Accueil/Entrainement sportif/Marche à pied/Comment choisir le meilleur podomètre pour vos sessions de marche à pied ?

Comment choisir le meilleur podomètre pour vos sessions de marche à pied ?

  • meilleur podomètre

Le podomètre est un des meilleurs accessoires de motivation pour la marche à pied : simple et efficace. Il enregistre et consigne soigneusement votre nombre de pas au quotidien pour vous permettre de savoir en tout temps où vous vous situez dans vos objectifs.

Il n’est pas tout récent, mais il a su évoluer et affiner sa technologie au fil des années. Qu’on le porte à la taille façon « old school » ou au poignet au sein d’un tracker ou d’une smartwatch, son objectif reste fondamentalement le même (quelques options peuvent s’ajouter au passage).

Les compteurs de pas sont maintenant directement intégrés dans certains appareils électroniques comme les smartphones. Disponibles pour toutes les bourses, nous allons voir quels critères prendre en compte lorsqu’il est question d’acheter un podomètre.

Mais d’abord, un peu d’histoire, je sais que vous en raffolez (comment ça non ?) !

Histoire et origines du podomètre

premier podometreLe tout premier podomètre de l’histoire remonte à 1780 et fut crée par le Suisse Abraham-Louis Perrelet qui s’inspira d’un de ses mécanismes de 1770 !

Plus tard, en 1965, les Japonais sortent le manpo-kei (voir ci-contre) qui signifie littéralement « 10 000 pas » sous la houlette de Y. Hatano.

Pour la petite histoire, Y. Hatano décréta que 10 000 était le nombre de pas « santé » à faire quotidiennement, comme ça, sans preuve, dans le plus grand des calmes ! Puis il tenta de prouver la véracité de ses propos par des études scientifiques plus ou moins convaincantes.

La suite on la connait, le marketing international a relayé les « 10 000 pas par jour » que l’on connait bien pour mieux vendre les podomètres que chaque habitant du monde préviennent tout risque de santé. Si les débats font rage autour de cette valeur 10 000, c’est toutefois un bon réflexe que de se fixer un nombre de pas à atteindre quotidiennement.

Bon, mais passons aux choses sérieuses, quel est le meilleur podomètre en 2018 sur la planète Terre ?

Les meilleurs podomètres en 2018

meilleur podomètre

En marche !

1. Le Xiaomi Mi Band 3 : le meilleur bracelet podomètre pas cher

Si vous êtes du genre à vous dire qu’un podomètre ne devrait jamais coûter plus que 30 balles (je suis de votre avis), et qu’il peut être sympa d’avoir autour du poignet un dispositif :

  • fiable de par l’éautonomie
  • relativement précis
  • discret et plutôt élégant

Alors c’est le Xiaomi Mi (Mathy) Band 3 qu’il vous faut ! 20g, 20 jours d’autonomie, le tout dans un bracelet très simple à utiliser. Plus qu’un simple compteur de pas, le Xiaomi 3 vous donne également une estimation du nombre de Calories brûlées, votre fréquence cardiaque et des données sur la qualité de votre sommeil.

Bref, à ce prix-là, c’est imbattable. Vous cherchez plutôt un podomètre avancé pour planifier vos entraînements de marche à pied ? Passez votre chemin.

Bracelet de Fitness connecté Xiamoi mi Band 3, avec cardiofréquencemètre
  • Xiaomi Mi Band 3.
  • Avec l'application « Mi Fit », vous pouvez activer des fonctionnalités utiles et surveiller votre...
  • Écran tactile.

2. Le 3D Trisport : pour ceux qui ne sont pas des cracs de la technologie

Le podomètre 3DTriSport est reconnu pour sa précision redoutable, sa facilité d’utilisation et ses fonctions sympas, le tout pour un prix raisonnable.

Il est simple à paramétrer et ne nécessite aucun téléchargement ou connexion à un smartphone, il est donc parfait pour les personnes de tous âges et de tous niveaux d’expertise technologique. Le 3DTriSport suit vos pas, que vous couriez ou marchiez, ainsi que votre distance, les calories brûlées et le temps total d’exercice.

Avec une mémoire de 30 jours, vous pouvez revoir vos résultats passés pour rester motivé à atteindre vos objectifs. Vous obtiendrez des résultats précis, que vous le portiez à votre taille, autour de votre cou ou dans une poche ou un sac.

Contrairement à certains modèles de poignet qui ne comptent pas les pas lorsque vos bras ne bougent pas (comme lorsque vous poussez une poussette ou un chariot), ce podomètre suit tous vos pas avec précision.

Le 3DTriSport dispose de boutons simples, d’un grand écran clair et facile à lire et d’une option d’objectif par pas, pour que vous puissiez vous dépasser chaque jour.

Bref, un must.

Podomètre 3D Trisport de marche d'excellente qualité, avec clip, lanière et eBook gratuit |...
  • TRAÇAGE PRÉCIS - avec capteur 3D de la technologie avancée Tri-Axis, il peut être positionné à...
  • TRAÇAGE DE L'ACTIVITÉ - suit avec précision les pas journaliers (en marchant et en courant), la...
  • MÉMOIRE DE 30-DAY & OBJECTIFS - Le Podomètre 3DTriSport stocke jusqu'à 30 jours de données...

3. Moov Now : le meilleur choix pour les compétiteurs !

Le bracelet Moov Now, c’est mon coup de cœur. J’avais eu la chance de le tester il y a de cela deux ans et depuis, la partie applicative s’est encore améliorée.

Pour faire simple, ce petit tracker est un véritable coach en temps réel. Le bracelet est livré avec une excellente application via laquelle vous pouvez vous entraîner à différents sports : course à pied, natation, boxe, cardio-training, vélo et bien entendu : marche à pied !

Les entrainements de marche sont conçus pour transpirer. Ils reposent sur du HIIT (entrainement par intervalle de haute intensité) et ne sont clairement pas des promenades de santé, c’est pourquoi je conseille vraiment le Moov à ceux qui veulent sérieusement s’adonner à la marche rapide.

L’entrainement de marche se faire par niveau que vous débloquez. Par exemple, pour débloquer le niveau 2, il vous faudra compléter le niveau un, un entrainement de 2 minutes 50 avec 3 intervalles de 30s durant lesquels vous devrez marcher à un rythme de 110pas/minute. Plus les niveaux sont hauts, plus les cadences et les durées sont élevées.

Toutes vos données d’entrainement sont soigneusement consignées dans un journal d’entrainement pour suivre la progression. Cerise sur le clafoutis, quand vous vous entrainez, un coach virtuel corrige votre posture en temps réel par rapport à vos erreurs (que détecte le capteur) en vous parlant dans vos écouteurs (sortez votre poitrine, allongez vos pas, etc.)

Promo
MOOV - Moov Now Tracker d'Activité Multi-Sports avec Coaching Audio | Bracelet Connecté |...
  • TRACKER D'ACTIVITÉ MULTI-SPORTS: Moov Now utilise vos mouvement pour vous coacher. Moov Now offre des...
  • COACHING AUDIO EN TEMPS RÉEL: Le coach Moov intelligent vous parle pendant l'entraînement, vous pousse...
  • BATTERIE SIMPLE À CHANGER: Inutile de recharger l'appareil fréquemment. Moov Now est doté d'une...

Guide d’achat podomètre : ces questions à vous poser.

Nous allons passer en revue les grandes questions que vous devez vous poser avant l’achat de votre nouveau compteur de pas.

1) Comment comptez-vous porter votre podomètre ?

podometre bracelet

Old school : à la taille !

On parle ici plutôt de podomètres avec un mécanisme à ressorts, un peu « à l’ancienne », qui doivent être portés en position la plus verticale possible pour obtenir un décompte précis des pas.

De nos jours, il existe des podomètres à fixer à la taille avec des mécanismes plus précis, comme des accéléromètres, qui peuvent compter les pas avec plus précision, même lorsqu’ils sont inclinés ou portés dans une poche.

Veillez donc à ce que votre futur compteur de pas repose plutôt sur ce système.

New school : au poignet

Les bracelet type Fitbit ont popularisé ce genre de podomètres.

Vous avez maintenant des compteurs de pas présents dans tout bon moniteur d’activité à bracelet (les bracelets sont souvent interchangeables, pour les adeptes du style qui voudraient les assortir à une tenue de sport).

Certaines montres podomètres ou smartwtach comme l’Apple Watch enregistre automatiquement vos pas et vos activités quotidiennes (en plus de nombreuses autres fonctions).

2) Qu’attendez-vous de votre podomètre ?

Qu’il compte les pas et basta !

Voulez-vous quelque chose qui fait simplement le job de compter les pas et vous les afficher ? C’est peut être tout ce dont vous avez besoin après tout, pour vous motiver à marcher vos X 000 pas quotidiens et perdre un peu de poids.

Mais certains podomètres vont bien au-delà et peuvent être de véritables coachs de poche.

Je veux avoir un suivi de tous mes entrainements de marche à pied

Si vous voulez utiliser votre podomètre pour suivre des séances d’entraînement dédiées à la marche, vous voulez logiquement une fonction dédiée. De nombreux modèles sont en mesure de compter à a fois le nombre de pas total sur une journée et durant un intervalle spécifique (d’entrainement par exemple).

Et pour aller encore plus loin…

Si vous souhaitez le nec plus ultra, certains modèles possèdent des caractéristiques supplémentaires :

  • nombre de calories brûlées
  • enregistrement du nombre de pas des jours précédents (sorte de journal)
  • affichage de l’heure
  • chronomètre et minuteur dédiés à l’exercice
  • alarme
  • estimation de la vitesse ou du rythme
  • paramétrage d’objectifs pour atteindre l’objectif quotidien
  • application connectée sur le téléphone ou l’ordinateur
  • fréquence cardiaque
  • suivi de l’inactivité
  • tracking du sommeil

On sort là un peu du podomètre classique pour se diriger vers un tracker fitness ou une montre podomètre, mais certaines fonctions peuvent être très pratiques.

Pour les fanatiques de données, quoi de mieux qu’un podomètre qui synchronise vos données de marche à pied avec un ordinateur ou un téléphone portable pour vous afficher ensuite de beaux graphiques de vos activités ?

Dans cette gamme, vous aurez le choix entre Fitbit, Garmin et Jawbone.

3) Quel niveau de précision souhaitez-vous ?

La précision est directement liée au mécanisme qui peut être de plusieurs types (modèles à ressort, accéléromètres, gyroscope, GPS, etc.).

Un système qui repose sur des capteurs type accéléromètre sera plus précis qu’un système mécanique à ressort.

Pour vérifier la précision de votre podomètre, marchez et comptez 100 pas dans votre tête puis vérifiez l’écart avec le nombre affiché sur le compteur de pas. Si vous ne voulez pas avoir à compter, faites par exemple un tour de stade d’athlétisme d’une distance officielle de 400m avec votre compteur de pas et regardez la distance qu’il indique.

Répétez l’expérience en variant l’emplacement du podomètre (pour peu que ce ne soit pas une montre podomètre). Parfois, quelques centimètres peuvent suffit à affiner l’estimation.

La précision de l’estimation de la distance dépend de la mesure de votre enjambée et du paramétrage de votre longueur de foulée. Certains modèles vous demanderont juste votre taille et s’en remettront à une formule mathématique.

[Culture] Comment fonctionne un podomètre ?

Un podomètre est un accessoire portatif de marche qui estime le nombre de pas d’une personne en détectant mécaniquement ou électronique d’une personne (au niveau des mains et des hanches notamment).

Pour comprendre comment fonctionne le podomètre, intéressons-nous à la marche. Quand vous marchez, votre corps s’incline d’un côté avant d’envoyer une jambe vers l’avant. Puis votre corps s’incline de l’autre côté et c’est la jambe opposée qui « part ».

Bon, chaque inclinaison des hanches associée au mouvement d’une jambe correspond à un pas. En supposant que chacun des pas est approximativement de la même longueur, il n’y a qu’à compter le nombre de fois que le corps bascule d’un côté ou de l’autre et le tour est joué !

Une fois le nombre de pas enregistré, ils peuvent en déduire la distance parcourue en calculant : distance = nombre de pas * longueur d’un pas.

Grosso modo, c’est ainsi que fonctionne le podomètre.

Problème : comment estimer précisément un pas : sachant que chacun possède une enjambée différente. C’est pourquoi il est généralement nécessaire de faire un étalonnage manuel. Je dis généralement, car certains podomètres peuvent estimer électroniquement cette distance et d’autres s’appuient sur les données recueillies par le GPS du système, s’il en comprend un.

Deuxième problème : certains podomètres enregistrent par erreur des mouvements autres que ceux issus de la marche (quand vous vous penchez pour refaire vos lacets ou que vous prenez un dos-d’âne sur une route par exemple). Bien sûr, les dispositifs les plus avancés réduisent le nombre de « faux-pas ».

Les différents types de podomètres

La bonne nouvelle, c’est que, quel que soit le type de podomètre que vous choisirez, il comptera vos pas. Mais certains seront plus précis que d’autres, en fonction du capteur utilisé.

La technologie a bien évolué pour compter les pas, même si le principe reste fondamentalement le même : un capteur mécanique et un logiciel qui compte les pas.

Les podomètres mécaniques

Les premiers podomètres étaient entièrement mécaniques et fonctionnaient un peu comme une horloge. Les podomètres utilisaient donc un pendule oscillant pour compter les pas et affichaient le compte « en temps réel » via une aiguille qui se déplaçait autour d’un cadran (un peu comme une montre analogique).

On les fixait à la taille et, chaque fois qu’on faisait un pas, le pendule se balançait d’un côté puis de l’autre, faisant avancer l’aiguille autour du cadran.

Les podomètres électriques

Aujourd’hui, les podomètres s’appuient davantage sur des capteurs inertiels MEMS et des logiciels avancés pour détecter les pas. Ces capteurs détectent plus précisément les pas et commettent moins d’erreurs d’appréciation.

Ouvrez-en un et vous trouverez certainement un pendule relié à un circuit électronique de comptage par un ressort fin. Normalement, le circuit est ouvert et aucun courant électrique ne le traverse. Quand vous faites un pas, le marteau bascule et touche un contact métallique au centre, complétant ainsi le circuit et permettant au courant de circuler.

Le flux de courant alimente le circuit et incrémente le compteur. Lorsque vous terminez votre foulée, le marteau revient en arrière (aidé par le ressort) et le circuit est de nouveau ouvert.

Le podomètre affiche ensuite le nombre de pas sur un écran LCD, dont la plupart convertissent le nombre de pas en une distance approximative (ou en nombre de calories que vous avez brûlées) par simple pression sur un bouton.

Les podomètres plus sophistiqués fonctionnent entièrement électroniquement et ont donc tendance à être plus durables, plus fiables et beaucoup plus précis. Ils se passent du pendule oscillant et mesurent vos pas à l’aide de deux ou trois accéléromètres.

Les applications podomètre

meilleure application podomètreVotre smartphone est bien sûr capable de compter vos pas avec plus ou moins de précision (à condition que vous l’ayez sur vous, cela va sans dire, mais je le dis).

Certains téléphones comme les Samsung ont des applications natives (très bien conçues d’ailleurs) de podomètres, pour les autres, il faudra en télécharger une.

La plupart des applications podomètres sur le marché, iOS ou Android, sont gratuites. La plus connue étant sans doute Pacer : Podomètre & Perte de poids, une app’ à l’interface très sympa qui offre pléthore de fonctionnalités, le tout de manière simple et intuitive.

Pêle-mêle l’appli permet de compter les pas et les distances, d’afficher les activités/promenades sous un format très visuel par le biais de cartes, de données et de photos, de partager ses données avec la communauté ou ses amis afin de rester motivé. Bref, très complet.

L’approximation du nombre de pas quotidien par un téléphone se fait généralement via l’accéléromètre intégré qui va détecter les mouvements et/ou le GPS. Si ce dernier est utilisé dans la mesure, attendez-vous à voir votre batterie en prendre un coup. Si l’application ne fonctionne que sur le système GPS, vous ne serez pas en mesure de compter vos pas en intérieur, lors d’un entrainement sur tapis de course par exemple.

En conclusion

Aussi avancée que soit la technologie, vous devez garder en tête que le nombre de pas indiqué sur votre écran (quel que soit le type de podomètre que vous avez choisi) n’est qu’une estimation qui peut comprendre certains faux mouvements.

Ne devenez pas un maniaque du décompte ! Les meilleurs podomètres prétendent avoir une précision ne laissant place qu’à 5% d’erreur.

Quoi qu’il en soit, le podomètre demeure un excellent outil de motivation qui reste très abordable.

lundi 16 juillet 2018|

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer