Accueil/Entrainement sportif/Musculation/Programme de musculation/Abdos/Les ceintures d’électrostimulation abdominale méritent elle l’investissement ?

Les ceintures d’électrostimulation abdominale méritent elle l’investissement ?

  • ceinture abdominale

Et si le fait de « choquer ses muscles » avec de l’électricité les aidait à grandir et à se développer plus rapidement ? Et si cela pouvait en plus, réduire les dommages musculaires causés par l’exercice et vous aider à mieux récupérer de vos séances d’entraînement ? Et si de surcroît, cela vous rendait plus fort, beau, riche et charismatique ?

Ce serait pas beau ça ?

Eh bien, voilà pourquoi tant de personnes achètent et utilisent des dispositifs de stimulation musculaire électrique (EMS ou électro-myostimulation). Certains sont en effet tentés de croire que c’est là un moyen efficace et facile de gagner du muscle et de la force rapidement, en plus de stimuler la récupération post training.

Et je sens bien que vous aussi vous avez envie d’y croire, mais si il y a une petite voix dans votre tête qui roucoule…

Vous êtes sceptique ! (Moi aussi).

D’un côté, l’approche semble assez scientifique, et n’avons-nous pas tous déjà vu des athlètes professionnels connectés à ce genre de machines ?

D’un autre côté, certaines études scientifiques ne valent même pas le papier sur lequel elles sont publiées et certains athlètes doivent bien accepter des contrats pub pour payer les courses alimentaires (tous n’ont pas un salaire de footballeur) !

Les appareils d’électrostimulation sont généralement coûteux, il faudrait alors de grands bénéfices pour qu’ils vaillent la peine d’être achetés.

Alors, de deux choses l’une :

  • L’EMS n’est pas une pseudoscience totalement idiote, mais ce n’est pas non plus aussi efficace que les fabricants d’appareils voudraient nous le faire croire.
  • Oui, c’est sans danger, mais non, cela n’aura pas d’impact drastique sur votre croissance ou la récupération musculaire

Cela dit, cela ne veut pas dire que vous ne devriez pas essayer, simplement que vous devez savoir à quoi vous attendre, c’est tout le but de l’article du jour !

Nous allons particulièrement nous intéresser à un outil que vous avez tous déjà vu au téléachat, j’ai nommé la ceinture d’électrostimulation abdominale ! Pour ceux qui sont pressés, je la fais courte : non, ce n’est pas ça qui vous donnera votre 6-pack, déso’ ! Rentrons un peu plus dans les détails toutefois.

Qu’est-ce que l’électrostimulation musculaire ?

muscles abdominauxL’électrostimulation musculaire est exactement ce à quoi vous pensez intuitivement, à savoir l’utilisation d’un courant électrique pour stimuler les fibres musculaires.

Fort bien.

En effet, nos muscles se contractent naturellement en réponse à des signaux électriques envoyés par le cerveau, et les machines EMS sont la pour « court-circuiter » le cerveau et envoyer ces impulsions, provoquant ainsi la contraction des muscles « sur commande » (ou télécommande dans le cas des ceintures d’électrostimulation abdominales).

La stimulation électrique neuromusculaire est utilisée depuis de nombreuses années par les physiothérapeutes pour retarder l’atrophie du muscle dénervé et pour maintenir ou améliorer la force musculaire d’un muscle immobilisé après une intervention chirurgicale.

L’électrostimulation est donc une méthode très intéressante et très utilisée en kinésithérapie, mais la vraie question est de savoir si oui ou non, cette méthode peut nous filer un coup de main pour avoir de beaux abdos « beach ready » ?!

Est ce que ca fonctionne ?

C’est là que ça se complique un peu.

Dans les années 1960, Yohan Kots a utilisé la stimulation électrique sur des athlètes d’élite de l’ex-Union soviétique et a dévoilé une étude démontrant que les stimulateurs musculaires électroniques pouvaient augmenter de 40% la force de ces athlètes d’élite.

Il a même suggéré que l’électrostimulation pouvait être plus efficace que l’exercice pour le développement de la force (calme-toi un peu Yoyo).

L’information a donc beaucoup circulé (pensez bien), et depuis, beaucoup d’études ont été réalisées sur les EMS sans pour autant réellement convaincre. À la suite de quoi, la FDA (organisme qui autorise ou non la commercialisation des médicaments sur le marché américain) a mis les barres sur les T en retirant bon nombre de ceintures abdominales du marché, car elles ne présentaient pas les résultats annoncés, et promettaient monts et merveilles à des consommateurs dupes et envieux de se forger des abdos sans rien faire (comment leur jeter la bière ?).

Bref, ça a fait un foin pas possible et dorénavant le marché est très régulé, d’autant que la FDA a eu des retours de dispositifs dangereux qui causaient des brûlures et autres lésions sur les consommateurs…pas top top !

Théoriquement, c’est pourtant pas si bête…

À bien y regarder, le bodybuilding consiste à contracter ses muscles encore et encore, afin que ces derniers réagissent en devenant plus gros et plus forts. L’EMS se cale sur le même principe, donc théoriquement, on devrait être capable de stimuler sa croissance musculaire de cette manière biaisée…n’est-ce pas ?

Eh bien, pas vraiment.

Jusqu’à présent, aucune étude n’a réellement démontré que les dispositifs d’électrostimulatoion étaient en mesure de stimuler la croissance musculaire de façon significative. Ce n’est d’ailleurs pas surprenant si l’on considère la physiologie de la croissance musculaire.

Pour commencer, il n’y a pas de charge externe avec les ceintures abdominales (ou tout autre appareil EMS), ce qui signifie pas de surcharge progressive, et il n’y a pas non plus d’amplitude de mouvement, qui joue également un rôle prépondérant dans le développement musculaire.

L’EMS représente un stimulus très faible et ne devrait pas être considéré comme un acteur de la croissance musculaire à part entière. Donc si vous vous demandez si vous pouvez tout miser sur votre ceinture abdo express pour pécho à la plage ce été…j’ai bien peur que la réponse soit non, mais voyons tout de même quelques bases.

Les principes de base de la ceinture abdominale EMS

Ces ceintures sont composées d’électrodes (généralement imprégnées d’un gel) que vous fixez directement sur la peau. La stimulation électrique va provoquer des contractions au niveau de vos abdominaux.

La stimulation électrique cible vos muscles, c’est vrai, mais qu’on soit d’accord : elle ne sera jamais en mesure de vous donner un 6 pack de rêve, encore moins capable d’induire une perte de graisse. Si ce genre de ceintures abdominales fonctionnaient, pensez-vous que votre salle de sport locale serait aussi remplie ?

Bon la science elle dit quoi ?

Ces machines seules ne vous donneront jamais le ventre plat des modèles qui en font la promo

Pas grand-chose à se mettre sous la dent je le crains, et toujours cette même étude qui ressort, celle de 2005 publiée dans « Sports Science in Medicine » qui semblait plutôt prometteuse à l’époque. l’étude portait sur 24 gaillards a qui on infligeait 5 séances de 20 à 40 minutes d’électrostimulation abdominale par semaine, le tout durant 8 semaines et sans exercices supplémentaires.

Un autre groupe, le groupe témoin, constitué de 16 personnes, s’abstenait quant à lui de tout exercice que ce soit.

Les sujets furent analysés en début, milieu et fin d’études.

La force isométrique des muscles abdominaux était testée à l’aide d’un dynamomètre isocinétique, l’endurance mesurée à l’aide d’un test physique (ACSM’s abdominal strength test), la circonférence abdominale relevée à l’aide d’un ruban à mesurer, et la forme et la satisfaction du corps ont été évaluées au moyen d’un questionnaire.

Le groupe de stimulation a montré une augmentation de 58 % de la force abdominale, alors que le groupe témoin n’a pas vu de variation. Le groupe de stimulation a également connu une augmentation de 100 % de l’endurance abdominale par rapport à une augmentation de 28 % dans le groupe témoin. Le tour de taille avait diminué de 3,5 cm dans le groupe de stimulation (aucun changement significatif dans le groupe témoin).

Les 24 sujets du groupe de stimulation estimaient que leurs sangles abdominales étaient plus « toniques » et « fermes » et 13 des 24 (54%) estimaient que leur posture s’était améliorée grâce à la stimulation.

Aucun des sujets du groupe témoin n’a signalé des changements dans ces paramètres. Il n’y a pas eu de différences significatives dans le poids corporel, l’IMC ou l’épaisseur du pli cutané au cours de l’étude dans l’un ou l’autre groupe.

Points clés de cette étude :

  • L’électrostimulation musculaire (EMS) a été efficace pour augmenter la force et l’endurance musculaire.
  • Tous les sujets ont perçu leurs muscles abdominaux comme étant plus fermes et plus toniques à la suite de l’EMS.
  • La circonférence abdominale et la circonférence de la taille ont également été réduites de façon significative, malgré l’absence de changement de poids corporel ou de graisse sous-cutanée.

Ben alors ça marche !?

Youpi, ça marche, bisous sur le front, bonne soirée au revoir ! On peut se féliciter, contacter les chaines de téléachat, préparer un marketing bien léché, payer gracieusement une super star aux abdos déjà bien tracés pour l’image de marque et vendre des milliers de ceintures à des acheteurs prêt à emprunter des raccourcis !

Mais…mais…because there is a but !

Seulement voilà, malgré ces résultats apparemment positifs, le groupe de stimulation n’a observé aucune différence dans le poids corporel, l’indice de masse corporelle ou l’épaisseur du pli cutané (une des meilleures mesures de la graisse corporelle). Grosso modo, les sangles abdominales des patients avaient apparemment été rendues plus toniques certes, mais aucun ne s’était vu apparaître un 6-pack par magie.

Par ailleurs, bien qu’il y ait eu des changements dans les mesures faites au ruban, lorsque mis en contexte avec ces autres facteurs, nous n’avons pas vraiment une raison physiologiquement confirmée du pourquoi les mesures de circonférence ont diminué.

Pris dans leur ensemble, les résultats de cette étude démontrent que l’électrostimulation localisée provoque de petites augmentations de la force isolée et de l’endurance en milieu clinique. Cependant, d’un point de vue pratique et réel, ce n’est en aucun cas une solution pour réduire la graisse corporelle ou le poids corporel.

Une étude ultérieure, publiée en 2007, a révélé une amélioration au niveau de la force avec l’utilisation de la ceinture abdominale, mais toujours chou blanc au niveau d’un quelconque changement du tour de taille. Et depuis…c’est un peu désert en termes de recherches sur les effets des ceintures abdominales.

Verdict

Donc si vous désirez améliorer légèrement votre force ou tonifier vos abdominaux, l’appareil pourrait fonctionner pour vous, mais à condition d’avoir un poids « normal ». Ce n’est pas de la discrimination, simplement que les personnes en surpoids ou obèses ont trop de graisse couvrant les muscles abdominaux, empêchant le stimulus de pénétrer les muscles abdominaux. Rappelons encore une fois que les ceintures abdominales ne sont pas conçues pour réduire les graisses, et qu’aucune marque de ceinture ne s’exposerait d’ailleurs à promouvoir ce genre de garanti !

Il suffit d’ailleurs de se rendre sur n’importer quel site de fabricant de ceinture abdominale, comme celui de Slendertone, et de regarder les détails , on peut y lire une mention stipulant que les ceintures Slendertone doivent être utilisées conformément aux directives énoncées dans le manuel d’instructions, et que, pour de meilleurs, résultats, il est recommandé d’utiliser la ceinture Slendertone en conjonction avec un régime alimentaire normal et sain et de l’exercice. ».

Voici comment je l’interprète : « la ceinture Slendertone toute seule ne fera sans doute pas le taf pour vous offrir des abdos, encore moins pour réduire votre graisse corporelle, mais si vous arrêtez les Domac’ et que vous allez bouger votre boule, vous avez une chance ! »

Quand bien même vous développeriez des abdominaux plus forts en utilisant l’appareil, vous ne les verriez probablement pas ! En matière d’abdos il n’y a une règle (cruelle je vous l’accorde) : seule une perte de graisse permet de voir les muscles et les stries qui les définissent.

Retour à la case départ => Workout + Diète

ceinture de tonification

Je suis désolé que vos espoirs soient brisés, anéantis et piétinés à J-60 de l’été, mais vous voilà bien parti pour prendre un ticket alimentation saine et exercice ! Je sais, ce n’est probablement pas ce que vous souhaitez entendre, mais un régime alimentaire qui élimine les sucreries, les aliments transformés et les graisses saturées est plus susceptible de vous aider à perdre du gras qu’une ceinture vibro’.

L’autre copain sur lequel vous devrez miser, c’est le HIIT.

Après si à côté de ça, vous voulez tout de même investir dans le port d’une ceinture pour augmenter la force abdominale, libre à vous ! Bien qu’un appareil d’EMS puisse renforcer, tonifier ou raffermir temporairement un muscle, aucun appareil n’a été autorisé à ce jour à clamer la perte de poids, la réduction de la circonférence ou l’obtention d’abdominaux « rock hard ».

Attention toutefois, je ne dis pas que l’électrostimulation avec un grand E est inutile, bien au contraire. On lui trouve plein d’usages chez l’athlète, allant de la réhabilitation au bodybuilding (on parle ici d’intégration propre au sein d’un programme, pas de se faire vibrer le bide sur un canap’) en passant par la récupération (bien que ce point soit discutable).

Je blâme simplement les fabricants vendeurs de rêves qui voudraient vous faire croire que vous allez dessiner votre sangle abdominale en vous délestant simplement d’une centaine (voir plus) d’euros. Les attentes ne sont généralement pas les bonnes en ce qui concerne ce genre de dispositif.

Bien que la ceinture puisse théoriquement, stimuler vos muscles et votre force, elle ne marquera jamais une différence notoire dans la taille ou la forme de vos abdos ! Seul un combiné exercice/alimentation peut le faire. Rappelez vous, « abs are made in the kitchen » !

Que peut-on retenir de tout cela ?

  • l’électrostimulation est une technique approuvée par la science qui a de multiples applications bénéfiques (rééducation notamment), malheureusement le développement d’un 6-pack n’en fait pas partie
  • les ceintures abdo’minables peuvent tonifier votre sangle abdominale, mais jamais vous faire perdre de la graisse
  • les ceintures abdominales d’électrostimulation manquent cruellement de preuves scientifiques, les études sont souvent foireuses et peu nombreuses
  • aucune marque de ceintures EMS ne se risquerait à parler de « perte de poids », tous parlent de tonification du corps, ce qui en dit long…
  • si vous choisissez d’acheter une ceinture abdominale, prenez une marque reconnue (pour éviter tout accident), couplez vos séances d’EMS à des séances en salle, et créer un déficit calorique
  • il vaut mieux toujours effectuer des mouvements polyarticulaires qui sollicitent la musculature abdominale dans le contexte de l’ensemble de la chaîne cinématique (en utilisant tous les muscles du corps ensemble) plutôt que de manière localisée (crunchs * 1000 ou ceinture abdos)
Les ceintures d’électrostimulation abdominale méritent elle l’investissement ?
5 (100%) 1 vote

mercredi 25 avril 2018|

Laisser un commentaire

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Enregistrer
Email

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer