La spiruline et le sport

  • spiruline pour les sportifs

On connaît à l’heure actuelle quelque 25 000 espèces d’algues sur la planète Terre. Parmi elles, on peut distinguer une algue bleue microscopique, apparue avec les premiers êtres vivants il y a environ 3,5 milliards d’années et considérée comme l’aliment naturel le plus complet de notre planète, et « Que s’appellorio » : Arthrospira Platensis, ou Spiruline, pour les intimes.

Cette petite algue, d’une taille de l’ordre de 0,2 à 0,3 mm, se présente sous la forme d’une spirale (d’où son nom) et pousse naturellement dans la vase des lacs alcalins des régions chaudes du globe (ce qui donne d'emblée envie d’en manger pas vrai ?).

L’intérêt alimentaire et les bienfaits de la spiruline étaient déjà reconnus par les peuples aztèques et mayas qui la consommaient comme un aliment à part entière. Aujourd’hui des cultures autonomes sont mises sur pied en Afrique, Inde, Pérou, et Chine pour combattre la malnutrition, la dénutrition et les carences protéiques.

Chez nous, elle n’est pas utilisée en tant qu’aliment, mais plutôt en tant que complément alimentaire pour ses multiples bienfaits.

Une composition à truster les podiums

composition spiruline

Voici un aliment naturel aux valeurs nutritionnelles exceptionnelles. Championne toute catégorie, cette cyanobactérie contient plus de protéines, de bêta-carotène, de vitamine B 12, de fer, et d’acide gamma linoléique qu’aucun autre aliment connu à ce jour !

Extrêmement riche en protéines (près de 70%, soit trois fois plus que le poisson et la viande maigre), complète, équilibrée et dépourvue de graisse et de cholestérol, composée des 8 acides aminés essentiels à l’organisme, que dire de plus si ce n’est que voilà un aliment à haute valeur biologique.

À noter l’excellente biodisponibilité de ses protéines puisque le taux d’assimilation est 60 % plus facile que celles contenues dans la viande.

Pensez-vous qu’elle flancherait côté vitamines ? Que nenni, elle est pourvue de la plupart de ces dernières, avec une quantité phénoménale de bêta-carotène (15 fois plus que dans les carottes) en prime ! Mieux, elle apporte à l’organisme toutes les vitamines du groupe B, dont la précieuse vitamine B12.

En outre, on retrouve dans cette algue de nombreux minéraux et oligo-éléments : calcium, phosphore, magnésium, potassium, sodium, cuivre, zinc, manganèse, et du fer en grande proportion (45 fois plus que dans les épinards).

Sa très haute teneur en fer est à souligner doublement du fait que les carences à ce niveau sont très répandues (on les appelle anémies) : surtout chez les femmes enceintes, les enfants, les adolescents et les sportifs. De telles sources alimentaires de fer ne sont que trop rares…

La spiruline contient également des acides gras essentiels OMÉGA 3 et 6, qui se montrent extrêmement bénéfiques au niveau des apports énergétiques, mais également en ce qui concerne le métabolisme du cholestérol.

Entre autres, elle a l’avantage d’être une riche source d’acide gamma-linoléique (AGL), un acide gras insaturé issu de la famille des omégas 6, qui s’avère particulièrement utiles dans la prévention du vieillissement cutané et l’hydratation de la peau.

Aussi importants soient-ils, les AGL sont presque introuvables dans l’alimentation moderne. On trouve ces molécules indispensables dans le lait maternel et certaines huiles non chauffées. La spiruline est le seul aliment connu qui contienne autant d’AGL.

Nous l’avons vu, la spiruline est d’un grand intérêt pour les sportifs pour son apport en fer et en protéines, notamment sur le plan de l’oxygénation des muscles. En qualité d’aliment naturel non raffiné, la micro algue est un allié de premier choix quand on recherche une condition physique optimale.

Par son apport en fer et en bêta-carotène, elle est d’un grand intérêt pour les athlètes : notamment pour prévenir et traiter les anémies ainsi que les risques de surentrainement.

Résumons un peu, consommer de la spiruline permet :

  • d’augmenter l’endurance
  • d’améliorer sa résistance
  • d’éviter les carences alimentaires
  • de garder ou retrouver la vitalité

Elle peut être accompagnée avec un jus de fruit pour faciliter encore plus l’assimilation de certains composants, notamment le fer. Elle est aussi saupoudrée sur un yaourt, dans un plat…

La spiruline fait partie des aliments à haute densité nutritionnelle (comme le germe de blé, la levure de bière, le soja, les fruits secs, les œufs …), elle est, pour cela, souvent considérée comme un coupe faim efficace, avis à ceux qui sont en diète…

Résumons pourquoi sa composition est intéressante pour le sportif :

  • Fer particulièrement bio disponible, donc directement absorbable.
  • Vitamine B9 qui participe à la fixation du fer et l’anabolisme musculaire.
  • Acides aminés branchés ou BCAA (Leucine, Isoleucine, Valine) particulièrement recherché dans la prise de masse, ce qui fait que spiruline et musculation vont généralement de paire
  • Vitamines B1, B6 et B12 dont le rôle est essentiel tant pour la préparation que pour la récupération à l’effort.
  • Vitamines liposolubles D E et A et surtout la provitamine A, le bêta-carotène qui élimine tout risque de surdosage.
  • Oligoéléments, sélénium, cuivre, magnésium, manganèse, etc …
  • Enzymes et coenzymes, facilitateurs des différents métabolismes, dont la fameuse Super Oxyde trans
  • Dismutase (SOD), puissant antioxydant.
  • Phycocyanine, fabuleux pigment dont on vient en outre de découvrir récemment de puissantes propriétés anti-cox 2, donc anti-inflammatoire naturel. La phycocyanine est le seul composé naturel capable d’empêcher la formation de leucotriène B4, un descendant métabolique des oméga-6, hautement inflammatoires.

La spiruline, complément idéal du sportif

La spiruline, par son apport en fer (nécessaire à la production d’hémoglobine) et en bêta-carotène, est d’un grand intérêt pour les sportifs, notamment sur le plan de l’oxygénation des muscles. Déjà à l’époque, les messagers du grand Inca, excellents coureurs, l’utilisaient afin de pouvoir parcourir jusqu’à 200 km par jour. Depuis, plusieurs études ont montré le rôle protecteur de la spiruline sur les dommages musculaires liés à l’oxydation.

Effectivement, ce super aliment a la vertu d’améliorer les capacités de récupération, de favoriser la reconstruction du muscle après l’effort, et aussi d’améliorer les facultés d’endurance.

acerola spiruline

L’acérola, petite cerise bourrée de Vitamine C représente une option des plus intéressantes pour consommer avec la spiruline

Il est toutefois conseillé d’en consommer avec une source extérieure de vitamine C, comme un jus de fruit, afin de favoriser l’assimilation du fer. L’acérola, la cerise des Antilles, complète naturellement la spiruline, de par sa forte concentration en vitamine C (25 fois plus que dans une orange).

Zoom sur les glucides de la spiruline : glycogène et rhamnose

Les glucides contenus dans la spiruline sont les réserves de carburant qui vont booster votre performance sportive. Les glucides, appelés aussi hydrates de carbone, ont pour principal rôle de fournir à l’organisme de l’énergie immédiatement utilisable. On les trouve sous forme de monosaccharides comme le glucose ou le fructose, ou sous forme de polysaccharides plus complexes.

Les glucides que nous mangeons sont transformés en monosaccharides pendant la digestion pour pouvoir passer dans le sang. Le corps humain utilise les glucides sous la forme du glucose.

Le glucose peut être également transformé en glycogène qui est stocké dans le foie et les muscles. Il constitue une réserve d’énergie immédiatement mobilisable pendant l’effort. C’est le véritable carburant du sportif !

Les glucides de la spiruline représentent entre 15 et 25 % de la matière sèche. Ils sont constitués de polysaccharides dont le rhamnose et le glycogène. À la différence de la plupart des plantes, mais à l’instar du corps humain, la spiruline stocke l’énergie sous forme de glycogène, de sorte que le corps convertit rapidement la spiruline en énergie.

Le glycogène et le rhamnose sont facilement assimilés par l’organisme et avec un minimum d’intervention de l’insuline. Ils fournissent une énergie quasi instantanée, sans fatiguer le pancréas et sans précipiter l’hypoglycémie.

Il est aussi à noter qu’un autre glucide de la spiruline, le méso-inositol phosphate, est une excellente source de phosphore organique.

Que cela soit pour les sports d’endurance (course à pied, triathlon, natation, cyclisme …) ou sports de force, la spiruline vous permet une bonne récupération et une recharge en énergie.

“Il est étonnant de constater que les vertus de la spiruline en matière de physiologie sportive sont connues depuis des millénaires, à l’instar des coursiers de Moctezuma, et qu’on semble seulement les redécouvrir aujourd’hui.” – extrait de “la spiruline, l’algue bleue de santé et de prévention”

Un atout minceur

L’excès de poids est en grande partie liée à l’intoxication des cellules de notre corps. Surchargés, les organes vitaux tels la vésicule biliaire, le pancréas, le foie ou encore l’intestin ne sont plus dans la capacité de remplir correctement leurs fonctions.

Même chose en ce qui concerne le système nerveux, en cas de pollution, ce sont toutes les réactions hormonales qui risquent d’être perturbées, ce qui va favoriser la prise de poids.

Or, l’atout majeur de la spiruline est sa capacité à désintoxiquer l’organisme en profondeur. Cette faculté est due à la phycocyanine, un pigment naturel qui donne cette couleur bleue verte à la spiruline.

La phycocyanine est d’abord un puissant détoxiquant, doublé d’un incroyable régénérant : d’un côté elle détruit les toxines, même les métaux lourds, et de l’autre elle active la régénération cellulaire des tissus vivants !

Cette substance va permettre de nettoyer et de purifier l’ensemble du corps et ainsi de relancer le processus naturel d’amincissement.

De plus, la spiruline contient également de la phénylalanine, qui agit sur l’hormone de satiété. Elle procure un véritable effet coupe-faim tout en maintenant le taux de glycémie de manière constante. Ainsi, la spiruline est un complément idéal lors des régimes amaigrissants, car elle évite les carences tout en conservant un apport calorique extrêmement faible.

Pour un résultat optimal, consommer la spiruline 20 à 30 minutes avant le repas

Le petit plus : l’atout beauté

Vous êtes sportif, vous êtes beau, vous prenez soin de vous, pas vrai ? Bien, ceci devrait vous plaire.

La spiruline contribue à ralentir le vieillissement de la peau grâce à ses molécules antioxydantes (acide gamma-linoléiques, phycocyanine, tocophérol, carotène, sélénium et zinc) qui empêchent la formation de radicaux libres. De plus, les acides gamma-linoléiques apportent souplesse, élasticité, et donc douceur à l’épiderme.

D’autre part, la spiruline concentre également tous les nutriments et oligo-éléments nécessaires à la brillance et à la résistance des cheveux et des ongles, ainsi que de nombreuses vitamines qui permettent de retrouver fraîcheur et santé.

La spiruline, ancêtre ou substitut de l’EPO ?

On pourrait effectivement l’affirmer en première approche, tant il est vrai que la structure moléculaire de la phycocyanine (un des plus remarquables pigments spécifiques de la spiruline) présente une structure similaire à l’érythropoïétine, le cœur de l’hémoglobine sanguine humaine …

À la différence notable près qu’en l’occurrence, il s’agit d’un processus physiologique parfaitement naturel qui permet à l’organisme de conserver des réserves d’oxygène suffisantes au sein du globule rouge et lui offrir un fonctionnement plus “confortable” même dans des situations d’efforts intenses.

Mais il y a bien d’autres composants constitutifs de la spiruline qui concourent à en faire LE complément nutritionnel d’exception en physiologie sportive.

La spiruline n’est pas un produit “dopant” ni un produit susceptible de transformer les urines, ce qui est interdit aussi !

Il n’y a pas eu de cas positif décrit chez un consommateur de spiruline. Attention tout de même aux productions non contrôlées, pouvant contenir d’autres substances non étiquetées … Attention aussi aux autres algues bleu vert, que la spiruline, celles-ci peuvent contenir de la microcystine, une toxine hépatique !

Il est grand temps de conclure !

acheter de la spirulineNotre choix : la Spiruline NaturaForce

  • fabrication 100% naturelle, 0 pollution, dans un lac à +3500 mètres d’altitude, entouré de montagnes, dans la région de Yunnan (près du Tibet)
  • cultivée dans les mêmes conditions et selon les mêmes procédés de fabrication qu’un produit biologique
  • contient 70 % de protéines & 15 % de phycocyanines
  • meilleur rapport qualité/prix
  • bénéficiez de 5% de remise avec notre code : « sportequip5 »
achetez chez notre partenaire

Voici les bonnes raisons de consommer de la spiruline (en plus de celle d’adorer le gout délicieux des algues) :

  • Faire le plein d’énergie.
  • Nettoyer son corps des impuretés.
  • Renforcer son système immunitaire.
  • Eviter les carences alimentaires.
  • Retarder le vieillissement.
  • Avoir une peau douce, des cheveux et des ongles brillants et résistants.
  • Réguler son poids, en complément d’un régime minceur.
  • Augmenter son endurance, améliorer sa résistance et optimiser la récupération.
  • Lutter contre l’anxiété et le stress.
  • Permettre de mieux supporter les règles et la ménopause.
  • Combler les carences liées à la grossesse.
  • Réguler son taux d’insuline et ainsi lutter contre le diabète.
  • Diminuer son taux de cholestérol.
  • Faciliter la digestion.
  • Améliorer sa mémoire et sa concentration.

Conseils à emporter :

  • Il est recommandé de consommer la spiruline, comme supplément alimentaire, entre 5 à 10 grammes par jour. De même, il est conseillé de commencer par une dose de 1 gramme par jour, et d’augmenter la quantité de 1 gramme toutes les semaines jusqu’à la quantité journalière souhaitée.
  • Les sportifs que vous êtes, peuvent, quant à eux, augmenter la dose de 1 gramme tous les 2 jours jusqu’à atteindre 10 grammes maximum.
  • Privilégiez la supplémentation au petit déjeuner et à midi, avant de prendre le repas
  • Dans le cas d’un régime minceur, prendre la spiruline ½ heure avant le repas avec un grand verre d’eau. La prise de spiruline entre les repas peut également calmer une petite faim ou palier à une baisse d’énergie.
  • Dans tous les cas, bien s’hydrater tout au long de la journée afin de favoriser l’évacuation des déchets de l’organisme.

Si sa seule teneur en fer de la spiruline peut suffire à justifier son utilisation dans la préparation sportive, la spiruline va bien plus loin : protéines facilement assimilables, sels, oligo-éléments (calcium, phosphore, magnésium…), vitamines, tout ceci en fait un complément alimentaire utile au sportif.

La spiruline et le sport
5 (100%) 4 votes

dimanche 21 août 2016|

Laisser un commentaire

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Enregistrer
Email

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer