Accueil/Entrainement sportif/Sport d'hiver/Comment se mettre au biathlon ?

Comment se mettre au biathlon ?

  • se mettre au biathlon

C’est peut-être le sport dont on parlera le plus durant ce mois de février 2018. La star ne sera pas l’irremplaçable football (à part 2 mercredis dans le mois pour l’affrontement Real Madrid/Paris Saint-Germain en huitièmes de finale de Ligue des Champions), ni le rugby (puisque la France n’a que très peu de possibilités de briller au Tournoi des 6 Nations), mais bien le biathlon !

Sa popularité ne cesse de gagner l’Hexagone année après année, et celui-ci est de plus en plus accessible, aussi bien dans les stations de ski que sur les chaînes publiques. Et la raison de ce succès tient en deux mots : Martin Fourcade.

Il est le porte-drapeau de l’Équipe de France pour les Jeux Olympiques de Pyeonchang, et aussi son plus grand espoir de médaille d’or, coté à 2,15 sur BetStars, juste derrière son seul véritable rival, Johannes Thingnes Boe, coté à 2,10. En tout, ce ne sont pas moins de 6 médailles d’or que pourrait décrocher le Français (exploit toutefois jamais réalisé par aucun biathlète, pas même la légende Bjorndalen), avec le sprint 10 km, la poursuite 12,5 km, l’individuel 20km, le mass-start 15 km, le relais mixte et le relais homme.

En fonction de ses résultats, mais aussi de ses compatriotes aussi bien féminins que masculins, qui peuvent également rêver à des médailles, l’engouement pour le biathlon risque de se retrouver décuplé. Mais, petit problème, bien que la neige soit toujours là en abondance, l’hiver commencera à arriver à sa fin, tout comme la période idéale pour se mettre au biathlon ! Il faudra donc prendre son mal en patience, se renseigner sur internet sur les stations les plus proches de chez soi proposant des circuits, des formations et des initiations, et attendre le mois de… Mai pour s’y mettre.

Le cœur du printemps pour se mettre à un sport d’hiver, voilà une belle idiotie, me direz-vous !

Point du tout, car les stations de sports d’hiver ont tout prévu pour les saisons d’été, permettant aux grands champions comme Fourcade, tout comme au commun des mortels, de s’entretenir en attendant le retour de la neige. Et tout ceci est permis grâce aux skis sur roues.

Le biathlon est un mélange de deux disciplines, le ski de fond (ou skating) et le tir à la carabine, mais la base est d’abord le ski, et c’est par là qu’il faut commencer ses entraînements ! De nombreux espaces en montagne permettent de s’essayer au ski sur roues, qui demandent une technique similaire au skating sur la neige. Une fois le geste maîtrisé, il faut se mettre au tir sans tarder, mais toujours après une séance de skating.

ski sur roues

Cela peut paraître un peu bête comme ça, mais le ski sur roues est une excellente manière de s’entraîner au biathlon !

S’entraîner au tir à la carabine sans avoir skié avant revient seulement à s’entraîner au tir à la carabine, épreuve des Jeux Olympiques d’été, mais nullement au biathlon.

En effet, c’est l’effort consenti sur ses skis, entraînant une élévation du rythme cardiaque et une excitation de tout le corps, qui rend le tir plus complexe que d’habitude. Il faut donc apprendre à retrouver son calme en quelques secondes pour avoir la lucidité de voir et de toucher la cible, sous peine de pénalités qui vous feront passer encore plus de temps sur les skis. Même si vous êtes irrattrapable sur des skis, si vous ne maîtrisez pas le tir, vous n’avez aucune opportunité de vous en sortir dans des compétitions de biathlon, et c’est ce qui fait toute la beauté de ce sport.

De manière plus pratique, l’espace biathlon ski-roues du Vercors est le plus populaire et le plus complet pour s’entraîner sérieusement, avec notamment trois kilomètres de pistes pour s’échauffer et récupérer, et dix kilomètres de pistes rouge et noire, de plus grande difficulté technique, idéales pour progresser dans tous les domaines.

Et on retrouve la même offre variée, aussi bien pour les débutants que pour les professionnels, avec les stands de tir, allant d’une initiation au tir à 10 mètres jusqu’au beaucoup plus compliqué tir à 50 mètres. Pour commencer l’été, le Vercors est donc l’endroit idéal pour entamer sa formation au biathlon, en attendant la neige.

s'entrainer au biathlon

Une fois celle-ci arrivée, les offres pour faire du biathlon seront cette fois beaucoup plus nombreuses, notamment dans le Jura et les Vosges, dont les pentes plus douces sont parfaites pour le ski de fond, mais Les Saisies dans les Alpes ou Font-Romeu dans les Pyrénées (terre de Martin Fourcade) sont aussi des stations parfaites pour s’entraîner et se faire plaisir. Le plus important sera de s’habituer très vite au changement des conditions climatiques, à la sensation de glisse forcément un peu différente, et au froid qui peut aussi avoir une influence négative sur sa qualité de tir.

Après une année complète sur route puis sur neige, vos progrès en biathlon se feront énormément sentir sur votre corps, puisque c’est un des sports les plus complets et les plus exigeants physiquement possibles. Il est notamment parfaitement adapté pour les enfants, qui ont toujours de l’énergie à revendre, car outre le fait de se dépenser énormément, cela leur apprend aussi à se canaliser et à rester lucide lors des phases de tir, une maîtrise de soi dans l’effort qui peut ensuite se répercuter positivement dans la plupart des sports. En espérant, peut-être, que l’un d’eux devienne le prochain Martin Fourcade…

Comment se mettre au biathlon ?
5 (100%) 1 vote

lundi 12 février 2018|

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer