Accueil/Entrainement sportif/Fitness/Équipements/Rameur/Guide d’achat : comment choisir son rameur ?!

Guide d’achat : comment choisir son rameur ?!

  • acheter un rameur

Qu’on se le dise, vous aurez bien du mal à trouver une machine cardio aussi diaboliquement efficace que le rameur. Sans revenir sur tous les bienfaits de celui-ci, rappelons toutefois qu’il est l’un des seuls équipements de fitness à stimuler 80% des muscles et à travailler le haut et le bas du corps en même temps. Pas étonnant donc que de plus en plus de gens se mettent en tête d’acheter un rameur d’appartement. Mais devant l’offre du marché actuel, bien difficile de s’y retrouver.

Voici donc un petit guide d’achat en bonne et due forme qui vous aidera à prendre en compte tous les critères d’achat pratiques à considérer, le tout sous la forme de 5 grandes questions à se poser.

1) Avez-vous suffisamment d’espace pour accueillir votre rameur ?

Cela peut sembler évident, mais impossible de commencer autre part ! Quel est l’intérêt de trouver le rameur idéal si après avoir passé des heures de recherches, vous vous rendez subitement compte que votre 15m2 parisien ne pourra pas accueillir votre nouveau partenaire de remise en forme ?!

Pour éviter que cette situation ne se produise, considérez qu’un rameur standard aura une taille assez similaire à celle d’un clic-clac. S’assoupir ou ramer, il faut choisir !

Notez également que les machines à résistance hydraulique ont généralement le plus petit encombrement au sol. Mais nous reviendrons plus tard sur les différentes résistances de la machine, vous verrez, c’est très simple.

Le poids peut compter

Le poids est certainement quelque chose à considérer lors de l’achat d’un rameur, surtout si vous avez besoin de ranger votre appareil après chaque séance. Si c’est le cas, tâchez d’en trouver un léger, mais robuste, avec un système de rangement facile (certains sont pourvus de roues). Vous pouvez opter pour un modèle plus lourd si vous n’avez pas l’intention de le déplacer, vous n’aurez ainsi pas à sacrifier la performance.

La manœuvrabilité ?

Beaucoup de rameurs sont conçus de manière à pouvoir être facilement pliés et rangés. Le processus de rangement est normalement très simple. Bien qu’il varie selon le type de rameur, il suffit habituellement de retirer quelques boutons ou vis et de plier le rameur. Idéal pour les espaces confinés.

Je préfère les rameurs qui peuvent être rangés verticalement, mais il y a aussi des modèles qui peuvent être rangés horizontalement pour se loger sous un lit, par exemple. Certains disent que si un rameur est pliable, son intégrité et sa stabilité sont compromises, mais je pense que c’est essentiellement vrai pour les rameurs qui voient un grand nombre de fesses se poser sur leurs sièges (typiquement les rameurs de salle de sport). C’est pourquoi les rameurs à usage « commercial » n’offrent généralement pas la faculté de se plier. Comme nous parlons dans ce guide des rameurs maison, la faculté de se plier me semble être un critère important à moins que vous n’ayez un bel espace dédié au sport.

2) Calculez votre budget (et respectez-le) !

choisir son rameurIl y a des centaines de modèles de rameur dont le prix varie de 100 à plus de 3000€ ! Le fait de savoir combien vous pouvez dépenser pour acheter un rameur vous aidera à réduire considérablement le nombre de modèles parmi lesquels choisir. Le respect de votre budget est aussi important parce qu’il vous évite de dépenser trop sur un modèle dont vous êtes tombé amoureux sur un coup de tête, simplement parce qu’il est doté de la « dernière technologie à la mode ».

Les rameurs ne dérogent généralement pas à cette règle : plus le prix de vente est élevé, plus la qualité l’est aussi.

Ainsi, je conseillerais tout de même de ne pas descendre trop sous la barre des 500€, si vous voulez quelque chose de fiable et de durable. On voit énormément de critiques négatives sur les rameurs bas de gamme provenant d’acheteurs qui ont choisi un modèle à bas coût, mais qui s’attendaient à la qualité d’un modèle à prix élevé. Les gars, vous en avez pour votre argent ! Ce n’est pas pour rien que les meilleurs modèles du marché comme le concept 2 sont à plus de 1000€.

Si vous ne savez pas combien budgétiser, voici une estimation rapide en termes de qualité/prix :

  • ~400€ et moins – bas de gamme (je ne recommande pas).
  • ~400€ – 700€ – milieu de gamme, de bonnes surprises.
  • plus de 700€ – haut de gamme.

Gardez à l’esprit que ce n’est qu’une estimation et qu’il existe des rameurs de qualité dans les catégories bas de gamme et milieu de gamme. Parfois, un rameur haut de gamme n’aura comme plus valu qu’un meilleur moniteur d’activité, honnêtement, cela dépend des objectifs de chacun, mais cela ne vaut pas forcément l’investissement.

3) Quel va être votre usage du rameur ?

« Ben pour faire de l’exercice ! »

Ok, mais on peut y voir d’autres usages bien distincts. Voici quelques questions à vous poser.

S’agit-il d’une utilisation à domicile ou pour une salle de sport ?

S’il s’agit d’un achat pour la maison, alors n’importe quel rameur conviendra. Mais s’il s’agit de trouver l’équipement pour une salle de sport, pour un usage commercial donc, assurez-vous de choisir une machine de qualité conçue en ce sens et qui supportera un usage intensif de tous les adhérents. Pensez toujours au nombre de personnes qui utiliseront le rameur. Si vous êtes une grande famille dont les membres vont sérieusement rentabiliser l’équipement, optez pour un rameur de bonne facture tel le rameur WaterRower (qui présente une résistance à eau) ou encore le très fiable rameur Concept 2 Model D, que l’on retrouve souvent en salle de musculation et qui est également excellent pour un usage domestique.

Recherchez-vous une parfaite simulation de l’aviron ?

Si vous êtes un adepte de l’aviron et que votre pratique de l’ergomètre a pour objectif de vous améliorer dans votre discipline, vous allez rechercher un rameur qui simule au mieux les sensations de l’aviron et de la résistance de l’eau.

Il sera important de choisir une machine qui a un mouvement réaliste et une résistance variable qui imite une embarcation dans l’eau. La plupart des pratiquants choisissent des rameurs avec une résistance à air ou à eau.

Allez-vous partager votre rameur ?

Si vous n’êtes pas la seule personne qui va utiliser la machine, il est important de choisir un modèle qui présentera une résistance variable pour s’adapter aux différents niveaux d’utilisateurs. N’oubliez pas non plus que chaque rameur affiche une capacité de poids et de hauteur différente. Assurez-vous de choisir un rameur qui convient à tous les utilisateurs.

Gardez aussi à l’esprit que certaines machines embarquent des moniteurs susceptibles d’enregistrer différents profils d’utilisateur pour stocker les entraînements et les programmes, pratique pour suivre les progrès de chacun.

4) Renseignez-vous sur les différents types de résistance

Il n’y a pas 50 composants sur un rameur, typiquement vous avez le siège (assurez-vous qu’il soit confortable), les plateaux pour les pieds, le palonnier (les poignées) et le système de résistance. C’est ce dernier qui mérite votre attention.

Les rameurs se déclinent en 4 principaux systèmes de résistance que sont :

  • résistance à air
  • résistance à eau
  • piston hydraulique
  • piston magnétique

Note : on trouve aussi des rameurs combinés air/magnétique.

Les quatre types ont des avantages et des caractéristiques uniques, selon leurs besoins de chacun. Ces caractéristiques peuvent varier en termes de niveau sonore, de prix, de la taille et des facultés de stockage. Certaines caractéristiques que vous souhaitez peuvent correspondre à un type de résistance particulier. Il est donc essentiel de déterminer le type de résistance que vous préférez pour faciliter votre recherche et réduire le nombre de modèles disponibles.

Résistance à air : pour ceux qui recherchent la perf’

acheter un rameur à air

Rameur Concept 2 Modèle D/E

  • simplement la Rolls Royce des rameurs à air
Achetez votre rameur à air

Typiquement, les rameurs que vous voyez en salle de sport sont majoritairement des machines dont la résistance est à air. Ils sont réputés pour fournir un mouvement fluide et naturel. Le niveau de résistance est déterminé par l’intensité que vous allez y mettre.

Lorsque vous allez tirer sur la poignée, le volant d’inertie va tourner et crée de l’air. Plus la poignée est tirée fortement, plus il y a d’air créé, et plus vous ressentirez de résistance et aurez du mal à tirer le palonnier. Ainsi, le niveau de résistance est directement lié à la force et à la rapidité (l’intensité) avec laquelle vous ramez. C’est ce qui rend ce type de résistance « variable », contrairement par exemple à un tapis sur lequel vous réglez la vitesse à « x » et continuez à courir à cette vitesse jusqu’à ce que vous en changiez.

Avec un rameur à résistance à air, vous pouvez tout à fait ralentir ou accélérer le rythme de votre séance sans toucher à quoi que ce soit. La résistance s’ajustera en conséquence.

C’est sans doute pour cette raison que ce type de rameur est très populaire pour les entraînements HIIT et CrossFit. Ce type de rameur simule par ailleurs très bien l’aviron de plein air et n’est pas aussi coûteux qu’un rameur avec une résistance à eau.

Côté négatif, les pales du ventilateur utilisées pour créer de la résistance font beaucoup de bruit (le volant d’inertie crée un bruit de sifflement à chaque fois que vous tirez sur la poignée), passez votre chemin si votre priorité est de regardez la TV en même temps, ce que je ne recommande pas, car le rameur exige tout de même une concentration permanente sur la forme de mouvement.


Résistance hydraulique : pour les fauchés !

Notre choix : Le rameur Sportstech RSX500

  • a le mérite d’être très peu cher…
Achetez votre rameur hydraulique

Les rameurs à résistance hydraulique tirent leur résistance de….pistons hydrauliques ! La plupart sont dotés de 2 pistons, mais certains n’ont qu’un piston central. Ces rameurs ont une résistance réglable qui est contrôlée en tournant un bouton. Les niveaux varient généralement de 1 à 8 et contrôlent la quantité de fluide qui peut entrer et sortir du piston, agissant ainsi sur la résistance.

C’est le seul type de rameur qui permet un entraînement indépendant pour chaque bras, ce qui signifie que chaque bras fonctionne indépendamment de l’autre (à condition que le rameur possède 2 pistons). Cela peut être idéal pour la rééducation et la correction des déséquilibres musculaires.

Les principaux avantages de ce type de résistance sont qu’elles opèrent silencieusement et sont extrêmement abordables. Ces rameurs dominent le marché des rameurs à bas prix. Les rameurs à résistance hydraulique sont également compacts, ce qui en fait un outil idéal pour les petites surfaces et facile à ranger. Cependant, le fait d’être compact ne fait pas d’eux un bon choix pour les utilisateurs grands et/ou lourds.

La qualité de construction de ces rameurs à piston hydraulique peut être légèrement inférieure à celle des autres modèles. En résultent parfois des pistons qui chauffent pendant l’entraînement, pouvant entraîner une surchauffe et parfois des fuites d’huile. Bien que cela reste rare, cela peut arriver et je recommande de toujours laisser un tapis sous le rameur. En raison de ce risque de surchauffe, il est également recommandé de n’utiliser ce type de rameur que sur des sessions plutôt courtes de 30 minutes.

Ça passe pour du hiit, mais si vous êtes à la recherche de séances intenses d’une heure ou plus, vous devrez peut être chercher un autre type de résistance.


Résistance magnétique : pour ceux qui veulent entendre leur TV !

acheter un rameur à résistance magnétique

ELITUM ZX700

  • Pliable
  • Très peu cher
  • Bons avis
Achetez votre rameur magnétique

Ces rameurs utilisent un système de freinage magnétique pour créer une résistance. Lorsque le volant d’inertie métallique tourne, un aimant peut être rapproché ou éloigné pour créer plus ou moins de résistance. La résistance magnétique ne produit aucun frottement et a pour principal avantage d’être quasi silencieuse. La résistance est ajustable

quant à la taille de ce type de rameur, elle est similaire à celle d’un rameur à résistance à l’air. Beaucoup d’utilisateurs adorent les apprécient parce qu’ils offrent le même mouvement que les rameurs pneumatiques, mais sont silencieux comme des rameurs hydrauliques.

Le meilleur des deux mondes sommes toutes.

Côté négatif, le mouvement n’est pas aussi fluide qu’un rameur à air ou à eau, d’autant que la résistance est plus faible sur les rameurs magnétiques (cependant, quand vous ramez lentement, vous pouvez encore sentir une forte résistance, contrairement aux résistances à air ou à eau), et procurera donc théoriquement de moins bons entraînements que sur des modèles de résistance pneumatique.

Ces modèles sont très durables et ne nécessitent pratiquement aucun entretien, on en trouve à bas coût.


Résistance à eau : pour ceux qui veulent le meilleur.

acheter un rameur à eau

Rameur WaterRower

  • Tellement beau, avec différents types de bois disponibles
  • Robuste, performant, tout ce que vous voulez !
  • Cher…
Achetez votre rameur à eau

Les rameurs à résistance à eau reposent sur un principe de palettes suspendues dans un réservoir d’eau pour créer une résistance. Quand le palonnier du rameur est tiré, ces palettes tournent dans l’eau, créant une résistance qui ressemble beaucoup à celle que l’on retrouve quand on fait de l’aviron.

Plus la poignée est tirée fortement, plus les palettes tournent vite, et plus il est difficile de tirer sur la poignée (augmentation de la résistance), c’est le même concept de résistance variable que sur les rameurs à air. Le niveau de résistance est encore une fois promotionnel à l’intensité. Vous pouvez toutefois ici jouer sur un paramètre supplémentaire en ajustant la quantité d’eau contenue dans le réservoir : plus il y a d’eau, plus le rameur sera lourd et plus il sera difficile de ramer (comme si vous aviez des passagers à bord de votre embarcation).

Les rameurs à eau ont généralement une grande superficie au sol et sont lourds, en raison du réservoir d’eau. Ils font de bruit, mais les utilisateurs disent généralement que le son de l’eau est apaisant et relaxant. Beaucoup disent que ce type de rameur offre le mouvement le plus fluide parmi tous les types de résistance.

La marque WaterRower est LA référence de ce type de résistance, ses modèles sont généralement faits d’un beau bois, ce qui rend l’ensemble durable et très joli dans une maison. Seul ombre au tableau, le coût…on ne peut pas tout avoir non plus !

5) Renseignez-vous.

À ce stade, vous avez normalement une bonne idée de ce à quoi va ressembler votre futur rameur, vous savez le type de résistance qu’il vous faut et avez bien en tête la fourchette de prix. L’étape suivante est un peu fastidieuse, mais obligatoire je le crains. Elle consiste à lire les avis sur les différents modèles de rameur pour trouver celui qui vous correspond le mieux.

Voici quelques questions auxquelles vous voudrez peut être trouver des réponses dans les différents témoignages clients :

  • quelle est la qualité de construction/ les matériaux utilisés ?
  • quelles données d’entraînement enregistre le moniteur de performance ?
  • le siège, les poignées et les repose-pieds sont-ils confortables ?
  • le rameur est-il silencieux ?
  • l’assemblage est-il facile ? Et le démontage ? Et le rangement ?

La qualité de construction

Il va sans dire que vous devriez choisir un rameur bien construit, mais j’insiste tout de même sur ce point. Un rameur fait de matériaux solides sera non seulement durable dans le temps, mais il sera également plus stable pendant vos séances d’entraînement et aura une plus grande capacité de poids. Si un rameur présente beaucoup de parties en plastique bon marché, ce n’est probablement pas celui qui résistera le mieux à l’épreuve du temps, surtout si vous prévoyez de l’utiliser régulièrement.

Il est recommandé d’opter pour de l’acier, de l’aluminium de haute qualité ou encore certains bois.

Le niveau sonore

Si vous comptez regarder la TV ou écouter de la musique pendant vos séances, vous devriez sans doute vérifier le niveau sonore de votre futur rameur d’appartement.

Heureusement, il y a des rameurs qui sont pratiquement silencieux, la plupart du temps il s’agit des rameurs à résistance à eau ou magnétique.

Facilité de montage

En moyenne, vous aurez besoin d’une heure de votre temps pour monter votre rameur, mais certains modèles se révèlent bien plus rapides à assembler. L’installation d’un rameur est généralement bien plus simple que celle d’un tapis de course. En toute logique, plus votre rameur est onéreux, plus il s’accompagne de tout un tas de choses qui peuvent augmenter le temps d’assemblage.

La majorité des rameurs s’accompagnent de tous les outils dont vous aurez besoin pour les assembler ainsi que de manuels d’instructions très détaillés. Mais si vous n’êtes pas le roi de la bricol’, cela peut valoir le coup de faire venir un technicien, surtout sur des modèles complexes.

La capacité de poids

comparatif rameurs

Un modèle comme le Concept 2 peut facilement accueillir les plus costauds

Si vous avez un géant dans votre famille (ou si c’est vous le « big man » de la famille), pensez à ce paramètre. La plupart des rameurs offre une capacité de 120kg maximum, bien que certains comme le concept 2 puissent aller jusque 220Kg voir plus. Du coup, cela fait du poids maximal toléré un bon indicateur de la robustesse de l’ensemble.

En plus du poids, les personnes de très grande taille devraient toujours vérifier la longueur du rail et calculer s’il y aura assez d’espace pour que leurs jambes puissent s’allonger complètement. Ce n’est normalement pas un problème avec les rameurs à prix plus élevés ; ils sont plus longs que les modèles bas de gamme, qui sont parfois plus compacts pour réduire les coûts.

Plus un rameur est long avec une capacité de poids importante, meilleure est sa qualité globale et sa robustesse.

Le moniteur de performances

La plupart des rameurs s’accompagnent d’un moniteur, mais tous ne sont pas égaux loin de là !

Que vous ayez un rameur avec un écran haute performance ou simplement un moniteur de base est une préférence purement personnelle. Un moniteur bas de gamme affichera les données d’entraînement comme la distance, le temps et la vitesse, point barre. Les modèles plus avancés comprendront des fonctions telles que la surveillance de la fréquence cardiaque, un compteur de calories (pas toujours très précis…), des jeux divers et des programmes préétablis.

À moins d’être certain d’avoir utilité de ces fonctions supplémentaires, je ne vous suggère pas d’en faire un critère prioritaire lorsque vous choisissez un rameur. Outre le fait que les rameurs avec des fonctions de moniteur plus avancées coûtent généralement plus cher, un rameur vous procurera une bonne séance d’entraînement complet, quelle que soit l’information affichée sur l’écran.

Conclusion

meilleur rameur

Notre choix : Le rameur Sportstech RSX500

  • 16 niveaux de résistance air et mégnatique
  • 16 programmes d’entrainement
  • Pliable et Robuste
  • Très bon rapport qualité-prix
Achetez votre rameur

Acheter le bon rameur n’est pas toujours facile, j’espère que ce guide aura pu vous simplifier un peu la tâche. Si vous avez un peu de budget et la ferme intention de vous servir de votre nouveau compagnon de remise en forme, je vous dirais d’aller sur des modèles milieu/ haut de gamme. Bien que certains rameurs bas de gamme soient tout à fait corrects, parfois on pense faire des économies en « radinant », mais au final, on empiète sur la durabilité et on est contraint de payer des réparations qui n’auraient pas eu lieu en y mettant le prix initial.

Maintenant que vous avez votre rameur de musculation, bichonnez-le ! Vous devriez par exemple acheter un tapis amortisseur pour placer sous votre machine. Cela aidera à empêcher la machine de glisser et protégera également votre plancher. Deuxièmement, vérifiez que toute personne qui utilise votre rameur se situe dans la fourchette de poids recommandée par le fabricant. Si quelqu’un qui pèse plus que la capacité de poids du rameur l’utilise, vous risquez d’endommager votre précieux à cause du poids et vous risquez d’invalider votre garantie en cas de soucis. Enfin, je vous suggère de vérifier, nettoyer et entretenir votre rameur régulièrement afin d’optimiser sa longévité.

Quel que soit votre rameur, ne le laissez pas prendre la poussière, il n’en reste pas moins un outil exceptionnel pour du cross training et de grosses sessions brûle calories à la maison. Si vous manquer d’inspiration, n’hésitez pas à faire un tour sur nos programmes pour rameur. N’hésitez pas non plus à nous faire part de votre choix final en commentaires, et de vos impressions quant à votre nouvelle machine !

Guide d’achat : comment choisir son rameur ?!
5 (100%) 4 votes

mercredi 27 juin 2018|

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer