Les dangers de la spiruline

Les dangers de la spiruline

Malgré ses nombreux bienfaits et ses effets bénéfiques sur la santé, la spiruline n’est pas sans danger. Certaines personnes sont en effet intolérantes à cette algue et sa consommation peut entrainer des effets indésirables comme des douleurs intestinales et des maux de tête.

De plus, selon son milieu de culture, certains produits peuvent contenir des polluants néfastes pour la santé. Connaitre les contre-indications et les effets secondaires de la spiruline vous aidera à faire de la lumière sur cet aliment qui mérite cependant considération.

Spiruline et contre-indication

Compte tenu de sa forte teneur en fer, ce complément alimentaire est contre indiqué pour les personnes souffrant d’hémochromatose. En effet, cette maladie génétique se manifeste par un excès de fer dans le sang qui se traduit par l’intoxication de l’organisme. La consommation de cette algue sera néfaste pour les organes nobles comme le foie et le pancréas, le cœur ainsi que pour les articulations.

La consommation de spiruline est également contre indiquée pour les personnes souffrant d’insuffisance rénale, car cette algue contient en grande quantité des protéines qui risquent d’éprouver le rein. Le rôle de cet organe consiste en effet à éliminer les toxines et les déchets contenus dans l’organisme. Or, la métabolisation de ces protéines provoque la hausse de ces toxines et de ces déchets dans le sang.

Il est également préférable que les personnes souffrant de phénylcétonurie évitent de la consommer, à cause de sa teneur en protéines, car les protéines contiennent de la phénylalanine.

Spiruline et effets secondaires

Cette microalgue bleu verte peut provoquer des effets secondaires qui se manifestent sous forme de troubles digestifs, de maux de tête et même d’éruption cutanée.

Troubles digestifs :
suite à la prise de cette algue en quantité importante, certaines personnes peuvent souffrir de ballonnement et constater une accélération du transit. Cela est dû au fait que ce complémentaire stimule le foie et détoxifie le colon.

Maux de tête :
au début d’une cure, certaines personnes remarquent que la consommation de spiruline provoque chez eux des maux de tête et de la fièvre. Cela s’explique par son action détoxifiante qui libère les toxines et les déchets de l’organisme. Pensez alors à boire beaucoup d’eau pour accélérer l’élimination de ces déchets et recouvrer rapidement un bien-être.

Teint brouillé et éruption cutanée :
l’apparition de ces symptômes fait suite à l’action détoxifiante de la spiruline. Comme pour les maux de tête, pensez à prendre ce complément alimentaire de manière progressive et n’oubliez pas de boire de l’eau en grande quantité pour réduire ces désagréments.

À cause de ces effets détoxifiants, la spiruline est contre indiquée aux femmes enceintes, à moins qu’elles aient déjà consommé cette algue longtemps avant de tomber enceintes.

Spiruline et effets indésirables

Outre les effets secondaires provoqués par l’ingestion de cette algue, certaines personnes peuvent souffrir de quelques effets indésirables comme la nausée et autres troubles gastro-intestinaux.

Souvent, cela survient suite à une dose élevée de spiruline, dès les premières prises. En agissant comme détoxifiant, cette algue libère des toxines et favorise la production de déchets dans l’organisme. La réaction du corps face à ces « intoxications » se manifeste par ces troubles gastro-intestinaux.

Il est cependant possible d’éviter l’apparition de ces symptômes en commençant la prise de spiruline par petites doses. Commencez par 1 g par jour pendant la première semaine, avant d’augmenter la dose. Cela laisse à l’organisme le temps de s’habituer aux effets de cette algue qui est plutôt bénéfique que néfaste pour la santé.

Spiruline : constipation et diarrhée

L’assimilation de la spiruline peut provoquer de la constipation chez certaines personnes tandis que d’autres souffrent de diarrhée. Rappelons que ce complément alimentaire possède de nombreux effets, dont la stimulation du transit intestinale, la détoxification du colon et la purification du foie.

Cette détoxification de l’organisme se manifeste par une hausse des toxines dans le corps qui réagit en provoquant de la diarrhée.

D’un autre côté, la détoxification du colon entraîne une abondance de selle qui est souvent de couleur verte ou brun. Cette abondance de selle provoque la constipation si le corps manque d’hydratation.

La plupart du temps, ces désagréments disparaissent une fois que le corps est habitué à cette algue et purifié des ses toxines, alors pensez à prendre de la spiruline progressivement, afin de bénéficier pleinement de ses bienfaits.

Navigation "Les dangers de la spiruline"

Charger les articles suivants

Thème(s) coonnexes :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. En savoir plus

Fermer