Accueil/Entrainement sportif/Sport d'hiver/Guide d’achat : comment bien choisir sa paire de skis ?

Guide d’achat : comment bien choisir sa paire de skis ?

  • guide achat ski

Chaque année en France, plus de 10 millions de personnes réservent un séjour à la montagne et partent dévaler les plus belles pistes.

Et que faut-il absolument pour pratiquer le ski en montagne ? Eh oui, vous l’avez deviné, je vais vous parler des paires de skis et vous donner tous les conseils pour bien les choisir.

En choisissant la paire de skis la plus adaptée, vous allez progresser et vous assurer le maximum de confort et de stabilité pendant la glisse (en réduisant au passage le risque de chute, donc de blessure).

Nous passerons d’abord en revue les différents types de skis disponibles sur le marché, leur anatomie, avant d’évaluer les critères d’achat pour vraiment pouvoir trouver les meilleurs skis selon la discipline que vous souhaitez pratiquer.

Quels sont les différents types de ski disponibles sur le marché ?

Vous vous en doutez probablement déjà, mais il existe plus d’un type de ski disponible sur le marché. En effet, il y a plusieurs disciplines différentes affiliées au ski (randonnée, slalom, hors-piste, etc.) et donc plusieurs modèles de skis pour une utilisation optimale dans leur domaine de prédilection.

acheter des skis

Skis de piste

Les skis de piste, ou skis alpins classiques, sont le modèle basique, avec une cambre classique et une largeur de patin de 86 mm. Ils permettent principalement glisser sur la neige des pistes, mais aussi slalomer ou descendre à grande vitesse.

Skis all-mountain ou polyvalents

Les skis all-mountain, aussi appelés skis polyvalents, sont des modèles permettant de facilement passer d’une glisse sur piste à une glisse sur poudreuse. Ils sont cambrés et disposent d’un rocker sur la spatule.

Quant au patin, il peut être plus ou moins large, selon la catégorie. On peut distinguer deux catégories de skis polyvalents :

  • Les skis polyvalents 70% pistes et 30% hors-piste :  la largeur du patin fait entre 80 et 93 mm, et ce type de ski polyvalent permet de glisser sur les pistes, les bords de pistes ainsi que la neige douce.
  • Les skis polyvalents 50% pistes et 50% hors-piste : la largeur du patin fait entre 87 mm et 100 mm. Ils sont l’équilibre parfait entre les skis de piste et les skis de freeride. Avec eux, vous pourrez commencer le hors-piste sans aucun souci, tout en ayant la possibilité de glisser facilement sur les pistes de la station où vous passez vos vacances.

Skis de randonnée

Les skis de randonnée sont des modèles similaires aux skis alpins classiques ou de piste, si ce n’est qu’ils disposent de fixations articulées.

Celles-ci permettent de libérer le talon lors de la marche afin de faciliter les mouvements.

Lors d’une descente, il est possible de verrouiller la fixation afin d’avoir les mêmes ressentis qu’un ski alpin classique.

Il en existe 3 sortes différentes qui varient selon le type de randonnée :

  1. Skis Freerando : avec une largeur de patin plus importante et plus de puissance, il permet à la fois la randonnée sur poudreuse et la glisse en hors-piste.
  2. Skis rando polyvalents :  léger, ce modèle permet des promenades sur piste ainsi que hors-piste sans aucun problème.
  3. Ski rando light : bien plus étroits que les deux modèles précédents, les skis rando light sont aussi extrêmement légers. Ils permettent des montées rapides, mais aussi de pratiquer le ski fitness, ou encore participer à des courses !

Skis hors-piste ou freeride

Les skis freeride sont un modèle avec un plateau plus large que les alpins, mais aussi avec une configuration à double rocker (avant et arrière). Il peut aussi avoir une cambre inversée ou une cambre plate avec double rocker.

On peut noter deux types de skis pour le hors-piste : les skis freeride 60% poudre et les skis freeride 80% poudre. Les premiers sont des skis ayant des patins plus larges que la moyenne, leur permettant de glisser aisément sur la poudreuse.

Les skis freeride 80% poudre, eux, sont les plus larges que vous pourrez trouver sur le marché ! Le patin fait plus de 115 mm et est conçu exclusivement pour la poudreuse.

Ils permettent de facilement exécuter des virages en neige profonde, mais aussi de prendre de la vitesse plus rapidement sur ce type de terrain.

Skis de freestyle

Les skis de freestyles sont conçus pour faire des sauts ainsi que des figures. Il s’agit de skis bispatulés pour pouvoir skier en avant comme en arrière. Ils sont très légers et maniables, permettant de facilement faire des sauts et d’encaisser les réceptions.

Il en existe deux grandes familles, à savoir les skis freestyle hardcores et les skis freestyle accessibles. Ces derniers permettent aux débutants (en freestyle bien sûr, n’essayez même pas cette discipline sans avoir une bonne maîtrise des skis) de pouvoir pratiquer plus facilement, tout en ayant une largeur proche des skis polyvalents.

Les skis freestyle hardcores, eux, sont assez étroits et sont prévus pour résister à tous les sauts et figures que vous souhaiteriez faire.

Anatomie d’un ski

Avant de choisir un ski, autant en apprendre un peu plus sur son anatomie. Les skis sont composés de plusieurs grandes parties, à savoir :

  • La spatule : c’est la partie avant du ski. Elle est légèrement relevée afin d’assurer une bonne glisse et pour casser facilement la neige. Il est possible que la spatule dispose d’un rocker.
  • Le patin : c’est la partie centrale et étroite du ski, là où se trouve la fixation. Il s’agit de la partie définissant le type de ski, mais aussi sa stabilité sur la neige ainsi que sur la poudreuse.
  • Le talon : c’est la partie arrière du ski. Elle peut, comme la spatule, disposer d’un rocker.
  • Le noyau : il s’agit du cœur du ski. Celui-ci est entouré par une coque, une construction, afin de le protéger.
  • La cambre : la courbure naturelle s’étendant sur la longueur du ski.
  • Le rocker : une extension de la spatule ou du talon que l’on trouve sur certains modèles de skis.

Les 3 grands critères de sélection d’une paire de skis

Après avoir choisi le type de skis qui vous conviennent le mieux, il reste quelques critères à considérer pour bien choisir votre paire de skis et vous assurer qu’elle soit bien adaptée à votre taille.

1. La taille et largeur du ski

La taille des skis est le premier critère important à considérer pour avoir une bonne stabilité et balance avec ceux-ci. Il est conseillé de choisir ses skis selon le tableau suivant :

Femme ou poids plumeHomme
Skis de pisteTaille du ski = taille – 15 cmTaille du ski = taille – 10 cm
Skis all mountainTaille du ski = taille – 10 cmTaille du ski = taille – 5 cm
Skis freerideTaille du ski = taille – 5 cmTaille du ski = taille
Skis de randoTaille du ski = taille – 5 cmTaille du ski = taille – 5 cm
Skis freestyleTaille du ski = taille – 10 cmTaille du ski = taille – 5 cm

De plus, la largeur du ski, ou plutôt de son patin, peut aussi rentrer en ligne de compte, et défini en partie l’utilisation des skis. Par exemple, plus cette partie sera large et plus le ski sera efficace sur de la neige fraîche.

2. Le type de noyau

Le noyau, comme mentionné précédemment, est le cœur du ski. Il s’agit d’un critère de choix pour déterminer les capacités et performances de ceux-ci. Il peut être en bois pour une grande solidité et réactivité, ou en composite, c’est-à-dire un noyau avec de la mousse injectée, pour une plus grande légèreté et beaucoup de souplesse.

Notez aussi qu’il peut être renforcé de fibres de verre ou d’un mélange de basalte et d’aramide, pour une plus grande rigidité et une meilleure absorption des chocs.

3. Le type de construction

La construction, ou coque, entourant le noyau du ski est importante aussi. Il existe 3 grands types de constructions à savoir :

Construction sandwich : Il s’agit d’une technique au cours de laquelle plusieurs couches de matériaux sont superposées, selon le profil des skis, pour les rendre plus stables, accrocheurs et leur donner une meilleure maniabilité.
Construction CAP : Souvent trouvée sur les skis d’entrée de gamme, la construction CAP consiste en une coque faite de matériaux peu onéreux. Elle est très tolérante et permet de tempérer les noyaux trop robustes.
Construction Sandwich-CAP : juste milieu entre la construction sandwich et la CAP, il s’agit d’une conception ou les extrémités du ski sont faits en CAP, tandis que le reste du ski dispose d’une configuration sandwich.

Choisir vos skis selon votre profil

acheter une paire de ski

Pour les débutants et ceux qui veulent simplement profiter des pistes

Vous êtes débutants et cherchez vos premiers skis ? Alors, portez plutôt votre attention sur des skis alpins classiques, ou skis de piste.

Ceux-ci sont les plus faciles à manier et vous permettront de facilement apprendre toutes les bonnes postures pour skier, mais aussi apprendre à freiner, tourner et slalomer. N’essayez pas d’acheter des skis freestyle ou all-mountain pour un premier achat.

Sachez que ce choix vaut aussi si vous souhaitez simplement profiter des pistes pendant votre séjour à la montagne, sans vous soucier du reste.

Pour ceux qui veulent de la vitesse

ski vitesseSi vous aimez la vitesse, les skis de piste sont idéaux pour vous ! Ils permettent de rapidement prendre de la vitesse sur n’importe quel type de piste et sont très facilement maniables.

Vous pourrez néanmoins aussi considérer les skis all-mountain, bien qu’ils ne procurent pas la même vitesse et les mêmes sensations que les premiers.

Pour ceux qui veulent faire de la randonnée

ski randonnéePas de surprise, si vous souhaitez faire de la randonnée, il vaudra impérativement vous orienter vers une paire de skis de randonnée avec un patin assez fin.

Vérifiez aussi que les fixations de ces derniers soient bel et bien articulées.

Pour ceux qui veulent faire du hors-piste

ski hors pisteSi vous voulez faire du hors-piste parce que vous avez envie de vous lancer des défis et que les pistes rouges et noires ne sont pas suffisantes pour vous, alors choisissez des skis adaptés à cette pratique !

Si vous pensez ne faire que du hors-piste, envisagez l’achat de skis freeride 80 % poudre.

Si vous pensez tout de même passer par les pistes pendant votre séjour à la montagne, choisissez plutôt des freeride 60 % poudre, ou éventuellement des skis all-mountain 50% piste / 50% hors-piste.

Pour ceux qui veulent faire du freestyle

ski freestyleVous faites partie de ceux qui veulent faire du freestyle, que ce soit sur un terrain naturel ou un snowpark, et profiter de la vitesse, mais aussi faire faire des sauts à couper le souffle ?

Alors les skis qu’il vous faut sont bien entendu des skis de freestyle ! Ils sont étroits, maniables et permettent de supporter toutes les réceptions.

Choisissez-les selon votre niveau de maîtrise de la discipline. Néanmoins, attention, skieurs avancés ou experts uniquement !

Quid de la location de ski ?

Bien sûr, l’achat de ski représente un investissement de taille : les prix pour une paire de skis commencent généralement à partir de 300 euros, mais en moyenne, c’est plus de 550 euros qu’il faut compter pour une paire de qualité. Après, il faut encore ajouter le prix des fixations, du casque, des chaussures, etc.

Du coup, pour ceux qui vont très rarement faire du ski, ou ceux qui essayent pour la première fois, il est plutôt conseillé de se tourner vers la location. En effet, lorsque vous vous rendez dans une station de ski, vous aurez la possibilité de louer du matériel, à savoir les skis, les bâtons et parfois même les chaussures ainsi que le casque.

Cette solution est moins chère si vous ne partez que rarement à la montagne, car le prix moyen de la location de ski avec équipement pour une semaine en France est de 120 euros en 2019. Bien sûr, celui-ci varie d’une station à l’autre et peut être plus ou moins cher.

En conclusion …

En conclusion, choisir les bons skis est le résultat d’une longue recherche, mais aussi d’une longue réflexion. Vous devrez tout d’abord bien prendre en compte à la fois votre niveau ainsi que la discipline pour laquelle vous souhaitez acheter les skis. Vous devrez ensuite considérer des critères plus techniques, tel que la longueur des skis, le cambre, les matériaux, etc. afin de trouver une paire de skis adaptée selon votre utilisation.

Néanmoins, et c’est une partie aussi importante que le choix de discipline ou des critères techniques : vous devrez absolument essayer votre paire de skis et voir si vous êtes à l’aise avec. Bien sûr, ça peut paraître un peu difficile sans être à la montagne, mais c’est la seule manière de trouver une paire de skis qui vous conviendra réellement.

Par contre, si vous partez peu à la montagne pour skier ou si c’est votre première fois, orientez-vous plutôt vers une location de matériel de ski à la station où vous passerez votre séjour. Cela vous permettra d’éviter un investissement trop important, surtout si vous vous rendez compte au final que le ski n’est pas pour vous !

Enfin, n’oubliez pas de vous équiper avec les bons accessoires avant d’aller faire de la glisse en montagne avec votre nouvelle paire de ski !

Vous aurez notamment besoin de :

lundi 30 septembre 2019|

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer