Accueil/Entrainement sportif/Sport d'hiver/Ski/Bien choisir ses chaussures de ski

Bien choisir ses chaussures de ski

  • comment choisir ses chaussures e ski

Aujourd’hui nous allons voir comment essayer et choisir votre paire de chaussures de skis, et cela tombe à pic me direz-vous, car pour tous les fans de skis, la saison approche (pour les autres aussi remarquez).

La chaussure de ski est l’élément de connexion entre vos pieds et vos skis, vous allez devoir la supporter durant de longues journées (et oui lorsque l’on va au ski on en profite !) et ce dans des conditions parfois extrêmes en termes de température.

De plus ces chaussures sont votre moyen de contrôle sur vos skis.

C’est incontestablement l’élément le plus important de votre équipement de ski et il faut donc veiller à ce qu’elles soient parfaitement adaptées à votre morphologie pour transmettre au maximum les efforts fournis par votre corps et vos jambes.

Soyons réalistes, la location d’équipements de ski, particulièrement de chaussures, n’est pas ce qu’il y a de plus glamour et il ne vaut mieux ne pas penser à combien d’autres paires de pieds sentant la raclette ont transpiré dans la même coque avant vous. Alors peut-être vaut-il mieux parfois investir ?

Mais comment choisir ses chaussures de ski ?

Les fabricants s’efforcent de concevoir des chaussures de plus en plus confortables pour hommes et femmes, mais vous devez cependant avant tout achat compulsif vérifier quelques points que nous allons voir ensemble maintenant.

Anatomie de la chaussure de ski et ses composantes

composition chaussure ski

Bien qu’il existe plusieurs types de chaussures de ski, toutes présentent, jusqu’à preuve du contraire, les mêmes composantes :

  1. une coque de plastique solide, rien de nouveau sur Terre.
  2. des crochets/fixations/straps pour ajuster les pieds : ils sont au nombre de 3 ou 4 selon le type de chaussure et son usage (parfois, un « power strap » vient se glisser sur certains modèles, passant le nombre de crochets à 4 ou 5). Plus vous aller régler finement vos crochets, plus vous serez confortablement installé dans vos chaussure et vos sensations de glisse s’en ressentiront.
  3. une semelle pourvue de points d’attachements pour connecter les skis.
  4. un chausson plus ou moins confortable pour les pieds, indépendant de la coque et amovible. Il a pour rôle de maintenir le pied sec et au chaud. Certains modèles sont thermoformables afin de s’adapter parfaitement à la forme du pied.

Comment choisir ses chaussures de ski ? Les 2 grands critères à prendre en compte

taille chaussures ski

« tout schuss » du combien toi, en mondopoint ?

Quand il est question de choisir ses bottes de ski, il y a deux principaux facteurs à considérer :

  1. choisir le bon « flex »
  2. choisi une chaussure qui est à la bonne taille et qui « fit » parfaitement

1) La taille de vos chaussures de ski, longueur/largeur et tutti quanti

Que ce soit dit, il n’existe pas de demi-tailles dans le monde de la chaussure de ski, inutile de les chercher désespérément dans les rayons.

Les chaussures de ski reposent sur une échelle appelée le Mondopoint, qui est la mesure officielle de la chaussure et s’exprime en centimètres.

Vous verrez donc du 25,5, 26,5, 27,5 etc. et non des pointures traditionnelles comme 41, 42, 43.

Certaines personnes convertissent leur pointure à l’aide d’un tableau dédié, mais la meilleure façon reste encore de se faire mesurer les pieds en magasin spécialisé. Une autre manière rapide pour vous donner une idée est de tracer le contour de votre pied, de mesurer la longueur du talon jusqu’au sommet de votre orteil en cm et là vous avez votre Mondopoint, tout simplement.

Vous avez la longueur de votre pied, donc la prochaine étape est de déterminer la largeur de votre pied, car cela peut faire toute la différence entre une chaussure de ski confortable et une chaussure douloureuse.

Avec une chaussette au pied, mesurez la largeur du contour de votre pied à son point le plus large en millimètres. Ceci vous indiquera si vous avez besoin d’une botte étroite ou d’une botte large.

En général, tout ce qui est inférieur à 100 mm est considéré comme étroit et tout ce qui est supérieur à 104 mm est considéré comme large.

2) Quel flex : plutôt soft, medium ou stiff ?

Quand le vendeur vous demandera : « vous cherchez plutôt quel flex ?« , il faudra comprendre : « t’es plutôt bon skieur ou une chèvre alpine ? »

Je m’explique, le flex, c’est une sorte de mesure qui indique le degré de puissance qui va être transférée aux skis. Pour la faire simple, c’est ni plus ni moins la flexibilité de la godasse !

La plupart des chaussures de ski se voient attribuer un flex entre 60 et 130, plus ce nombre est bas, plus la bottine est souple. Plus une chaussure est capable de se plie vers l’avant, plus il est facile de contrôler vos skis et de maintenir une vitesse lente et constante.

À l’inverse, plus une chaussure est rigide, plus votre énergie est transmise dans les skis et les fixations, pour vous permettre d’être rapide et agressif.

Détaillons ces trois types de flex :

  • le flex souple est plutôt indiqué pour les débutants : généralement les chaussures sont chaudes et confortables et compliquent le contrôle de vos skis sur des terrains escarpés. Si vos progrès se font rapidement, peut être devriez-vous considérer un flex plus rigide.
  • le flex medium offre plus de réactivité, il est conçu pour les skieurs intermédiaires qui aiment « carver » et aller à grande vitesse. Il offre une réactivité accrue et il est idéal pour ceux qui savent skier confortablement les pistes bleues et noires, et se sentent prêts à affronter les terrains plus raides, les bosses et la neige non damée.
  • enfin le flex rigide est très réactif et conçu pour ceux qui skient avec confiance (et un charisme non négligeable) vitesse et agressivité sur les pentes les plus raides et les plus difficiles. Certaines chaussures de ce type offrent des caractéristiques telles que l’absorption des chocs lors de l’atterrissage des sauts.

Comme vous le comprenez, le flex doit avant toute chose être adapté à votre niveau de skieur, si vous n’êtes pas encore un chamois d’or et que vous débutez, il est préférable de privilégier un flex faible.

Notes : sachez que les chaussures auront un flex plus souple à une température intérieure chaude qu’elles n’en auront sur les pistes de ski. Aussi, les indicateurs de mesure flex ne sont comparables entre eux qu’à l’intérieur d’une même gamme d’un fabricant, donc la meilleure façon de comparer le flex quand on choisit ses chaussures de ski reste encore d’essayer en se penchant en avant et en fléchissant.

Conseils pour essayer vos chaussures de ski

bottes de ski

Prendre le temps d’essayer ses chaussures, c’est l’assurance d’être à l’aise en montagne

À ce stade, vous êtes debout au milieu du magasin avec une paire de chaussures de ski à la main, une envie pressante d’aller en découdre avec la montagne et tout un tas de questions sur la paire choisie.

essayage chaussures skiVoici les étapes pour essayer correctement :

  1. retirez le chausson de la chaussure (prenez votre pied fort) et mettez votre pied dans cette dernière (vous ne portez au pied qu’une paire de chaussettes fine, j’y reviendrai). Mettez votre pied en avant au maximum et levez-vous
  2. vous devriez pouvoir ainsi caler deux doigts (l’un derrière l’autre) derrière votre talon. Si vous n’avez la place que pour un, prenez la longueur du dessus. Si vous avez la place pour 3, prenez la longueur inférieure. Par ailleurs, vos pieds ne doivent pas toucher le côté de la chaussure de ski
  3. replacez maintenant le chausson et mettez votre pied dedans, serrez légèrement la chaussure à l’aide des straps et levez-vous
  4. maintenant penchez-vous vers l’avant pour fléchir la chaussure, répétez, encore et encore (c’est que le début d’accord d’accord), vos talons devraient être plaqués vers l’arrière, libérant de l’espace pour vos orteils
  5. répétez le même processus avec l’autre pied,

En somme, la chaussure doit vous sembler serrée, mais elle ne doit en aucun cas exercer de pression sur une zone particulière du pied. Les orteils touchent habituellement l’avant lorsque vous vous tenez droit.

Cependant, un petit espace est libéré pour les orteils quand vous vous penchez vers l’avant en position de ski. Le talon doit quant à lui être fixe, vous ne devrez pas pouvoir le soulever quand vous essayez de vous tenir debout sur vos orteils.

Un point rapide sur les doubles chaussettes, c’est NON !

Pour l’essayage comme sur les pistes, ne faites jamais l’erreur d’adopter la technique de l’oignon au niveau de vos pieds.

Je m’explique. Quand il fait froid, on recommande souvent de mettre plusieurs couches de vêtements, et c’est une bonne chose pour le corps. Sur le même principe, certains petits malins préconisent d’enfiler aux pieds 2 paires de grosses chaussettes de neige bien épaisses l’une sur l’autre pour avoir plus chaud.

FAUX, complètement faux, menteur !

En fait, le meilleur conseil, et c’est aussi celui qui semble le moins instinctif, c’est de porter une seule et unique paire de chaussettes fines pour une expérience de ski plus confortable.

Contrairement à la croyance populaire, les chaussettes épaisses ne maintiennent pas les pieds au chaud, taratata, elles resserrent la chaussure, ce qui restreint la circulation sanguine et refroidit automatiquement les orteils.

Quid de la semelle de la chaussure ?

Le dessous de votre chaussure de ski est complètement plat et la semelle extérieure n’a pas de fonction spécifique. L’achat d’une semelle séparée avec support de voûte plantaire est une bonne option à considérer.

Vous trouverez généralement dans la plupart des magasins de ski spécialisés des semelles personnalisées, généralement chère, mais durable. Son achat permettra de prévenir les crampes et de réchauffer la chaussure, en plus d’améliorer les performances puisque votre pied sera en bonne position pour permettre une transmission optimale de l’énergie.

On conclut cette fois Jean Claude ?

conseils chaussure ski
Je récapitule les petits conseils pour choisir sa chaussure de ski idéale :

  • n’achetez jamais vos chaussures sur « les internets », malheureux, allez au magasin du gars du coin qui touche sa bille en ski, tâchez d’y aller un jour où il n’y a pas foule, pour avoir toute l’attention du vendeur pour vous !
  • prévoyez un peu de temps, l’essayage de chaussures de ski ne se fait pas à la légère et demande d’être patient
  • ne portez qu’une seule paire de chaussettes de skis pour l’essayage, des chaussettes de ski minces et synthétiques. Pas de chaussettes de randonnée épaisses, pas de coton, pas de double paire !
  • coupez-vous les « griffes » et lavez-vous les pieds, c’est mieux pour tout le monde !
  • oubliez le leggin ou le jean slim, faites vos essayages en short si possible ou dans une tenue qui vous permettent de retrousser vos « jambières » jusqu’au genou, sinon ce sera strip party dans le magasin !
  • les pieds ayant tendance à gonfler au cours de la journée, faites vos essayages l’après-midi ou le soir quand ils sont au max de leur volume.
  • debout et droit, vos orteils doivent brosser l’extrémité des chaussures, sans pour autant être ratatinés.
  • lorsque vous êtes en position de flexion, vos orteils doivent avoir un peu d’espace à l’avant.
  • vous ne devez pas ressentir de douleur en serrant vos scraps.
  • lorsque vous fléchissez les genoux, vos talons ne doivent pas décoller.
  • marchez et restez dans vos bottes pendant au moins 20 minutes pour juger correctement.
  • soyez honnête sur vos « skills », pas la peine de vouloir en mettre plein les yeux de la vendeuse sexy en prétendant être le G.O.A.T des pistes si vous n’avez jamais entendu parler de chasse-neige. Si vos chaussures ne correspondent pas à vos talents, vous foncez droit dans le mur Jean Claude !
  • je sais que vous préféreriez cette paire flashy qui donnera un super cachet à vos clichés Instagram grande folle, mais choisissez toujours la paire dans laquelle vous êtes super confortable, vos pieds vous en remercieront (pas d’oignons, pas de raisons d’être ronchonchon).
Bien choisir ses chaussures de ski
4.6 (92.22%) 18 votes

vendredi 19 octobre 2018|

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer