Accueil/Entrainement sportif/Fitness/Yoga/Equipements de yoga/[Test] Feet Up : « switch perspective » ! L’outil ultime pour ses postures d’inversions ?

[Test] Feet Up : « switch perspective » ! L’outil ultime pour ses postures d’inversions ?

  • test feet up

Jouet pour yogiste ou véritable assistant de yoga ?

Après plus de deux mois de test, je commence à avoir ma petite idée…

Feet up, c’est ce tabouret aux allures de « cuvette de WC de luxe » qui fait passer les inversions pour de la rigolade !

Véritable outil de yoga que vous devriez voir à terme dans certains studios, le feet up vous permet simplement de faire des inversions (grosso modo d’envoyer vos jambes en l’air) de manière sécurisée et en un rien de temps.

Est-ce que ça fonctionne bien ? Est-ce utile ? Qu’est-ce qu’une inversion ? En quoi ça pourrait m’intéresser ? Est-ce qu’on va tous mourir ? Pas de panique, je réponds à toutes vos questions (pour la dernière c’est oui, désolé) !

Présentation du Feet Up

avis feet upMine de rien, je suis en train de devenir un véritable Yogini (un pratiquant assidu de Yoga) ces derniers mois, pour le plus grand plaisir de mes voisins qui peuvent admirer chaque matin mes salutations au soleil (et ma lune qui les salue à la fenêtre).

Après avoir testé en long en large et en travers l’application Asana Rebel, me revoilà sur les tapis pour le test d’un objet pour le moins peu commun, mais qui a su titiller mon attention de gros gamin.

Comme d’hab, 2-3 pubs Facebook habilement juxtaposées à ma rétine me montrant des gens qui font l’équilibre dans un tabouret (oui, dedans !) et il ne m’en a pas fallu plus pour me donner l’envie de tester la bête.

3 jours après, le feet-up venait parfaire la décoration de mon salon qui ressemble de plus en plus à une grande salle de jeu.

Pour la faire courte, le Feet Up, c’est un tabouret à l’allure peu banale doté d’un gros trou qui indique directement que le but premier n’est pas de s’asseoir !

Et pour cause, il vient en aide aux personnes voulant réaliser des inversions en toute sécurité.

Alors pour ceux qui ne sont pas familiers avec cette pratique (bien que notre monde marche sur la tête tous les jours), une inversion est une posture lors de laquelle on place son cœur plus haut que sa tête, à l’instar d’un équilibre ou du classique poirier, position également nommée « JeMeRetrouveLaTeteCoinceeDansLesFesses ».

Ces inversions, quand elles sont exécutées par le commun des mortels (dont je fais parti) sont tout au mieux risibles, au pire dangereuses.

Quand il est question d’inversion au Yoga, on a pour coutume de s’aider d’un mur, qui offre à priori, un soutien inébranlable.

Eh bien Feet Up est arrivé sur le marché du Yoga et des inversions en disant : « hop hop hop les jeunes, plus besoin de mur, on vous propose LE seul tabouret d’inversion qui rend cette pratique facile et sécuritaire pour tous« .

L’histoire du tabouret Feet Up

Kilian, jeune enseignant de yoga et designer de la région de l’Allgäu en Allemagne a imaginé et peaufiné son concept d’accessoire jusqu’au lancement de la production en 2008, date de naissance de son tabouret infernal !

Depuis ce jour et grâce à lui, des milliers de personnes ont trouvé satisfaction à se voir enfin accéder à la posture du poirier (entre autres).

Est-ce que vous pourrez y arriver vous aussi ?

Cela ne fait aucun doute selon Kilian : « Tous les participants à mes ateliers et mes cours, qu’ils soient jeunes ou moins jeunes, ont réussi à s’installer dans cette posture inversée. Pour moi, c’est plus une question de confiance en soi que de force. »

Aujourd’hui, le FeetUp® Trainer c’est un outil testé et recommandé par de nombreux professeurs de yoga expérimentés (pas des rigolos comme moi), mais c’est surtout une énorme communauté créative qui aime inventer et partager de nouveaux exercices avec leur tabouret yogiste, en témoigne le compte Instagram de la firme (qui vaut vraiment le détour) et les nombreux #FeetUp !

Mais le Feet Up, c’est avant tout une vision éthique et un développement qui se veut durable, donc ça, forcément, on aime !

En pratique cela signifie que :

  • les fournisseurs sont traités avec équité
  • feet up investit dans des projets communautaires
  • le produit est certifié vegan, ne contient pas de matières d’origine animale
  • le tabouret dépend d’une ressource renouvelable qu’est le bois, et qui a été choisi comme matériau principal pour sa matière vivante qui se rapproche de l’esprit même du yoga
  • le produit est fabriqué dans l’UE
  • pour chaque tabouret vendu, un arbre est planté en Inde par Feet Up (grâce à la collaboration avec l’organisme « Trees for the Future ») afin de contribuer au cycle de régénération de la nature

Pas mal non ?

Bon OK, on est face à un objet élégant fait avec d’un matériau noble, mais dans quel monde voudriez-vous pour autant mettre « la tête dans son trou » et sentir tout votre sang s’agglutiner dans votre cortex cérébral ?!

Cette question, je me la pose encore régulièrement quand je fais du Feet Up !

Pourtant, il se pourrait que ce soit finalement et contre-instinctivement bénéfique !

La thérapie de l’inversion, de réels bienfaits ?

bienfaits inversion

Mon tabouret est enfin arrivé, et grâce à mon BEP « monteur de meubles Ikea », j’ai réussi à l’assembler en 10 minutes (record à battre, mettez vos temps en commentaires).

La vérité, c’est que le produit est on ne peut plus facile à assembler, et qu’une fois fait, il a fière allure.

Je mets donc ma tête dans le trou (si je puis dire), et je monte les jambes pépouzes, jamais de ma vie je ne m’étais senti aussi gracieux (pas gras hein, gracieux, comme une colombe), mes jambes sont droites, ma sangle abdominale bien gainée, bref, je me sens terriblement puissant : je peux bouffer la Terre entière.

Mais je ne fais pas longtemps le mariole, car très vite, j’ai l’impression que mon visage se gonfle comme celui d’un Bogdanov, je retourne alors vite au sol et là bim, je suis un peu pris de vertige.

Tout se dissipe au bout de quelques secondes, mais cette sensation me fait évidemment me poser une question : « quel intérêt de faire ça si ce n’est de poster une photo sur son compte Insta » (d’autant que je n’en ai même pas) ?!

(Je vous rassure, après quelques mois de pratique je tiens aisément une minute en position inversée, tout est finalement question d’adaptation, comme toujours.)

Pas plus c*n qu’un autre (ceci reste encore à prouver), j’interroge l’un de mes meilleurs amis, celui qui me connait le mieux : Google.

Et il s’avère qu’il y aurait des effets positifs bien connus à se mettre la tête au niveau des godasses…

Déjà, il est important de rappeler qu’à moins d’être gymnase ou d’avoir passé une dure soirée, nous n’avons que très peu l’occasion de passer du temps la tête à l’envers pas vrai ?

Quel est le dernier type que vous avez croisé qui marchait sur les mains dans la rue ?

Pas de réponse, c’est bien ce que je disais.

À moins d’avoir une table d’inversion à la maison ou d’être un gros fan d’équilibre, le fait est que votre temps passé la tête en bas est relativement proche de zéro.

Le corps n’a donc de fait, pas l’habitude d’être mis dans cette posture.

Mais est-ce pour autant mauvais pour nous ? (mes premiers instants sur le feet up me donnent la sensation que oui). Le monde tournant à l’envers, le fait d’inverser les perspectives ne permettrait-il pas de tout remettre en ordre (sacré sujet de thèse que voilà) ?

Voici en tout cas les prétendus bienfaits de l’inversion :

  • pourrait être bénéfique pour la circulation sanguine et lymphatique
  • pourrait soulager les douleurs lombaires

Quid des preuves scientifiques ?

avis feetup

Le feet up s’assemble très facilement et rend très bien !

En théorie, avoir la tête à l’envers signifie pour le cœur de devoir faire moins d’effort contre la gravité pour acheminer le sang au cerveau.

Lorsque vos pieds sont surélevés, la gravité favorise le retour du flux sanguin vers le cœur ; par conséquent, il bat plus lentement.

Ceci pourrait alors être bon contre l’hypertension ?

Ben en fait peut être pas, j’ai trouvé cette étude réalisée en 86 (ok ça date) sur 60 femmes âgées de 20 à 30 ans à qui l’on faisait faire 2 minutes de table d’inversion (un outil qui consiste aussi à mettre la tête en bas, supposément pour lutter contre les douleurs dorsales).

Il s’est avéré que les mesures des tensions artérielles systolique et diastolique ont augmenté de façon significative, laissant penser que les personnes souffrant d’hypertension devraient au contraire éviter cette pratique.

Hum…et côté douleur dorsale alors ?

La théorie derrière la thérapie d’inversion dit qu’en basculant une personne de sorte que ses pieds soient au-dessus de sa tête, il est possible d’inverser l’effet de la gravité sur le corps.

La gravité fait que les muscles, les articulations et les os du dos compriment la colonne vertébrale avec le temps, ce qui contribue à la douleur chronique au dos.

On en est alors venu à penser que l’inversion pourrait décomprimer et étirer la colonne vertébrale (à la manière d’un massage) et permettre aux gens de trouver un certain soulagement à des symptômes comme les douleurs chroniques au dos.

En déplaçant ainsi la gravité du corps, la pression diminuerait sur le dos tout en assurant la traction de la colonne vertébrale, en plus de :

  • créer plus de liquide protecteur autour des disques intervertébraux
  • évacuer les déchets de la colonne vertébrale
  • diminuer l’inflammation
  • augmenter la circulation sanguine dans les muscles avoisinants

Mais selon l’organisme « la clinique Mayo », la plupart des études bien conçues ont conclu à l’inefficacité du traitement par inversion. Mais certaines personnes considèrent cette forme d’étirement comme un traitement complémentaire bénéfique aux maux de dos.

Ok et en pratique ?

Bien, en ce qui concerne les maux de dos, une étude a porté sur 47 personnes souffrantes de lombalgie chronique.

Ils ont pratiqué la thérapie d’inversion en trois séries de 3 minutes à des angles différents.

L’étude a révélé qu’une thérapie d’inversion à 60 degrés réduisait les maux de dos après huit semaines. Cela aurait également amélioré la flexibilité et la force du torse.

Une deuxième étude publiée en 2012 dans Disability and Rehabilitation a cette fois-ci révélé que l’utilisation d’un dispositif d’inversion pourrait réduire le besoin de chirurgie chez certaines personnes atteintes d’une maladie discogène lombaire (qui affaiblis les disques dans le dos).

Cependant, cette étude n’a porté que sur 26 personnes, et il faut donc poursuivre les recherches.

Bref, on sait que les problèmes de dos sont complexes et bien vastes, et dans aucun monde on ne peut affirmer que la thérapie par inversion est une méthode efficace contre les maux de dos, d’autres études sont nécessaires.

Pour revenir à nos moutons, le Feet Up ne pourrait de toute manière rien faire contre vos douleurs dorsales, puisque rien ne bloque les pieds en haut, les vertèbres ne peuvent donc pas correctement se décompresser ( à l’inverse de dispositifs comme les bottes d’inversion ou les tables d’inversion, dans lesquels les pieds sont bloqués).

Bon, de toute manière, le but du Feet Up n’est certainement pas de soulager les douleurs dorsales ni d’améliorer la circulation sanguine, et la firme ne joue en rien sur ces allégations médicales.

Je rappelle que le but est encore une fois pour tout pratiquant de yoga d’engendrer assez de confiance en soi pour réaliser facilement des postures d’inversion, postures qui sont en temps normal difficilement accessibles.

Et tout va bien de ce côté-ci puisque le produit répond à merveille à sa problématique en :

  • évitant de se casse la gueule, et ça, c’est plutôt cool
  • permettant de gagner en confiance (attention à l’excès de confiance toutefois Franck)
  • évitant de se briser la nuque (très sympa aussi)
  • réduisant la pression sur la tête et les épaules

Mais je voulais juste mettre en garde que puisque ce produit entre directement dans le périmètre des produits d’inversion, il est soumis aux mêmes contre indications.

Donc, vous ne devriez pas l’utiliser si vous avez :

  • une tension artérielle élevée
  • une maladie du cœur
  • un historique d’AVC
  • de l’ostéoporose
  • une hernie
  • des os fracturés
  • une otite
  • un décollement de rétine
  • une grossesse aux fesses

Si vous êtes en parfaite santé et passionné de yoga, RAS !

Premiers pas sur le Feet Up

comment faire du feet up
Je pense qu’il n’est peut-être pas idéal de passer du tout au tout sans étape préalable.

C’est pourquoi votre premier défi devrait être de vous familiariser avec la posture du chien tête en bas, qui à sa manière, vous introduit avec douceur aux inversions.

Fort de l’expérience passée avec mon Feet Up, je peux vous dire qu’il faut un certain temps pour que la tension artérielle s’adapte aux inversions, et cela demande toujours un réajustement quand vous n’avez pas pratiqué durant un certain temps, alors soyez patient et allez-y progressivement.

Quand vous vous sentez enfin prêt :

  1. calez votre FeetUp contre un mur pour plus de sécurité
  2. mettez-vous en position de chien tête en bas, mains sur les poignets du tabouret, « tête dans le trou »
  3. n’ayez pas peur, et envoyez vos hanches vers le plafond, avec vos jambes pliées le temps de trouver votre équilibre
  4. dépliez enfin vos jambes et activer votre sangle abdominale pour maintenir la position

Voici pour les quelques consignes de sécurité :

  • soyez toujours à l’écoute de votre corps et sortez de votre posture d’inversion si vous vous sentez mal
  • votre nuque ne doit pas être tendue, la tête doit être en position neutre (si votre regard est projeté en direction du sol ce n’est pas bon)
  • vous ne devriez pas utiliser votre FeetUp bourré en rentrant de soirée (nooooon, ce n’est pas du tout du vécu) ni quand vous sortez tout juste de table

Quels exercices effectuer au Feet Up ?

exercices feet up

Le compte officiel de FeetUp est un lieu sacré pour la créativité et une bible d’exercices à maîtriser !

Vous allez me dire « quoi, c’est tout ?! ça sert juste à ça le Feet Up ? »

Alors déjà calmez-vous et ensuite, non.

Bien que notre tabouret soit majoritairement utile pour les inversions, vous pouvez aussi vous en servir pour :

  • vous asseoir, accessoirement (et éveiller la curiosité de vos convives)
  • méditer
  • pratiquer certains étirements (parfaits pour ouvrir les épaules ou les hanches)
  • vous assister lors de certaines postures d’équilibre comme la « Sugar Cane Pose« 
  • y faire quelques autres exercices de poids du corps

routine feet upEn fait, vous pouvez même y faire des tonnes d’exercices !

A titre personnel, il m’arrive de faire mon cardio à la maison et le Feet Up m’est alors utile pour les exercices suivants :

  • mountain climbers (je trouve plus simple et plus efficace de reposer les bras tendus sur le tabouret pour cet exercice qui sollicite les abdos)
  • planches en tout genre
  • fentes bulgares
  • pompes surélevées
  • dips (pour bénéficier d’un max d’amplitude)
  • handstand push-up (plus rassurant que de les faire sur le sol)
  • pistol squat (le feet up offre une hauteur idéale pour appréhender le mouvement)
  • dragon flag (connu comme l’exercice de gainage par excellence, mais qui requiert d’être deux pour le coup)
  • L-sit (une posture qui matraque les abdos)
  • etc.

Si vous manquez d’idées, sachez que le Feet Up est livré avec une affiche très sympa qui recense bon nombre d’exercices réalisables et que vous pouvez retrouver sur le site officiel.

Autre solution, encore une fois, allez voir le compte Instagram de Feet Up, sur lequel chaque jour, des amateurs/coachs postent de nouvelles variantes plus folles les unes que les autres.

Ces exercices se déclinent en 4 grandes catégories que sont :

  1. les inversions
  2. les étirements/flexions
  3. les postures d’équilibres (mes préférés)
  4. les positions assises de feignasse

Enfin, si vous voulez suivre des séances entièrement axées sur l’utilisation du Feet Up, rien de mieux que de vous rendre sur le chaîne YouTube officielle Feet Up et vous laissez guider au rythme des Asanas.

Avis sur le feet up, faut-il succomber ?

acheter feet upJe ne sais pas vous, mais moi j’aime ce qui est simple et qui fait le job à merveille.

Feet Up parait bête comme chou, mais son designer s’y est en fait repris à plusieurs fois pour arriver à ce résultat à la fois épuré et merveilleusement pensé.

C’est ça le génie.

En résulte un produit éthique de haute volée, qui affiche un prix que beaucoup jugeront élevé pour un simple tabouret.

Oui, mais voilà, ce n’est pas un simple tabouret, c’est un outil de yoga éthique complet qui offre un accès à de nouvelles possibilités, dont la première est d’engranger assez de confiance pour s’ouvrir les voies à certaines postures d’inversion jusqu’alors irréalisables.

Au niveau de la promesse, je peux affirmer que c’est une totale réussite.

J’aime également la polyvalence de l’outil. Si l’on peut le penser gadget dans un premier temps, je lui trouve une réelle plus valu sur bien des aspects.

Le Feet Up offre de très bonnes possibilités d’étirements, des postures d’équilibres très sympas et un panel d’exercices de renforcement.

C’est selon moi un excellent outil de renforcement de la sangle abdominale.

Bref, si vous êtes un pratiquant assidu de yoga, je ne pense pas qu’il y ait matière à hésiter, c’est à coup sûr un must pour une salle de yoga maison !

Achetez votre Feet Up moins cher avec le code promo « feetup8341 »

[Test] Feet Up : « switch perspective » ! L’outil ultime pour ses postures d’inversions ?
5 (100%) 4 vote[s]

vendredi 5 avril 2019|

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer