Accueil/Entrainement sportif/Cyclisme/Home trainer : Guide d’achat et comparatif des meilleurs modèles en 2018

Home trainer : Guide d’achat et comparatif des meilleurs modèles en 2018

  • home trainer

Pour la plupart, le cyclisme en salle (ou à domicile) est un mal nécessaire. Une façon de garder la forme pendant les mois les plus froids et les mois les plus humides pour être prêt à repartir de plus belle une fois le printemps venu.

Le home training en cyclisme en salle n’égalera jamais le sentiment de joie et de liberté que procure le même entrainement en plein air, bien que les progrès technologique fait en la matière permettent dorénavant des expériences d’entrainement fun et immersives !

Cependant, ce « bon vieux » home trainer (ou turbo trainer comme l’appelle nos amis anglo saxons) peut grandement contribuer à améliorer la qualité et le plaisir de vos sessions intérieures, que ce soit parce que vous avez opté pour un kit fiable et silencieux ou parce que vous avez opté pour un kit « next-gen » de haut de gamme qui vous relie à des mondes virtuels pour bannir l’ennui qui s’invite immanquablement quand on fixe le mur de son salon durant des heures.

Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un vélo de route de bonne qualité, il semble plus logique de l’utiliser avec un home trainer plutôt que d’acheter un vélo d’exercice, d’autant plus que vous n’aurez pas à dépenser autant pour obtenir un home trainer décent.

Bien sûr, si vous voulez dépenser plus (voir même beaucoup plus) alors vous ne serez pas à court de choix !

Pour vous aider à trouver le bon, voici notre sélection des meilleurs home trainers bas, milieu et haut de gamme sur le marché.

Qu’est-ce qu’un turbo trainer ? (si ce n’est un excellent outil d’inter-saison)

C’est tout simplement un appareil qui vous permet de faire du vélo, stationnaire en direct de votre salon. En tant que tel, ils sont devenus l’équipement d’entraînement incontournable pour les mois d’hiver et pour l’échauffement avant une course.

Les home trainers se fixent en toute simplicité autour de la roue arrière du vélo en la suspendant dans un cadre. Ce cadre positionne le pneu arrière de façon à ce qu’il repose sur un rouleau, tandis que vous pédalez et faites tourner votre roue arrière, le rouleau tourne aussi.

Une unité de résistance est fixée au rouleau et utilise de l’air, un fluide ou des moyens magnétiques pour faire varier la résistance contre laquelle vous pédalez.

Les home trainer sont généralement classés selon la technologie de cette unité de résistance. Certains fourniront automatiquement plus de résistance à mesure que vous pédalez plus vite, quand d’autres seront réglés manuellement, généralement par un levier qui se fixe au guidon.

Nous passons en revue les différents types de résistance plus bas.

Pourquoi utiliser un turbo trainer ?

Beaucoup de cyclistes considèrent le temps passé sur ce type de dispositif comme tortueux et ou extrêmement ennuyeux et choisissez alors de s’en passer.

Cependant, même ceux qui ne les aiment pas reconnaissent que ce sont là d’excellents outils d’entraînement ciblé et de maintien de la condition physique. L’hiver est souvent considéré comme une période placé sous le signe du turbo trainer, car les conditions glaciales mélangées à la pluie, au vent et à des conditions généralement imprévisibles font que les longues sorties ne sont pas amusantes, encore moins qu’un entrainement dans la chaleur de son foyer. Choisir le home training est alors une option plus sûre et plus efficace.

Éviter le mauvais temps est une raison suffisante pour utiliser un HT, mais l’avantage réel est de l’utiliser comme une méthode d’entraînement efficace, car vous pouvez travailler sur n’importe quelle composante spécifique du conditionnement physique. C’est pourquoi de nombreux cyclistes d’élite les utilisent tout au long de l’année, concentrant leurs séances et complétant leurs kilomètres de route.

Les HT permettent également de réaliser des efforts intenses sans se soucier de la circulation, des carrefours etc. Qu’il s’agisse d’une séance de sprint rapide ou d’une pyramide d’intervalles plus longs, il y a une séance spécifique pour tout ce que vous cherchez à améliorer !

De même, c’est idéal pour ceux qui ont peu de temps, ou pour s’entraîner après le travail en hiver lorsqu’il fait trop sombre pour prendre la route. Une séance de 30 minutes sur le HT tous les deux jours avant ou après le travail peut avoir des effets bénéfiques sur votre condition physique.

Avec la recherche démontrant l’efficacité de l’entraînement à haute intensité et à court intervalle sur la condition cardiovasculaire, il sera vraiment bénéfique pour ceux qui ont peu de temps pour monter sur leur vélo ! En effet, les études ont montré que l’on perdait entre 800ml et 1L d’eau par heure passée sur un home trainer, c’est dire si l’effort est important. C’est pour cela qu’il faut surveiller la durée passée sur un home trainer, car même si vous vous hydraté dans le même temps, votre organisme va tôt ou tard fonctionner en déficit (il ne peut ingurgiter plus de 0,6L environ de fluide par heure).

De même, attention aux risques de blessures posturales quand vous passez trop de temps sur votre HT !

Les HT sont également parfaits pour ceux qui ont besoin de s’échauffer avant une course, typiquement un contre-la-montre ou une épreuve sur piste. Ce n’est qu’au cours des dernières années que les coureurs ont commencé à s’échauffer avec lors de courses sur route de niveau professionnel. Team Sky a commencé cette tendance en 2011 et les autres équipes du WorldTour ont depuis lors emboîté le pas. Il faut dire qu’avec des HT assez petits pour se replier et se ranger dans un coffre de voiture, il serait bien dommage de s’en passer !

Les différentes types de home trainer sur le marché

Tous peuvent fournir une bonne séance d’entraînement, et aucun de règne en roi sur le marché. Ceci étant dit, les modèles plus chers offrent plus de précision et plus d’options, ils sont généralement plus ludiques et offrent des expériences de course très sympas !

De nombreux HT sont également compatibles avec des pneus de 29 pouces, ainsi même les vététistes peuvent s’offrir leurs services.

Chaque type de HT a ses avantages et ses inconvénients, voici les principaux.

HT à résistance de ventilation

home trainer ventLa roue arrière de votre vélo alimente un ventilateur qui fournit la résistance. Plus vous pédalez plus fort, plus la résistance augmente progressivement.

Avantages : c’est habituellement l’option la moins chère et un bon choix d’entrée de gamme. La plupart sont légers, portables et adaptés à l’entraînement d’endurance.

Inconvénients : Les ventilateurs sont bruyants. Peu ou pas d’ajustements possibles. Si vous pédalez vraiment fort, vous pouvez passer le seuil de résistance maximale.


HT à résistance magnétique

home trainer magnetiqueCes derniers utilisent un volant magnétique pour créer une résistance fixe, ce qui signifie que votre pédalage ne devient pas plus difficile à mesure que votre cadence augmente.

Pour augmenter la résistance, vous devez soit changer de vitesse sur votre vélo, soit utiliser les réglages de l’unité didactique. Quelques modèles, cependant, utilisent des aimants à ressort pour aider à créer une résistance progressive.

Avantages : Relativement silencieux et peu coûteux. La résistance peut être ajustée pour simuler des routes faciles, des collines ou des intervalles ; certains ont des capacités d’ajustement à la volée à l’aide d’une télécommande.

Inconvénients : Les réglages de résistance peuvent être à ajuster manuellement ; les modèles de base exigent que vous démontiez le vélo pour ajuster les réglages, très fastidieux donc.


HT avec résistance fluide

Une substance à l’intérieur de l’unité didactique, habituellement du silicium, offre une résistance croissante à mesure que vous pédalez plus vite.

Les HT fluides sont devenus un choix populaire auprès des cyclistes en raison de leur sensation semblable à celle de la route, de leur puissance et de la précision des simulations de conduite (plats, collines, sprints, etc.).

Avantages : reproduit mieux les sensation de la route que les types de résistance vus précédemment. Silencieux à l’usage.

Inconvénients : Généralement plus cher que les résistances magnétiques. ou à ventilation En cas d’utilisation intensive,les HT fluides peuvent chauffer, ce qui peut raccourcir leur durée de vie.


Roller Home Trainer

roller home trainerVoici une option qui vous propose  d’équilibrer votre vélo sur 3 cylindres (2 sur la roue arrière, 1 sur l’avant) tout en pédalant. Les HT de rouleaux sont assez populaires surtout auprès des cyclistes professionnels et des amateurs sérieux.

Avantages : travaille votre coup de pédale mieux que les autres ; simule de façon réaliste l’expérience de conduite sur route.

Inconvénients : Nécessite un bon équilibre et une cadence de pédalage en douceur pour une utilisation confortable. Les cyclistes inexpérimentés pourraient tomber avant de s’y habituer !

Note : la technologie maintenant utilisée s’est grandement améliorée au cours des années précédentes. Le mouvement gyroscopique est ce qui maintient le vélo droit. Il est conseillé de les placer près d’un mur ou d’une surface solide que vous puissiez vous équilibrer si vous en avez besoin. La concentration nécessaire à la conduite les rend très intéressants


Vélo d’appartement à roue d’inertie

On sort un peu du domaine des home trainers, mais ces vélos d’intérieur à roue d’inertie offrent une rétroaction de puissance et une gestion intégrée des données pour une expérience d’entraînement ultime.

Avantages : de loin le plus réaliste. La plupart des modèles ont des micro-ajustements pour s’adapter à n’importe quel pilote ; les fonctions interactives facilitent la simulation d’une course ou d’une course spécifique. Beaucoup de données sont téléchargeables.

Inconvénients : Coûts élevés par rapport aux autres home traineurs. Lourd et non portatif.

Le cas des Smart Home Trainer

turbo trainer

Certains modèles de home training sont dotés de fonctions interactives QUI offrent une expérience d’entrainement ultime !

Imaginez-vous pédaler sur l’Alpe d’Huez tout en surveillant votre rythme cardiaque et votre puissance. Ces appareils d’entraînement – généralement fluides, magnétiques sont compatibles Bluetooth et/ou ANT+, ce qui vous permet de capturer et de partager des données d’entraînement (puissance, fréquence cardiaque, cadence, etc.) avec votre appareil mobile ou votre ordinateur.

Vous paierez plus cher pour cette fonction, mais d’un autre côté, cela pourrait vous motiver à vous entraîner plus régulièrement.

La plupart des smart home trainer vous permettent de créer vos propres cours et de faire des simulations d’ascensions et de routes réelles. Ils sont capables d’ajuster la résistance pour recréer les montées et des descentes.

A quoi ressemblerait un système d’entraînement intelligent ?

Typiquement, le setup est le suivant : un ordinateur portable connecté à Internet exécutant une application de bureau comme Zwift ou TrainerRoad, jumelé à votre smart trainer via une clé USB ANT+.

Certaines personnes font un effort supplémentaire et branchent leur ordinateur portable à un téléviseur ou à un projecteur ; d’autres veulent que ce soit minimaliste et lancent des applications sur leur tablette ou leur téléphone.

Si vous n’avez pas les moyens d’acheter un smart HT toute option, sachez qu’il en existe des moins chers, qui diffusent tout de même des données telles que la puissance, la cadence ou la vitesse à un appareil tiers, ce qui vous permet d’enregistrer la distance et la dureté de votre entrainement, mais ne peut pas être contrôlé automatiquement par cet appareil.

Quelles applications puis-je utiliser avec mon smart trainer ?

Il y a beaucoup d’applications pour les entraîneurs intelligents, mais TrainerRoad, Sufferfest et Zwift sont trois mastodontes très populaires. Les deux sont des services d’abonnement qui coûtent environ 10€ par mois.

Zwift s’apparente vraiment à un jeu multijoueurs qui vous permettra de rivaliser avec d’autres cyclistes réels sur l’île virtuelle de Watopia

Les vidéos de Sufferfest utilisent des séquences de courses professionnelles pour vous motiver et vous inspirer à tirer le meilleur parti de vos sessions.

Ces applications contrôlent votre smart trainer, faisant varier la résistance automatiquement. Par exemple, dans Zwift, la résistance augmente lorsque le parcours virtuel grimpe, dans le cas d’une ascension de montagne par exemple.

Devez-vous investir dans un smart home trainer ?

Seuls vous et votre détermination mentale peuvent répondre à cette question. Certaines personnes peuvent fixer un mur pendant trois heures tout en s’entraînant, alors que d’autres ont besoin de cette motivation supplémentaire.

Et ce n’est pas seulement pour les amateurs. Mark Cavendish s’est tourné vers Zwift dans le cadre de sa récupération après sa chute du Tour de France, et un nombre croissant de pros et d’ex-professionnels se tournent vers les avantages de l’entraînement que le cyclisme virtuel peut apporter.

Un HT non smart peut-il être converti ?

Cela dépend de l’application que vous avez l’intention d’exécuter, mais à titre d’exemple, Zwift n’a besoin que d’un capteur de vitesse sur votre roue arrière qui diffuse en ANT+, et d’un home trainer traditionnel compatible.

En effet, Zwift a besoin de connaître votre puissance de sortie pour pouvoir faire opérer son algorithme, appelé zPower, qui estime votre puissance en fonction de la vitesse à laquelle votre roue arrière tourne.

Le plus gros inconvénient de cette approche est que vous devrez faire varier manuellement la résistance de votre entraîneur en fonction des repères de l’application, ce qui réduira l’élément immersif. L’avantage, c’est qu’il est possible d’avoir un pack turbo trainer pour environ 250€, soit moins de la moitié du coût d’un smart home trainer.

Note : vous trouverez la liste des HT compatible Zwift sur le site officiel.

Les meilleurs home trainer en 2018

Elite Novo Force : le meilleur rapport qualité prix : 8/10

Ce que les fabricants en disent : « Une stabilité maximale pour un effort maximal. Deux colliers de serrage rapide pour faciliter la fixation de la roue arrière. La résistance magnétique donne une sensation de route réaliste avec cinq niveaux de réglage. »

Ce que nous en disons : Le Elite Novo Force demande quelques réglages, mais une fois assemblés, les carénages en plastique recouvrant le cadre lui donnent un aspect haut de gamme et une sensation de robustesse, tout en le rendant suffisamment léger pour être facilement transportable.

Le rouleau ElastoGel est excellent, offrant une sensation de douceur de roulement sur une bonne répartition des réglages de résistance. Il s’est également révélé être le turbo trainer le plus silencieux à l’essai, un must pour vous, et vos voisons. Étonnamment, cependant, les niveaux de résistance pourtant puissants sont minés par un léger manque de stabilité qui vous laisse sur la réserve lorsque vous travaillez en selle.

Verdict : facile à installer et à transporter. Super silencieux, un design de haute qualité et une performance très fiable, il ne faut simplement pas s’acharner dessus.

Notre note : 8/10

Tacx Blue Matic : 7/10

Ce que les fabricants en disent : « Excellent HT magnétique, le cadre élégant offre une base de pédalage robuste. »

Ce que nous en disons : certains assemblages sont nécessaires, mais l’option d’ajustement universel convient aux vélos dont la taille des roues varie de 600 à 710 mm. Le système d’enclenchement se veut très pratique pour fixer votre vélo simplement tandis que la base large et basse du Matic reste stable même lors des sprints.

Le cadran est monté sur barre possède 10 niveaux et offre une bonne répartition de la résistance.

La sensation de conduite est adéquate, mais lorsque l’unité est poussée à son maximum de 700 watts, la résistance devient imprécise. Il reste silencieux quel que soit l’effort, mais il se débarrasse d’une bonne partie des vibrations, ce qui fait qu’un tapis d’entraînement devient vite nécessaire.

Verdict : offre à la fois une belle apparence et une bonne performance pour le prix.

Notre note :  7/10

Bkool Go : le meilleur, tout simplement : 9/10

Ce que les fabricants en disent : « Combiner la connectivité des simulateurs avec une résistance magnétique qui suit une courbe de résistance progressive, plus vous pédalez fort, plus la résistance s’accroît ».

Ce que nous en disons : les lignes épurées créent un look futuriste qui est un pas en avant dans le monde des HT. La possibilité de le connecter à un simulateur est une caractéristique inédite à ce prix. L’absence d’un système de serrage à boulon rend le montage compliqué et, malgré sa construction robuste, le trépied pourrait être un peu plus stable.

Cela dit, la sensation de conduite est douce et la transmission à 11 vitesses fournit assez de rapports pour n’importe quelle session. Enfin, la conception est intelligente et le résultat vraiment vraiment beau, on hésite presque à s’en servir pour l’exposer comme une œuvre d’art.

Verdict : on frise la perfection.

Notre note : 9/10

Quelques accessoires bien utiles pour accompagner son home trainer

Comme tout exercice statique, l’entraînement sur HT peut être ennuyeux. Des applications comme Zwift deviennent vite essentielles pour ne pas tomber dans un ennui mortel !

Au-delà de ça, un ventilateur puissant et de bonne qualité est assez essentiel. Quand il n’y a pas de vent pour vous maintenir au frais, vous réalisez rapidement combien le vélo vous fait transpirer, et vous devez toujours avoir une serviette à portée de main pour vous assurer de ne pas dégouliner de sueur salée qui pourrait endommager le dispositif entier.

  1. Support de pneu avant/arrière : Permet de mettre votre vélo à niveau pour une position de conduite plus naturelle. Les modèles empilables vous permettent d’utiliser 2 blocs pour simuler une position d’ascension
  2. Toile anti-transpiration : protège le cadre et les composants de votre vélo des effets corrosifs de votre transpiration pendant que vous roulez.
  3. Pneus : les HT contribuent à l’usure des pneus arrière, ainsi les utilisateurs fréquents pourraient envisager de passer à un pneu d’entraînement dédié
  4. Compteur GPS : mesure la puissance que vous produisez en Watts. C’est vraiment utile car cela vous permet de quantifier votre travail. Vous pouvez soit utiliser un compteur d’énergie sur votre vélo, soit un compteur intégré. Les HT plus chers comme le Wahoo Kickr ont un compteur de puissance intégré, alors que les unités moins chères comme le Wahoo Kickr Snap estime la puissance que vous produisez à l’aide d’algorithmes. Les unités d’entrée de gamme n’ont pas de mesure de puissance.
  5. Tapis d’entraînement : Placé sous votre vélo, il capte les gouttes de sueur pendant que vous roulez et peut aider à réduire les niveaux sonores
  6. Capteur de vitesse : dans le cas où vous vouliez jouer à Swift mais que vous ne possédez pas un smart HT

Guide d’achat : nos conseils pour choisir le meilleur home trainer selon vos besoins

Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles vous devez choisir soigneusement votre home trainer.

Tous ont leurs propres avantages et inconvénients. Par exemple, les HT à aération peuvent être peu coûteux, mais ils sont beaucoup plus bruyants que les HT magnétiques ou fluides.

Cela ne sera pas possible dans un petit appartement.

Par ailleurs, tous les turbo trainer ne conviennent pas à tous les types et tailles de vélo. La plupart des ont été conçus pour gérer un large choix de tailles de roues, mais assurez-vous que votre vélo s’adaptera au modèle envisagé.

Certaines marques sont reconnues pour leur durabilité. Si vous voulez quelque chose qui durera longtemps, assurez-vous de choisir un modèle avec une garantie à vie.

Les smart home trainer font fureur aujourd’hui. Mais, pour de nombreux débutants, il n’est pas logique de débourser de l’argent supplémentaire pour des fonctions que vous n’allez pas utiliser.

Voici quelques-uns des aspects les plus importants à prendre en considération dans votre achat.

Le budget et l’utilisation

Examinez d’abord votre budget, puis réfléchissez au type d’entraînement que vous voulez faire. Certaines personnes voudront utiliser leur HT pour s’échauffer avant une course et de nombreux HT connectés ont besoin d’une prise de courant pour fonctionner.

Si vous prenez votre entraînement plus au sérieux, vous pouvez décider d’en choisir un avec un wattmètre, afin de structurer vos séances d’entraînement avec plus de précision. Si votre style de vie vous dicte que la plupart de votre entrainement est basée sur le HT, ou si vous avez du mal à vous motiver, alors un smart HT est un excellent moyen de rendre les choses plus intéressantes.

Si vous êtes débutant ou peu susceptible de l’utiliser, un modèle d’entrée de gamme fera l’affaire. Considérez aussi l’espace, car certaines unités se replient et prennent beaucoup moins de place que d’autres. Si l’entreposage est un problème pour vous, tenez-en compte.

Selon la mesure dans laquelle vous voulez ennuyer vos voisins ou non, tenez compte du bruit, car un turbo trainer peut produire beaucoup de nuisance sonore !

La compatibilité

Vérifiez si le modèle qui vous intéresse offre différentes options de fixation, car les largeurs d’essieu et les normes semblent changer presque chaque année. Il existe souvent différentes alternatives de moyeu libre pour les modèle à attachement direct, ou vous pouvez trouver des adaptateurs.

La stabilité

Bien que les rouleaux nécessite une courbe d’apprentissage et soient plus sujets aux accidents, il est relativement rare de chuter sur son vélo d’entraînement (c’est néanmoins possible lorsque l’on essaie d’établir un nouveau record personnel).

Dans la plupart des cas, vous serez plus stable en choisissant un HT avec une base large. Il y a plusieurs modèles qui ont des bases allant jusqu’à 1mètre. Si vous prévoyez de vous entraîner dur durant des séances d’entraînement intense, vous pourriez envisager un modèle avec une base large pour une stabilité maximale.

La stabilité tient aussi sur le facteur de la mise à niveau. Certains produits ont une fonction de mise à niveau pour les surfaces inégales. D’autres modèles sont simplement équipés d’un élévateur de roue avant qui maintient votre vélo à peu près à niveau.

L’ajustabilité

Lorsque vous pédalez sur des sentiers ou des routes, la résistance reste rarement constante. En tant que tel, vous pouvez vouloir un HT qui comporte également une résistance réglable. Ceci peut être réalisé de différentes manières en fonction du style et du modèle.

Les HT fluides augmentent automatiquement la résistance à mesure que vous augmentez votre cadence. D’autre part, vous pouvez régler manuellement la résistance des modèles magnétiques sur l’unité elle-même ou en utilisant un levier de vitesses fixé à l’appareil par un cordon.

La performance de conduit

Voulez-vous que votre séance d’entraînement vous donne l’impression d’être sur la route ou sur les sentiers ?

Sachez que de nombreux modèles ne sont pas capables d’imiter le vent dans votre visage ou les bosses sur un sentier, mais certains ne sont pas bien loin d’atteindre la même sensation de résistance !

Si c’est important pour vous, alors votre meilleure option sera probablement un HT fluide puisque le fluide à l’intérieur devient plus épais et fournit plus de résistance au fur et à mesure que vous accélérez et le réchauffez.

Le bruit du dispositif

Contrairement à vos promenades à vélo en plein air où vous pouvez parfois discuter avec les gens le long du chemin ou vous pouvez admirer en silence le paysage magnifique, le vélo d’intérieur est généralement moins attrayant et plus ennuyeux en raison de sa nature stationnaire.

La plupart des cyclistes d’intérieur se tournent alors vers leur chaîne stéréo ou leur téléviseur pour s’occuper ‘esprit. Si le niveau sonore de votre HT est trop élevé, vous aurez de la difficulté à entendre quoi que ce soit. Par conséquent, si vous voulez réduire le bruit, il est logique de faire une folie sur un support plus silencieux, tel qu’un HT fluide.

Vous pouvez également vous assurer que votre roulement est plus silencieux en installant une roue d’entraînement spéciale.

La faculté de rangement

Comme mentionné ci-dessus, si vous avez un petit espace de vie, vous voudrez un HT compact et pratique. Recherchez les modèles qui se plient en deux. De plus, comme vous déplacerez probablement votre vélo d’entraînement pour le ranger, vous voudrez peut-être un modèle léger en aluminium.

Les modèles faciles à stocker ont tendance à coûter plus cher que les modèles plus grands. Ainsi, si vous avez beaucoup d’espace, il n’est pas nécessaire de payer un supplément pour la fonction pliable.

La facilité de montage/ démontage

Avant d’acheter votre vélo d’intérieur, vous devez tenir compte de la facilité de montage et de démontage du vélo. S’il faut vous battre pour mettre le tout en place, vous allez vite perdre votre patience, de plus, vous pourriez endommager les rayons de votre roue.

Conseils sur l’utilisation de votre home trainer

home trainer connecté

Quel espace pour son home trainer ?

Trouvez une surface solide, lisse et plate (carrelage, lino ou béton par exemple). Les pieds du turbo trainer doivent être à niveau pour l'empêcher de se balancer sous votre élan et nous vous conseillons d’éviter les planchers recouverts de tapis.

Comment optimiser ses sessions d’entrainement ?

La planification de vos sessions sur le HT est vitale.

Avoir une idée précise de ce que vous allez faire vous aidera à tirer le meilleur parti de votre session, à vous motiver et à vous permettre d’adapter un entrainement.

Tout entrainement commencer par un échauffement. Cela devrait durer entre 15 et 20 minutes et, vers la fin, augmenter votre effort à un niveau juste en dessous de l’intensité des intervalles principaux.

Toute séance doit comporter des intervalles différents, dont la durée et l’intensité varient. Vous ne devez jamais vous asseoir et rouler pendant, disons, 45 minutes à allure régulière. Lors de la planification des sessions, un facteur clé à prendre en compte est le maintien de l’intérêt. Le fait de décomposer en intervalles permet de conserver toute l’attention, éviter l’ennui et accélérer le déroulement de la séance.

Il est généralement préférable de faire trois intervalles de 10 minutes d’une intensité donnée plutôt que d’essayer d’en faire un plus long de 30 minutes.

Si votre objectif n’est pas un événement spécifique, concentrez-vous sur l’amélioration des domaines que vous savez faibles. Il ne sert à rien de faire de longs intervalles de dix minutes si vous cherchez à améliorer votre sprint.

Avoir un objectif final à long terme, ainsi que des objectifs spécifiques pour la session elle-même, vous donnera la justification de vous asseoir là et de transpirer.

Que vous fassiez de courts intervalles de sprint, des efforts de seuil ou simplement imiter une sortie hivernale, il est essentiel d’avoir quelque chose à mesurer.

Il peut s’agir de la puissance, de la vitesse, de la cadence, du rythme cardiaque ou simplement de la sensation, mais cela doit rester mesurable. Si vous le mesurez, vous pourrez plus tard le revoir et l’améliorer. Par exemple, si vous pouvez rouler à 250 watts pendant cinq minutes au cours d’une session, vous pourriez envisager de rouler à 260 watts au cours de la session suivante.

Si vous n’avez pas mesuré cet effort en premier lieu, vous n’aurez aucune base de référence sur laquelle bâtir vos progrès. La puissance et la fréquence cardiaque sont les deux meilleures mesures, bien qu’il soit possible d’utiliser la classification de l’effort perçu si vous êtes technophobe.

Voici quelques autres conseils pratiques pour les séances d’entraînement turbo :

  • Gardez une petite serviette à portée de main pour éponger votre visage, vos bras et vos mains pendant la séance. Il n’y a rien de pire que la sueur qui coule dans vos yeux et tombe sur votre matériel (la sueur peut être corrosive)
  • Achetez ou fabriquez un bloc pour soulever votre roue avant du sol et la mettre à niveau avec votre roue arrière qui se trouve dans le cadre en A à trois ou quatre pouces du sol.
  • Gardez une ou deux bouteilles d’eau à portée de main. Vous aurez soif, très soif !
  • Conservez une trace de votre session sur une feuille de papier, ou mieux encore, sur un grand tableau blanc.
  • Un chronomètre ou une minuterie est essentiel. Si vous n’avez pas de compteur de vélo, de compteur de puissance ou de moniteur de fréquence cardiaque, vous aurez besoin de quelque chose pour vous indiquer l’heure et le rythme de vos efforts.
  • Une bonne playlist aidera avec les efforts les plus difficiles et passera le temps. Les écouteurs vont transpirer, alors utilisez une chaîne stéréo ou un haut-parleur.
  • Si vous vivez dans un appartement et que vous avez des planchers durs, vous devrez sans doute installer une sorte de barrière sonore, car le bruit peut être excessif et déranger les voisins. Faites attention à ne pas rendre le HT instable.
Home trainer : Guide d’achat et comparatif des meilleurs modèles en 2018
5 (100%) 1 vote

mercredi 1 août 2018|

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer