2, cela pourrait être une très bonne expérience à pratiquer.

Vous souhaitez pousser un peu le test, pesez-vous toutes les semaines et entrez votre poids dans l’interface Garmin, puis couplez votre compte à myfitnessPal et surveillez ce que vous mangez. Vous aurez déjà là une belle solution de suivi de votre bien-être à moindre coût ! Peut-être même connaissez-vous quelqu’un qui possède un Vivofit 2 et acceptera de vous le prêter durant l’expérience, juste le temps de faire vos ajustements.

Mon avis sur le vivofit 2

Après plusieurs mois de test, il est venu l’heure de mettre des mots sur ce que je ressens vis-à-vis de mon petit Vivofit 2. Je l’aime bien; je l’aime bien parce qu’il sait se faire discret, je peux le porter à n’importe quelle occasion, il se fond dans la masse.bracelet vivofit 2Il a ce côté sportif, mais élégant, et il se fait vite oublier, car il est très léger et vraiment sobre (peut-être un peu moins si vous lui mettez un bracelet jaune). Je l’aime bien parce qu’il ne requiert pas de l’enlever, même pour aller sous la douche ou faire la vaisselle, et quand bien même il faudrait l’enlever, son attache simplissime ne vous fera pas perdre votre temps.On pourrait regretter qu’il ne faille pas le recharger et que son autonomie d’une année soit comptée, personnellement je trouve ça bien. S’il fallait le recharger sans cesse je suis sûr que je le porterais bien moins, car il serait toujours à plat par oubli. Et comme c’est un accessoire qui requiert d’être porté au quotidien, c’est une très bonne chose de se substituer de cette contrainte.Il est par contre un peu plus regrettable que ce bracelet connecté ne soit pas équipé d’un cardiofréquencemètre intégré. Bien que la fonction soit présente, il faut se promener avec une sangle pectorale pour avoir les données, et ce n’est vraiment pas pratique.Le petit dernier de chez Garmin fait parfaitement ce qu’on lui demande, il fait parfois quelques erreurs, quand je suis dans le métro par exemple, il me compte quelques pas accidentellement, c’est un peu gênant. On sait donc à la lecture des résultats que l’on doit prendre en compte cette marge d’erreur, et cela reste un très bon indicateur. Il est très bon lorsqu’il s’agit de nous faire prendre conscience qu’il faut bouger un peu son popotin, toutes les heures. On a tendance à ne pas voir le temps passé au bureau, les yeux rivés sur l’écran.. Alors on joue le jeu, quand le vivofit sonne, on va se dégourdir les jambes, c’est aussi très bons pour nos globes oculaires. Le vivofit 2 devrait être fourni dans toutes les entreprises !

J’aime un peu moins son environnement, à savoir le Garmin Connect. Je trouve que l’interface n’est pas très ergonomique, bien qu’elle soit malléable à souhait, je ne m’y retrouve pas bien. De plus j’ai pu noter quelques bugs sur la version desktop (mobile aussi de temps en temps, l’application plante, d’ailleurs pas mal d’utilisateurs s’en plaignent sur le store). Je trouve plus simple l’accès aux données depuis l’application mobile, plus claire aussi, après c’est une question de gout. Une application qui n’est pas à la hauteur du matériel, c’est dommage.

Je pense que le Garmin Vivofit 2 est vraiment un très bon outil de tracking d’activité physique au quotidien, pour les personnes qui n’ont pas le temps d’aller au sport et veulent s’assurer de faire le strict minimum (ce qui est déjà bien). Associé à votre compte myfitnessPal, vous avez vraiment la possibilité de pousser l’analyse un peu plus loin et ainsi surveiller une partie de « votre hygiène de vie ». Ce n’est pas un bracelet pour sportif qu’on se le dise (cela ne vous empêche pas de courir avec), mais au quotidien, il est très bon, c’est pourquoi je le couple avec une montre de sport.

garmin connect

En conclusion, il fait parfaitement le job et à moins de 100€, c’est un excellent rapport qualité-prix, n’hésitez pas !

Acheter votre Garmin Vivofit 2
[Test] Garmin Vivofit 2, vos pas comptent ! Comptez les !
3.9 (77.78%) 18 votes

jeudi 8 octobre 2015|

Laisser un commentaire

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
WhatsApp

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer