Accueil/Entrainement sportif/Sport Original/Guide du golfeur néophyte : ne manquez pas le trou pour votre première !

Guide du golfeur néophyte : ne manquez pas le trou pour votre première !

  • débuter en golf

Croyez-le ou non, mais je me suis récemment rendu sur un 9 trous pour la première fois de ma vie en parfaite brelle du Golf.

De ce sport, je ne connaissais que Tiger Wood et quelques mots du jargon issus de mes années geek passées sur le jeu vidéo du même nom : Albatros, Birdie etc. (des termes réservés à un tout autre niveau que le mien on est d’accord).

J’étais déjà très nul dans le jeu, mais dans la vraie vie, c’est bien pire, si bien que ma copine m’a littéralement explosé.

Première précision pour ceux qui partent vraiment de zéro, au golf, celui qui repart avec le trophée est celui dont le score est le plus petit (bon OK ça parait évident, mais on est là pour couvrir les bases !).

Donc on arrive au golf, on park nos vélos (au milieu des BM) et on annonce brut de pomme au type de l’accueil qu’on est des chèvres intégrales.

Le gars nous dit que c’est pas grave du tout, nous encaisse et nous lâche dans la nature avec un sac de clubs qui se ressemble tous et ce qui ressemble à un gros « débrouillez-vous comme vous pouvez moi j’ai d’autres chats à fouetter au country club« .

Il faut savoir plusieurs choses quand vous débutez le golf de cette manière :

  • 9 trous, c’est déjà long, si vous planifiez 18 trous, prévoyez 2 jours de congé
  • vous allez avoir cette agréable sensation de faire chier absolument tout le monde sur le parcours (les gens derrière vous attendent que vous ayez fini de labourer le ter-ter pour commencer)
  • sur les 47 clubs qui composent votre sac de golfeurs, vous en utiliserez probablement 2, et vous ne les emploierez sûrement pas pour les bonnes raisons
  • les golfeurs peuvent être des personnes susceptibles, surtout si vous tirer par inadvertance une de leur balle pensant qu’elle vous appartient…
  • le ratio débutant est le suivant 14:1 (14 coups dans le vent pour un coup dans la balle)
  • malgré tout c’est une discipline très très kiffante et addictive
  • vous devriez commencer votre périple avec quelqu’un qui sait ce qu’il fait, histoire de chopper direc’ les bonnes habitudes
  • on dit parfois que le golf est davantage un jeu mental que physique bien qu’on estime qu’un golfeur moyen de de 85 kilos peut brûler jusque 400Kcal par heure (si cette feignasse n’utilise pas de caddie pour se déplacer)

Assez parlé de « ma life », voici ce que j’aurais aimé que l’on me dise avant de commencer mon aventure et qui pourra peut être vous servir si vous vous décidez aussi à tenter l’aventure.

Au passage, si des golfeurs expérimentés viennent lire ce guide (ce serait un honneur) et souhaitent donner des conseils aux lecteurs (ou corriger mes écrits), c’est avec grand plaisir que je leur ouvre les portes de l’édition !

La fabuleuse histoire du golf à travers les âges

« Tu vas vraiment nous golfer gonfler avec ça ? »

Oui, mais pas longtemps, vous ne saurez peut-être pas mieux jouer à la fin de ce guide, mais vous aurez de quoi briller en société au « 19e trou » (l’équivalent de la 3e mi-temps chez les footeux).

Le golf remonte à des millénaires et ses premières parties semblent avoir été jouées en Chine. Mais la version moderne à 18 trous a vu le jour en Écosse dans les années 1400.

Il aurait ensuite été interdit par le Parlement en 1457 parce que semble-t-il, ce sport détournait l’attention des militaires de leur entrainement : les vaillants Écossais préféraient disputer une partie de golf qu’un combat d’épée.

Et quant au mythe qui veut que GOLF signifie « Gentlemen Only, Ladies Forbidden » (pour les hommes seulement, femmes interdites), rassurez-vous mesdames, c’est infondé et vous êtes plus qu’autorisées à devenir la future Paige Spiranac des Fairways !

Golf signifiait à l’époque simplement : club, ce qui veut dire qu’un club de golf est un pléonasme puisque cela revient à dire un club de club…

Un peu de jargon et quelques règles pour vous mettre dedans

Il y a 18 trous dans un parcours de golf classique, mais certains n’en compteront que 9.Chaque trou est dit « par X ». Si le trou numéro 3 est un « par 4 », cela signifie qu’il faut normalement un nombre moyen de 4 coups pour mettre la balle au fond du trou. Le parcours a lui aussi un « par » égal à tous les pars de chaque trou.

Sur un trou par 4 par exemple, vous pouvez faire :

  • ace = un trou en un : direction le PGA tour pour vous !
  • albatros = trois coups sous le par
  • eagle = deux coups sous le par
  • birdie = un coup sous le par
  • par, donc avoir mis la balle en 4 coups ici
  • boogie = avoir mis la balle avec un coup de plus que le par (ici 5 coups donc)
  • double boogie = 2 coups au-dessus du par
  • triple boogie = 3 coups au-dessus du par
  • bien, bien plus, dans ce cas-ci c’est vous qui êtes au fond du trou

Voici quelques autres termes issus du jargon de golfeur :

  • tee : c’est cette petite tige en bois sur laquelle vous allez placer votre balle. Si tout se passe bien, vous allez foirer votre coup et massacrer votre pauvre tee.
  • fairway : c’est la partie du cours qui mène au green.
  • green : c’est cette partie du terrain plus soft qui entoure le trou et donne envie d’y faire la sieste.
  • rough : c’est les alentours sauvages du fairway, souvent composé d’arbres et d’herbes hautes où les balles adorent venir se promener…
  • bunker : petites saloperies pleines de sable qui vous feront perdre un nombre incalculable de coups quand votre balle se fera une session plage.

Je ne vais pas vous ennuyer avec l’intégralité des règles, mais voici quelques explications pour vous mettre en selle.

Ces règles ne sont vraiment utilisées que pour la compétition, je vous propose d’être un peu plus laxiste quand vous allez jouer entre potes ou avec votre douce.

  • pas de décalage : on joue la balle où on la trouve, même si c’est devant un immense chêne ou dans la gueule d’un crocodile, je ne veux pas le savoir (si votre balle tombe dans l’eau, vous serez normalement autorisé à reprendre proche du plan d’eau). Si vraiment une balle est jugée injouable, remettez-la sur le fairway et compte 1 de pénalité sur votre nombre de coups.
  • toute balle perdue peut être remplacé, vous devez alors jouer cette nouvelle balle du même endroit que celui où vous aviez frappé la balle perdue et cela entraîne une pénalité de 1 coup. Donc, si vous frappez hors limite et perdez votre balle, vous jouez une deuxième balle, mais vous frappez votre troisième coup en raison de la pénalité.
  • vous ne pouvez frapper votre balle depuis le Tee que sur le premier coup et depuis la Tee Box.
  • une fois sur le green, le drapeau doit être retiré du trou (vous pouvez si vous le souhaitez marquer la position de votre balle, la ramasser, la nettoyer et la replacer avant de frapper votre coup).
  • le joueur le plus éloigné du trou doit frapper en premier (comme à la pétanque), et celui qui a fait le meilleur score au trou précédent reçoit l’honneur de frapper en premier sur le nouveau trou.

Quelques règles de bonne « tenue » :

  • laissez passer les joueurs plus doués rapides : si vous avez un groupe de joueurs derrière vous qui vous rattrapent, vous devriez les laisser jouer et passer devant vous. La meilleure chose à faire est de terminer le trou sur lequel vous vous trouvez et de les laisser jouer avant de passer au trou suivant.
  • ne marchez jamais sur la trajectoire de putt de quelqu’un lorsque vous êtes sur le green, votre partenaire ne vous le pardonnera jamais si votre marque de crampon dévie sa trajectoire !
  • si vous frappez un coup dont la qualité est ambivalente et que votre balle se dirige droit vers le sommet du crâne d’un autre golfeur, la moindre des choses est de crier pour l’avertir…
  • habillez-vous convenablement : le dress code n’est plus aussi strict qu’il a pu l’être, mais vérifiez tout de même les exigences de l’établissement dans lequel vous prévoyez d’aller vous « envoyer des putts ». S’il n’y a pas de dress code, je vous déconseille quand même de porter un jean, pas idéal quand on fait des rotations pour frapper la balle, surtout si vous êtes de la team slim !

L’équipement dont vous allez avoir besoin

équipement débutant golf

Allumez un cierge pour que votre balle ne tombe jamais dans un Bunker !

Vous allez avoir besoin d’un certain nombre de choses avant de lancer votre folle carrière :

  • clubs de golf, ça semble un peu évident, mais vous devrez au minimum avoir avec vous un driver, un 6,7 ou 8 fer
  • éventuellement un gant pour améliorer votre grip
  • balles : vous ne pouvez pas jouer au golf sans balle de golf ! Je vous recommande de ne pas vous soucier de la marque ou du type de balle, et d’en acheter en fonction de leur prix. Lorsque vous débutez dans le golf, vous allez perdre pas mal de balles ! Vous pouvez acheter vos balles d’occasion ou partir dans les herbes hautes des parcours pour des balles gratuites !
  • tees, petite structure sur laquelle vous aller positionner votre balle pour le premier coup (100 tees doivent couter quelque chose comme 5€)
  • chaussures de golf : pour bien jouer au golf, vous devez vous sentir stable et fermement connecté au sol lors de votre swing. Les chaussures de golf modernes ont des crampons et sont imperméables, ce qui vous permet de garder les pieds bien au sec sur les parcours détrempés.
  • GPS ou une montre de golf : encore un élément facultatif réservé aux joueurs réguliers. Au fur et à mesure que vous vous améliorerez, il deviendra important de savoir jusqu’où vous frappez la balle, et avoir une distance précise jusqu’au green.
  • un partenaire patient et une bêche pour reboucher les mottes que vous allez arracher du terrain

Ceci étant dit, ne vous penchez pas trop sur l’achat d’équipement avant d’avoir fait du golf une pratique régulière que vous aimez, ni avant d’avoir maîtrisé votre swing.

Zoom sur les différents types de clubs

Il y a 5 types de clubs (6 si l’on compte le club house) dont chacun a sa petite particularité.

3 éléments majeurs les définissent le shaft (A.K.A le manche), la tête (partie qui vient frapper la balle) et le grip où l’on pose ses mimines. Le « loft » représente quant à lui l’angle décrit entre le plan verticale et la face du club.

bois golfLes bois : ce sont les clubs les plus longs dans votre sac de golfeur. Pourvus d’une large tête, on les utilise généralement pour aller chercher un maximum de distance (notamment depuis le tee).

Les bois les plus modernes sont pourvus d’une large tête en titane designée pour pardonner un peu plus les coups portés loin du centre de la balle. Le driver fait partie de la catégorie des bois (matériau qui était initialement utilisé).

Il existe plusieurs longueurs de bois dans cette grande famille, dont le plus long est le tr-s célèbre « driver », aussi appelé bois 1.

fer golfLes fers : viennent ensuite les 8 fers (fer 3,4,5,6,7,8,9 et pitching wedge), qui peuvent être utilisés sur le fairway (le terrain de golf, alias le ter-ter) ou parfois à la place du driver sur le premier coup (principalement sur des trous courts et avec des fers longs). On les utilise toutefois pour faire des coups plus courts que les bois et pour approcher le green.

Plus le numéro du fer est élevé, plus il y a de loft et plus court est le manche (un fer 3 aura un manche plus long et moins de loft qu’un fer 8).

Tout ce que vous avez besoin de savoir c’est que moins il y a de loft, plus on a de longueurs de manche et plus on peut couvrir de distance (mais ces fers sont généralement plus durs à manier). Donc si vous débutez, ne tentez pas de descendre en dessous du fer 5.

hybrideLes hybrides : on dit d’eux qu’ils ont la qualité de précision d’un fer et le centre de gravité bas d’un bois : le meilleur des deux mondes en somme.

On les utilise principalement quand la balle est logée « dans le rough  » ou quand le fer est jugé difficile à utiliser. De plus en plus de golfeurs semblent convaincus par ce type de club.

En tant que débutant, il sera souvent plus facile de frapper loin avec, donc si vous pouvez en avoir un dans votre sac, c’est bien.

wedge golfLes wedges : catégorie spécifique de fer dont le loft présente un angle de plus de 44 degrés. C’est un club assez technique qui ne nous servira sans doute pas en tant que débutant. Il est en effet conçu pour mettre un effet spécifique à la balle comme un pitch, un spin ou un back spin.

Le lob wedge et le sand wedge sont des clubs spécifiques de cette catégorie qui permettent de se sortir des bunkers.

apprendre à jouer au golfLes putters : ce sont les finishers, c’est généralement avec eux que l’on va faire dans la finesse sur le green pour enfin, mettre la balle au fond du trou.

Aussi appelés « fers droits », on les retrouve aussi en différentes tailles de manches et avec différents lofts.

Ils sont numérotés de 1 à 9 (9 étant ceux avec le plus de loft et donc les plus simples à manier).

Vous êtes un peu paumé dans tout ça ?

Comme je vous comprends ! Si c’est votre première, vous allez regarder l’intérieur de votre sac de golfeur néophyte avec une certaine appréhension.

N’hésitez pas à demander un tour du proprio à la personne du golf qui vous a loué le sac, perso c’est ce que je n’ai pas fait la première fois et j’ai bien regretté.

Normalement vous devriez trouver dans votre sac : un driver, un bois 3, un hybride, un fer 4 et un putter.

C’est tout ce dont vous devriez avoir besoin pour commencer à jouer au golf.

Quelques fondamentaux au niveau de la technique

posture de golf

Il est évident que ce n’est pas une chèvre comme moi qui va vous apprendre à maîtriser votre swing quand la plupart de mes coups ont fini dans la cime des arbres environnant le golf.

Mais voici le fruit de mes recherches après plusieurs heures de visionnage de tutos YouTube en tout genre. Encore une fois, si les pros passent dans le coin et veulent corriger, c’est avec grand plaisir.

Le Grip

Je pense que tout commence par là, et en matant les vidéos d’experts, je me suis rendu compte que j’étais tombé dans le panneau, que j’avais fait l’erreur classique : saisir le club dans ses paumes.

golf débutantQuand on prend pour la première fois un club en main, c’est pourtant ce qui semble le plus instinctif, mais non, le club de golf doit tenir entre les doigts de son maître.

  1. vous venez placer le club à la base des doigts de votre main gauche (à quelques centimètres du bout de club), ces derniers s’enroulent et viennent appliquer de la pression contre la paume (comme si vous teniez un parapluie, le club passe en diagonale de la main gauche). Le pouce et l’index sont au même niveau.
  2. maintenant on place la main gauche solidarisée avec le club dans la ligne de vie de la main droite (la base de l’index tombe au-dessus du grip). Les doigts de la main droite s’enroulent alors à leur tour : on appelle cela le grip baseball.
  3. notez qu’il existe un autre type de grip qui s’appelle le croisé qui consiste à venir croisé le petit doigt de la main droite avec l’index de la main gauche, ce type de grip est plutôt recommandé aux enfants ou aux personnes aux petites mains. Un dernier grip appelé overlaping consiste à venir insérer le petit doigt de la main droite entre l’index et le majeur de la main gauche.
  4. quel que soit le grip utilisé, la paume de la main droite doit faire face à la cible, on dit que le V de la main droite pointe vers le menton.

> Voir tout cela en vidéo

La pression de préhension doit être légère et constante pendant toute la durée de l’élan.

un bon grip permettra une certaine liberté de mouvement au niveau des poignets et garantira de ne pas créer de tension

la plupart du temps, es gens positionnent mal le club dans leur mains. Le premier réflexe est en effet de mettre le club dans la paume, à la manière d’une raquette de tennis. En réalité le club doit venir se positionner dans les doigts

On va venir positionner la lead hand avec le club entre le milieu de la paume et l’index => ainsi on peut bien l’articuler. Autre point, le pouce ne doit pas être extended, mais short positioned ce qui empechera la tête de club de tomber lors du swing

on ne doit pas serrer comme un porc

L’alignement par rapport à la balle

apprendre à jouer au golfAvant de vous positionner, la première des choses à faire est de chercher votre ligne de jeu, c’est-à-dire que vous allez chercher un repère très précis où vous allez vouloir frapper votre balle : près du bunker au loin, à 50m du green, sur la tête de votre belle mère, bref, peu importe.

La ligne de jeu (target line) est la droite qui relie votre balle à ce point très précis dans votre esprit. Représentez-vous cette trajectoire.

La première des choses que vous devez faire est de placer vos pieds parallèlement à cette ligne de jeu.

L’alignement peut paraître une chose toute bête, mais pensez-y, car il n’a rien d’instinctif, si bien que certains joueurs positionnent des baguettes au sol à l’entrainement pour checker qu’ils maitrisent bien cette parallèle.

> Voir l’alignement en vidéo

Le stance, la position des pieds

Les pieds joints en face de la balle, on va généralement les espacer de la largeur des épaules en faisant en sorte que la balle soit au milieu de cet écartement (plus le club est puissant, plus on aura tendance à espacer les pieds dans une limite qui n’entrave pas la rotation des sur le swing). Les pieds sont légèrement écartés sur les côtés et les mains demeurent toujours à l’intérieur de la jambe qui est en avant.

Notez que la position de la balle entre les pieds va énormément dépendre du club utilisé et notamment de son bounce, son angle de rebond. Le driver par exemple, qui en est démuni, demandera à ce que la balle soit placée à peu près au niveau du talon intérieur du « lead foot » (le pied en avant).

> Voir le stance en vidéo

La posture

Quand on commence au golf, on a vraiment du mal à imaginer ce qu’est une bonne posture pour frapper la balle. On a aussi tendance à être un peu trop rigide, en cambrant exagérément le dos ou au contraire, en l’arrondissant.

Cela donne lieu à des positions qui sont tout sauf naturelles.

Prenez position avec les genoux fléchis, comme si vous étiez prêt à recevoir une balle au tennis, votre dos est droit dans une courbure naturelle, vos épaules tirées en arrière (omoplates qui se resserrent) et vos hanches sont stables.

Si une bonne posture ne vous assure pas d’avoir un bon swing à l’arrivée, il est évident qu’une mauvaise posture ne vous avantagera pas.

> Voir la posture en vidéo

Le swing

apprendre le swing golfLà on entre dans le vif du sujet, car aussi simple que puisse paraître le swing, vous allez vite comprendre que ce petit saligaud est bien difficile à dompter !

Il va vous en falloir, de l’entrainement si vous voulez dépasser le record du swing le plus long qui est d’environ 470m !

Et pour cause, ce mouvement star du golf exige une coordination parfaite entre trois éléments spécifiques :

  • un mouvement de rotation sur le plan horizontal
  • un transfert de poids entre les deux jambes
  • un mouvement sur le plan vertical

La rotation :

rotation swingPour apprendre à maitriser cette combinaison de mouvement, la chaîne YouTube iGolf propose de décomposer le mouvement avec plusieurs petits exercices loin de la balle.

Tout commence par la rotation, c’est en effet le premier élément à dompter et vous devez comprendre que ce n’est pas une translation de hanche, vous devez pivoter à partir de vos hanches.

  1. Plaquez votre club sur votre torse en croisant vos bras.
  2. Entraînez vous à bouger ce club de gauche à droite en le maintenant parallèle au sol, en initiant le mouvement par une rotation de hanches suivie par un mouvement de jambes. Votre boucle de ceinture doit aller vers l’arrière. Les épaules suivent naturellement le mouvement. (si vous n’êtes pas suffisamment souple, relâchez un peu la jambe gauche qui est en avant).
  3. sur le retour, laissez tout votre corps se tourner aussi loin que possible, afin que votre fessier pointe en fin de mouvement en direction de votre cible avec le talon arrière qui décolle.

Commencez par maîtriser ce petit exercice avant d’y incorporer le basculement des hanches (ce qui donne un mouvement davantage comparable à une frappe de balle au baseball) puis le transfert de poids puis le mouvement de bas en haut.

> Voir les exercices pour apprendre le swing en vidéo

L’une des principales erreurs du swing est de garder ses jambes immobiles, ce qui va entraver la fluidité de votre swing et réduire drastiquement votre amplitude de mouvement. Une autre erreur fréquente est de commencer à générer son swing par le haut du corps plutôt que par les hanches.

Derniers petits conseils pêle mêle

  • commencez sur un « practise », pas directement sur un trou. Le practise est l’endroit où les golfeurs s’entraînent, vous y allez typiquement avec un gros seau de balles et vous n’avez que faire d’aller les chercher. Prenez le temps, ici, il n’y a pas de pression, vous devriez consacrer environ 30 minutes pour 50 balles, avec au moins un tir à vide pour chaque balle.
  • favorisez les clubs avec de bons lofts pour vos débuts : s’entraîner avec un club court favorise une meilleure posture et une frappe de balle plus propre.
  • si vous le pouvez, prenez des cours pour partir sur de bonnes bases avant de prendre de mauvaises habitudes, ou allez-y avec quelqu’un qui joue bien.
  • prenez votre temps, ne vous stressez pas parce qu’il y a d’autres golfeurs derrière vous, au besoin, laissez-les passer pour pouvoir pleinement vous concentrer.

Beaucoup disent que le golf est avant tout un sport tactique et mental, à l’instar d’une grosse partie d’échecs, et vous ne tarderez pas à le constater lorsque vous sortirez lessivé d’un 18 trous. RDV au 19e trou ou dans la zone de commentaire pour échanger sur vos meilleurs tuyaux pour débuter idéalement ce beau sport.

mardi 13 août 2019|

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer