Accueil/Entrainement sportif/Football/Zoom sur le poste d’attaquant au football

Zoom sur le poste d’attaquant au football

  • poste attaquant football

Après avoir observé les différents postes présents au football (gardien de but & défenseur puis milieu de terrain), nous allons aujourd’hui terminer avec les postes offensifs.

L’attaquant : le poste le plus mis en valeur

Les attaquants ont très, très souvent la lumière sur eux.

En effet, ce sont eux qui sont sous les feux des projecteurs dans les résumés de matchs ainsi que dans les journaux locaux au niveau amateur (car seuls les buts sont notifiés).

Au niveau professionnel, ce sont encore eux qui remportent majoritairement les titres de meilleur joueur. Il suffit de regarder les vainqueurs du Ballon d’Or de ses 30 dernières années pour se rendre compte à quel point ce rôle est primordial dans le football.

En effet, l’objectif premier du football a toujours été de marquer des buts, et qui a pour rôle de marquer des buts dans une équipe ? Les attaquants, jusqu’à preuve du contraire !

Le dispositif le plus joué au monde et le plus connu dans l’ère moderne est le 4-3-3 avec un attaquant de pointe et deux ailiers.

Il suffit de voir les trios connus de ses dernières années pour se rendre compte que ces postes sont indispensables pour le spectacle et la beauté du jeu : la BBC (Bale-Benzema-Cristiano) et la MSN ( Messi-Suarez-Neymar) en sont les principaux exemples.

Cependant, il est de plus en plus courant de jouer avec deux attaquants centraux et sans ailier (3-5-2 / 4-4-2 / 5-3-2)…

Pour cette partie sur les attaquants, nous allons scinder les rôles en deux parties : les ailiers et les buteurs  (A.K.A les numéros « neuf » de l’équipe).

Les ailiers : les feux-follets d’une équipe

ailier football

Les ailiers sont les joueurs situés le long de la ligne de touche en attaque, ce sont principalement des joueurs techniques et/ou rapides qui sont placés à ce poste-là.

Bien souvent lorsque vous étiez jeune (ahhhh, la belle époque), vous aviez sans doute affaire à ce joueur qui ne faisait aucune passe et qui était omnibulé par le fait de dribler, dribler et encore dribler.

Oui c’est bien ce joueur-là que je vous parle, et bien c’est très souvent à ce poste-là qu’il évolue.

Un ailier doit apporter un peu de folie dans le jeu d’une équipe, il est souvent positionné le long de la ligne de touche d’un côté pour éviter les risques en cas de perte de balle.

Son rôle il y a quelques années était encore de centrer et d’apporter du danger pour permettre au numéro neuf de marquer.

Mais cette mode a beaucoup évolué avec l’arrivée de la mode du « faux pied ».

On désigne là le fait de faire jouer un gaucher à droite et/ou un droitier à gauche, pour qu’il puisse rentrer sur le bon pied et marquer.

L’exemple typique est l’ex joueur du Bayern de Munich : Arjen Robben et sa « spéciale » enroulé pied gauche dont je vous invite à vous remémorer ci-dessous.

Un ailier se doit donc d’être technique, vif, avoir une bonne qualité de passe pour alimenter son attaquant et/ou combiner facilement avec lui pour pouvoir créer des occasions de buts.

Il doit également avoir une bonne endurance afin d’aider son latéral pour les phases défensives et de dédoubler avec lui pour les phases offensives.

Les caractéristiques athlétiques d’un bon ailier :

  • Endurance
  • Technique
  • Prise de risques
  • Bonne qualité de passe/centre
  • Vitesse

Le petit plus :

  • Bonne intelligence de jeu
  • Bonne finition
  • Repli défensif

Le buteur : Le finisseur de l’équipe

attaquant ronaldo bresil

Le buteur ou principalement appelé le numéro « neuf » d’une équipe est le joueur qui, par définition, a pour rôle de marquer des buts, de concrétiser les actions de son équipe.

Le buteur doit être positionné au plus haut du terrain et être en permanence le plus proche du but afin d’être là au bon endroit au bon moment (en évitant le piège du hors jeu).

Son rôle principal est de marquer et de créer des occasions pour son équipe.

Ce poste est indispensable dans une équipe et permet de démontrer les qualités de finitions d’un joueur ainsi que l’intelligence de ces déplacements et sa lecture du jeu.

Il doit être habile balle aux pieds afin d’éliminer les défenseurs et/ou le dernier rempart.

Bien souvent, le numéro 9 possède une qualité d’appel de balle supérieur aux autres joueurs, c’est grâce à la répétition de ses courses qu’il permet un décalage dans les défenses et, si son équipe le trouve intelligemment, d’avoir de nombreuses occasions de buts et de se retrouver en face à face avec le gardien.

Une fois devant le but adverse, le buteur doit avoir un sang-froid à toute épreuve afin de ne pas gâcher le dernier geste et pouvoir marquer en toute circonstance.

Un bon buteur se doit parfois d’être égoïste et de tenter des frappes que personne ne tenterait à par lui, de par sa volonté de marquer.

Souvent en un contre deux, l’attaquant de pointe ne touche pas le ballon de par son positionnement très haut sur le gazon, il se doit donc d’être patient et d’accepter de ne pas toucher très souvent le ballon. Il doit également être capable de gagner ses duels aériens et de pouvoir être utilisé comme pivot afin de garder le ballon dans ses pieds.

Au niveau amateur, le numéro neuf est souvent grand, costaux et a une bonne qualité de frappe. Il permet à son équipe de gagner des duels importants et de marquer ce but crucial lorsque son équipe est menée au score.

Mais il existe également un autre type de numéro neuf : le neuf et demi, qui est caractérisé par un mélange d’un numéro 10 et d’un numéro 9. Il ne reste pas collé aux défenseurs centraux adverses et cherche beaucoup de ballon dans le cœur du jeu. Il est plus technique qu’un vrai numéro 9 et beaucoup plus altruiste. Il joue pour l’équipe et permet de très nombreux décalages pour ses ailiers. Roberto Firminho est l’exemple type du faux 9 de nos jours.

Rappelons également que l’Espagne a gagné l’euro 2012 sans vrai numéro 9 avec Cesc Fabregas (normalement milieu de terrain) qui évoluait alors au poste de buteur.

Les caractéristiques d’un bon numéro neuf :

  • Excellents appels de balles
  • Sang froid
  • Finition
  • Sens du but

Les petits plus :

  • Bonne couverture de balle
  • Pressing intelligent
  • Bonne vision du jeu

Vous avez maintenant tous les postes du football moderne et toutes les clés pour trouver votre position de prédilection. RDV dans un prochain article afin de dresser notre XI type des joueurs en fonctions de leur poste et de leurs qualités.

vendredi 24 mai 2019|

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer