Accueil/Nutrition sportive/Alimentation musculation/Cheat Meal, ou comment se faire « péter la panse » sans aucun regret

Cheat Meal, ou comment se faire « péter la panse » sans aucun regret

  • cheatmeal

Un petit écart et ça repart. C’est ce que certains passionnés de musculation préconisent pour garder la forme et ne pas perdre en muscles. Comment pizzas, frites, crèmes glacées et pâtisseries peuvent vous aider à garder la ligne durant un régime ? Paradoxal non ? Zoom sur les cheat meals.

On triche sans culpabilité

Un repas triche, « cheat meal » en anglais, est un repas hypercalorique qui contraste volontairement avec les repas équilibrés que vous vous imposez le reste de la semaine. Ses avantages ? Un relâchement bien mérité, une relance du métabolisme, un retour à la gourmandise, l’occasion de retrouver ses amis dans un bon restaurant…le repas triche n’aurait-il pas finalement que du bon quand on ne tombe pas dans ses pièges ?

Les repas triche et le métabolisme

Quand vous commencez un régime hypocalorique, votre corps perd rapidement du poids puis il s’adapte et se met à tourner au ralenti, comprenant que vous diminuez ses réserves (malin, le corps !). Comment le relancer dès lors ? Courez dans un fast-food, filez vous acheter une bonne pizza, jetez-vous sur un sandwich au saucisson.

petite baie rouge

TU SOUHAITES ÊTRE AU TOP POUR FAIRE DU SPORT ?

DÉCOUVRE 3 RECETTES DE PETITS DÉJEUNERS pour booster ta journée

Oui, vous avez bien lu ! Un « repas triche » une fois par semaine redynamise le métabolisme… et booste surtout le moral !!!

Etes-vous sujet aux effets d’un régime hypocalorique :

  • Vous arrive-t-il de vous sentir fatigué depuis que vous avez commencé votre régime ? Avez-vous facilement froid ?
  • Vous sentez-vous moins performant à la salle ?
  • Avez-vous perdu du poids rapidement ces derniers temps ?

Si oui, il est temps de vous offrir un repas triche.

cheatmealDans le cadre d’un régime, et tout particulièrement un régime hyperprotéiné pauvre en glucides, le corps puise rapidement dans les réserves de glycogène contenues dans le foie puis dans celles des muscles.

Il est donc plus difficile pour un sportif de garder, gagner du muscle et de produire des efforts tout en suivant un régime sur le long terme. Quant aux personnes en surpoids s’astreignant à ce genre de régime hypocalorique, elles se féliciteront d’une perte de poids considérable les premières semaines, mais celle-ci ne sera pas forcément due à une perte de graisse, mais bel et bien à une perte de glycogène.

Le repas de triche permet d’envoyer un message autre au corps et de recharger le foie et les muscles en glycogène.

Cheat Meal: la pause qui booste !

Tenir un régime hypocalorique sur la longueur est éprouvant pour le moral. Les privations finissent par peser, on ne s’octroie plus le droit de sortir entre amis de peur de reprendre en une soirée le poids durement perdu le reste de la semaine. Un repas triche ou repas récompense est avant tout à programmer.

On n’accumule pas les repas triche au moindre coup de tête ou de blues. Sinon, la balance va vous rappeler à l’ordre et vous verrez tous vos efforts partis en fumée. Prévoyez un repas triche pour les jours les plus calmes, comme le samedi.

Le repas triche n’est pas là pour calmer vos nerfs ou surcompenser toutes vos frustrations. Invitez vos amis, profitez-en pour sortir… mais pas sans avoir établi au départ la liste des plats que vous désirez manger durant votre repas triche.

On triche modérément

Le cheat meal ne concerne qu’un repas. Il ne s’étale pas sur toute la journée.

Et oui ! Il ne faut pas se lâcher jusqu’à regretter le lendemain et avoir du mal à digérer au point d’altérer vos performances sportives dans les jours qui suivent. Dans l’idéal, si vous suivez un régime hypocalorique, choisissez un repas triche qui ne vous apportera max que 500 Kcal de plus sur votre journée. Un cheat meal, oui, un cheat day, non !!

Il ne faut pas confondre Cheat Meal et Re-Feed. L’un est un repas triche, l’autre une journée de re-alimentation qui privilégie les glucides complexes et sains et n’autorise pas d’écarts aussi importants qu’un repas triche type junk food. Une journée de realimentation reste hyper contrôlée dans le cadre du régime et de l’activité sportive tandis que le repas triche permet vraiment de casser les codes et se régaler sans honte, ce qui offre une pause aussi rassasiante pour le corps que pour l’esprit.

Les mauvais « repas triche » à éviter

Autant que possible, on aimerait dire qu’il faut fuir le mauvais cholestérol et le sucre, mais il n’est pas interdit de se jeter sur de la junk-food: un hamburger, une barquette de frites, quelques parts de pizza. C’est là même tout le plaisir du repas triche ! Et pourquoi pas des crêpes, une bonne raclette ?

Par contre, on peut éviter:

  • les croissants,
  • les chips,
  • les gâteaux apéritifs,
  • les sodas

et autres « pièges à calories » dont l’apport calorique est élevé pour quasiment aucun bénéfice nutritionnel. Ces aliments contiennent essentiellement ce qu’on appelle des « calories vides ».

Quels sont les « repas triche » les plus intelligents ?

cheatmeal pizza

Pour vous lancer dans la confection d’un repas triche sain, il faut apprendre à différencier le bon du mauvais cholestérol, jouer avec les bonnes graisses, privilégier des sucres complexes et non raffinés.

Ensuite, ce n’est qu’une histoire de goût. On va vers un repas copieux, savoureux… et pourquoi pas fait maison ?

Dans son cheat meal, on peut mettre:

  • Des pâtes au sarrasin à la carbonara ou à la bolognaise pour apporter des glucides au corps et se régaler d’un menu copieux
  • Quelques barres riches en chocolat pour réduire le stress. Préférez les barres crues plutôt qu’aux céréales.

ou on peut aller vers le « Clean Cheat », la « triche propre », qui propose des repas triche intéressants pour la santé.

Plutôt qu’un burger signé Macdo, faîtes un sandwich maison. Optez pour du pain complet, bio, aux céréales ou à la farine de seigle et du saumon plutôt que des tranches de poulet industriel.

Plutôt qu’une pizza industrielle avec une pâte épaisse et de la charcuterie, préparez une pizza maison et veggie composée d’une pâte sans gluten et de légumes croquants recouverts de parmesan, vous pouvez même faire votre pâte à base de chou-fleur, c’est délicieux et bien moins calorique !!

Plutôt qu’une barre chocolatée et sucrée, créez vos propres « energy balls » en un rien de temps et savourez en quelques-unes (on a bien dit « quelques unes »)

Recette d’Energy Balls pour tricher un peu ou se booster avant le sport

Dans un bol à mixer, versez en pluie :

  • une poignée d’amandes effilées
  • une poignée de noix de coco râpées
  • 3 cuillères de son d’avoine
  • une poignée de flocons d’avoine
  • quelques carrés de chocolat cru à la réglisse
  • 3 figues séchées
  • 1 cuillère à soupe de pâte d’amande liquide
  • le jus d’une 1/2 orange

Mixez le tout. Prenez ensuite de petites quantités de cette pâte et façonnez des petites boules entre vos doigts. Si la pâte est trop sèche, ajoutez le jus de l’autre moitié d’orange.

Conservez au réfrigérateur. A manger dans les 4 jours qui suivent.

Quand tricher ?

S’il est bon de parfois tricher, encore faut-il le faire au bon moment pour que le corps en profite à son plein potentiel et que le moral en jouisse sans s’entacher d’une quelconque forme de culpabilité.

La bonne fréquence reste celle des 80/20 pour les sportifs qui respectent une hygiène de vie stricte 80% du temps et s’octroient un extra les 20% restant. Au-delà, l’hygiène de vie du sportif et de la personne au régime risque d’en pâtir. Un repas triche se doit donc d’être stratégique.

Gardez ce repas pour le soir afin d’éviter la tentation de vous lâcher tout au long de la journée. Un repas triche n’est pas une journée triche.

Il est recommandé de placer ce repas hypercalorique la veille d’une bonne séance de cardio pour nourrir les muscles durant l’effort plutôt que de stocker ces extras inutilement.

Une alternative

Plutôt qu’un repas triche, les sportifs au régime peuvent adopter un repas confort sain un jour sur trois qui ne se soucie pas des calories, mais offre un apport suffisant en protéines, bonnes graisses et glucides complexes. Le tout étant de ne pas tricher avec ses objectifs.

Bonne triche à tous !

No votes yet.
Please wait...

2016-12-15T18:53:14+00:00 jeudi 15 décembre 2016|

Laisser un commentaire

0 Partages
Partagez
Tweetez

Découvre comment les sportifs commencent leur journée

petite baie rouge

3 recettes de petits déjeuners offertes

x

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. En savoir plus

Fermer