Accueil/Nutrition sportive/Complément alimentaire/Le ginseng rouge : quels bienfaits sur votre santé ?

Le ginseng rouge : quels bienfaits sur votre santé ?

  • ginseng

Le ginseng (coréen : insam) rouge ou « l’herbe miraculeuse des dieux » (rien que ça) est une plante depuis longtemps considérée comme une panacée.

Si elle n’intéresse nos populations occidentales que depuis l’essor récent de la guérison naturelle, elle est pour la Corée du Sud une valeur sûre depuis plus de 4 000 ans. Pour autant, du fait des difficultés qu’imposent son exploitation, elle n’était autrefois réservée qu’aux empereurs. Elle était alors l’un des cadeaux les plus précieux que celui-ci pouvait faire à l’un de ses sujets !

Etat des lieux sur le ginseng d’aujourd’hui

Les Coréens sont de nos jours les producteurs du meilleur ginseng rouge existant sur le marché et cela malgré la tentative de concurrence menée par d’autres pays (Canada, Japon…)

Pour cette population, le ginseng et sa culture sont des valeurs intrinsèques et essentielles. C’est à ce titre que le village de Geumsan organise un festival annuel pour célébrer le ginseng, plante aux extraordinaires vertus. Ce village assure à lui seul 80% du commerce du Pays.

Il existe plusieurs types de ginseng :

  • Le blanc : obtenu grâce à une déshydratation (par le soleil) de la racine de ginseng préalablement épluchée (âgée de 4 à 6 ans).
  • Le frais : est un ginseng jeune. Il est consommé lorsque la racine de ginseng arrive à l’âge de 4 ans.
  • Le rouge : pour l’obtenir la racine est chauffée afin de faire évaporer l’eau.

Nota bene : il s’agit donc de la même racine mais la manière de la préparer diffère.

Comment le consommer ?

Le ginseng peut être transformé de plusieurs façons, il peut être trouvé en gélule, en poudre, mais c’est sous forme d’extrait qu’il est le plus efficace ! (car c’est comme cela moins transformé).

Aspect : pâte compacte rougeâtre.
Goût : âcre et amer.

Les vertus du ginseng rouge

  • Réduction légère du taux de glucose sanguin (1/2)
  • Énergisant (utilisé comme boisson énergisante) (3)
  • Faible augmentation des performances cognitives (4)
  • Stimulation des défenses immunitaires
  • Légère amélioration des érections (5)
  • Sensation de bien-être
  • Diminution légère des symptômes de la ménopause
  • Diminution modeste de la dépression
  • Lutte contre la fatigue et de stress (6)

Ainsi, en complément alimentaire, le ginseng permet de lutter contre de nombreux maux en boostant les défenses naturelles.

Bon à savoir : en raison de ses vertus dynamisante, les sportifs (boxeurs, footballeurs,…) sont de fervents consommateurs de ginseng rouge. En effet, il leur permettrait d’augmenter leurs performances plysiques de manière naturelle.

Composition du ginseng rouge

Saponines :

il s’agit d’une molécule produite par les plantes et les êtres vivants. Elle est une combinaison de glucide et de stéroïde ayant de nombreux effets sur l’organisme (régulateur, modulateur du corps humain…)
Ce principe actif donne au ginseng une grande partie de ses super pouvoirs, c’est pourquoi, il doit être l’un de vos repères pour choisir la qualité de votre ginseng (plus de taux de saponine est élevé plus le ginseng sera de bonne qualité).
Taux : au moins 15MG/G
Attention : certains producteurs peu scrupuleux ajoutent de la saponine pour faire l’illusion d’un produit d’excellence, pour ne pas vous tromper, le prix doit également être un indicateur (un ginseng de bonne qualité est nécessairement onéreux) !

Ginsénosides :

ces molécules sont une sorte de saponine. Il s’agit ici aussi d’un indicateur de qualité de votre ginseng. En effet, lorsque la saponine est ajoutée artificiellement, elle provient d’autres plantes et ne possède donc pas de ginsénoside (seulement produite par le ginseng).
Taux : 10 à 15 mg/g de ginsénoside
Minéraux :

  • Aluminium
  • Arsenic
  • Calcium
  • Sélénium
  • Cobalt
  • Cuivre
  • Fer
  • Magnésium
  • Manganèse
  • Phosphore
  • Potassium
  • Silice
  • Zinc.

Enfi, on trouve dans le ginseng des acides aminés et des vitamines (B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12, C, E)

Culture du ginseng

culture de giseng rouge

La Corée dispose d’un savoir-faire ancestral en la matière. Le processus veut que les graines de ginseng soient plantées dans des endroits ombragés ou la lumière directe n’a pas sa place.

Les graines plantées doivent être âgées d’au moins 4 ans. Après 16 mois écoulés, une sélection des plus belles plantules est effectuée. Ce n’est qu’au bout de 6 années après la transplantation que le ginseng pourra être récolté (pour le ginseng rouge de Corée).

Bon à savoir : après récolte il ne sera possible de replanter avant une douzaine d’année sur le même sol.

Effets secondaires et contre-indication

Voici les effets secondaires potentiels inhérents à la consommation de ginseng :

  • Insomnie
  • Hypertension/ hypotension
  • Maux de tête
  • Saignements

Contre-indications :

  • Le ginseng a une influence directe sur la coagulation, si vous êtes sujets à des problèmes de sang, passez votre chemin !
  • Femmes enceintes.
  • Enfants.

Acheter du ginseng

Le ginseng rouge bio coréen est un gage de qualité, ainsi si vous souhaitez vous tournez vers un produit bio, il est ce qu’il vous faut ! Pour tout autre ginseng rouge bio, ne vous fiez pas à l’appellation, d’autres éléments doivent être contrôlés pour pouvoir acheter en toute sécurité.

Conseils avant d’acheter : aTTENTION aux arnaques ! Pensez à contrôler les taux de saponine et de ginsénoide (pour les ratios vous référer plus haut) et ne vous tournez pas vers des prix trop attractifs qui sont symboles de mauvaise qualité !

Association avec d’autres compléments

Il est possible d’associer le ginseng rouge avec d’autres plantes pour décupler certains de ses effets. A titre d’exemple :
– Pour la mémoire : associez-le au rhodiola ou à la spiruline
– Pour la vitalité : associez-la gelée royale ou au guarana
– Pour la sexualité : associez le au tribulus ou maca

1 : Kim, Sina; Shin, Byung-Cheul; Lee, Myeong Soo; Lee, Hyangsook; Ernst, Edzard (3 December 2011). « Red ginseng for type 2 diabetes mellitus: A systematic review of randomized controlled trials ». Chinese Journal of Integrative Medicine. 17(12): 937–944.
(2) Yeh, GY; Eisenberg, DM; Kaptchuk, TJ; Phillips, RS (April 2003). « Systematic review of herbs and dietary supplements for glycemic control in diabetes ». Diabetes Care. 26(4): 1277–94.
3 : Clauson KA, Shields KM, McQueen CE, Persad N (2008). Safety issues associated with commercially available energy drinks. J Am Pharm Assoc (2003).48(3): e55–63; quiz e64–7.
4 : Kennedy DO, Scholey AB. Ginseng: potential for the enhancement of cognitive performance and mood.Pharmacol Biochem Behav. 2003 Jun;75(3):687-700 / Ginseng for cognition. Geng J, Dong J, et al. Cochrane Database Syst Rev. 2010 Dec 8;12:CD007769. Review.
5 : Encyclopédie des Plantes Médicinales, Larousse 2001.
6 : European Medecines agency, Community herbal monograph on Panax ginseng C.A. Meyer, radix, 12 march 2013.

Le ginseng rouge : quels bienfaits sur votre santé ?
5 (100%) 1 vote

lundi 23 octobre 2017|

Laisser un commentaire

2 Partages
Partagez2
Tweetez
Enregistrer
WhatsApp

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer