Accueil/Santé/Douleur musculaire
Douleur musculaire

Douleur musculaire

Les douleurs musculaires font partie du lot de tracas de la vie quotidienne, que l’on soit sportif ou non. Bien entendu, les sportifs s’exposent à de plus gros risques de blessures graves, même si paradoxalement, leur entraînement et/ou renforcement musculaire les amènent à avoir des muscles moins sujets aux blessures.

Les troubles musculo-squelettiques représentaient en 2015 87 % des maladies professionnelles ! Les conditions de travail poussent de plus en plus de Français à s’exposer à ce genre de douleurs, souvent liées à des problèmes de postures ou un travail un peu trop physique.

Les sportifs ne sont pas en reste, souvent ils commettent des erreurs qui peuvent être fatales, comme de négliger un échauffement pour gagner du temps ou encore de surestimer leurs capacités…

En termes de chiffre, voici la répartition des blessures les plus fréquentes :

  • Entorses : 25 %
  • Lésions musculaires : 23 %
  • Tendinopathies : 22 %
  • Contusions : 10 %
  • Élongations, déchirures musculaires : 10 %
  • Fractures : 5 %

En ce qui concerne les entorses, les principaux pourvoyeurs sont le basketball, le running et le tennis. Pour les fractures en revanche, elles proviennent surtout de sport de contact, mais aussi de l’équitation, l’un des 3 sports les plus pratiqués en France.

Physiologie : comprendre les douleurs musculaires

Il est important de comprendre que les douleurs musculaires font partie intégrante de la vie de tous les jours et que personne n’est à l’abri, n’importe qui peut y être sujet et à n’importe quel âge.

L’ogirine du mal

La douleur musculaire peut s’attaquer à deux groupes de muscles différents, les muscles rouges et les muscles blancs. Les premiers sont désignés comme les muscles striés tandis que les seconds sont des muscles lisses.

Il est très important d’avoir une bonne idée de l’anatomie humaine, afin d’être à même d’identifier la localisation de la douleur, de repérer le trouble musculo-squelettique afin d’être en mesure de faire réaliser une EMG (examen qui enregistre l’activité d’un muscle pour déceler une potentielle pathologie) pour déterminer son origine.

Notre corps se compose d’énormément de muscle, n’importe laquelle de ces zones musculaires peut être un jour touchée, cependant, les douleurs se déclenchent la plupart du temps sur les groupes musculaires majeurs, à savoir dans le chaîne postérieure et le dos.

Parfois il est question de douleur musculaire, parfois simplement de fatigue musculaire qui survient après un effort important ayant pu entraîner une baisse de puissance et de réactivité d’un groupe musculaire en état de sur sollicitation.

Guide des douleurs musculaires

Voyons un peu les différentes pathologies auxquelles vous pouvez être confrontés dans votre vie/carrière de sportif.

Les crampes musculaires, comment les prévenir et les soulager ?

La classique crampe, qui arrive sans prévenir, vous interrompant souvent en plein effort par une vive douleur, ça vous dit quelque chose ? Elle peut être de différentes origines : sportive, métabolique ou autre. Souvent bénignes, peut très vite devenir un fardeau, mieux vaut donc apprendre à la prévenir.

Pubalgie, une forme de tendinite qui n’arrive pas qu’aux footballeurs !

La pubalgie est une douleur qui prend sa source dans la région du pubis. On la croise très fréquemment dans le monde du football, mais aussi en athlétisme, au handball, au rugby et au tennis. Les hommes sont plus touchés que les femmes du simple fait que cette forme de tendinite survient principalement dans ces sports plutôt masculins.

Lombalgie – Mal de dos

La lombalgie chronique ne cesse d’empirer au fil des années en France. Sachez que 80% des Français rencontrent un jour dans leurs vies des douleurs dorsales, la lombalgie chronique est quant à elle la seconde cause de consultation médicale dans l’hexagone !

La bonne nouvelle pour ceux dont le mal de dos est mécanique est que l’on peut réduire considérablement la douleur et corriger la lombalgie à travers certains exercices lombaires, de rééducation, d’étirement et de renforcement, à condition de savoir lesquels ! Suivez le guide…

Déchirure musculaire : comment la soigner ?

Une déchirure musculaire a lieu lorsque certaines fibres musculaires composant le muscle sont rompues. Elle peut survenir à différents endroits, les plus fréquents étant les quadriceps, ischio-jambier, mollet, épaule…

Concrètement, cela ressemble à une douleur foudroyante, un véritable « coup de poignard » au niveau du muscle touché. Différente du claquage, la déchirure requiert les bons traitements et surtout, du repos !

Prévenir et soigner les courbatures musculaires

Vous en avez certainement déjà fait les frais, au lendemain d’une séance de musculation ou d’une longue sortie running par exemple. La simple vue d’un escalier vous fait pâlir ! On vous livre quelques astuces pour prévenir et soigner les courbatures musculaires.

Comment prévenir les douleurs musculaires ?

prévenir les douleurs musculaires

Faites comme cette jeune fille, ne négligez pas les étirements en fin de séance !

C’est bien beau de savoir comment soigner vos bobos aux muscles, mais le mieux reste tout de même d’être toujours dans les meilleures conditions de prévention vous ne pensez pas ?

Il est important de comprendre que si vous forcez sur vos muscles après une longue période « d’abstinence sportive », vous allez créer de petites déchirures dans vos tissus musculaires, ce sont là des microtraumatismes.

Est-ce une mauvaise chose ? Non, pas forcément, en offrant au corps la récupération suffisante, ces lésions vont se réparer, votre muscle va se remplir d’oxygène et de nutriments et ce gonflement va venir titiller les nerfs qui l’entourent, provoquant la douleur.

Ce processus prend du temps, et c’est ce qui fait que vos courbatures peuvent apparaître jusqu’à 48 heures après une séance ! Vous n’êtes pas un cas isolé, c’est tout à fait commun, d’ailleurs cela a un nom : apparition retardée des douleurs musculaires (CMR, D.O.M.S en anglais pour « Delayed Onset Muscular Soreness ».

Bref, outre le fait de ne pas négliger votre échauffement dynamique, il est important que vous soyez toujours bien hydraté et que vous offriez à votre corps et à vos muscles la récupération qu’ils méritent.

Voici néanmoins quelques outils qu’il est intéressant de posséder chez soi.

Baume du tigre rouge, un allié du sportif prévoyant

Le baume du tigre rouge est par sa composition le indiqué pour les sportifs, aussi bien en préparation qu’en phase de récupération musculaire.

Le produit est composé de camphre (25%) et du menthol (10%), ces deux éléments représentant plus du tiers du volume total. On y retrouve aussi l’huile essentielle de Cajeput (teneur de 7%), l’huile essentielle de cassia (5%), la menthe poivrée (6%), l’huile essentielle de clou de girofle (5%) et l’huile essentielle de cannelier de Chine (5%).

Rouleau de massage, à mettre dans toutes les boîtes à outils de sportifs

Impossible de ne pas les avoir croisés au détour d’une salle de musculation ou d’un magasin de sport, les rouleaux de massage sont partout !

Les exercices que l’on y exécute, aussi appelés relâchement myofascial, sont une forme de thérapie manuelle que les sportifs peuvent pratiquer, soit avant l’exercice pour relâcher les muscles endoloris et les articulations un peu raides, soit après un entraînement pour aider à la récupération musculaire. Les rouleaux de massage sont aussi idéaux pour lutter contre les trigger points, responsables de bons nombres de douleurs…

La rhabdomyolyse d’effort du sportif
4.5 (90%) 2 votes

Charger les articles suivants

Thème(s) connexes :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer