Accueil/Nutrition sportive/Perdre du poids/Régime Alimentaire/Régime sans glucide, les glucides sont ils ennemis de votre perte de poids ?

Régime sans glucide, les glucides sont ils ennemis de votre perte de poids ?

Les glucides sont souvent passés sur le banc des accusés quand il est question de perte de poids et de régime alimentaire, aujourd’hui on va tenter de se faire l’avocat du diable, alors posez ce shaker de protéines que vous êtes en train de siroter et tendez l’oreiller. Si vous voulez être sérieux dans votre diète, il est plus que temps de se poser les bonnes questions.

Dans les années 90, c’était Atkins et plus récemment en France, le guru de la perte de poids : Pierre Dukan, de quoi je parle ? Des adeptes du régime cétogène bien entendu, qui prônent de réduire au maximum les glucides dans le cadre d’un objectif de perte de poids.

Pour ceux qui ne sont pas trop au fait de ce genre de régime « low carb », le principe est très simple, réduire l’apport en glucides. Pour la plupart de ces diètes, on vise 50g par jour ou moins, ce qui correspond environ à 2 pommes moyennes. En revanche, vous êtes autorisé à manger plus de protéines et de lipides en contrepartie.

La rumeur s’est donc répandue bien vite, trop vite peut-être, et elle avait de quoi, bien aidée par les résultats flamboyants de ces régimes très pauvres en glucide.

« Whouah comment elle a maigri Sylvie ! »
« Oui, parait qu’elle suit un régime super pas riche du tout en Glucides »
« wouahou mais faut trop que j’enlève les glucides alors moi aussi »
« Ouais moi aussi…mais c’est quoi un glucide… »

En réalité, pour faire simple, ce n’est pas un régime miracle, et les résultats précoces pourraient être susceptibles d’être liés à une perte en eau plutôt qu’une perte en graisse.

Les glucides sont composés de molécules de carbone qui ont pour rôle d’encourager votre corps à stocker des molécules d’eau, donc en les supprimant, vous ne faites que vous essorer, comme une éponge que l’on aurait laissé rôtir au soleil.

Bien sûr, vous allez perdre 2kg en seulement 5 jours, mais bon, on n’écrit pas un bouquin avec comme titre : « comment j’ ai perdu 2kg d’hydratation en 5 jours ! »

regime faible en glucides

Les autres effets sur la perte de poids seraient plutôt dus à l’augmentation des protéines plutôt qu’à la réduction des glucides (pour vous la faire très très courte, plus de protéines consommées = d’avantage de calories brûlées et moins de calories consommées, tout est très bien expliqué dans cette vidéo).

Ce n’est pas tout, une diète faible en glucides signifie aussi un risque de perdre de la masse musculaire. Sans glucose à brûler, votre corps affamé va se tourner vers vos précieuses protéines (celles que l’on est si soucieux d’intégrer à nos repas), entraînant doucement les muscles vers la caca, vers la tata, vers la catabolise…

Par ailleurs, cette réduction en masse maigre aura tendance à ralentir le métabolisme qui brûlera de fait, moins de graisses.

Nous avons besoin de glucides, principale source d’énergie

Les glucides sont votre principale source d’énergie. Alors bien sûr, on a tendance à se ruer sur les shakers protéinés en fin d’entrainement pour revigorer les muscles déchirés/affamés, mais en réalité, réapprovisionner les stocks de glycogènes est au moins aussi importants pour la récupération musculaire.

Non seulement cela permet de maintenir intacte cette nouvelle masse musculaire que vous avez acquise, mais cela permet aussi d’accélérer le rythme auquel les protéines vont atteindre les muscles. Idéalement vous devriez viser un ratio de 2g de glucides pour 1g de protéine dans votre collation post-workout.

Mais ceci ne s’applique pas qu’aux athlètes des salles de musculation, tous sportifs devraient obtenir la majorité de ses calories quotidiennes par l’apport glucidique, ce qui permet de maintenir de bons niveaux d’énergie et de sérotonine ( un neurotransmetteur directement lié à l’humeur).

D’ailleurs on observe bien souvent que les compétiteurs en régime de sèche (très faibles en glucides donc) sont très fatigués et que cela pèse sur leurs morals.

Des études ont par ailleurs montré que les personnes avec un apport réduit en glucides réussissent moins bien les tests de mémorisation, en plus d’avoir des réactions plus lentes.

Voilà qui explique votre incapacité à performer devant vos feuilles Excel depuis que vous avez commencé ce régime sans glucides !
Ce qui nous amène à la grande question…

Ok, mais quel type de glucide consommer alors ?

Qu’on se le dise tout de suite, il n’y a rien de mal à consommer des pâtes et des patates, à partir du moment où ce ne sont pas là vos seules sources de glucides.

En tempérant les glucides avec des protéines, des lipides et des fibres, vous préviendrez les pics d’insuline qui mènent à la prise de poids.

Vous ne devez pas seulement vous pencher sur vos glucides, mais aussi sur tout le reste de votre assiette, puis sur tout le reste de votre diète. C’est toujours la même chose, et on nous le répète depuis des années, tout est question d’équilibre. Bien sûr que des glucides à faible indice glycémique sont un meilleur choix, mais pourquoi ne pas varier les plaisirs ?

Bon, la petite conclusion, les diètes faibles en glucides fonctionnent, pas de problème là-dessus, les études montrent même que les régimes faibles en glucides seraient plus efficaces que les régimes faibles en gras pour une perte de poids à court terme. Mais si vous êtes dans ce genre de régime et que vous n’êtes pas heureux, ne vous forcez pas, revenez vers un mode d’alimentation plus équilibré, avec plus de glucides, peu importe la répartition de vos macros, si vous êtes un tant soit peu sportif et que vous êtes dans une démarche hypocalorique, vous perdrez du poids à long terme.

Maintenant, un dernier point très important, c’est que l’excès de glucides n’a rien de bon pour autant (au même titre qu’un excès de protéines n’est pas du tout recommandable non plus), en particulier les glucides raffinés (ou transformés), certaines études suggèrent également que l’on peut considérablement améliorer la santé de son métabolisme en remplaçant simplement les glucides raffinés (aussi appelés glucides simples) par des glucides alimentaires non transformés.

Pour aller plus loin sur le thème de la perte de poids, voici quelques sources :
> Orlistat (xenical), agent actif anti obésité
> 23 études qui comparent des diètes faibles en glucides à des diètes faibles en graisses
> Une grosse étude qui suggèrent que ce ne sont pas les graisses, mais les glucides qui sont nocifs pour la santé

Régime sans glucide, les glucides sont ils ennemis de votre perte de poids ?
5 (100%) 1 vote

jeudi 21 septembre 2017|

Laisser un commentaire

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
WhatsApp

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer