Accueil/Entrainement sportif/Motivation sport/Quelles conditions pour exercer comme coach sportif ?

Quelles conditions pour exercer comme coach sportif ?

  • coach sportif

Vous ne pouvez exercer le métier de coach sportif sans être diplômé et posséder une carte professionnelle. Ce n’est pas toujours le cas dans d’autre pays, mais en France, la profession est assez réglementée. Vous exercez tout de même une activité à risques pour la santé et la sécurité des personnes que vous encadrez…

Vous devez également être conscient que ce métier est difficile physiquement, et que vous allez devoir avoir une bonne hygiène de vie si vous souhaitez perdurer dans ce métier. Tout le monde ne peut pas s’improviser coach sportif !

Quelles obligations pour devenir coach sportif ?

La réglementation vous impose :

  • D’être titulaire d’un diplôme d’état, comme le BPJEPS AGFF (Activités Gymniques de la Forme et de la Force). Vous trouverez toutes les informations pour accéder à cette formation et se préparer aux tests d’entrée au BPJEPS AGFF sur notre article (LIEN).
  • Une obligation d’honorabilité, vous ne pouvez avoir fait l’objet d’une condamnation pour crime ou délits. Votre casier judiciaire B2 doit être vierge et le rester !
  • De vous déclarer en faisant les démarches nécessaires auprès de l’EAPS, le portail de déclaration des éducateurs sportifs.
  • De détenir une carte professionnelle

Où exercer en tant que coach sportif ?

Vous avez le choix : club de sport, centre de remise en forme, entreprise, à domicile, en extérieur, chez vous… Votre activité sera alors complètement différente selon ce que vous choisissez. Proposer un entraînement personnalisé et individuel n’a rien à voir avec donner un cours collectif dans une salle de fitness ou animer un séminaire d’entreprise…

Réfléchissez-bien à ce qui vous correspond le plus en prenant en compte les aspects suivants : manière de travailler, objectifs de vos clients, rémunération, condition physique que cela vous demande, acquisition de matériel, disponibilités horaires, stabilité de l’emploi…

Salarié, indépendant, les deux ?

Une fois diplômé, vous avez le choix entre plusieurs statuts :

  • Salarié : vous exercez alors contre une rémunération au sein d’un service organisé avec l’existence d’un lien de subordination
  • Indépendant pouvant correspondre au statut d’autoentrepreneur : vous organisez et choisissez librement votre activité, et vous avez votre propre clientèle.

Vous pouvez très bien cumuler les deux statuts en étant par exemple salarié dans une salle de remise en forme et autoentrepreneur pour du coaching à domicile.

Attention, vous ne pouvez travailler en tant qu’indépendant dans une salle de sport, à moins que vous ameniez vos propres élèves et que ces derniers vous rémunèrent directement.

Que dois-je avoir sur moi en cas de contrôle ?

Les contrôles dans ce secteur d’activité sont de plus en plus fréquents. Vous êtes indépendant et réalisez du coaching à domicile ou en extérieur, voici ce que vous devez toujours avoir sur vous :

  • Une attestation d’assurance en responsabilité civile
  • Votre diplôme
  • Votre carte professionnelle
  • Des moyens de secours et d’alerte : trousse de secours, téléphone… En cas d’accident grave, vous devez le déclarer à la préfecture. Une enquête administrative s’en suivra.

Quelles sont les risques si je fais du coaching sans diplôme ?

Exercer contre une rémunération sans avoir procédé à la déclaration et sans répondre aux obligations précédentes est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000€ d’amende… Il vaut peut-être mieux y réfléchir à deux fois !

Coach sportif sur le long terme, est-ce viable ?

Le métier de coach sportif est très difficile, demande beaucoup d’énergie, d’autant plus en tant que professeur de fitness. Avec le temps, les capacités physiques diminuent, la récupération est plus difficile, les blessures peuvent être plus fréquentes…

Il peut être bien d’envisager une reconversion avant qu’il ne soit trop tard. Vous pourrez évoluer dans le management de salle de sport ou encore dans la formation si vous souhaitez rester dans le domaine du sport. Autre solution : posséder deux casquettes. Pourquoi ne pas exercer un métier intellectuel et reposant en complément de son activité d’éducateur sportif ?

6 conseils avant de vous lancer

  1. Après avoir obtenu votre diplôme, continuez à vous former à travers des livres, des articles, des conférences, des formations…
  2. Ne faites pas l’impasse sur l’aspect juridique, les contrôles sont de plus en plus fréquents.
  3. N’oubliez pas de vous entraîner pour vous ! Vous êtes surement devenu coach sportif par plaisir de l’entraînement, alors conservez une activité physique qui vous permettra de rester en forme, crédible et de vous défouler.
  4. Ne négligez pas votre hygiène de vie : alimentation adaptée, sommeil réparateur, entraînement régulier…
  5. Soyez à l’écoute de vos clients, patient, et bon pédagogue. Le coaching sportif va bien au-delà de l’aspect purement physique…
  6. Pour développer votre clientèle, formez-vous aux techniques de commercialisation et de fidélisation.
mardi 11 juillet 2017|

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer