Accueil/Entrainement sportif/Course à pied/Equipement running/[Test]Polar M400, insérez votre univers sportif dans cette montre !

[Test]Polar M400, insérez votre univers sportif dans cette montre !

  • polar flow

Il n’existe, à priori, pas 50 manières de courir, il suffit de mettre un pied devant l’autre, en rythme. Et pourtant, le monde dans lequel nous vivons offre bien des façons de pratiquer la course à pieds, pas fondamentalement bien sûr, mais au niveau de l’équipement running.

Tout coureur moderne en quête de suivi et de progression est à minima équipé de son smartphone. Si avant il fallait simplement chausser ses running, maintenant, c’est une autre paire de manches, il faut limite se faire une check-list avant de partir pour un 10km. Haut et bas de compression, ok, musique, ok, montre, ok, cardiofréquencemètre, ok, téléphone, ok, caleçon Bluetooth pour avoir en temps réel la chaleur des…bref, vous l’aurez compris, le coureur moderne est équipé comme un véritable professionnel !

On ne va pas cracher sur tout cet équipement, force est de constater que c’est bien pratique et que l’on y prend vite goût ! Mais devant la pléthore d’offres existantes sur le marché, que faut-il choisir ? Courir équipé, très bien, mais quelles sont les solutions ? Et bien j’en ai testé une, et j’essaierai d’en tester d’autres afin d’avoir un comparatif plus poussé.

Avant de choisir mon équipement, je me suis posé la question, de quoi ai-je besoin ? Quel est mon cahier des charges, et aussi mon budget… Je ne suis pas un runner pure et dure, je cours de temps en temps, peut-être 2-3 fois par semaine, mais il y a quelques mois, j’ai entamé le programme Freeletics, qui m’a fait reprendre le running un peu plus intensément. Je voulais donc, dans l’objectif d’apporter un test complet à cet entrainement, pouvoir tracker les calories dépensées durant chaque session. De plus, je pratique d’autres sports ;

  • La musculation au moins 5 fois par semaine
  • Le basketball
  • Le tennis
  • Freeletics
  • Quelques jogging de-ci de-là

J’étais donc en quête d’un équipement qui me permette de consigner tous ces entrainements dans une sorte de journal de bord. Avant je reportais tout sur un Excel, ce qui n’est pas mal non plus, mais moins pratique pour le suivi calorique ainsi que la progression. Et puis il faut tout se taper à la main et je ne suis pas le roi des formules…

Fin du suspens, je suis parti sur la solution montre Polar M400 + Cardiofréquencemètre + Polar flow.

Pourquoi le choix de la polar M400 ?

Tout d’abord pour une question de budget, la polar M400 ainsi que le cardiofréquencemètre sont aux alentours de 150€, je ne voulais pas mettre plus, je ne suis pas un pro loin de là.
Ensuite, j’ai vu que Polar, à l’instar de certains de ses concurrents, propose une plateforme en ligne qui fait office d’un journal de bord, celui-ci m’avait l’air très sympa en terme de design en plus de répondre parfaitement à mes attentes. Il porte le petit nom de Polar Flow, peut-être en avez vous entendu parler.

Comment fonctionne le Polar Flow ?

Cela semble évident,mais la montre Polar M400 intègre un GPS. Lorsque vous partez pour un entrainement, vous déclencher une session, que vous prenez soin d’arrêter une fois l’entrainement fini. Durant celui-ci, la montre GPS recueille tout un tas de petites informations très utiles, comme l’altitude (bon celle-ci ne l’est pas trop pour moi), la distance parcourue, le chemin emprunté (nous verrons cela plus en détail), les calories perdues, les variations en temps réel de la fréquence cardiaque (à condition de bien porter le cardiofréquencemètre) et enfin, le temps !

Tout ceci est soigneusement consigné dans la mémoire de la petite montre. De retour chez vous, bien content, vous plugguez la montre à votre ordinateur, et vous admirez ce qui s’affiche devant vos yeux émerveillés, les données de la montre sont envoyées sur l’application en ligne qui se charge de vous afficher cela de manière ergonomique. Notez qu’il ne faut pas nécessairement une montre Polar M400, toutes les montres de la gamme feront l’affaire. Faisons le tour du propriétaire, je vous invite dans mon journal de bord !

Polar Flow, tuto de mise en place

Rien de vraiment sorcier là-dedans, pour pouvoir bénéficier de l’interface polar flow, vous devez posséder :

  • une montre de la gamme polar (logique)
  • le logiciel de synchronisation pour votre MAC/PC, développé par polar
  • un compte polar flow que vous pouvez créer en ligne
  • optionnel : l’application téléphone Polar Flow

En premier lieu, vous devez donc télécharger le logiciel Polar Sync qui va, comme son nom l’indique, se charger de synchroniser les données entre votre montre et votre ordinateur, une fois celle-ci connectée à ce dernier, vous pouvez connecter votre montre.

Quelques liens utiles

Polar Flow
Téléchargement du polar flow sync
Manuel utilisateur de la M400
Site de support de Polar, avec liens vers les forums de discussion

connexion au polar flow

Paramètrage de votre profil physique

Ensuite, rdv le site polar flow pour la création de votre espace, où vous allez être en mesure de rentrer…vos mesures justement ! Sexe, taille, poids, niveau d’entrainement, etc., etc., du classique ! Ces réglages vont aussi être utiles pour que la montre calcule le bon ratio utile à ce que vous accomplissiez votre activité quotidienne.
Car la Polar M400 fait aussi office de traqueur d’activité, avec son design élégant, vous pouvez la porter au quotidien, en vous rendant au travail. Elle va suivre ainsi votre activité et calculera par exemple que vous devez rester 7heures debout afin de remplir le taux d’activité journalière pour être en bonne santé. Ce qui correspondra à deux heures de marche, ou une heure de footing. Et ceci est rendu possible grâce aux informations que vous lui injectez, ainsi qu’à son port.

polar flow

Paramétrage du profil sportif

L’installation est maintenant prête, et vous êtes capable de rentrer vos profils sportifs. RDV dans la section dédiée, où vous avez le choix parmi de nombreux sports, c’est ici que j’ai ainsi pu rentrer mes activités physiques, Yoga Tennis Muscu Basket Running, etc…Dès lors, ces sports sont maintenant disponibles sur le cadran de la Polar M400. Quand je suis sur le point de commencer un entrainement de musculation, je peux choisir Enregistrer/ Musculation. Ainsi tout est bien enregistré et segmenter, le suivi n’en ait que meilleur et l’estimation calorique aussi. Une séance de muscu ne va pas brûler autant qu’une séance de Yoga convenons en ! Tout est paramétré, ne reste plus qu’à se motiver, faire ses séances pour récolter le plus de données possible et ainsi analyser ses performances !

polar loop

Mais continuons un peu le tour du propriétaire, car je peux d’ores et déjà vous le dire, l’application polar flow est bien fournie !

Les modes disponibles dans le polar flow

Le flux

flux polar flow
Le flux est un affichage antichronologique de vos activités et celles de vos “copains polar”. En effet, vous pouvez vous abonner à d’autres personnes qui utilisent le polar flow. Je trouve la timeline du flux très ergonomique et très visuelle. Elle permet en un coup d’oeil d’analyser facilement toutes les informations en rapport à l’activité. Si l’on souhaite plus de détail sur ladite activité, on a le choix entre deux options, “analyser” tout d’abord, qui offre alors le parcours GPS de la session avec des stats un peu plus poussées, comme la vitesse, l’altitude, etc.On peut aussi choisir de “revivre” l’activité, une fonction gadget que j’adore personnellement. Elle se présente sous forme d’une vidéo, qui retrace tout votre parcours, et vous offre quelques vues de celui-ci grâce à google maps, un MUST !

L’explorer

La fonction Explorer du polar flow est très intéressante, elle offre vraiment une plus-value au sportif puisqu’elle permet en un clin d’oeil de découvrir les activités sportives des autres utilisateurs dans votre région (et même ailleurs), le tout sur une carte au design soigné et avec fluidité. Je suis ainsi en mesure de voir qui joue au basket par chez moi, et surtout où il y a des terrains. Je peux après directement m’abonner à ces joueurs ! La fonctionnalité peut aussi s’avérer précieuse pour trouver de nouveaux parcours de course ou de VTT, que vous soyez à domicile ou en vacances. Vous partez faire un séjour sportif aux Pyrénées ? Regarder à l’avance les parcours des sportifs polars “locaux” peut être une excellente chose. Le Polar Explorer est donc vraiment un MUST !

explorer polar flow

L’agenda

Comme son nom l’indique, l’agenda est un calendrier dans lequel sont recensées vos sessions sportives passées et planifiées. En dessous du calendrier, on peut voir un résumé du mois en cours. On retrouve des fonctionnalités classiques, notamment la possibilité de changer la vue en affichage par semaine ou par jour. On peut visualiser en bas de chaque journée si l’activité quotidienne a bien été atteinte.
agenda sportif polar

analyser sa séance

Après avoir souffert durant n’importe quelle session d’entrainement, les données précieusement recueillies sont disponibles sous la vue Agenda. Quand on clique sur une activité en particulier, on est en mesure d’avoir le détail des données de base de celle-ci :

  • temps
  • distance
  • fréquence cardiaque moyenne
  • nombre de calories

montre polar

Mais on peut aussi avoir accès à plus de détails, en cliquant sur le lien “plus”, on arrive ainsi dans un espace où l’on est capable d’entrer des données supplémentaires. On peut alors ajouter une sensation post entrainement :

polar M400

  • Au top
  • Bien
  • OK
  • Pas terrible
  • Mal

Il est aussi possible d’enregistrer une note personnelle sur l’entrainement.

Ce que je regrette un peu, c’est qu’il ne soit pas possible après l’entrainement d’ajouter ces données supplémentaires directement depuis la montre. Il serait pourtant aisé de sélectionner l’état de forme en choisissant une émoticône. Pourquoi ne pas enregistrer aussi une notre vocale qui serait un résumé de la séance directement après coup. Je trouve un peu fastidieux de devoir rentrer chez soi, connecter sa montre, synchroniser, puis aller sur l’application pour analyser la séance et compléter les infos…

En dessous s’affiche la carte avec le tracé GPS de l’activité si celui-ci est disponible. Il nous est offert de sélectionner le tracé entre route, satellite et terrain. Il est aussi possible de faire un surlignage de l’itinéraire en fonction de votre vitesse ou de votre zone de fréquence cardiaque.

polar trainingf

En dessous de la carte, on retrouve un graphique qui affiche différentes données qu’il est possible de paramétrer parmi les suivantes :

  • Fréquence cardiaque (BPM)
  • Allure (Min/km)
  • Altitude (M)
  • FC Moy
  • Allure Moy

Progrès

application polar flow

Dans cette section du polar flow, il est possible de se faire des rapports détaillés selon les différentes activités sportives ainsi que la durée souhaitée. Il est par ailleurs possible d’ajouter des filtres comme le sport en question donc, mais aussi le nombre de séances, d’heures ou encore la distance. Exemple donne moi le rapport de mes séances de musculation du 10 au 31 mai 2015.

Jumelage possible avec des services tiers comme running heroes

polar web

Là où tout cela devient intéressant, c’est qu’il est possible de relier tout ce système avec une application tierce que je vous présenterai dans un prochain article, j’ai nommé Running Heroes.

En bref, cette application vous permet de gagner des points lorsque que vous courrez, plus vous courrez plus vous en accumulez. Vous êtes ensuite susceptible d’échanger ceux-ci contre des cadeaux sur le site.

Ce qu’il est donc possible de faire, c’est de jumeler sa polar M400 avec son compte running heroes de manière à ce que l’application détecte les kilomètres que vous avez parcourus (équipé de votre montre ).

J’ai aussi vu qu’il était possible de lier sa polar M400 avec la très bonne application myfitnesspal dont je parle sans cesse ! Ainsi vous pouvez directement importer vos entrainement au sein de votre espace de tracking de vos calories, quand je vous dis que tout est lié !

Conclusion sur le polar flow

Polar Flow 95

Je trouve que le polar flow est vraiment une excellente plateforme de suivi et d’analyse. L’ergonomie est soignée, elle rend la navigation et la compréhension des données très facile. De plus, les données accumulées sont parfaitement customisables, et il est possible de les importer et de les exporter. Il est dès lors très facile pour un amateur comme pour un expert de se constituer un rapport personnalisé en deux trois clics. Mon petit coup de cœur, c’est clairement l’option « revivre l’activité », qui est un gadget, donc vraiment indispensable !

Et la Polar M400 dans tout cela ?

Eh oui, je parle beaucoup du polar flow, mais qu’en est il de la principale intéressée ? La montre en elle même ? Et bien je peux dire que j’en suis pleinement satisfait, j’ai choisi de moins en parler dans cet article, car de nombreux tests ont déjà été rédigés dessus. Néanmoins, je vais tout de même me faire un plaisir de donner mon avis sur la bête !

Caractéristiques générales

Rien à lui reprocher de ce côté-ci, la polar M400 fait figure d’élève modèle avec tout ce que l’on peut attendre d’elle :

  • GPS & accéléromètre
  • altimètre
  • étanche à 30m
  • traqueur d’activités quotidiennes
  • Montre à écran LCD 128×128 pixels
  • Batterie intégrée avec une autonomie est très satisfaisante, vous en aurez 8h en mode GPS, 3 semaines en mode tracker
  • Application mobile compatible avec polar flow
  • suivi d’activité avec analyse des pas
  • peut garder en mémoire 30 heures d’activité avec GPS activé donc de quoi voir venir si on ne peut pas synchroniser rapidement.

Design & Conception

Design & Conception 90

L’une des facettes intéressantes de la Polar M400 est son côté traqueur d’activités. Elle peut donc remplacer d’autres dispositifs qui sont seulement prévus à cet effet (je pense entre autres aux Fitbit et Vivofit). Seulement si vous souhaitez recueillir ces informations, cela implique de porter la montre au quotidien, durant toute la journée. Tous les goûts sont dans la nature, et je ne vais pas trop me risquer à parler de mode, mais disons que cette montre possède un look plutôt “sportswear” bien que très classe (je trouve) avec ses couleurs sobres et son affichage élégant. Avec une tenue décontractée, cela passe très bien, petit jean, petit polo et la montre qui va bien. En revanche je me verrai moins aller au travail en costard cravate avec ma Polar M400 au poignet…encore que, ca donnerait un petit côté homme d’affaires sportif. Évidemment tout ceci est très subjectif, et si la montre est déclinable en plusieurs coloris (dont le blanc et le noir), je trouve, mais c’est personnel, qu’elle correspondra plutôt à un homme, bien qu’elle soit mixte. En effet, je la trouve un peu grande pour la mettre au poignet d’une femme, cela fait un peu disproportionné.

La conception faite appelle à des matériaux un peu “cheap”, le plastique essentiellement, mais ce n’est pas vraiment gênant. Les boutons quant à eux sont en aluminium au même titre que la partie inférieure du boitier. Je trouve les boutons latéraux parfaitement disposés et la montre est facile à prendre en main, la navigation se veut intuitive.

m400

Là où je pense qu’il y a grosse erreur de conception, c’est au niveau du port micro usb, il est situé en dessous, et accessible via une trappe en plastique, il n’est donc pas facile de connecter son polar M400 à l’ordinateur. Cependant, le tout est bien étanche pour le coup et je n’hésiterai pas à l’emmener avec moi patauger à la piscine.

L’écran quant à lui est beau, j’adore l’affichage qui, même pas temps de pluie reste très lisible et ne bug jamais. Le rétro éclairage fonctionne parfaitement aussi.

Accessoires & synchronisation

85Accessoires & synchronisation

La montre est facilement jumelable avec les accessoires de la gamme, à savoir le cardiofréquencemètre et le footpod. Pour ma part je ne possède que le cardiofréquencemètre, qui se présente sous la forme d’une ceinture que l’on positionne très classiquement autour de la poitrine. Perso j’aime bien la sensation, mais je sais que plusieurs utilisateurs s’agacent avec ce type de matériel. Celui du polar M400 est bien pensé, une bande “adhésive” maintient le tout très bien en place, les mesures me semblent précises et correspondent bien à mes pulsations cardiaques.

Il est très facile de connecter un émetteur avec la montre, cela se fait en trois cliques depuis le menu Connexion & synchronisation/ coupler nouvel appareil/ start

La m400 pour la course

polar run
Bon je vous l’ai avoué, je ne suis pas un super coureur, donc je ne vais pas pouvoir trop entrer dans les détails « techniques ». Pour tout ceux qui comme moi sont à la recherche d’une montre pour suivre les activités cardio, la m400 est parfaite. La première étape avant de courir est d’associer sa M400 à un cardiofréquencemètre (polar ou non) avec un émetteur compatible Bluetooth Smart.

La M400 est une montre GPS qui a été créée pour la pratique de la course, on peut éventuellement s’en servir pour la natation et le vélo, mais cela entrainera très vite des limites. Oubliez donc le choix de cette montre si vous pratiquez le triathlon. Toujours est-il que pour la course à pied je la trouve parfaite, elle embarque toutes les fonctions de base que l’on peut attendre d’elle.

Fonctionnalités de la m400 pour la course

  • les tours automatiques (intervalle de distance ou de temps) ou manuels
  • la pause automatique : j’aime beaucoup cette fonctionnalité, suis permet d’arrêter l’enregistrement de votre activité quand vous êtes bloqué à un feu par exemple
  • le prédicateur de course: je ne m’en suis jamais servis, mais grosso modo, polar se propose d’estimer le temps pour parcourir une distance entrée préalablement
  • le synthétiseur de séance : indique plusieurs données comme l’heure de début de l’entrainement, l’heure de fin, les bénéfices de la séance, les données d’altitude (peu fiable…), calories brûlées…
  • Le running index : c’est un indice qui donne des précisions sur l’état de forme du coureur, il est possible d’accentuer la précision de cet indice en entrant votre FC Max dans les réglages de la montre
  • planificatrice de séances (ex : fractionné) via le polar flow ou le menu chrono de la montre
  • Fitness test : test à faire au repos, en portant l’émetteur de fréquence cardiaque,qui permet d’estimer la valeur de votre VO2Max.

M400 et vélo pour de courtes distances

La M400 est tout à fait capable d’enregistrer les sorties vélo, car la trace GPS est vraiment excellentes, mais je pense que pour les pros de deux roues, il y aura vite des limites. Une des limites évidentes est engendrée par l’absence d’altimètre barométrique sur la montre. Vous n’aurez donc que des mesures assez…approximatives des dénivelés que vous affrontez.
De plus si vous vous lancez dans une étape de tour de France, il y a des chances que la polar vous lâche avant l’arrivée au vu de son autonomie de 8h en enregistrement GPS..

La M400 ne conviendra peut-être pas aux plus expérimentés des coureurs cyclistes, mais elle répondra parfaitement aux besoins des moins chevronnés, qui veulent simplement garder une trace de leurs performances sur des sorties de moins de 6h (ce qui laisse de la marge).

Puis-je nager avec ma M400 ?

Absolument ! On peut tout à fait aller nager en piscine avec la M400, en mer aussi d’ailleurs. En intérieur, elle servira simplement de chronomètre, car le GPS ne fonctionnera pas. Par contre en eau libre, vous pourrez tracker votre nage. Dans les deux cas, vous ne pourrez pas avoir d’informations sur votre fréquence cardiaque..

Et les autres sports ?

Là vous avez le choix, Polar autorise quelques 100 profils sportifs dans deux grandes familles bien distinctes, sport d’intérieur et sport d’extérieur. La différence principale, c’est que le traking GPS ne fonctionnera pas en intérieur comme vous vous en doutez. Dans tous les cas, vous aurez l’indication et le suivi de votre fréquence cardiaque, ainsi qu’une analyse de séance à l’arrêt de votre entrainement. Personnellement j’en suis ravi pour la basket, le tennis, ainsi que la musculation.

La m400 comme compagnon de tous les jours

La polar m400 fait aussi office de tracker d’activité, pour cela, il faut l’avoir constamment au poignet, logique..
Elle comptera ainsi pour vous le nombre de pas que vous faites (approximativement) ainsi que les calories que vous avez brûlées. Connaissant tout de vous et vos mensurations, la polar m400 va estimer votre niveau d’activité requis quotidiennement. Pour connaitre votre taux d’activité quotidienne à respecter, vous devrez préalablement répondre à quelques questions, comme votre niveau de sédentarité par exemple, à la suite de quoi vous aurez votre estimation.
polar tracker

Bien entendu, le nombre de pas indiqué par la montre n’est pas exact, il est difficilement concevable que la montre soit capable d’incrémenter à chaque fois que votre pied touche le sol. Cette mesure reste néanmoins un super indicateur, j’ai emmené la polar sur pas mal de rando et cela donne une très bonne estimation du niveau d’activité. Vous pouvez retrouvez votre niveau d’activité sur l’agenda de la polar flow.

Conclusion sur la M400

polar-m400-blanc

Note générale 90

Je peux dire que je suis tout à fait satisfait de ma polar m400, même si elle est principalement destinée à la course à pied (néophyte comme coureur avéré), elle correspond parfaitement à tous mes autres profils sportifs. Le tracker est excellent, et le port de la montre est agréable, ce qui fait qu’il n’est pas gênant, loin de là, de passer tout une journée avec. La mesure des pas est certes une donnée approximative calculée en fonction de la distance, mais n’en demeure pas moins une manière ludique de surveiller son activité physique. La polar m400 saura séduire un public large en recherche d’une montre de sport pour suivre et analyser n’importe quel type d’entrainement. Elle répondra aussi parfaitement aux attentes des amoureux de randos qui veulent précieusement conserver leurs treck, qu’ils pourront revivre avec le polar flow via la fonction du même nom !

Si le hardware de la montre est donc très bon, le software vient à le renforcer ! Avec le polar flow, cette plateforme en ligne, je ne suis vraiment pas déçu ! Celle-ci est en constante évolution et offre des fonctionnalités très pertinentes à mes yeux. J’aime son côté « social » et les possibilités qui en découlent, découvertes de nouveaux parcours, possibilité de se lier avec des sportifs près de chez vous.

Achetez votre Polar M400
[Test]Polar M400, insérez votre univers sportif dans cette montre !
5 (100%) 6 votes

lundi 13 juillet 2015|

5 Commentaires

  1. Nico 28 février 2016 à 20 h 08 min

    Bonjour,
    Merci pour ton article, il est très clair et complet.
    J’ai une question par rapport à Running Heroes. Comment as-tu fait pour synchroniser via Polar Flow, il semblerait que ça ne soit pas possible d’après ce que je trouve sur internet par d’autres utilisateurs.
    ça m’intéresse beaucoup 🙂
    Merci
    Nicolas

  2. Sport équipements 28 février 2016 à 22 h 08 min

    Salut Nico et merci pour ton commentaire =)
    Alors, de mémoire, il faut commencer par se rendre sur running heroes. Tu te connectes à ton compte puis dans le menu « connecter une application » tu entres les informations relatives à ton compte Polar (il faut avoir crée ce dernier préalablement).

    Ensuite, direction ton compte Polar sur lequel l’application Running Heroes va t’avoir envoyé une notification (visible tout en haut à droite de ton) disant « Running Heroes vous a envoyé une invitation à associer votre compte Flow au sien. »

    Tu acceptes et c’est fait =)
    Dis moi si c’est pas clair.

    Bonne soirée

  3. pierre dendaletche 23 juin 2017 à 10 h 23 min

    Bonjour,
    j’aimerai avoir l’altitude en temps réel sur ma m400
    Est ce possible
    Merci pour votre réponse
    Sportivement
    Pierre

  4. akwaba 27 juin 2017 à 22 h 30 min

    bonjour,
    merci pour ce test, j’ai une question supplémentaire pour le tennis. En plus des données de base (durée, cardiaque, etc)
    Y a t-il pour la partie tennis une zone pour mettre le score d’un match de tennis, la surface sur laquelle on a joué, le temps (soleil etc) et surtout une zone de commentaire libre ?
    C’est le cas sur micoach de adidas… qui vont bientôt migrer sur runtastic et malheureusement toutes ces infos disparaissent car il n’ y en a que pour le running… donc je voulais savoir si polar…

    merci milles fois 😉

  5. sportequipe 30 juin 2017 à 15 h 57 min

    Bonne question…de mémoire, non, il n’y a pas autant de champs (je n’ai plus ma très chère M400 dorénavant) à renseigner, mais certainement possible d’entrer tout cela dans la zone de commentaires. Maintenant, il est possible que Polar ai mis à jour sa couche logicielle, je ne veux pas dire de bêtises…
    Ça vaut le coup d’envoyer un message sur le support de Polar Flow !

Laisser un commentaire

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
WhatsApp

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer