Accueil/Entrainement sportif/Course à pied/Equipement running/Montres GPS Running/Comment acheter la montre running qui vous correpond le mieux ?

Comment acheter la montre running qui vous correpond le mieux ?

  • montres running

Noël approchant à grands pas, il est temps de faire le point sur l’un des cadeaux sportifs qui, une fois de plus, sera omniprésent au pied de tous les sapins d’athlètes, j’ai nommé la montre de running !

Même le plus doué des runners peut être dépendant à sa montre d’entrainement, qui lui assure de tirer le meilleur de lui-même, de consigner soigneusement ses progrès et de mieux préparer ses sessions.

Que vous soyez un sportif du dimanche à la recherche de motivation ou un « pro » en quête de performances, vos attentes ne vont sans doute pas être les mêmes, voyons un peu les caractéristiques essentielles à prendre en compte lorsque l’on choisit une montre de course à pied.

Peut-être même que vous n’êtes pas sportif pour un sou, mais voulez en avoir l’air ? Dans ce cas, autant opter pour le port d’une montre élégante à l’allure sportive (sans les fonctions qui ne vous serviront à rien), à l’image de la montre Tisso T Sport par exemple. Pour les autres, suivez le guide !

Pourquoi vendre un rein pour l’achat d’une montre de sport ?

Pas besoin d’en arriver là voyons, certains modèles sont plus qu’accessibles, fort heureusement. Mais avant de parler du prix, parlons plutôt des avantages que procure une montre de running.

Évoquons d’abord la question de la nécessité : êtes-vous certain d’avoir besoin d’un tel dispositif ? Si vous lisez cet article, c’est sans doute que vous êtes plutôt décidé, mais je vais tout de même vous mettre en garde d’une dépense (potentiellement) inutile.

Je parie que vous possédez un smartphone ?

Bon, je parie aussi que vous savez que d’excellentes applications existent et vous offrent 90% des caractéristiques que vous retrouverez sur une montre (runtastic, Nike + running et tutti quanti). Quand bien même vous souscririez à un abonnement pro pour l’une de ces apps’, vous seriez très loin du prix d’achat d’une smart watch.

Mais peut-être n’avez-vous pas envie de vous coltiner votre « cellulaire intelligent » avec vous lorsque vous courrez ? Si c’est le cas et que la raison est qu’il est trop gros et embarrassant, je vous invite à lire mon test sur le shapeheart, un brassard de running très novateur…

Ceci étant dit, la solution téléphone + application de running a ses limites et il n’est pas très pratique d’avoir ses informations de suivi en temps réel, la montre permet mieux de visualiser où l’on en est avec un simple coup d’œil au poignet. De plus, les montres sont généralement un peu plus précises et offrent plus de fonctionnalités !

Combien devriez-vous dépenser ?

Allez, parlons pognon (Ronald) ! Les montres running vont de 50 à 500€ grosso modo, mais ne vous inquiétez pas les riches pros, cela peut aller bien au delà encore si vous cherchez l’excellence ! Généralement, plus vous dépensez, plus vous avez de fonctionnalités, à vous donc de bien cerner vos attentes.

Une bonne montre milieu de gamme comme la Garmin Forerunner 35 vous coutera la bagatelle de 150€, mais vous pouvez très bien aller chercher un modèle plus ancien comme la Forunner 25 pour une trentaine d’euros de moins, vous aurez ainsi tous les basiques du suivi de course comme le GPS, la vitesse la distance et même les calories !

À l’autre extrémité, vous avez des modèles comme la « Suunto Spartan Sport Wrist HR » qui aura l’énorme avantage d’alléger grandement votre portefeuille de quelques 350€. A un tel prix, la montre :

  • sert de boussole
  • donne l’élévation verticale
  • permet le suivi de plus de 80 sports
  • photographie vos mouvements pour créer un petit film de vos perfs’
  • fait le café
  • etc

Bon évidemment il y a un monde entre ces deux exemples, mais globalement, voici ce à quoi vous pouvez vous attendre par ordre de budget.

En dessous de 100€

Vous pouvez acheter un modèle genre la Polar M200, qui est une excellente entrée de gamme smartwatch qui comprend un GPS et un fréquencemètre. J’avais eu le plaisir de tester la M400 sa grande sœur et mes retours étaient très bons.

Aussi, les montres première génération de chez TomTom Runner sont de bons partis, elles n’offrent en revanche pas la capacité de suivi de la fréquence cardiaque (sauf avec l’ajout d’une ceinture dédiée).

Dans cette gamme de prix, vous pourrez également trouver bien des « trackers » qui comptent vos pas et en font une estimation de distance lorsque vous courrez, ils ne sont évidemment pas très fiables pour la course, mais ça peut faire le job.

De 100 à 150€

Vous pouvez vous attendre à des montres de sport entrée/milieu de gamme comme la TomTom Spark 3, la Fitbit Surge ou la Polar M400 que nous avons précédemment évoquées.

On commence à avoir du cardiofréquencemètre à ce niveau là, des accéléromètres intégrés et des fonctions d’entraînement améliorées telles que l’entraînement par zone de fréquence cardiaque et/ou des programmes d’intervalles. Ces modèles seront supportés par des applications plus fournies et des outils en ligne qui vous permettront définitivement de laisser votre smartphone à la maison !

Au-delà de 250€

Une fois ce seuil dépassé, vous rentrez dans le « run game » ! Vous pouvez ainsi vous attendre à beaucoup plus de détails, comme le coaching en temps réel ou des aperçus incluant l’oscillation verticale et la VO2 Max pour aider à améliorer votre forme de course.

On parle ici de modèles comme la fameuse Fenix 5 ou encore la très prisée Forerunner 935. Vous aurez aussi droit à un suivi complet intérieur/extérieur et des conseils pratiques, comme des astuces sur votre charge d’entraînement et le temps de récupération recommandé.

Quid des smartwatch, ces montres connectées ?

Maren Schiller

Ce n’est pas parce que vous avez la montre de Maren Schiller que vous allez devenir Maren Schiller…

Il va s’en dire qu’à partir de 250€, vous tombez aussi dans le territoire des appareils connectés comme la Motorola 360 Sport, l’iWatch (lire notre test sur l’Apple Watch Series 2), la Polar m600 et toutes les cousines qui offrent un suivi de course à travers des applications natives ou des applications tierces (typiquement les mêmes que sur votre smartphone).

Si vous êtes un coureur sérieux à la recherche d’informations rigoureuses, ces montres ne sont probablement pas faites pour vous.

C’est en revanche une bonne option pour les coureurs occasionnels qui se cherchent un compagnon de vie et considèrent le running comme un bonus.

Je pense à l’iWatch, qui est très motivante et donne de bons aperçus sur le suivi d’activités. Ces modèles tendent à se développer, notamment avec l’amélioration constante des applications natives.

Plutôt que de penser à votre niveau actuel en tant que coureur, essayez de vous imaginer dans quelques mois. Il se peut que vous commenciez tout juste à courir, mais si vos ambitions sont de vous améliorer constamment, de pousser un peu les distances (en vue d’une course ou d’un challenge peut-être ?) et de relever certains défis de course à pied, vous voudrez peut-être opter pour quelque chose d’un peu plus approprié.

Dans ce cas, une montre de running entrée/milieu de gamme avec laquelle vous allez vous améliorer (et qui va vous motiver) est un bon pari sur l’avenir.

Il ne sert à rien si vous débutez d’investir dans quelque chose de trop cher qui, en cas de baisse de régime (flemme d’aller courir sous la pluie ou dans le froid, blessures, etc..) finira sa course à mesurer la quantité de poussière sur une étagère plutôt que celle déplacée par vos runnings.

Si votre objectif est de courir quelques fois par semaine pour le plaisir tout en souhaitant conserver une trace de vos statistiques de progression, restez dans la simplicité avec une montre bas de gamme.

Si vous êtes surmotivé, bien en jambes et que votre objectif est d’aller titiller Kilian Jornet (vous pouvez le googler juste pour voir à quoi ressemble un cyborg en termes de perfs’) sur une montagne, alors vous pouvez éventuellement investir dans une montre trail aux perfs bien solides.

Si vous n’avez absolument aucune idée de ce que vous voulez, voici quelques questions qu’il est peut-être bon de vous poser.

De quoi ai-je réellement besoin ?

1) Voulez-vous conserver une trace de vos distances ?

Bon sur ce point, je suppute que la réponse est unanime : tout le monde veut ça ! Il y a plusieurs moyens d’y parvenir, tout d’abord la montre avec GPS intégré (le must), celle reliée au GPS de votre téléphone et qui utilise un accéléromètre ou encore le bon vieux capteur placé dans la chaussure et lié lui aussi au téléphone.

Bon, les deux dernières possibilités sont un peu désuètes et impliquent de devoir se traîner le « phone-tel » dans la pocket, j’aurais donc tendance à dire que le GPS intégré est la meilleure option (mais elle a un coût).

2) Voulez-vous suivre votre fréquence cardiaque ?

Si vous êtes sérieux dans votre démarche, le suivi de cardio est une option très utile. Vous avez deux choit ici, un cardio fréquencemètre intégré grâce à une technologie OHR (optical heart rate pour fréquence cardiaque optique), ou une sangle thoracique indépendante.

Le deuxième choix a tendance à être un peu plus précis, mais peut être assez inconfortable. Si vous optez pour l’OHR, bien que la technologie fasse des progrès considérables, attendez-vous à quelques lacunes du dispositif, notamment lors des entraînements par intervalles.

3) Êtes-vous plutôt un coureur d’intérieur (sur tapis) ?

Si c’est le cas et que vous voulez vos données stockées en un seul endroit, optez alors pour une montre avec accéléromètre intégré et une option spéciale ‘indoor’, c’est le cas par exemple de la TomTom Spark+ Cardio.

4) Avez-vous besoin d’aide sur vos programmes d’entraînements ?

La plupart des marques proposent des plans d’entraînement pour préparer des courses de 5km, 10km, semi-marathons et marathons. Si c’est quelque chose qui importe pour vous, vérifiez que la plateforme en ligne de la marque chez qui vous comptez acheter le fait bien.

Sur ce point, Garmin, Polar et Suunto sont sans doute les plus complets.

5) Êtes-vous branché « entraînements par intervalles » ?

Ce type de séance est un excellent moyen de développer sa condition physique et sa vitesse. Des appareils tels que la Garmin Forerunner 235 ou la TomTom Spark 3 vous permettront de créer des intervalles de temps très personnalisables, combinant des fonctions telles que le rythme, la distance, la fréquence cardiaque et la durée.

D’autres dispositifs comme le Moov Now (lire notre test moov now ici) sont parfaits pour l’entrainement par intervalles, bien qu’il soit préférable de les utiliser en plus d’une montre de running.

6) Voulez-vous améliorer votre foulée ?

Plus on monte en gamme, plus les montres offrent des stats intéressantes sur votre dynamique de course, vous obtiendrez ainsi avec certains modèles des instructions en temps réel sur votre cadence, sur le nombre de fois que votre pied foule le sol en une minute, sur votre oscillation verticale, etc..

Toutes ces indications dans le but de vous guider vers une forme de course plus efficace, qui vous préviendra davantage des blessures (n’hésitez pas par ailleurs à lire notre superbe article sur l’amélioration de sa foulée).

7) Voulez-vous avoir la possibilité de vous entraîner par zone de fréquence cardiaque ?

Si certaines montres offrent la possibilité de suivre sa fréquence cardiaque, toutes ne fournissent pas d’entrainement en fonction de cette donnée, en temps réel ! Si vous voulez pouvoir subir ce type d’entrainement, il vous faudra un modèle comme la Tom Tom Spark 3 ou la Polar V800, qui vous permettent de travailler dans des zones allant de la combustion des graisses à la capacité aérobie (VMA).

8) Avez-vous « la musique dans la peau » ?

courir en musiqueVous voulez connaître la vérité gênante des montres de running ? Elles vous libèrent de votre téléphone en théorie, mais si vous voulez vous ambiancer au rythme de vos pas cadencés, la plupart du temps, vous aurez besoin du smartphone !

Il y a toutefois une solution, puisque quelques fabricants ont pensé à vos oreilles en ajoutant des espaces de stockage pour votre musique, c’est le cas notamment de la TomTom Spark 3.

Pour le coup, les montres connectées sont plutôt pas mal de ce côté-ci, avec pour la plupart la possibilité de se connecter à son compte spotify, un coup d’écouteurs Bluetooth derrière et en avant Gimgamps.

9) Avez-vous besoin de conseils quant à votre récupération ?

Encore une fois, cette option est plus destinée aux coureurs rigoureux qui veulent le meilleur de leurs montres. Certaines offrent une multitude de précieux conseils pendant, mais aussi après l’entrainement, notamment sur les temps de repos avant une nouvelle session.

On ne peut que citer Garmin et ses excellentes Forerunner 935 et Fenix 5 ici, tant leurs stats de récupération sont bonnes.

10) Avez-vous besoin d’applications tierces ?

Si vous prévoyez d’analyser régulièrement vos données pour des gains marginaux, il vaut la peine de télécharger l’application et de s’inscrire aux plateformes web adéquates avant de vous lancer.

Bien que chaque montre de course à pied possède sa propre plateforme, la capacité de s’associer à des services tels que l’excellent Strava est très importante. Fort heureusement, la plupart des marques vous permettent maintenant de vous synchroniser avec de telles applications, Garmin et TomTom permettent même la synchronisation automatique vers un certain nombre de services.

11) Et l’autonomie dans tout ça ?

C’est la question fatidique ! La plupart des montres pourront tenir un marathon de 5H, mais très peu d’entre elles résisteront à un ultra de 13H sans source d’alimentation de secours ! Si vous comptez faire de (très) longues distances, vous allez devoir vous orienter vers des choix spécifiques.

J’espère que vous avez maintenant une meilleure idée de votre besoin, de votre budget et vos objectifs ! N’hésitez pas à partager, il parait que ça améliore la VMA !

Comment acheter la montre running qui vous correpond le mieux ?
5 (100%) 1 vote

lundi 18 décembre 2017|

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer