Accueil/Entrainement sportif/Basketball/5 conseils pour parier sur la NBA (et gagner !)

5 conseils pour parier sur la NBA (et gagner !)

  • pari nba

Vous en faites peut-être partie, de ces nouveaux pronostiqueurs qui chaque année tirent vers le haut les chiffres des paris sportifs.

En 2016, les mises enregistrées par les joueurs atteignaient un incroyable bilan de 2,1 milliards d’euros, soit une hausse de +45% par rapport à 2015. Alors oui, les JO et l’Euro de football avaient bien aidé, mais tout de même, les chiffres de cette industrie sont en constante évolution depuis bien des années.

Nous sommes ainsi passés de 0,59 milliard de mises en France 2012 à 2,1 milliards en 2016

Si la ligue 1 reste la compétition la plus concernée par le pari sportif en France et que le Foot représente a lui seul plus de 50% des mises, le basket et la NBA ne sont pas loin derrière !

buzzer beaterEt quoi de plus normal ? Tard chaque nuit, les basketteurs américains offrent des shows exceptionnels ou absolument tout peut arriver sur le terrain.

C’est tellement intense à suivre, tellement prenant, tout peut se jouer sur un buzzer beater (tir rentré à la dernière seconde) qui rentre (ou pas, n’est ce pas Nick Young ?) et la TV peut vite sortir par la fenêtre en cas de grosse mise !

C’est ça qui fait que la NBA est très populaire parmi les parieurs sportifs, plus que la pétanque (n’y voyez pas d’insulte les boulistes). À côté de cela, plus que n’importe quel autre sport, elle est susceptible de produire de la frustration chez le parieur professionnel ou amateur.

Une équipe peut sembler imbattable un soir, puis être abyssale le lendemaian, et les raisons sont malheureusement souvent indéchiffrables ! En fait, il y a peut-être un paramètre qui explique autant la popularité du sport que son caractère imprévisible…il s’agit du calendrier !

Car aux US, la NBA, c’est un sport national, une raison de vivre, mais il ne faut pas se leurrer, c’est aussi un business juteux ! Autant que ça rapporte un maximum donc, et on peut dire que les dirigeants exploitent bien le filon avec plus de 80 matchs en une saison. Rendez-vous compte, cela représente environ 3 matchs par semaine pour chacune des 30 équipes de la ligue (parfois même 4) !

Avec une saison aussi longue, c’est obligatoire, toutes les équipes vont connaître à un moment ou un autre des hauts et des bas. Même les Warriors qui ont battu le record de victoire en saison régulière l’année passée ont laissé filer 9 matchs (73 victoires sur 82 matchs joués), ce record de victoires est surréaliste et met fin à l’ancien, détenu par les Bulls d’un certain Michael Jordan, AKA The GOAT (Greatest Of All Time).

Ceci étant dit, certaines de ces variables peuvent être prédites, ce qui signifie qu’un parieur prudent et bien renseigné peut en faire un avantage.

Etes-vous un parieur prudent ou un parieur fou-fou ?

Voici cinq conseils qui pourraient vous aider à augmenter vos chances de gagner immédiatement en pariant sur la NBA.

1. Ne sous-estimez jamais l’avantage du terrain

avantage du terrainRésistez à la tentation de sous-estimer l’importance de l’avantage du terrain lorsqu’il s’agit de NBA !

Certaines équipes jouent beaucoup mieux à la maison qu’en road-trip, mais presque toutes les équipes de la ligue ont tendance à jouer leur meilleur ballon devant le public local. Prenons comme exemple la saison régulière de 2014 durant laquelle 19 des 30 équipes ont obtenu un record de victoires consécutives à domicile.

Il est communément admis que l’avantage du terrain équivaut à environ trois ou quatre points sur l’écart, mais il ne s’agit que d’une généralisation.

Tâchez de chercher les équipes qui sont sur de bonnes séries à domiciles, ces tendances ne durent pas éternellement, à vous d’apprendre à surfer la vague avant qu’elle ne se casse.

Petit conseil, prenez le temps de regarder si le match de l’équipe va être diffusé ou non sur une chaîne nationale, si c’est le cas, l’équipe risque de prendre le match d’autant plus au sérieux.

2. S’ATTENDRE À L’INATTENDU….. À MOINS QUE VOUS ne vous y ATTENDIEZ !

pari sportif nbaDans le bookmaking sportif, les cotes sont calculées par une analyse statistique basée sur les performances antérieures, et il y a toujours des occurrences « étranges ».

Les Houston Rockets peuvent parfaitement aller taper une bonne équipe des Knicks en Road Trip puis rentrer à la maison pour se faire battre à plate couture par les 76ers. Ou encore, l’éternelle académie de jeu Spurs peut très bien se lancer dans une bonne saison en allant battre les champions en titre, pour ensuite subir une série inexplicable de quatre matchs perdants (potentiellement explicable si Kawi Leonard est blessé).

Ce que je veux dire par là, c’est très souvent les côtes peuvent vous aveugler et vous pousser à omettre que oui, toute équipe NBA a cette habitude exaspérante de produire des résultats inattendus !

3. Placez votre attention aux bons endroits

Chaque sport compile une tonne de statistiques qui ont tendance à embrouiller un peu les esprits, la NBA ne déroge pas à la règle.

Au lieu d’analyser chaque statistique au moment venu de décomposer un match, il est bon de se concentrer sur l’essentiel, à savoir :

  • les points inscrits dans la raquette
  • les rebonds pris
  • les pertes de balles

Si une équipe est consistante et efficace dans ces trois facettes importantes du jeu, vous avez là le signe d’un club bien entraîné, très concentré et qui soigne les petits détails (qui font les grosses différences).

Une moyenne élevée de points « dans la peinture » et un nombre de rebonds élevés indique directement la capacité d’une équipe à dicter et dominer le rythme du jeu en contrôlant le panier.

De faibles pertes de balles montrent la capacité d’une équipe à prendre soin du ballon, ce qui se traduira en bout de ligne par plus d’occasions de marquer et plus de points au tableau.

Il n’est pas forcément bon de regarder la réussite à 3pts, car l’adresse est ce genre de facteur qui peut complètement déchanter lors d’un match. Prenons le cas des Warriors, si les « splash brothers » déchirent à 3 points un soir, même si KD met dedans, ils vont avoir beaucoup de mal à s’imposer (on l’a vu récemment contre Boston).

4. Surveillez les pertes de vitesse

Vous devriez toujours être à l’affût des iniquités flagrantes dans le calendrier de la NBA. Bien que cela n’arrive pas tout le temps, il se peut qu’une équipe joue son troisième match en quatre soirs, faisant face à une équipe qui sort de quelques jours de repos !

Cet impact est à multiplier si l’équipe fatiguée joue de plus en road trip. L’Amérique est vaste, très vaste, il arrive que les joueurs arrivent tard dans la nuit au sein d’une ville pour un match tôt le lendemain. Une excellente occasion de parier sur l’équipe la plus fraîche !

Soyez donc à l’affut des fameux « back-to-back », qui désigne le fait qu’une équipe joue son deuxième match en deux soirs, pour peu que le match précédent se soit soldé par une prolongation, vous tenez là de solides bases de paris.

Ayez toujours un regard sur la dynamique de l’équipe et consultez son historique récent, sa série en cours et ses déplacements à venir.

Autre chose, comme on l’a vu, le calendrier NBA est plus que soutenu, d’où la nécessité pour chaque équipe d’avoir une bonne profondeur de banc pour faire souffler ses stars. Il n’est pas rare que les entraîneurs mettent leurs stars au repos à la dernière minute pour les préserver. Coach Popovich le fait souvent avec plusieurs de ses stars (TP, Ginobili et parfois même Kawi, 2/3 étant maintenant assez âgés).

Le message : surveillez bien les comptes Twitter des équipes et soyez sûr d’être alerté en cas de décision intempestive, afin d’avoir une longueur d’avance pour placer votre pari dans les meilleures dispositions.

Évitez de placer vos paris trop à l’avance et surveillez, de même les blessés, histoire de ne pas vous faire avoir. Certaines équipes sont très dépendantes de leur « franchise player »…

5. RECHERCHER DES ÉQUIPES SURÉVALUÉES ET SOUS-ÉVALUÉES

C’est classique, il y a certaines équipes qui vont être surévaluées chaque saison et d’autres qui vont mettre un temps avant d’être réellement prises au sérieux, profitez-en ! Les équipes potentiellement surévaluées sont généralement assez faciles à deviner, il s’agit très souvent des équipes les plus performantes de l’année précédente.

Faites bien vos devoirs, surveillez le marché des transferts durant l’été.

Les équipes sous-évaluées sont toujours un peu plus difficiles à prédire, bien qu’il soit possible d’obtenir un indice si une équipe a un nouvel entraîneur (donc une nouvelle philosophie de jeu) ou un nouveau joueur très côté sélectionné lors de la draft.

En ce début de saison 2017, au vu de l’été actif de certaines franchises, il fallait aller voir du côté des Timberwolves version Tom Thibodeau ou encore des très prometteurs 76ers.

En conclusion, il n’ y a pas de formule magique pour gagner en misant sur la NBA, mais vous pouvez augmenter vos chances en faisant bien vos devoirs avant de placer vos paris. Il n’y a pas de secret, mieux vaut avoir un attrait pour ce sport et le suivre très régulièrement. Vous pouvez faire votre veille sur l’excellent Trash Talk ou encore BUSA (Basket USA). Ces deux sites sont des incontournables qui fournissent d’ailleurs régulièrement des tuyaux pour parier.

Sinon au quotidien, je ne peux que vous conseiller de regarder l’analyse de l’excellent Jacque Monclar en qualité de consultant pour NBA Extra sur Bein.

5 conseils pour parier sur la NBA (et gagner !)
5 (100%) 1 vote

mercredi 22 novembre 2017|

Laisser un commentaire

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
WhatsApp

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer