Accueil/Entrainement sportif/Fitness/5 questions à se poser avant d’essayer un nouveau cours de fitness

5 questions à se poser avant d’essayer un nouveau cours de fitness

  • choisir ses cours de fitness

Avant de vous jeter corps et âmes dans LA nouvelle tendance fitness d’une salle fitness généraliste, il peut être bon de vous poser quelques questions, à commencer par celle-ci : est une tendance durable ou juste un buzz éphémère ? On a vu de nombreux concepts de cours repartirent aussi vite qu’ils n’étaient arrivés.

Alors plutôt que de vous jeter à l’eau et prendre votre abonnement à l’aquaponey, réfléchissez un peu….ce cours de fitness est il vraiment celui qu’il vous faut ?

1. Est-il possible d’essayer de moi-même et est-ce une bonne idée ?

Certaines tendances en matière de fitness sont faciles à essayer par soi-même. Certains cours et programmes de fitness en ligne sont spécialement conçus pour être pratiqués à la maison, dans son intimité et selon ses propres horaires. Le tout est généralement bien pensé, avec des vidéos claires et démonstratives, qui vous donnent l’impression d’y être.

Mais est-ce pour autant une bonne idée que d’avoir recours à ce genre de cours à la maison ?

Si vous n’avez pas fait d’exercice depuis longtemps ou si vous n’êtes pas vraiment habitué à la bonne forme de mouvement des exercices spécifiques, il conviendrait plutôt de s’essayer à la discipline au sein d’une classe sous la tutelle d’un instructeur spécialisé, qui saura corriger votre posture et vous prévenir de tout risque de blessure.

Au même titre qu’il ne vous viendrait pas à l’esprit de vous essayer au snowboard sans prendre une leçon au préalable, pourquoi le cardio-bike en serait-il différent ?

2. L’instructeur de ma salle locale est-il bien qualifié ?

Tout comme il y a le bon et le mauvais chasseur, il y a le bon et le mauvais instructeur.

Un enseignement qualitatif est la clé d’une expérience d’entraînement positive. Faites vos petites recherches au préalable Sherlock, et assurez-vous que votre entraîneur possède un certificat d’entrainement à jour provenant d’une organisation réputée. Allez même plus loin et regardez, si vous le pouvez, les différentes critiques de la part de ses élèves (actuels et anciens).

Chaque nouvelle tendance fitness vient avec son lot d’instructeurs pas complètement formés, qui se revendiquent pros en la matière. Alors si vous voulez vous adonner au dernier cours à la mode, vous avez la responsabilité de vous renseigner sur les bienfaits, mais aussi les risques des séances d’entraînement.

Avant d’essayer un nouveau cours de votre salle de sport locale, assurez-vous de consulter le site et tâchez de lire les commentaires.

Le plus important est de penser de manière critique avant de suivre aveuglément n’importe quel instructeur. L’industrie du fitness est encore assez peu réglementée, ce qui signifie que personne ne surveille activement les titres de compétence des instructeurs.

Vous devez faire vos propres devoirs pour vous assurer que l’entraîneur qui est aux commandes de votre cours possède les certifications et l’expérience appropriées. Rien ne vous empêche d’ailleurs d’aller gentiment lui parler avant un cours et de le questionner subtilement sur sa pratique, où est ce qu’il a appris, etc.ne serait-ce que pour avoir un premier feeling !

3. L’entraînement est-il adapté à mon niveau de forme physique ? Sinon, y a-t-il des variantes ?

cours de fitness

C’est toujours une bonne idée que de demander au coach à quel niveau physique se situe le cours que vous comptez suivre. Si l’instructeur répond en bégayant : « tous les niveaux », vous devriez insister pour avoir un peu plus de détails !

La plupart des cours, même ceux destinés à « tous les niveaux » s’adressent en fait à un profil de participants spécifique, et les instructeurs sont alors chargés de donner des variantes qui conviendront au niveau de chacun.

Si vous êtes débutant, il est préférable de choisir des cours ou des programmes destinés aux débutants. Si vous êtes avancé, il est préférable de choisir des classes conçues pour repousser vos limites. Si vous n’êtes pas sûr que le cours soit adapté à votre niveau de forme physique, demandez à l’instructeur si vous pouvez observer avant d’essayer, ou voir s’il existe une version en ligne que vous pouvez prévisualiser à la maison avant de vous inscrire.

4. Ai-je besoin de matériel/d’équipement avant de m’y rendre ?

La plupart des séances d’entraînement n’exigent rien de plus que votre propre corps et une bonne paire de chaussures de fitness, mais il est toujours prudent de demander au professeur ou au directeur du studio si vous devez apporter quelque chose. Par exemple, certains studios de yoga exigent que vous apportiez votre propre tapis. Mieux vaut le savoir avant d’y aller plutôt que de s’y présenter les mains vides !

5. Dois-je me cantonner à un cours/ un studio en particulier ?

C’est une autre grande tendance du fitness, l’abandon des grandes salles où l’on trouve tout type de cours de fitness pour des studios plus modestes (ou pas), mais beaucoup plus spécialisés.

On le voit partout, il y a de plus en plus de salles spécialisées de CrossFit (Box), de studios de dance en tout genre (moderne, pole dance, etc), de yoga et j’en passe qui ouvre à tous les coins de rue. En extérieur, les bootcamps prolifèrent.

Et au lieu de payer un abonnement à une salle allant de 20 à 50€, on se retrouve avec une facture pouvant grimper facilement jusque 200€ du mois (voir plus pour des « full access »).

Les arguments en faveur du prix résident dans le style spécialisé de chaque séance d’entraînement : en théorie, vous bénéficiez d’une meilleure expérience, avec des instructeurs qualifiés, du matériel de pointe et une atmosphère adaptée à la clientèle, propice pour établir une communauté renforcée par des événements spéciaux et des activités sociales.

Et tout ça c’est très bien, mais tout le monde ne peut certainement pas se payer ce petit luxe, malheureusement. Alors si vous succombez sous le charme d’un cours, mais que vous ne pouvez vous l’offrir de manière illimitée, vous avez souvent la possibilité de prendre une carte sur laquelle vous avez 10 cours et ainsi les répartir sur 2 mois, pour baisser la douloureuse.

Aussi, n’hésitez pas à consulter les offres de certaines firmes innovantes comme Gymlib, vous pourriez y trouver de choses sympas (il y a aussi des offres sur Groupon qui peuvent parfois valoir le coup).

Enfin, n’oubliez pas que c’est parfaitement acceptable de juste « essayer un cours », de profiter de l’entraînement d’essai gratuit et de ne pas s’inscrire à l’abonnement mensuel de 200€, peu importe à quel point « ça en vaut la peine« , phrase que n’arrête pas de vous répéter votre ami « Coco » qui a perdu ses hanches grâce à son abonnement au Studio (ou au stud’ comme elle le dit si bien).

Certains essaient et paient, d’autres non, il n’y a pas une approche plus juste que l’autre.

Cependant, si vous aimez essayer de nouveaux cours et de nouvelles expériences sans vous consacrer à un seul style d’entraînement, pourquoi serait-ce un inconvénient ? La variété c’est la clé après tout ! Il n’y a aucune règle qui dit que vous devriez vous inscrire à un cours ou à un gymnase spécifique simplement parce que tous vos amis le font.

Si vous assistez à un cours, que vous aimez l’instructeur, appréciez les autres participants, avez les moyens de vous l’offrir et trouvez l’entraînement agréable, alors pourquoi ne pas vous y dédier . La meilleure séance d’entraînement sera toujours celle que vous allez suivre, régulièrement, sans que ce ne soit une corvée ! Trouver un cours motivant est donc une excellente façon de rester engagé dans ses objectifs.

5 questions à se poser avant d’essayer un nouveau cours de fitness
5 (100%) 1 vote

jeudi 2 août 2018|

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer