Accueil/Entrainement sportif/Fitness/Équipements/Vélo d'appartement/RPM : la folie des cours de bike en salle

RPM : la folie des cours de bike en salle

  • rpm mills

« Faire du vélo en salle, enfermé ? Non merci ! »

Voici ce qu’on entend souvent de la part des sportifs.

Mais avez-vous au moins testé ?!

En tant que passionnée et coach RPM Les Mills, je ne peux que vous encourager à essayer ce cours qui va vous apporter de nombreux bienfaits !

J’espère, à travers cet article, vous donner l’envie de tester un cours de cours rpm paris ou ailleurs, et vous communiquer mon amour (oui oui !) pour le RPM…

Le RPM, qu’est-ce que c’est ?

Le RPM est un cours de vélo en salle avec un coach qui vous entraîne sur des musiques fun.

Comme pour l’ensemble des concepts Les Mills, le RPM comporte des musiques avec une chorégraphie bien définie, qui change tous les trois mois.

La version de base d’une durée de 45 minutes est composée de 8 morceaux :

  1. Démarrage du peloton
  2. Cadence
  3. Terrain vallonné
  4. Terrain mixte
  5. Contre la montre
  6. Vitesse
  7. Montagne
  8. Retour à la maison / étirements

Les objectifs seront différents à chaque morceau.

La chanson 5 « Contre la montre » est la plus intense et se compose généralement de fractionné, alors que vous allez travailler l’endurance de vitesse sur la 6 avec des sprints ou encore l’endurance de force sur la 7.

Il existe également des formats de 30 minutes et d’une heure.

Note : toutes les playlists officielles LES MILLS RPM sont consultables ici.

Les positions de pédalage en RPM

Lors de votre premier cours de RPM, faites en part au coach pour qu’il vous indique les bons réglages pour votre vélo (selle à la hauteur des hanches et genoux légèrement pliés lorsque vous atteignez le point le plus bas de la rotation).

Ensuite, tout au long du cours, vous allez entendre différentes instructions concernant la cadence (lente, rapide, modérée…), la résistance (de base, de course, de grimper, d’attaque) et les positions.

Voici les notions de base relatives aux positions :

  • Pédalage facile : hanches vers l’arrière de la selle, mains sur la patrie droite du guidon, poitrine haute, épaules basses
  • Course : même position que le pédalage facile, c’est la cadence qui va être plus rapide et la résistance légèrement plus élevée
  • Course en avant : hanches légèrement en avant sur la selle, mains dans le D du guidon ou sur l’extérieur
  • Course aérodynamique : même position que la course en avant, avec les mains à l’intérieur et les coudes rentrés et vers le bas
  • Grimper puissant : même position que le pédalage facile avec une résistance de grimpeur
  • Grimper debout : les fessiers touchent à peine le bout de la selle, mains en haut des cornes, et le poids du corps se balance de gauche à droite
  • Grimper debout arrière : même position que le grimper debout avec les hanches légèrement vers l’arrière
  • Attaque : même position que le grimper debout avec les hanches légèrement en avant et la poitrine haute

Le cœur, la tête et les jambes !

bienfaits rpm

Avec le RPM, les calories vont fondre comme des rillettes sur un radiateur, alors qu’attendez-vous ?

Les bienfaits du RPM sont multiples.

Au niveau physique, vous allez sculpter vos cuisses, galber vos fessiers, vous tonifier et bien entendu brûler les graisses ! On estime la dépense énergétique lors d’un cours de RPM entre 500 et 800 calories.

Vous allez également gagner en condition physique et améliorer selon les morceaux, vos performances physiques en termes d’endurance de vitesse, de force, de puissance, etc. ainsi que vos capacités cardio-vasculaires.

Mais les bienfaits ne s’arrêtent pas là…

Ce cours est parfait pour développer sa force intérieure, se challenger, et chercher à dépasser ses propres limites ! Et bien entendu pour faire le plein d’endorphines, les hormones du bien-être !

Le RPM, trop intense ?

Il n’est pas rare qu’une personne qui s’essaye au RPM pour la première fois, me demande si ce n’est pas trop intense.

Ma réponse est la suivante : oui c’est un cours intense avec un entraînement de type HIIIT (haute intensité en intervalle training).

MAIS, il y a la possibilité de faire ce qu’on appelle le « Smart Start », commun à la majorité des concepts Les Mills, qui consiste à assister au début du cours, en ne faisant que les 4 ou 5 premières chansons, puis à ajouter une chanson supplémentaire à la séance suivante.

Autre point : il suffit de desserrer et/ou de ralentir si on sent que l’intensité devient trop importante.

Astuces pour un meilleur confort pendant un RPM

Alors oui, on ne va pas se mentir, la selle d’un vélo indoor n’est pas très agréable, surtout pour les positions de « course en avant » où se doit d’avancer sur le bord de la selle !

Lors des premiers cours, on peut avoir une sensation de gêne qui peut se poursuivre au lendemain. Mais on s’y habitue assez vite. Et le plaisir pris lors d’un cours de RPM vaut largement la sensation de gêne à cause de la selle !

J’ai cependant deux astuces pour vous :

  1. Acheter un couvre selle en gel. Faites attention il y a différentes tailles, préférez une taille L, et ne l’oubliez pas à la fin du cours
  2. S’équiper d’un cuissard de vélo

Où tester ce cours ?

Les cours de RPM sont proposés dans les salles affiliées Les Mills proposant ce concept et disposant de vélos indoor.

Vous trouverez de nombreuses salles de sport dans toute la France avec des cours de RPM.

Les Cercles de la Forme, salle de sport paris proposant de nombreux cours Les Mills, vous invite à essayer gratuitement ce cours de RPM.

Testez et faites-nous votre retour en commentaire de cet article !

Mon avis : RPM is magic !

La magie du RPM, carrément ? J’en fais trop, vous allez me dire !

Détrompez-vous, je crois au pouvoir magique du RPM… Ce que j’adore : commencer ma journée en donnant un cours de RPM.

Déjà, si vous aimez transpirer, vous serez comblé !

Ensuite, les musiques sont tellement entraînantes, qu’elles donnent le sourire et mettent de bonne humeur pour toute la journée !

Ce n’est pas rare de se mettre à chanter, danser (enfin bouger le haut du corps…), faire tourner les serviettes…

Autre aspect génial : l’absence d’impacts et la possibilité de serrer à volonté la résistance du vélo, permettent d’aller chercher toujours plus loin dans ses retranchements. La notion de dépassement de soi est au cœur de ce concept.

Énergie, dépassement de soi, partage, convivialité… Le RPM a tout pour lui !

J’aurais aimé vous parler des points négatifs de ce concept, je cherche encore…

4.1
12
samedi 8 décembre 2018|

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer