Accueil/Entrainement sportif/Fitness/Salle de fitness pour femme : la nouvelle tendance !

Salle de fitness pour femme : la nouvelle tendance !

  • salle de sport femme

Ça y est : les « Jean Michel dragueurs des salles de sport » auront eu raison de ces demoiselles ! Les « Jean Jacques je veux soulever autre chose que la fonte » ont fait fuir les femmes de la muscu’ !

Le domaine du fitness se réinvente chaque jour et s’il n’enregistre pas de perte de vitesse, de nouveaux concepts émergent chaque année (voir notre article sur les 7 grandes tendances fitness de 2018).

On a ainsi pu voir apparaître les salles « low-cost » réservées aux étudiants fauchés et voici maintenant venir les salles de fitness exclusivement dédiées aux femmes.

Alors, comment en est-on arrivé là ? Pourquoi ce besoin ? Quels sont les avantages de telles structures ? Qu’y trouve-t-on (à part des femmes j’entends) et quelles différences avec des salles de sport traditionnelles ?

Je suis parti à la recherche de réponses en posant mes questions aux gérants de womensfit, une salle de sport pour femmes à Paris 12, et Capofit, une salle de sport à Lyon 3.

Le contexte : comment en est-on arrivé là ?

salle de fitness pour femme

Voici comment je m’imagine une salle de sport pour femme

Pourquoi avoir eu l’idée de lancer une salle de sport spécialement dédiée aux femmes ? Est-ce que c’était un « présentement », la réponse à un besoin ? Est-ce que vous aviez des chiffres en mains ? Avez-vous simplement suivi une tendance ?

Réponse de Cyril Bouaziz, du club Womensfit :

« Ce concept n’est pas nouveau, plusieurs chaines ont déjà attaqué ce marché, mais pas forcément avec la bonne approche, en restant sur un club de fitness classique.

Je n’ai pas bâti mon concept Women’s Fit sur des chiffres ou une tendance, mais sur un constat : que les salles de sport sont très largement fréquentées par des hommes, et que même si on voit de plus en plus de femmes dans les clubs, certaines ne seront jamais attirées par le fitness classique tel qu’il est proposé à l’heure actuelle par les enseignes.

Et au-delà du caractère « femmes uniquement », nous avons créé une approche du sport très différente, basée sur le Slow Sport : pas de performance, on prend son temps, on se détend, et on atteint ses objectifs sans pression. »

Réponse de Josias Mathiasin, du club Capofit :

« Etant coach sportif depuis de très longues années, m’étant entraîné dans de nombreux clubs, et étant également professeur de Capoeira, j’ai constaté que l’offre n’était pas totalement adaptée aux femmes.

Parce qu’il y a beaucoup d’hommes dans les clubs pour commencer, mais aussi parce que le regard de certains hommes met une pression peu agréable sur certaines femmes.

J’ai donc lancé une salle dédiée aux femmes, ce qui était nouveau à Lyon, et demandé par une tranche importante de la population. »

Pourquoi une salle 100% femmes plus que 100% hommes ?

Réponse de Cyril Bouaziz, du club Womensfit :

« 100% hommes ? Pas besoin de créer le concept, certains clubs sont déjà comme ça sans le vouloir. D’où le besoin de créer une salle 100% femmes ! »

Même son de cloche du côté de Josias Mathiasin, du Capofit club :

« Disons que les clubs sont tous (sauf les clubs comme le mien) dominés au moins à 60% par les hommes, et dans certains clubs on est presque à 100%. Les hommes n’ont pas besoin de ce concept, il existe déjà.

Les femmes en revanche, c’est une autre histoire… »

On comprend donc par la réponse des deux gérants (qui ne se sont pas concertés et ont reçu indépendamment les questions) que le concept est né d’un constat plutôt unanime à priori : les salles de fitness sont majoritairement peuplées de mâles bourrés de testostérone.Cela aurait tendance à effrayer un peu la gent féminine (certaines ont peur de se faire draguer ou « mater » avec insistance (on rappelle que c’est puni par la loi messieurs) ou tout du moins à intimider

D’autre part, les offres correspondent plutôt aux hommes, avec des machines et du matériel qui répond à une pratique davantage masculine (à priori). Les femmes seraient intéressées par un autre type de musculation.

Mais alors, en quoi diffère l’offre des salles de sport 100% femme ?

De quoi se compose l’offre exclusive aux femmes ?

fitness femme

Ici, on peut s’exercer sans risque de se faire regarder avec insistance

Y’a-t-il un « profil type » au niveau de vos adhérentes ? Comment décririez-vous le mieux votre cible et comment répondez-vous à ses besoins (quels sont-ils, quels sont leurs objectifs) ?

Réponse de Cyril Bouaziz, du club Womensfit :

« Ce sont des femmes entre 20 et 65 ans, avec une majorité au-dessus de 35 ans. Ces femmes ne se sentent pas du tout concernées par l’offre de fitness classique, les cours en très grands groupes, l’ambiance « Fitness » classique, la pression du regard des autres, la performance, la surpopulation à certaines heures.

Chez Women’s Fit, les cours se font en petit groupe, il n’y pas de miroirs partout, pas de culte de soi, pas de musique qui hurle, mais du sport au calme, des cours variés sur un planning bien rempli, et une dimension relaxation très prononcée.

Nos adhérentes veulent perdre du poids, reprendre confiance, se détendre, rigoler avec leurs amies, et nous offrons un cadre parfait pour cela. »

Réponse de Josias Mathiasin, du club Capofit :

« Mon club attire beaucoup de jeunes femmes, étudiantes, mais aussi des personnes de plus de 30 ans. Le besoin d’un univers 100% femme semble se faire ressentir à tous les âges, et parmi toutes les classes sociales.

Je leur offre de quoi atteindre tous les objectifs : préparation physique, perte de poids, relaxation, danse, etc. »

Imaginons : je suis une femme, comment allez-vous me convaincre de rejoindre votre salle plutôt qu’une salle plus « classique » ? Quels sont les grands avantages ?

Réponse de Cyril Bouaziz, du club Womensfit :

« Si vous voulez progresser sans être stressée par le regard d’un homme, évoluer dans un univers accueillant et relaxant, avoir un service personnalisé, et disposer de cours pour tous niveaux et objectifs dispensés en petit groupe, puis finir avec un massage, alors vous savez où aller.

Venez tester ! »

Réponse de Josias Mathiasin, du club Capofit :

« Vous voulez vous entraîner sans être potentiellement fixée par quelqu’un ? Avoir des cours dédiés à votre objectif ? Profiter de coaching privé ? Et en plus danser la Capoeira ?

Et le tout pour moins cher que les grandes enseignes ? Alors bienvenue chez Capofit ! »

Point de vue équipements : votre salle exclusive se démarque-t-elle ? Si oui comment ? Même question côté planning/activités/cours collectifs ? Quel est votre créneau, vos atouts ?

Réponse de Cyril Bouaziz, du club Womensfit :

« Nous avons un circuit de machines guidées multi sexe (une machine « spéciale femme » n’existe pas vraiment), des poids libres, et de grandes salles de cours. Pas besoin de trop de matériel, notre valeur réside dans notre accompagnement, et la spécialisation et la présence de nos professeurs.

Nous avons un planning bien rempli, mais qui propose des cours que ne proposent pas les grandes enseignes : Pilâtes, Yoga, Qi Gong, Sophrologie, massages, body barre, etc. »

Réponse de Josias Mathiasin, du club Capofit :

« Nous avons des machines classiques, libres et guidées. Ce qui fait notre force, ce sont nos cours en petits groupes, l’ambiance « familiale » du club, et la Capoeira. La danse est très importante dans le club. Et les adhérentes adorent.

Le plus ? Sur plusieurs créneaux définis, les adhérentes peuvent s’entraîner avec leur conjoint. »

En termes de coût, comment vous situez-vous ?

Réponse de Cyril Bouaziz, du club Womensfit :

« Autour de 60 euros par mois. »

Réponse de Josias Mathiasin, du club Capofit :

« Autour de 25 euros par mois. »


Ne faisons pas de généralités, chaque salle semble avoir son concept et son identité et c’est à vous de tester la salle 100% femme située près de chez vous pour voir si l’offre vous parait intéressante.

Ce que l’on peut conclure au vu de la réponse de ces deux gérants, c’est que l’ambiance d’une salle de fitness pour femme exclusivement semble être plus posée, avec des cours variés, en petit comité et dans une ambiance globalement plus relax.

Les femmes peuvent s’exercer sans la pression des regards déplacés, sans l’impression constante d’être fixée et/ou désirée. Sur une note un peu plus sérieuse, rappelons que le harcèlement est présent partout, et que certains peuvent être un peu insistant en salle de sport (lire notre guide de la drague respectueuse en salle).

On ne perd pas pour autant de vue les objectifs, le but est de prendre du plaisir, de prendre son temps, de prendre confiance, de partager un moment avec d’autres femmes et pourquoi pas faire des rencontres, partager des rires.

Si vous avez depuis longtemps mis une croix sur la salle parce que vous ne vous y sentiez pas à l’aide, pourquoi ne pas tenter l’aventure ?

Salle de fitness pour femme : la nouvelle tendance !
Cet article vous a t-il été utile ?

mercredi 26 septembre 2018|

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer