Accueil/Entrainement sportif/Fitness/Yoga/Equipements de yoga/Comment créer sa parfaite salle de Yoga à la maison ?

Comment créer sa parfaite salle de Yoga à la maison ?

  • salle yoga maison

Il peut être un peu difficile de se motiver pour aller quotidiennement au Yoga et ainsi profiter de tous ses bienfaits.

On sait bien comment peut se comporter notre fainéant de cerveau qui aime tant s’inventer des excuses au moment venu de bouger : « une bonne sieste sur ce canapé molletonneux ne vaudrait-elle pas mieux qu’une séance d’asanas ?« …

Et si le hack ultime « tait d’avoir son propre espace de yoga a domicile ? Ainsi, plus d’excuses (quoi que) et rien de plus pratique et accessible !

Mieux, le fait de passer devant au quotidien vous rappellera que vous devez vous y adonner et rendra votre pratique plus assidue.

Pratiquer le yoga toujours au même endroit de sa maison, c’est s’assurer d’associer ce lieu avec cette discipline et ainsi de se plonger automatiquement dans le bon état d’esprit à chaque fois que l’on déroule le tapis.

Avoir un espace de yoga à la maison permet de :

  • pouvoir faire des salutations au soleil le matin pour commencer une journée du bon pied et réveiller/dynamiser son corps
  • pouvoir profiter d’étirements légers avant le coucher pour apaiser l’esprit, détendre le corps et même favoriser la digestion (ce qui ne manquera pas d’améliorer le sommeil)
  • pratiquer le style de yoga qui vous plait : yoga nu (éviter de saluer le soleil devant la baie vitrée sinon votre voisin saluera lui votre lune), yoga bikram (si vous installez votre espace dans un sauna), bref, c’est votre studio, tout est permis !
  • vous ouvrir à la méditation : un espace de yoga se veut calme et minimaliste, idéal pour commencer une pratique méditative
  • pratiquer des exercices de pranayama (respiration)
  • lire des livres, écrire son journal, réfléchir sur les tâches à faire le jour ou la semaine à venir…
  • faire une sieste, se relaxer, boire du thé…
  • etc..

Nous allons voir les étapes à suivre pour facilement créer votre propre espace de pratique.

Vous allez sûrement vous dire que ça fait beaucoup, mais vous n’êtes absolument pas obligé de tout faire.

Maintenant je pense fort que de vous lancer corps et âme dans ce projet d’espace personnel pour pratiquer le yoga renforcera votre attachement avec la discipline.

1/ Trouver l’espace « idéal »

yoga maison

Il en faut peut être moins que ce que vous pensez ! Un espace au pied du lit peut suffire à la pratique de son yoga quotidien !

Chassons le premier mythe : il n’y a pas besoin d’avoir un large espace pour s’aménager un coin dédié à la pratique de son yoga !

Votre espace doit seulement répondre à ces quelques critères :

  • vos pieds ont besoin d’une surface stable (si vous avez fait le choix de vivre sur du sable, ce n’est pas top, mais ça passe encore)
  • les dimensions de votre espace sont au minimum : (votre envergure en largeur) * (un peu plus que votre tapis de yoga en longueur), avec les côtés dégagés idéalement

Bien sûr, c’est mieux d’avoir un espace dédié, un véritable sanctuaire qui inspire la paix et la tranquillité d’esprit, mais la plupart d’entre nous n’avons qu’un coin de chambre, ce qui peut parfaitement faire l’affaire !

Ne vous empêchez jamais de faire du sport à la maison simplement parce que votre appart n’est pas assez grand.

Parfois, il suffit de déplacer la table basse devant le canap’ et de dérouler votre tapis, même les Parisiens peuvent y parvenir dans 4m2 avec un peu de créativité !

Si vous devez pratiquer dans le salon familial, assurez-vous d’aménager vos plages horaires pour ne pas avoir à subir l’agitation des autres créatures évoluant chez vous, ce afin de rester bien concentré sur vos séances et de bénéficier au maximum des bienfaits relaxants du yoga.

Vous pouvez tout à fait pratiquer dans le jardin si d’une part, vous en avez un (c’est mieux) et si d’autre part, le climat dans lequel vous vivez le permet.

Dans le cas idéal

Maintenant si vous avez du pognon un bel espace dont vous ne savez que faire, sautez sur l’occasion, avoir une pièce à l’écart, c’est la solution ultime !

Dans le monde idéal, votre pièce dédiée est :

  • lumineuse (comme vous) pour capter un maximum de vitamine D
  • silencieuse, les fenêtres sur mesure qui y sont installées ne laissent pas passer le bruit ni les odeurs de votre environnement urbain, ouvrez-les toutefois si vous êtes à la campagne (ou que vous avez des gaz pendant votre chien tête en bas…)
  • minimaliste : elle n’est ni trop encombrée, ni trop tape-à-l’œil (genre papier peint jaune/orange avec des bandes fluo), les murs sont blancs et purs comme votre âme
  • composée d’une bonne ventilation : optionnel, mais un ventilateur au plafond ne sera pas du luxe en été (ou encore une fois, si vous avez des gaz)
  • pourvue d’un pan de mur (à priori je pense que vous avez ça chez vous) dégagé pour réaliser des inversions
  • chauffée, parce que personne n’aime faire ses asanas grelotant
  • calme, idéalement on peut fermer la porte pour faire comprendre qu’il ne faut pas déranger (bien que ce ne soient pas une parade suffisante contre les enfants)

Quel que soit l’espace dont vous disposez, on va tâcher d’améliorer tout ça en le rendant propice à la pratique d’une discipline relaxante comme le yoga.

2/ Aménager son espace : les grandes « règles » d’un studio de yoga à domicile

espace de yoga aménagé

Nous venons de voir les points importants d’une salle propice au yoga, si la pièce que vous convoitez ne les respecte pas, tout n’est pas perdu pour autant !

Que la lumière soit !

Ne sous-estimez jamais l’éclairage, cela a un effet profond sur votre humeur et votre santé. Une pièce éclairée par la lumière naturelle stimule le corps et l’esprit, surtout en hiver, lorsque de nombreuses personnes perdent de la vitamine D en restant à l’intérieur et plonge dans le « blues hivernal ».

Un espace de yoga lumineux est source d’harmonie et d’énergie.

Il est important de disposer d’un espace éclairé pour une bonne pratique. Si la lumière naturelle n’est pas accessible, il existe des astuces pour rendre votre espace plus lumineux.

Vous pouvez ainsi commencer par concevoir des fenêtres sur mesure pour laisser passer un maximum de lumière dans votre pièce. Vous pouvez également équiper l’espace de miroirs, utiliser du blanc ou encore épurer votre pièce pour qu’elle soit le plus minimaliste possible.

Évitez en revanche de surcharger l’espace avec des lumières artificielles.

L’éclairage doit être apaisant, doux, et idéalement naturel.

Vous devriez toutefois être en mesure de contrôler le flux et la gradation de la lumière en fonction de votre humeur.

Si possible, installez des gradateurs de lumière sur les plafonniers et achetez des lampes dont l’éclairage est variable.

Qu’on ne se les gèle pas !

Vous aurez besoin d’une chambre chauffée, car le yoga a tendance à ralentir votre métabolisme.

Cela vous rend plus enclin à frissonner, et avoir froid durant une posture n’a rien de zen.

Pas besoin d’en arriver à une température étouffante comme pour la pratique du yoga bikram qui élimine les toxines, envisagez simplement l’utilisation d’un radiateur électrique avec un minimum de distraction sonore, qui permette un bon contrôle de la température.

Que la musique sonne !

Beaucoup de yogis préfèrent pratiquer avec les sons de Dame nature, mais combien sommes-nous à avoir la chance de pouvoir nous exercer dehors au soleil, à côté des petits oiseaux ?

Pour ceux qui veulent quand même avoir ce genre d’ambiance, il existe des diffuseurs de son naturel, disponibles sur Amazon.

Sinon vous pouvez avoir recours à une playlist (on en trouve sur spotify) qui s’harmonisera bien avec vos poses.

Quoi qu’il en soit, ne vous privez pas de la musique qui améliore généralement votre état d’esprit, cela implique juste d’avoir dans votre espace un poste ou simplement une petite enceinte connectée pour s’appareiller à votre smartphone.

Si vous optez pour un coaching de yoga virtuel via une plateforme en ligne, notez que ces dernières accompagnent généralement les séances d’ambiances sonores.

Enfin, on veut de la musique, pas du bruit, évitez donc la musique de punk à chiens, les colocataires bruyants, les bruits de rue, etc. pour ne pas souffrir de distractions.

Que la flore fleurisse !

Ajoutez des plantes à la pièce pour atteindre votre pleine conscience, faire circuler l’oxygène et éliminer les toxines de l’air, tout en vous aidant à vous connecter à la Terre.

Si vous n’avez pas la main trop verte, optez pour des plantes d’intérieur qui ne nécessitent pas de soins particuliers.

La touche déco #ValérieYogamidot

Maintenant que vous avez plus ou moins l’espace parfait, c’est parti pour un peu d’aménagement et de décoration !

Vous voulez recréer cette sensation de calme qui vous envahit dès que vous entrez dans votre studio de yoga préféré ?

Votre espace doit répondre à une notion : le minimalisme ! Non, cela ne signifie pas que vous deviez enchaîner les asanas sur de la techno minimale, mais que vous devez opter pour le courant « less is more« .

On l’a dit, on ne veut surtout pas d’une pièce encombrée, les meilleures salles de yoga sont sobres et calmes, conçues idéalement avec des matériaux durables/renouvelables qui visent à préserver les ressources limitées de notre planète (le yoga cultive à la fois la santé mentale et physique, donc en choisissant des produits respectueux de l’environnement, vous pouvez vous sentir bien dans votre peau et votre environnement).

Voici quelques idées pour l’aménagement de votre espace :

  • désencombrez : ne gardez que les objets/habitants fonctionnels et/ou qui évoquent quelque chose pour vous. Enlevez tout ce qui ne sert à rien et aménagez votre espace en fonction de vos besoins spécifiques. Cela éliminera instantanément les distractions qu’on ne veut surtout pas pendant une séance.
  • optez pour des couleurs calmes, des tons frais ou du blanc, et assurez-vous d’utiliser une peinture non toxique.
  • utilisez des bougies parfumées, de l’encens ou un diffuseur d’huiles essentielles (peut aider à associer une odeur à la pratique) pour créer une ambiance accueillante. Pensez à réserver une petite étagère où vous pouvez placer un objet tel qu’une bougie, une statue de bouddha ou une fleur.
  • cherchez des trésors : dirigez-vous vers les brocantes, les marchés et autres. Essayez de chercher des solutions de rangement uniques, comme une malle/coffre antique pour ranger vos tapis, accessoires et couvertures de yoga. Gardez un œil sur les sculptures intéressantes ou l’art mural qui pourraient servir de points focaux pendant la pratique et restez dans la démarche minimaliste/simple/intentionnelle.
  • tâchez de créer un éclairage unique et modulable, avec de belles lanternes ou des guirlandes de LED.
  • mettez de petits accessoires comme des cristaux ou des roches (pour le côté naturel/ enracinement) ou encore de la décoration suspendue discrète (attrape rêve, carillons, etc)
  • enfin, vous pouvez accrocher quelques tableaux inspirants ou encore des cadres à messages motivants (genre « bouge ton boule »)
  • dernier point, le miroir est assez contesté dans une salle de yoga…oui, il peut être utile pour voir si vous faites quelque chose de mal, mais vous pourriez être distrait par votre immense charisme, à éviter donc !

Comme vous le voyez, il existe d’innombrables façons d’aménager votre espace de yoga, mais ne surchargez pas votre pièce d’un coup d’un seul. Souvenez-vous que l’on veut rester dans la démarche minimaliste, alors prenez votre temps pour aménager et rajouter au compte-goutte les éléments constitutifs du décor. Allez donc faire un petit tour sur Pinterest pour voir ce qu’il s’y fait de mieux en la matière !

3/ Choisir un coach de yoga en ligne

séance yoga maison

Rendez votre pratique plus confortable avec un coach virtuel qui guide vos séances

Si vous avez déjà un bon niveau de pratique, c’est optionnel, mais si vous débutez ou que vous ne connaissez que quelques asanas à faire sur votre tapis, je pense qu’il vaut la peine de vous trouver un bon support pédagogique sans quoi vous allez vite tourner en rond.

Je recommande toujours quoi qu’il en soit d’aller voir en studio de yoga ce qu’il s’y passe au préalable, afin :

  1. de valider que cela vous plait avant de vous lancer dans une démarche de pratique à la maison
  2. de recueillir les bases auprès de coachs certifiés

Une fois ce travail préliminaire effectué et que vous êtes certain que le yoga vous plait, vous pouvez passer en revue les différentes offres sur le marché de cours de yoga à la maison (vous pouvez toujours aller au studio en parallèle de temps à autre).

Vous avez plusieurs supports à votre disposition :

  • vidéos et chaînes sur YouTube, qui ont le mérite d’être totalement gratuites
  • VHS DVDs de yoga, un peu désuets, et nécessitent un lecteur DVD, mais pourquoi pas si vous êtes old school
  • applications web et mobiles

J’aurais tendance à vous indiquer cette dernière solution, car il y a à l’heure actuelle de superbes applications très riches en contenus et fonctionnalités qui sauront vous guider et vous motiver.

J’ai par exemple récemment testé l’application Asana Rebel qui comporte toute une partie gratuite et qui est entièrement déblocable pour un prix très bas (je n’ai pas encore d’actions chez eux mais je prends les devants).

Si vous faites le choix de vous laisser guider par ces coachs virtuels, vous allez par contre avoir besoin de faire entrer un peu de « technologie » dans votre espace de yoga, à savoir au minimum un smarphone, une tablette et/ou une télévision.

Cela implique de ne pas vous laisser distraire par ce qui se passe sur le téléphone à côté de la séance en cours (notifications, etc).

Le meilleur combo reste l’application connectée à un écran de télévision (via un câble micro-usb vers HDMI ou un chromecast), qui vous offrira le maximum de confort pour votre pratique.

4/ Accessoires, de quoi avez-vous besoin ?

accessoires yoga

Si le tapis est le seul élément indispensable à la pratique du yoga à domicile, d’autres accessoires peuvent augmenter le confort

Si l’on parle de besoin pur, il ne vous faut réellement qu’un tapis de yoga de bonne qualité (personnellement, j’apprécie beaucoup les modèles de chez BAYA France).

Au fur et à mesure, vous pourrez « peupler » votre espace de yoga de certains accessoires sympas et très pratiques comme :

  • des briques de yoga, qui permettent d’atteindre plus facilement certaines postures (je vous les recommande vivement, quais dès le début de votre aventure)
  • des coussins ou des couvertures de yoga permettant de soutenir le bas du dos, favoriser les postures restauratrices, approfondir les postures ou simplement pour servir d’oreiller pour les siestes (en plus de pouvoir être utilisés pour la méditation)
  • des sangles de yoga qui vous assisteront sur certaines postures qui requièrent plus de flexibilité
  • un hamac de yoga aérien pour certaines postures plus avancées
  • une yoga wheel
  • un feet up, objet actuellement que je test actuellement et qui permet de réaliser très facilement des inversions…

Le mot de la fin

Vous voilà maintenant paré pour pratiquer le yoga à la maison ! Et si je devais résumer vos actions je dirais :

  1. choisir votre espace, si possible calme et dénué de distraction
  2. acheter le matériel de yoga dont vous avez besoin (pour l’instant un tapis et deux blocs de yoga, éventuellement des sangles)
  3. nettoyer et désencombrer l’espace choisi
  4. décorer progressivement votre sanctuaire en y ajoutant des éléments qui sollicitent agréablement vos sens (décorations, éclairage, de quoi mettre une ambiance sonore, quelques petits éléments qui sentent bon, etc.)
  5. inclure des plantes pour vous rapprocher de la Terre et de cette démarche d’enracinement propre au yoga
  6. vous rendre toujours plus dans votre espace de yoga pour vous exercer, mais aussi méditer, lire, vous reposer, vous ressourcer…
  7. réagir en commentaires et partager cet article, comme toujours !
Comment créer sa parfaite salle de Yoga à la maison ?
5 (100%) 2 votes

mardi 12 mars 2019|

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer