Accueil/Entrainement sportif/Fitness/Equipements/Rameur/Quels muscles travaillent avec le rameur ?

Quels muscles travaillent avec le rameur ?

  • bienfaits du rameur

En quoi le rameur est-il bon pour moi ? Comment transforme-t-il mon corps (de rêve) et quels muscles fait-il travailler ?

Autant de questions que vous vous posez peut être à la vue de ce drôle d’ergomètre qu’est le rameur ! Vous y pensez, puis vous oubliez, et passez à une autre machine, quel dommage !

Grosso modo, le rameur est votre meilleur ami !

Si vous pensez que seuls les bras sont mis à rude épreuve dans le mouvement de rame, vous êtes bien loin de la vérité ! Complet, il tonifie la quasi-intégralité des muscles de votre corps (on parle généralement de 90% environ), en plus de muscler votre muscle le plus important : le cœur.

Haut et bas du corps sont nécessaires pour performer en rameur et en aviron. Il n’y a d’ailleurs qu’à regarder le physique de l’équipe d’aviron des US pour s’en convaincre, les athlètes ont bel et bien des bras ET des cuisses !

Une séance de rameur est donc un entrainement complet qui va vous faire transpirer à grosses gouttes ! C’est une des rares machines « cardio » qui travaille le corps dans un mouvement polyarticulaire, le tapis de course ne fait pas le poids à côté !

Quels sont les muscles sollicités sur un rameur ?

que travaille un rameur ?

Lors d’un entrainement au rameur, près de 85% des muscles sont sollicités !

Pour la faire courte, voici les principaux muscles travaillés par le rameur (ou l’aviron) :

  • Quadriceps
  • Ischios Jambier
  • Fessiers
  • Dorsaux
  • Sangle abdominale
  • Epaules/ Deltoides
  • Triceps
  • biceps

Avec autant de zones musculaires recrutées lors de cet exercice, il n’est pas vraiment étonnant que le rameur soit devenu si populaire dans des sports comme le Crossfit.

Selon la façon dont vous vous entraînez, vous pouvez ramer pour augmenter vos capacités cardiovasculaires ou pour développer votre force, votre explosivité et/ou puissance.

Comme nous l’avons vu dans notre guide : « comment ramer comme un pro« , le mouvement au rameur peut se décomposer en 4 phases distinctes, mais fluides.

Nous allons maintenant voir un peu plus en détail, phase après phase, quels muscles s’activent :
que muscle le rameur ?

  1. lors du « catch » : en position initiale, les muscles ne travaillent guère, hormis les triceps pour étendre les bras et la sangle abdominale qui est gainée constamment
  2. lors du « drive » : les jambes commencent le travail (quadriceps, mollets, notamment les soleus et les jumeaux, ischios jambiers, fessiers), suivis de la sangle abdominale (transverse et grand droit), des dorsaux (rhomboïdes, deltoïdes, grand dorsal et les muscles érecteurs du rachis) et des bras (biceps et triceps).
  3. lors du « finish » : trapèzes, deltoïdes, biceps, avant-bras, grand dorsal, fessier, quadriceps sont actifs
  4. enfin lors du « recovery » : muscles érecteurs du rachis, grand droit de l’abdomen (A.K.A le 6pack), biceps, triceps, rhomboïdes, deltoïdes, trapèze, grand pectoral, extenseurs et fléchisseurs du poignet, quadriceps, fessiers, ischio-jambiers, et mollets sont employés pour ramener la poignée en position initiale.

Comme vous le voyez, le rameur utilise presque tous les groupes musculaires.

Parce que je vous vois venir, j’anticipe la question « est-ce que je peux devenir vraiment musclé avec le rameur ?« . Tout dépend de votre objectif de croissance musculaire. Si vous voulez prendre du volume, le rameur, aussi complet soit-il, ne sera jamais aussi efficace que la fonte, on s’entend bien ! Mais si vous voulez perdre quelques kilos, tonifier vos muscles et les dessiner, nul doute que cela fera l’affaire.

Le rameur demeure à mes yeux la meilleure machine pour brûler des graisses, le combo musculation + rameur est tout simplement redoutable pour sécher et ajouter de la masse maigre à votre silhouette.

Votre corps tout entier est mis à l’épreuve, ce qui permet d’augmenter drastiquement la fréquence cardiaque et brûler des calories, surtout si vous l'employez sous un format HIIT (High Intensity interval training). Pour cela, voir notre article présentant des entraînements Hiit au rameur.

Le plus beau dans tout ça, c’est que les muscles et articulations sont sollicités de manière sécuritaire, le rameur étant un exercice à faible impact, aucune tension n’est placée nulle part.

Vous l’aurez compris, cette machine devrait être un incontournable dans entrainement de chacun, et si vous n’en êtes toujours pas convaincu, je vous laisse lire tous les bienfaits du rameur.

Quels muscles travaillent avec le rameur ?
3.8 (76%) 5 votes

vendredi 25 mai 2018|

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer