Les différents types de spiruline

Les différents types de spiruline

Si vous ne savez toujours pas ce qu’est la spiruline,  il n’est pas trop tard, ce guide est fait pour vous .Il est facile de se procurer de la spiruline. Elle est disponible sous toutes les formes : comprimé, poudre, gélules, microgranules, pétale ou brindille. Mais savez-vous que toutes les spirulines ne se valent pas ? La qualité dépend de la culture, de son mode de séchage et de sa production. Ainsi, il est possible de trouver dans le commerce de la spiruline artisanale, naturelle et même de la spiruline bio. Alors, comment faire pour les différencier ? Découvrez les caractéristiques de chaque type de spiruline.

1. Spiruline artisanale

La particularité de la spiruline artisanale réside dans son mode de séchage qui permet de préserver une grande partie des ses constituants. Cependant la qualité de ce complément alimentaire est déjà déterminée, dès sa production, puisque la teneur de chaque composant dépend aussi de la « nourriture » de la cyanobactérie.
Des fermes de spiruline de tailles modestes.

L’algoculture, mode de production de la spiruline artisanale est à l’échelle humaine. Il s’agit généralement de ferme familiale, constituée de quelques bassins de culture. Et selon les régions, les bassins peuvent être sous serre ou à l’air libre.

La qualité de ce produit dépend de la qualité du milieu de culture. Cette algue est en effet une cyanobactérie autotrophe qui réduit les minéraux contenus dans son milieu de culture en matières organiques, par le biais de la photosynthèse. De ce fait, elle peut absorber des polluants tels que les métaux lourds, lorsque son milieu de culture est pollué.

L’avantage avec le mode de production artisanal est la possibilité de contrôler son environnement de culture et par conséquent, elle ne contiendra qu’une quantité infime de résidus. Autrement dit, la spiruline artisanale est souvent conforme aux normes en vigueur.

Un mode de séchage à température ambiante

Contrairement au mode de production industrielle, le traitement de la spiruline se fait sur une échelle humaine. Depuis la filtration jusqu’au séchage, en passant par le pressage et l’extrusion. Et comme la spiruline est traitée en douceur, elle ne subit pas d’altération. D’autant plus qu’avec son mode de séchage à température ambiante, elle conserve l’ensemble de ses composants.

2. Spiruline naturelle

La spiruline naturelle est caractérisée par son milieu de culture qui est une étendue d’eau naturelle remplissant toutes les conditions requises pour son développement.

Des milieux de culture naturels

La cyanobactérie du genre arthrospira platensis, qui est la principale souche de la spiruline comestible, a besoin de chaleur, de lumière, d’un milieu alcalin et saumâtre, ainsi que des minéraux pour se reproduire.

Favorisées par leurs situations géographiques et leurs climats, certaines étendues d’eau, comme le lac de cratère ou les lacs salés présentent toutes les conditions nécessaires au développement de l’algue dans un milieu naturel. La spiruline naturelle est alors récoltée dans ce type de milieu de culture avant d’être traitée et conditionnée pour la vente.

Un mode de séchage artisanal

Le traitement de la spiruline naturelle consiste d’abord à filtrer la récolte pour éliminer l’eau de culture. Ensuite la déshydratation s’obtient par une simple exposition au soleil.

Ce mode de séchage est le plus indiqué pour permettre à la spiruline de conserver ses éléments nutritifs. Seulement, comme il n’est pas possible de contrôler l’environnement de culture, le milieu de culture peut contenir des polluants. Il est indéniable que la cyanobactérie absorbe les matières inorganiques qui se trouvent dans son environnement. C’est ainsi que des métaux lourds tels que l’arsenic, le plomb et le cadmium sont susceptibles de se retrouver dans ce produit.

C’est pourquoi la consommation de spiruline naturelle est à considérer avec discernement. Assurez-vous de pouvoir retracer son origine et son mode de séchage, avant de l’acheter.

3. Spiruline BIO

La spiruline biologique est la plus recherchée, puisqu’elle est exemptée du danger potentiel que représentent les produits venant des régions du monde où le contrôle sanitaire est tout, sauf strict. En effet, la cyanobactérie qui génère ce super complément alimentaire est produite de manière stricte depuis le bassin de culture jusqu’à sa mise en sachet.

Des milieux de cultures stricts et contrôlé ECOCERT

Il a été démontré que la qualité de la spiruline dépend de la teneur de ses composants, qui eux, sont le résultat du processus de la réduction des éléments minéraux en éléments organiques par la photosynthèse. Alors les producteurs s’arrangent pour nourrir leurs cyanobactéries avec des engrais valables en agriculture biologique. Ils font en sorte que la source d’azote, élément indispensable au développement des micro-algues, ne s’opposera pas à la certification de la production par Ecocert.

Il faut comprendre en effet, que le Label Bio fait référence à une agriculture biologique, n’ayant recours ni à des pesticides, ni à des engrais d’origine chimique. De plus, elle doit être en faveur du commerce équitable et de la préservation de la terre cultivable. Ce qui ne sera pas le cas si l’Azote utilisé pour nourrir la cyanobactérie s’obtient par des procédés chimiques.

Un mode de séchage high tech

Certains producteurs arrivent à produire de la spiruline sans avoir recours à l’Azote d’origine chimique. Mais en faisant appel à des digesteurs pour fermenter des sources d’Azote, ils risquent de détruire la qualité de l’aliment.

En effet, pour que les normes bactériologiques respectent les normes en vigueur, les producteurs soumettent leur production à une source de chaleur qui risque de détruire certains composants dont le phycocyanine, puissant anti-oxydant ayant conféré à la spiruline sa notoriété.

Force est de constater que la spiruline Bio, à vrai dire n’est pas encore produite. Cependant, il est possible de trouver des produits certifiés Ecocert, produite dans l’esprit Bio, favorisant le commerce équitable, la préservation de la terre, et provenant d’un milieu de culture utilisant, au possible, très peu d’engrais d’origine chimique.

La spiruline Bio
5 (100%) 4 votes

La spiruline Bio

jeudi 17 septembre 2015|

La spiruline Bio, trouve la côte auprès des [...]

La spiruline naturelle

jeudi 17 septembre 2015|

La spiruline naturelle, commercialisée sous forme de brindille, [...]

Charger les articles suivants

Thème(s) connexes :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer