Accueil/Nutrition sportive/Perdre du poids/Pourquoi est ce qu’on s’en fout du poids et de l’IMC !?

Pourquoi est ce qu’on s’en fout du poids et de l’IMC !?

  • imc bullshit

Début janvier est bien là, et nous voilà plus que jamais obsédés par cette fichue balance et les chiffres qu’elle nous jette au visage sans le moindre respect ! Allons, inutile de vous obstiner, d’enlever votre culotte pour faire baisser la douloureuse, voyons plutôt quels sont les vrais marqueurs de progrès qui valent la peine d’être suivis en cette nouvelle année.

Pour commencer descendez de votre balance, saisissez là, voilà, très bien, ouvrez la fenêtre et balancez-la !

Bon, je sais que les fêtes ont laissé quelques séquelles, que les ravages sont plus ou moins graves et qu’on a tous envie d’agir et de perdre du poids, c’est parfaitement normal.

Viennent alors les bonnes résolutions sportives, les salles de sport sont envahies, on achète des abonnements de sport, du matériel de sport, et on va se renseigner sur certains sites (je le vois bien sur sport équipements, janvier est toujours le mois durant lequel le site est le plus visité « comme de par hasard »).

Bref, tout le monde reprend sa santé en main, ainsi que son tour de taille, et 90% échoueront comme chaque année, blâmant au choix un manque de temps (le fameux « il n’y a pas assez d’heures en une journée), le mauvais temps (il fait bien trop froid pour aller courir) ou le manque de finances (manger bien ça coûte cher, la salle, ça coûte cher, KFC c’est pas cher)…

Mais pour certains, le facteur de démotivation « numéro uno » sera…le manque de résultat sur la balance, et c’est là que le bât blesse, quand on sait pertinemment que poids et santé ne sont pas obligatoirement en corrélation (d’autant plus quand on est sportif).

Petite démonstration un brin extrapolée

imc lebron james

Lebron, 2m03, 113kg, IMC de 27.42 kg/m² qui affiche surpoids…

Prenons un exemple tout bête avec le king Lebron James, ou « bron-bron » pour les intimes. Ce basketteur pro américain présente un « petit gabarit » de 2m03 pour 113kg, beau bébé ! Vous pensez bien que le gars flingue tous les IMC du monde entier, la réponse est sans appel, Lebron = Surpoids = Régime !

Pensez-vous vraiment que ce gars soit en surpoids ? Évidemment que non, c’est un sportif de très haut niveau, peut être le meilleur combiné vitesse/puissance/explosivité qui soit sur cette terre, c’est un buffle qui court à la vitesse d’un jaguar, bref…

Placez Lebron à côté d’un gars normal, le monsieur tout le monde qui a un poids normal pour sa taille, qui serait essoufflé à l’idée de courir derrière un bus et a qui les organes vitaux baignent dans la graisse viscérale. Eh bien ce gars-là aura sans doute un IMC « normal », inférieur à celui de bron-bron.

Et pourtant, pensez-vous qu’il soit en meilleure santé que l’autre cyborg ? Bien sûr que non, et d’ailleurs, les recherches indiquent qu’un homme de « poids normal » avec de la graisse viscérale autour de l’abdomen est sujet à des complications de santé.

CQFD, l’IMC c’est Bullshit et le poids seul n’est pas un bon indicateur du niveau de santé.

Tout cela pour dire que non, vous ne pouvez pas mesurer vos « progrès vers un nouveau vous » en kilogrammes, mais ils peuvent tout de même être mesurés, à condition de savoir quels sont vos objectifs !

Votre nouvelle unité de mesure : le fitness

mesurer vos objectifs en fitness

Votre unité de mesure, c’est le fitness : cette combinaison de la puissance de votre coeur, de vos poumons et de vos muscles qui vous permet de mener à bien des activités physiques. C’est votre porte d’entrée pour être plus fort, vivre mieux et plus longtemps, tout simplement.

Ce n’est pas moi qui le dit, des chercheurs ayant analysé les données de 650 000 sujets se sont rendu compte que les personnes qui mettaient un accent à l’amélioration de leur forme, s’exerçant 150 minutes par semaine ou plus, vivaient en moyenne 3 à 4 ans de plus que les autres !

Alors plutôt que d’évaluer régulièrement votre poids (et vous miner le moral), évaluez plutôt vos progressions en termes de fitness, et à ce petit jeu, le meilleur marqueur de progression reste le test de Luc Léger, vous savez, le truck sympa avec les bip bip durant lequel vous avez sans doute déjà failli succomber.

Il est temps de le refaire, là comme ça, juste pour passer du bon temps vous évaluer.

Entraînez-vous, et dans 4 semaines, plutôt que de vous peser, repasser le test et constatez vos progrès. Je ne veux pas croire qu’il n’y en ait pas si votre entrainement a été sérieux et régulier.

Si vraiment vous ne pouvez pas supporter ce test ou ses « bips » un tantinet stressants, fixez-vous d’autres tests physiques. Cela peut être :

  • le temps pour courir 5km sur route
  • la distance parcourue en 20 minutes de rameur chez vous ou en salle
  • le nombre de répétitions que vous êtes capable d’enchainer sur des exercices au poids de corps tels que des pompes, des squats, des tractions ou mieux, des burpees

Si vous manquez d’inspiration, je vous ai concocté une liste de 25 challenges pour devenir une machine de guerre !

Vous pouvez même noter vos progrès ou les partager sur Instagram, c’est imposant de garder une trace de là d’où vous venez, cela vous aidera à rester en course. La science dit que les chances de succès augmentent si vous partagez publiquement vos progrès, cela vous rend plus responsable. En ce sens je ne peux que vous conseiller l’application Freeletics qui est extrêmement motivante et garde trace de tous vos progrès.

Continuez de vous exercer, continuer de traquer vos progrès et vous brûlerez du gras tout en baissant du muscle ! Et quand bien même ce nombre sur la balance ne changerait toujours pas d’un iota, votre composition corporelle elle, évoluera. Vous aurez plus d’énergie, et plus important, renoncer ne sera plus une option pour vous.

Concentrez-vous non plus sur ce poids dont vous rêvez depuis des années, mais simplement sur le fait d’être plus « fit ».

Courage !

Pourquoi est ce qu’on s’en fout du poids et de l’IMC !?
5 (100%) 1 vote

vendredi 26 janvier 2018|

Laisser un commentaire

Partagez
Tweetez
WhatsApp
Enregistrer
Email

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer