Accueil/Nutrition sportive/Régime sportif/Végétarisme et sport : avez vous vraiment besoin de viande pour performer ?

Végétarisme et sport : avez vous vraiment besoin de viande pour performer ?

Il est une idée reçue qui n’est pas près d’être réfutée par le grand public, celle que la consommation de protéines animales est indispensable à la pratique du sport de haut niveau.

La viande est intimement liée à la prise de masse musculaire dans les consciences collectives et les végétaliens sont souvent imaginés comme chétifs et faiblards.

Pourtant, nombreux sont les exemples dans lesquels les sportifs ont su allier l’excellence dans leur discipline avec une alimentation exempte de tout produit animal ou provenant d’une exploitation animale.

Végane : Mode de vie ou mode passagère?

Le végétarien/végane qui veut se lancer dans une aventure sportive se retrouve face à toutes sortes de conseils et de préjugés qui lui assurent qu’il ne pourra pas pratiquer un sport sans manger de viande.

« Mon vieux tu vas te taper de ces carences… »
« Tu vas devenir tout maigre, adieu les muscles ! »
« C’est à peine si tu vas avoir la force de marcher…alors le sport…terminé ! »

L’idée reçue est tenace : la viande est incontournable pour notre croissance et notre énergie au quotidien.

Seulement voilà, c’est totalement faux !

Oui l’ingestion de protéines est nécessaire pour développer endurance et musculation, mais les différentes carences que procure une nourriture végétarienne/végétalienne (notamment en vitamines B12 et en acides gras oméga 3) peuvent être compensées par des repas plus conséquents.

En résumé, manger plus d’aliments apportant peu de protéines est suffisant pour remplacer des repas plus frugaux, mais riche, en protéines. Sans compter que la nature compte énormément d’aliments végétaux renfermant de grandes quantités de protéines, il n’y a qu’à regarder su côté des pois ou des légumineuses par exemple.

Sportif et Végétalien

L’autre solution consiste en la prise de compléments alimentaires, qui apporteront la dose nécessaire de protéines essentielle à la pratique du sport de haut niveau. Avec ces deux simples systèmes, il est parfaitement possible d’être sportif, musclé et végétalien.

Je suis la preuve vivante que tu peux courir vite, t’entraîner durement et donner de sérieux coup de poing sans manger d’animaux – Jake Shields, champion de combat libre, végétarien

Et les exemples sont nombreux.

Un des plus fameux est certainement Bode Miller, le champion de ski américain, végétalien depuis sa naissance, qui, malgré le fait de n’avoir jamais consommé de protéines animales de toute sa vie, a remporté cinq médailles olympiques en descente.

Plus ancien, mais aussi plus légendaire, est le nageur australien Murray Rose, 15 fois recordman du monde sur diverses distances, et sextuple médaillé olympique dont quatre fois en or, il était un des plus grands champions du sport australien.

Certaines disciplines comptent plus de végétaliens dans leur rang que d’autres et, de manière assez étonnante, ce sont des disciplines demandant beaucoup au corps.

La boxe et le bodybuilding sont ainsi pratiqués par de nombreux végétaliens, qui bien sûr utilisent de nombreux compléments hyperprotéinés, tels que des protéines de chanvre, de pois ou de lin.

Force et végétalisme, ce n’est pas incompatible !

Patrick BaboumianL’homme le plus fort du monde, Patrick Baboumian, est devenu un des fers de lance du mouvement sportif et végane en transportant 550 kilogrammes sur 10 mètres, bien qu’étant végétalien.

Il est un parfait contre-exemple de l’image rabougrie et maigrichonne que l’on pourrait se faire de ceux qui évitent viandes, poissons, œufs et produits laitiers.

Une autre possibilité est de s’adonner à un sport moins exigeant physiquement. Le golf ou le poker sont de ces sports demandant beaucoup plus de technique et de tactique que de force physique.

Le meilleur joueur de poker de tous les temps, Daniel Negreanu, est d’ailleurs un végane et a affirmé à plusieurs reprises que cette alimentation dépourvue de viande avait amélioré ses compétences en termes de concentration et de bien-être.

Si le végétarisme est complètement accepté, aussi bien dans le monde civil que celui du sport professionnel, avec des exemples aussi célèbres que Serena Williams, Surya Bonali, Edwin Moses ou Martina Navratilova, le véganisme a encore du chemin à faire.

Pourtant, il suffit d’écouter les paroles de Carl Lewis, le plus grand athlète végétalien de l’histoire du sport, pour comprendre que les deux sont compatibles, même si les docteurs seront toujours réticents à l’admettre :

C’est un mythe que les muscles, la force et l’endurance nécessitent la consommation de grandes quantités d’alieaents d’origine animale. Ce mythe a commencé avant que quelqu’un ait même parlé de protéines – Carl Lewis

Lors de l’année 1991, les championnats du monde s’athlétisme à Tokyo voit débarquer un Carl Lewis plus en forme que jamais, âgé alors de 30 ans et se dirigant vers sa fin de carrière.

Carl Lewis

Carl Lewis, plus grand athlète végétalien de l’histoire

Et pourtant, Carl décroche cette année-ci le record du monde au 100 mètres en signant une performance de 9 secondes et 86 centièmes (il rafle aussi la médaille d’or du 4*100m en tant que finisher et manque de près celle du saut en longueur).

Comment cela se fait-il que Carl ait réalisé en cette année 1991 sa meilleure saison, à l’âge de 30ans ?

Il l’explique lui même, l’année précédente, alors qu’il cherchait un régime alimentaire plus adapté aux exigences de son sport, Carl a opté pour la suppression de tous produits d’origine animale de son alimentation (viandes, poissons et produits laitiers). Pour lui cela ne fait aucun doute, c’est ce qui a amélioré ses performances.

Alors, si le plus grand athlète du XXe siècle n’a pas eu de problème à combler les exigences de son sport de haut niveau avec un régime végétarien, pensez-vous que vous en aurez ?

Source de l’image de couverture : Beegans Online
Source de l’image de Carl Lewis : Black Kudos

Végétarisme et sport : avez vous vraiment besoin de viande pour performer ?
5 (100%) 2 votes

mardi 28 février 2017|

Laisser un commentaire

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
WhatsApp

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer