Accueil/Entrainement sportif/Crossfit/Camille Leblanc-Bazinet, une beauté tout en muscles

Camille Leblanc-Bazinet, une beauté tout en muscles

  • camille leblanc bazinet

Nouveau vendredi, nouvelle semaine, nouvelle sportive sexy ! Aujourd’hui, on va s’intéresser à l’athlète féminine qui a reçu le titre de, tenez-vous bien…”femme la plus en forme de la planète” en 2014, rien que ça !

Un titre de femme la plus en forme de la planète

Comment devient-on la femme la plus en forme de la planète ? En remportant les Reebok Crossfit Games. Le crossfit, c’est cette discipline est vieille d’à peine plus de dix ans, qui est en train d’avoir un essor monstrueux, dur de ne pas l’avoir remarqué. La Québécoise Camille Leblanc-Bazinet est donc une spécialiste de ce sport, c’est même la championne toutes catégories, puisqu’elle a donc remporté les Crossfit Games. Gros plan sur cette athlète qui révèle une nouvelle forme de beauté, musclée, mais néanmoins sexy.

La belle prend énormément de plaisir à s’entrainer, ce n’est pas un secret, mais elle rappelle que pour en arriver à un tel niveau, il faut aimer passer des journées en salle de gym, jusqu’à 12 heures parfois déclare-t-elle ! Si bien que lorsque viennent les jours de congé, Camille s’ennuie…

Une nouvelle forme de beauté

Depuis sa victoire, on entend beaucoup parler de la championne de crossfit, dans les magazines ou dans les spots publicitaires.

https://www.youtube.com/watch?v=H0JQ4QxOFuU

L’engouement est en partie expliqué par la nouvelle forme de beauté que Camille Leblanc véhicule, la beauté musclée. La mode des muscles au féminin serait elle en train de montrer le bout de son nez ? Il n’est peut-être plus question d’être simplement mince, l’ère des mannequins rachitiques est peut-être en train de s’envoler, pour être remplacé par des femmes belles et fortes à l’image de Camille ou encore Serena Williams. Il n’est plus rare de voir des sportives tout en muscles et féminines pour autant, on pense notamment à un grand nom du MMA, Ronda Rousey.

Camille a d’ailleurs un point de vue sur le sujet, elle dit être lasse de voir les mannequins actuelles, qui renvoie un modèle auquel il faudrait se conformer, un moule dans lequel il faudrait rentrer. Vous l’aurez compris, c’est la définition de féminine qui est peut-être en train de changer.

Ses muscles n’empêchent en tout cas pas Camille de ressembler à une fille, et d’aimer s’habiller comme telle, et cela commence quand elle va à l’entrainement. les couleurs doivent être parfaitement assorties.

camille leblanc bazinetcertains diront que ces nouveaux idéaux de beauté sont aussi extrêmes et excessifs que la maigreur des tops modèles, que cela correspond simplement aux nouvelles exigences imposées aux femmes, mais pour les principales concernées, c’est juste la preuve que la beauté musclée réduit l’écart des sexes.

Camille est en ce moment en pleine préparation des jeux mondiaux de Crossfit. Les qualifications sont en effet commencées, et la route est encore longue avant de savoir quels sont les athlètes qui prendront part aux Crossfit Games à la fin du mois de juillet en Californie.

[easingslider id= »4640″]

jeudi 21 mai 2015|

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer