Accueil/Santé/Faire trop de sport, est-ce mauvais pour la santé ?

Faire trop de sport, est-ce mauvais pour la santé ?

  • faire trop de sport

« Tu fais trop de sport », « Fais-en un peu moins pour ne pas abimer ton cœur », « Tu risques de te blesser, fais attention », « A ce rythme, tu ne pourras plus faire de sport dans quelques années »… Ces recommandations ne vous sont pas inconnues, et vous commencez à vous demander si trop de sport est réellement dangereux pour la santé ? Nous avons tenté d’y voir plus clair… Le but de cet article n’est pas d’apporter une réponse scientifique, mais plutôt de vous amener à réfléchir sur vos limites.

Mais d’abord, pourquoi faisons-nous autant de sport ?

Faire du sport de manière intensive, que ce soit sur une courte ou une longue période peut être pour différentes raisons : objectif de perte de poids ou prise de masse musculaire, se sortir d’une dépression, se défouler, socialiser…
Mais n’avez-vous pas remarqué cette sensation de bien-être qui nous gagne pendant et après une séance de sport ? Et si le sport produisait une réaction chimique dans notre corps, qui nous rendait dépendant à cette sensation ? Bingo ! Deux hormones entrent en jeu :

  • l’endorphine : produite en grande quantité pendant l’activité sportive, elle amène à une sensation de bien-être. Les symptômes de coups de blues laissent place à l’euphorie. Elle est souvent comparée à de la morphine fabriquée naturellement par notre corps.
  • la dopamine : l’hormone du plaisir et de la vigilance, qui nous fait nous sentir moins fatigué et plus productif.

Et si c’était cette sensation qui nous amenait, en fin de compte, à créer une dépendance à l’activité sportive ? Ce sentiment de bien-être, certains ne peuvent plus s’en passer, et font du sport de manière intensive à la recherche d’endorphine, cette drogue naturelle… Mais est-ce mauvais pour la santé ? En tous cas, l’endorphine, elle, est bénéfique pour la santé !

A partir de combien d’heures par semaine faisons nous trop de sport ?

C’est une bonne question, et comme pour toute bonne question, il n’y a pas de bonne réponse !
En effet, cela dépend de notre condition physique, du temps libre dont nous disposons, ou encore du type d’entraînement privilégié. Par exemple, les sports d’endurance, comme la course à pied, sont les sports les susceptibles d’être pratiqués de façon trop intensive.
Posez-vous plutôt les bonnes questions :

  • Avez-vous des signes de surentraînement, comme une grosse fatigue ou un sommeil perturbé ?
  • Etes-vous victime de blessures à répétition ?
  • Votre pratique a-t-elle des conséquences néfastes sur votre vie personnelle et / ou professionnelle ?
  • Quel(s) sentiment(s) le fait de vous entraîner autant réveille-t-il chez vous ?

Quelles sont les conséquences d’un entraînement intensif sur la santé ?

Faire trop de sport peut amener à des problèmes d’ordre musculaire, articulaire, cardiaque ou encore psychologique. Mais nous ne sommes pas tous égaux face à ces risques. D’autres facteurs entrent en compte comme la génétique ou le type de sport pratiqué.

Des conséquences néfastes pour le cœur et les artères

Un entraînement trop intensif peut amener à subir un arrêt cardio-respiratoire ou une tachycardie.
En effet, pendant un exercice intense, le cœur va pomper quatre à cinq fois plus de sang, que lorsqu’il est au repos. Si l’activité sportive dure très longtemps, le cœur est amené à faire quelque chose pour lequel il n’a pas été conçu.
sur entrainement
C’est pour cela que les sportifs participant à des marathons ou des courses de très longues durées que ce soit en course à pied, vélo ou natation, ont cinq fois plus de risques de développer un problème cardiaque appelé fibrillation auriculaire (source : Mayo Clinic Proceedings, 2015).

Des pathologies osseuses peuvent se développer

Les sports individuels de type endurance exposent principalement à des risques de lésions de surcharges comme les entorses et les tendinites. Ces blessures sont bénignes et disparaissent rapidement si elles sont bien soignées. Par contre, une blessure mal soignée risque de fragiliser l’os et le cartilage sur le long terme.
Les amateurs de sports collectifs, comme le football, le rugby ou le hockey, sont davantage sujets à un risque de fracture ou claquage.

Quand aux sports d’impact pratiqués à haute dose, ils favorisent le développement de l’arthrose.

Des risques de déshydratation

excès sport
A cause d’une sudation excessive lors d’une pratique sportive intense, le risque de déshydratation n’est pas à prendre à la légère. Une déshydratation peut amener à une chute de la tension artérielle, une déminéralisation, jusqu’à une déficience du fonctionnement des organes vitaux.

Des conséquences sur le cycle menstruel pour les femmes

Les femmes peuvent voir une irrégularité voir un arrêt de leur cycle menstruel si elles s’entrainent de façon trop excessive. Cela peut aboutir à un problème d’infertilité dans les cas les plus extrêmes…

Un impact sur la vie sociale

La pratique intensive du sport peut amener à une dépendance, appelée bigorexie. Le sportif accro va organiser son emploi du temps en fonction de ses entraînements au détriment de sa vie sociale et/ou professionnelle.

Des études qui montrent que trop de sport… tue !

Voici trois études qui ont tentées de montrer que les personnes faisant « trop » de sport ont autant de risques de développer un problème cardio-vasculaire ou de voir leur durée de vie réduite qu’une personne sédentaire. Les sportifs « modérés », eux, s’en sortent beaucoup mieux.

Résultats d’une étude britannique (Journal Circulation, 2015)

Les femmes qui pratiquent du sport tous les jours ont plus de risques de développer un problème cardiovasculaire que les femmes qui ont font de manière modérée.

Résultats d’une étude danoise (Journal of the American College of Cardiology, 2015)

Les coureurs modérés en termes de rythme, de durée et de fréquence, ont moins de probabilité de décéder sur une période de 12 ans que les personnes sédentaires. Mais les coureurs qui s’entraînent de manière intensive ont un taux de mortalité identique aux personnes ne faisant pas de sport.

Résultats d’une étude allemande (Journal Heart, 2014)

Les personnes atteintes de maladie coronarienne stable pratiquant une activité sportive quotidiennement, ou plus de 15 heures par semaine, sont davantage susceptibles de décéder sur une période de dix ans que ceux dont l’entraînement se limite à plusieurs fois par semaine.

Oui mais… pas de panique !

Ces études sont d’ordre observationnel uniquement, et non contrôlées… donc méfiance tout de même ! Peut-être pouvons-nous tout de même retenir de ces publications que maintenir un rythme intensif d’exercice physique n’est pas nécessaire pour rester en bonne santé.4 conseils pour éviter de rendre néfaste votre activité sportive intense

  • Si vous ressentez une fatigue excessive, faites preuve de bon sens en réduisant l’intensité ou le nombre d’entraînement. Il vaut mieux faire moins d’entraînements mais plus intenses, que des entraînements trop fréquents. En effet, vous aurez davantage de temps pour vous reposer.
  • Lorsqu’un organisme est surchargé, c’est d’abord l’appareil locomoteur qui donne les premiers signes d’alerte : tendinite, problème d’articulation… Voyez cela comme un avertissement et posez-vous les bonnes questions.
  • Diversifiez vos entraînements en pratiquant le cross-training. Par exemple, si vous êtes un coureur, faites un peu de natation ou de vélo de route. Cela va permettre de solliciter d’autres groupes musculaires, et de reposer vos membres fatigués sans pour autant arrêter la pratique sportive.
  • Ecoutez-vous…

En conclusion

« Faire trop d’exercice » varie d’une personne à l’autre. Certains d’entre nous peuvent faire une activité sportive épuisante pendant des années sans souffrir de problèmes physiques majeurs. Regardez les sportifs de haut niveau ! D’autres sont plus susceptibles de développer des problèmes cardiaques, osseux, ou autres. En fait, tout est une question d’écoute de soi…

Faire trop de sport, est-ce mauvais pour la santé ?
4.4 (87.14%) 14 votes

lundi 2 novembre 2015|

Laisser un commentaire

44 Partages
Partagez44
Tweetez
Enregistrer
WhatsApp

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer