Accueil/Entrainement sportif/Basketball/Equipement Basketball/24 secondes, des chaussures de basketball made in France

24 secondes, des chaussures de basketball made in France

  • chaussures de basketball francaises

24 secondes, c’est peu, mais au basketball, c’est beaucoup ! C’est le temps pour mener à terme une attaque. Mais dorénavant c’est aussi une marque de chaussures, pas n’importe laquelle, française ! Au milieu des géants de l’industrie que sont Nike, Adidas, Jordan ou autres Under Armor et Reebok, reste-t-il la place pour s’imposer sur le buzzer ? Les chaussures de basket 24 secondes nous le diront. Gros plan.

Une chaussure, un contexte

Le basketball se porte très bien en France, populaire, on dénombre actuellement plus de 600 000 licenciés. Mais il n’y a pas que les clubs qui comptent, nombreux sont les joueurs passionnés par ce sport, mais qui pratiquent seulement sur les playgrounds par plaisir le dimanche. C’est donc au total quelques 2 millions de pratiquants qui se partagent la gonfle, rien que ça !

Si le football est toujours le sport le plus médiatisé, le basketball suit lui aussi une bonne dynamique, galvanisée par les résultats d’une équipe de France solide dont le vestiaire est remplis de grands athlètes dévoués pour leur pays et qui renvoient de belles valeurs. Ces mêmes athlètes sont aussi présents pour certains sur le devant de la scène, en NBA ou en Euroligue. De plus en plus de jeunes Français sont draftés chaque année, prouvant ainsi la qualité de nos centres de formation, le phénomène est en pleine expansion, et cela ne va pas s’arrêter de si tôt.

Le modèle économique unique de la star en puissance

Si la dynamique est si bonne, pourquoi ne voit-on pas plus d’équipementiers made in France ? Aujourd’hui, alors que le basket-ball est l’un des sports les plus pratiqués en France, et que la communauté basket ne cesse de grandir, l’hexagone ne compte encore aucun fabricant purement made in France…

Quand on analyse les terrains, on tombe des nues devant la suprématie NIKE et ADIDAS. Ces énormes firmes ont délocalisé leurs productions en Chine et au Vietnam pour un coût de revient estimé à….tenez-vous bien…10 à 20€ la paire de chaussures ! Certains modèles seront ensuite revendus pour plus de 250€ (Lebron James), une marge plutôt sympathique…

Ces marges seront ensuite réinvesties dans des campagnes de marketing et de publicités galvaudées, ont l’on voit les superstars fières des modèles qui leur sont dédiés. Les fans des joueurs veulent alors à tout prix les chaussures de leurs idoles, c’est un schéma qui n’appartient pas exclusivement au basket. N’y a-t-il pas une autre alternative ?

Penser relocalisation

Penser que fabriquer des chaussures de sport en France est impossible, c’est se voiler la face. Ce n’est pas de ce postulat que sont partis 24s, et avec leurs démarches pleines d’espoir, ils ont trouvé un partenaire en adéquation avec leurs valeurs. Son expertise technique associée à la connaissance du basket des fondateurs a donné naissance à un produit plein de promesses…

C’est toute une gamme qui est née, la collection EUROSTEP. Celle-ci comprend des modèles de chaussures de basket basses et hautes, ainsi qu’une ligne de vêtement comprenant maillots, shorts, t-shirts, survêtements, sacs et accessoires.

gamme eurostep

La promesse : des modèles capables de tenir toute une saison, là où échouent souvent certaines gammes les plus onéreuses…

Le processus de développement de la gamme EUROSTEP

fabrication chaussures 24 secondes

Toute la chaine de fabrication, depuis les premiers designs jusqu’à la fabrication, tout a été fait au sein de notre chère France. Le leitmotiv de cette chaussure était : légère et durable. La tige a été réalisée avec une mèche (tissu technique) pour un confort supérieur ainsi qu’une bonne respirabilité. Le chausson intérieur assure un confort optimal et un bon maintien au niveau de la cheville.
chaussures de basketball made in france

En ce qui concerne l’amorti, critère essentiel d’une bonne chaussure de sport, celui-ci a été pensé en deux parties :
– la partie supérieure en EVA (acétate d’éthylène vinylique) pour l’amorti (absorption des ondes de choc sur les sauts et les courses).

– la semelle d’usure en PU (Polyuréthane) avec un design d’alvéoles de différents niveaux de profondeur pour une adhérence accrue (changement de direction, changement de rythme, etc.).
chaussures de basketball

chaussures de basketball francaise

Le défi commence seulement

Si les fondateurs de la marque ont placé le mot plaisir au centre de leur projet, il n’empêche que le mot défi gravite autour. Ce défi est d’ordre technique d’une part, mais aussi financier. Le défi technique est pour l’heure franchi haut la main et la marque s’en félicite, cependant, il reste l’autre aspect…le financement de la gamme. C’est maintenant grâce au soutien de la famille basket que 24s espère réussir.

L’objectif pour pouvoir se lancer est de réunir un total de 300 pré-commandes.
Les chaussures montantes seront proposées à 130€, et les basses à 115€.
Pour plus d’informations, lisez la très bonne interview sur basketusa

lundi 4 mai 2015|

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer