Combattre la cellulite

Combattre la cellulite

Qu’est-ce que la cellulite ?

Pour avoir une chance de vaincre son ennemi, il faut le connaitre un minimum. La cellulite est une accumulation de cellules adipocytes (graisseuses ou adipeuses) situées dans l’hypoderme, couche profonde de la peau. Ce phénomène va entraîner un aspect capitonné au niveau de la peau sur certaines parties du corps.

Pour faire simple, si la capacité de stockage des cellules adipeuses arrive à saturation, les compartiments où se trouvent ces cellules vont commencer à gonfler et créer ainsi cet aspect peau d’orange.

Les zones de prédilection sont généralement les cuisses, les fesses, les bras, l’intérieur des genoux et le ventre. Les femmes sont les plus sujettes à l’apparition de peau d’orange, mais les hommes peuvent aussi être touchés par ce phénomène.

L’organisme des femmes est « programmé » pour stocker des graisses en prévision d’une éventuelle grossesse. Elles ont donc deux fois plus de cellules adipocytes que les hommes. De plus, la peau d’un homme étant plus épaisse, la cellulite, quand elle est présente, demeure moins visible.

On estime que neuf femmes sur dix en auront au cours de leur vie, qu’elles soient minces, rondes, sportives ou non. Et oui même les sportifs et les personnes en surpoids peuvent avoir de la peau d’orange !

Différents types de cellulite

peau avec et sans cellulite

Peau sans cellulite VS Peau avec cellulite

Il existe trois types de cellulite : adipeuse, fibreuse et aqueuse. La première chose à faire est de savoir à quelle(s) typologie(s) de cellulite on a affaire, sachant qu’il est possible d’avoir les trois. Selon le type de cellulite, elle peut se montrer douloureuse et plus difficile à éliminer.

1. La cellulite adipeuse

Indolore au toucher, les capitons apparaissent davantage lorsqu’on pince la peau. Elle est principalement due à une mauvaise alimentation trop riche en mauvaises graisses et produits industriels ainsi qu’à un manque d’exercice physique.

C’est le type de cellulite la moins coriace, à condition d’avoir une bonne alimentation et de pratiquer une activité physique.

2. La cellulite fibreuse

Dure et douloureuse au toucher, la cellulite fibreuse a un aspect légèrement bosselé et peut être de couleur violacée. Souvent présente sur les cuisses, elle est causée par un dysfonctionnement (la fibrose) des fibres collagènes servant à fixer les cellules sur la peau et les muscles.

Elle est plus difficile à éliminer que la cellulite adipeuse car elle est généralement installée depuis longtemps. Dans le cas d’une cellulite fibreuse, il va falloir limiter au maximum les sucres rapides, privilégier les protéines et s’armer de patience.

3. La cellulite aqueuse

La cellulite aqueuse appelée également « cellulite infiltrée » est principalement due à un phénomène de rétention d’eau. Les personnes souffrant de problèmes de circulation avec des jambes lourdes et gonflées sont davantage sujettes à ce type de cellulite.

On peut la retrouver sur de nombreuses parties du corps comme les mollets et les chevilles. Les zones atteintes restent souples au toucher (moins que pour la cellulite adipeuse) mais le bourrelet reste plus large.

La principale cause d’apparition de la cellulite aqueuse étant une mauvaise circulation veineuse et lymphatique, les drainages lymphatiques pour réactiver la circulation de la lymphe vont être recommandés.

Notre plan d’attaque anticellulite

Une fois que vous avez identifié le ou les types de cellulites auxquels vous êtes sujets, il est maintenant temps de mettre en place un plan d’attaque redoutable.

Pour lutter efficacement contre ces capitons, l’alimentation, l’hydratation et l’exercice physique restent indispensable. Pour une cellulite aqueuse, on ajoutera des drainages lymphatiques.

Qu’en est-il des crèmes anti-cellulites ? Quels aliments anticellulite privilégier ?

Adieu sucres et mauvaises graisses

sucre et caloriesL’alimentation reste l’arme numéro 1 contre la peau d’orange ! Il n’existe pas d’aliments miracles pour éradiquer ces amas de cellules graisseuses (ce serait trop beau !). Néanmoins, il existe des typologies d’aliments qui contribuent au développement de ces cellules.

Et en tête de liste, on retrouve bien entendu… le sucre ! Alors au revoir le sucre et ses dérivés comme les céréales blanches. On privilégiera les céréales complètes, et on limitera la cuisson de ces dernières pour ne pas faire grimper leur index glycémique.

Sans surprise, les mauvaises graisses sont aussi à bannir. On les retrouve dans la charcuterie, les plats préparés industriels, les viennoiseries, le beurre, l’huile de palme… Attention à bien différencier les mauvaises graisses comprenant les acides gras trans et saturés des bonnes graisses dites mono-insaturées (huile d’olive, avocat…) et poly-insaturées (huile de colza, noix, poissons gras…). Ce sont ces dernières, les bonnes graisses, qu’il faudra consommer.

En cas de cellulite aqueuse, consommez des aliments favorisant la circulation : agrumes, ail, oignons ou encore oléagineux. Évitez le sel qui favorise la rétention d’eau.

Une bonne hydratation

cellulite hydratation

Visez les 1,5L à 2L d’eau et/ou de thé vert par jour (le vin ne compte pas)

Et oui, pour moins stocker, il faut boire suffisamment ! On ne le recommandera jamais assez mais il est primordial de boire au minimum 1,5L d’eau par jour, voir 2L lors des grosses chaleurs. Et encore davantage si vous faites de l’activité physique (pour compenser les pertes).

On pourrait croire qu’en cas de cellulite aqueuse, il faut limiter son apport en eau… Faux !

Le phénomène de rétention d’eau est souvent issu d’un manque d’hydratation. Un bon apport hydrique va entraîner une meilleure circulation du sang et de la lymphe et l’évacuation des toxines qui stagnent à l’origine de cette cellulite aqueuse.

Pour varier les plaisirs, sachez que le thé vert est également une bonne alternative à l’eau car réputé pour son effet drainant.

Une activité physique régulière

L’idéal serait de coupler une activité cardio avec de la musculation : LA combinaison idéale pour brûler des graisses et augmenter son métabolisme de base. Si vous n’êtes pas en surpoids, la musculation peut être suffisante, à condition d’effectuer des séances avec une bonne intensité et dans la régularité. Privilégiez les zones du corps les plus touchées par la peau d’orange.

Pratiquer le fractionné est également un moyen très efficace pour brûler efficacement les graisses. Pensez également aux sports aquatiques, comme l’aquacycling, l’aquazumba… cela va permettre une action de massage drainant naturel grâce à l’action de l’eau sur le corps.

Drainages lymphatiques et autres soins

Pour les personnes avec une cellulite aqueuse, les drainages lymphatiques peuvent donner de bons résultats. Ces massages réactivent la circulation de la lymphe, favorisant l’élimination des toxines et améliorant ainsi la circulation lymphatique.

Les instituts de beauté proposent des solutions diverses pour lutter contre la cellulite comme le Cellu M6 (consultez aussi notre article sur les ventouses anti cellulite). Vous pouvez également vous orienter vers la chirurgie esthétique, comme la liposuccion… mais uniquement en dernier recours !

Les crèmes anticellulite, vraiment ?

La crème miracle anticellulite au prix exorbitant, on oublie ! Ce qui va être efficace ce sont les massages que vous effectuez. Le massage est capital pour stimuler la circulation et « casser » les fibres et cellules graisseuses. Prenez donc votre crème hydratante du quotidien, ajoutez-y des huiles essentielles connues pour être un stimulant lymphatique comme celle de pamplemousse.

Procédez à un massage long et en profondeur sur les zones concernées, car les cellules graisseuses se situent dans l’hypoderme, couche profonde de la peau. Partez toujours du bas pour remonter vers le centre du corps. N’ayez pas peur d’appuyer ! Réalisez ces massages tous les jours.

Lutter contre la cellulite en 10 points

  • 1. Identifiez votre ou vos types de cellulite
  • 2. Supprimez les sucres rapides
  • 3. Bannissez les mauvaises graisses
  • 4. Privilégiez les protéines
  • 5. Hydratez-vous suffisamment
  • 6. Réalisez une activité physique régulière
  • 7. Effectuez des massages en profondeur
  • 8. Pensez aux drainages lymphatiques
  • 9. Créez votre propre crème « miracle » avec des huiles essentielles
  • 10. Armez-vous de patience !
Ventouse anti cellulite, un moyen efficace de lutter ?
Cet article vous a t-il été utile ?

Charger les articles suivants

Thème(s) connexes :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer