news

[Test] : Bluetens, un kiné de poche fascinant et fiable !

bluetens

Je vais aujourd’hui vous présenter un nouveau membre de mon staff médical, il s’agit de Bluetens, un kiné en blouse bleue, disponible à n’importe quelle heure ! Je peux le réveiller quand une douleur musculaire en fait de même avec moi, il ne bronchera pas. Je peux l’emmener en voyage, au travail, peu importe, il m’a juré d’être dévoué en tout temps et tout lieu…

Bluetens c’est en fait ce petit boitier relié à des électrodes. Une fois ces dernières placées sur une zone musculaire, c’est votre téléphone qui prend le relai ! Par Bluetooth, vous allez envoyer l’information du programme que votre kiné de poche doit “jouer”. Ce dernier va alors vous titiller (et il peut y aller fort !) les muscles par électrostimulation…mais d’abord, c’est quoi ça ?

Le principe de base : l’électrostimulation

électrostimulationVous avez peut être déjà eu recours à cette technique, perso j’y avais eu le droit en rééducation de mon genou chez ma kiné après une inflammation du tendon. Bon, en l’occurrence, c’était une grosse machine qui ne tenait pas dans ma poche, mais le principe reste le même !

L’électrostimulation est une manière de forcer la contraction des muscles de notre corps. S’il faut normalement un signal venant du cerveau pour le faire, on va ici envoyer l’information au nerf grâce à un courant électrique (par le biais d’impulsions), entrainant la contraction musculaire, géniale non !?

Ok et ça sert à quoi ?

Déjà, ça sert à ce que ce travail musculaire “forcé” se fasse sans fatigue cardiaque et de manière efficace. Ce ne sont pas les seuls intérêts qu’on lui attribue, l’électrostimulation peut entrer dans plusieurs objectifs comme :

  • Le traitement de douleurs musculaires ou articulaires
  • La préparation à un effort intense ou, au contraire, le soulagement des muscles après un exercice, en favorisant la circulation sanguine
  • La tonification des muscles

Un atout majeur de l’électrostimulation est que cela ne sollicite pas les articulations, vous ne risquez donc aucune blessure à en faire !

Ca fonctionne ?

En théorie, oui ! On peut tout à fait muscler ses abdominaux par exemple, par le biais de cette pratique, en plaçant de manière correcte les électrodes, mais il convient d’apporter un complément en s’entrainant plus « traditionnellement ». Bon maintenant que l’on a vu les bases de l’électrostimulation, voyons plus en détail ce petit objet ainsi que ce qu’il propose !

Un univers sympathiquement bleu

bluetens

Des la réception du paquet, je suis plongé dans l’univers Bluetens ! Packaging très sympa, tout de bleu vêtu, tout comme l’application qui va avec. Blue da beu di da beu daaaaaa…

 

Blutens a d’ailleurs reçu un prestigieux label pour son design et franchement, cela se comprend, du site au packaging en passant par l’application, tout y est ! On comprend donc vite le « Blue » de Bluetens, mais le « Tens » alors ? Et bien cet acronyme vient de l’anglais Transcutaneous Electric Nerve Stimulation, ou, en français la neurostimulation électrique transcutanée.

 

La stimulation électrique remonte à l’Antiquité égyptienne (2500 environ av. J.-C.), des tablettes de pierre ont été découvertes, sur lesquelles était gravée la description d’une technique qui consistait à utiliser les décharges électriques produites par les anguilles (électriques elles aussi) afin de soulager la douleur. De même, à l’époque de Socrate, ce procédé était utilisé pour soulager les douleurs arthritiques et les maux de tête.Cependant, il faudra attendre 1965 pour que la stimulation électrique soit reconnue comme traitement, on l’appelle dès lors la « TENS ». C’est plutôt recherché pas vrai ?

Bluentens : Parlons matos !

bluetens
Côté matériel, ce petit boitier est très mignon, parfaitement compact, voyons ses spécificités.

Simplicité

Un seul bouton, celui de la mise en marche, une seule molette, le potentiomètre de l’intensité. Alors, il est important de bien comprendre le sens : horaire et j’augmente les pulsations, anti horaire, je les diminue. Non, je le dis parce que lorsque vous serez en plein programme et qu’une vague d’impulsions intenses viendra vous surprendre, que vous serez en panique, cherchant à réduire à tout prix l’effort, et que vous vous tromperez de sens…faudra pas venir vous plaindre !


Solidité

C’est peut être le petit bémol, beaucoup accusent la solidité du boitier, personnellement, je n’ai pas encore eu de problème avec le mien (je ne suis pourtant pas des plus soigneux) et il a vécu un voyage de 8 heures en soute sans problèmes (oui, j’emmène mon Bluetens en vacances) !


Durabilité

Les électrodes ont une durée de vie limitée, elles arrivent en 3 plaquettes, mais si vous vous en servez quotidiennement comme moi, une plaquette vous fera 1-2 mois. Je suis toujours sur la première, cependant, les électrodes ont tendance à se décoller un peu, et il n’y a plus de “liquide” dessus (responsable de la bonne conduction du courant), ce qui fait un peu plus mal au passage quand il s’agit d’enlever l’électrode collée sur une zone poilue !

Côté batterie, l’appareil ne consomme pas énormément, je peux faire une semaine entière sans le recharger, à raison d’une bonne heure par jour de programme(s) !


Accessoires

accessoires bluetens
Blutens a récemment agrandit la famille ! Tout d’abord avec le pack M8, de nouvelles électrodes plus grandes que les classiques, et qui permettent maintenant de travailler efficacement deux zones du corps en même temps. Plus besoin de passer 20 minutes sur une cuisse, puis 20 minutes sur l’autre ! Un précieux gain de temps.

Un clip a aussi vu le jour, il permet de rendre le Bluetens encore plus mobile, vous pourrez dorénavant faire votre séance d’électrostimulation en cuisinant ou en faisant le ménage, plus d’excuses !

Enfin, une petite sacoche de transport est venue renforcer cette équipe gagnante, compacte et pratique, voilà le Bluetens parfaitement en sécurité. Ces 3 accessoires ont bien corrigé les quelques petits défauts que présenter notre kiné de poche.

Parlons appli

L’un ne fonctionne pas sans l’autre, le côté applicatif est indissociable de la partie matérielle, il en va ainsi quand on est dans le domaine des objets connectés.

Ergonomie et UX

application bluetens
Au top, comme je l’ai dit plus haut, le Bluetens a vraiment un univers bien à lui et l’application a été imaginée par le grand schtroumpf en personne  ! Côté user experience, un jeu d’enfant ! Lancer un programme est véritablement une partie de plaisir, il suffit de sélectionner la zone musculaire de son choix, le type de programme, le programme en particulier, en enfin, de placer les électrodes !

On peut programmer des séances grâce à la fonction de planification. Vous pouvez ainsi dire, je veux faire une récupération intense des cuisses de X séances sur X jours. Votre agenda intégré à l’application vous indique ensuite vos programmes du jour. J’aimerais que l’on puisse dire, le mardi, c’est tel programme, cela ne me semble pas encore être possible.

Autre fonctionnalité, celle de mettre en favori des séances de son choix. Je l’utilise beaucoup, il est vrai que certaines séances sont plus agréables que d’autres, et au vu du nombre impressionnant de programmes, mieux vaut retenir celles qui vous ont semblé plus efficaces/agréables. Pour ma part, j’adore le programme « abdos en béton » que je fais tous les jours.


Contenu

les programmes bluetens
Si Bluetens est certifié médical, c’est en partie parce qu’il a était conçu par des professionnels de la santé. Ceux-ci ont mis au point les programmes qui composent l’application, et certains utilisent même le dispositif lors de leurs activités pro. Médecins, coachs sportifs, kiné, toute une armada qualifiée derrière Bluetens !

On peut cibler pratiquement toutes les zones du corps, par relaxation, soin ou renforcement avec différentes options à chaque fois. Il y a véritablement de quoi faire, sauf au niveau des pectoraux, peut-être qu’une prochaine mise à jour comblera ce manque.

La grande quantité des programmes est néanmoins un peu déroutante ! On ne sait pas toujours quel sera le programme qui correspondra le mieux au besoin, ils sont pourtant tous expliqués en quelques lignes, mais il est parfois difficile d’en différencier deux. C’est le revers de la médaille, on peut être un peu perdu devant ce choix pléthorique ! Une seule solution, tester, tester et tester. Personnellement je me lance un programme différent chaque jour et je mets en favori ceux qui me procurent le plus de satisfaction.

Un Bluetens, plusieurs utilisations

Comme nous l’avons vu lorsque nous avons défini l’électrostimulation en début d’article, cette pratique peut avoir bien des bénéfices, et plusieurs modes applicatifs, voici les plus « courants » (ahah).

Renforcement musculaire

Je commence par un petit programme combustion de graisse ciblé sur les abdos, je dispose alors les 4 électrodes, comme indiqué. Heureusement que je n’ai pas un pack de 6, sinon je ferais des laissés pour compte. Les chanceux de la loterie génétique qui possèdent 8 tablettes de chocolat pourront se réjouir de l’arrivée récente du pack M8…

Bref, à peine appuyée sur l’énorme bouton GO, la douleur qui me saisit me fait comprendre que le programme est bien lancé. J’augmente petit à petit l’intensité, à noter que l’électrostimulation abdominale de ce programme n’est pas des plus plaisante, cela me fait des douleurs comparables à celles que je ressens quand j’ai très faim. En tout cas la promesse est tenue, mes abdos se contractent, c’est vraiment le moins qu’on puisse dire, ils flageolent littéralement !

Une intensité variable et soutenue !

Globalement, les programmes ne sont pas monotones, et on voit rarement le temps passer, parfois on oublie la sensation parce que les impulsions vont être identiques durant des minutes, et puis, une variation survient ! Les impulsions peuvent être fortes et courtes ou plus longues avec plus ou moins d’intensité. De toute façon vous pouvez en tout temps régler manuellement cette intensité. On se prend vite au « jeu », on teste, tenter d’y aller toujours plus fort, comme en musculation ! Et avec la pratique, on « s’habitue à la douleur”, d’ailleurs, c’est une douleur étrange, vous savez, ce genre de maux qui au final deviennent plaisants, dur à expliquer…

Je crois que l’intensité va jusqu’à 60, mon max est à 50 et déjà, ça secoue bien ! Au fil des semaines, je remarque que j’y vais de plus en plus fort sur l’intensité, je ne sais pas si on peut parler de progression ? Peut-être plus d’accoutumance. À noter que le lendemain des séances Bluetens, je ne ressens jamais de douleurs musculaires.

Tout ça, c’est très bien, mais je peux maigrir avec ce truck-là ?

Y’a pas marqué miracle ! Sinon tout le monde serait chez soi devant la télé avec ses électrodes sur le ventre à descendre des bières ! Le Bluetens seul ne vous fera, je le crains, pas perdre un gramme. En revanche, c’est un très bon complément à un entrainement régulier et une alimentation variée et saine.

Les programmes mis en place tétanisent les muscles, forcent les contractions musculaires, c’est donc déjà mieux que de ne rien faire ! De plus, Bluetens va drainer et masser, on sait que ce sont des actions qui ne sont pas négligeables quand on veut se débarrasser de la cellulite et des capitons accumulés (dans les fesses notamment), je pense donc que Bluetens + Sport + Alimentation saine est un trio gagnant.

Récupération

La relaxation est la partie la plus agréable des programmes Bluetens, vous pouvez choisir entre deux types : après l’effort ou relaxation quotidienne. Pour chacune de ces options, différentes déclinaisons vous seront proposées : massage confort, relax, détente, massage tonus, detox, récupération active, intense…

J’aime faire une séance avec le Bluetens sur les muscles que j’ai pu travaillé en salle le jour même, cela donne un petit côté massage très agréable, les muscles se détendent après la sollicitation. Les meilleurs résultats, pour ma part, se font le jour du leg day, quand j’ai travaillé douloureusement mes cuisses. Le simple fait de m’étirer et de me faire une séance post récupération m’écarte de toutes douleurs du lendemain.

Outre pour la récupération, vous pouvez utiliser votre Bluetens avant un effort (afin de préparer vos muscles), mais aussi pendant l’effort ! Honnêtement, je n’ai pas essayé, mais j’ai déjà vu des concepts de textiles connectés qui provoquent de l’électrostimulation durant l’effort et les résultats sont censés être meilleurs…force est d’admettre que la mesure de ces derniers est difficile à prendre, que l’on utilise l’électrostimulation en préworkout, post workout ou pendant.

Traitement de la douleur

application kiné
La stimulation électrique peut se transformer en électrothérapie antalgique, c’est-à-dire que l’excitation par la stimulation électrique des fibres nerveuses va alors produire des analgésiques endogènes. Ce sont des substances antidouleur générées naturellement par l’organisme, lorsque nécessaire. Il s’agit principalement des endorphines (neurotransmetteurs), qui, lorsqu’elles sont sécrétées, agissent sur les récepteurs opiacés qui ont pour fonction de moduler la réponse à la douleur, au stress et aux émotions.

En gros qu’est ce que cela signifie ? Tout simplement que l’électrostimulation va empêcher l’envoi de l’information qui dit « j’ai mal » au cerveau, ce en libérant des substances anti douleurs.

Conclusion

En conclusion, je peux dire que Bluetens a su trouver une place de choix dans ma vie de sportif, au quotidien. Je continue à compléter mon équipe de choc point de vue matériel, et mon trio gagnant est pour le moment composé d’un bon rouleau de mousse qui s’occupe de mes trigger points, de vêtements de compression et de Bluetens ! Tous ensemble, ils réalisent des merveilles en termes de récupération ! Adieu les 4 jours à marcher comme un éclopé après les leg day.

Bluetens, en plus d’assurer une bonne récupération musculaire, intervient aussi à d’autres fins, renforcement musculaire et soins des douleurs, un must selon moi. J’y vois peu de zones d’ombres, et l’application n’en est qu’à ses débuts, la solution ne va sans doute pas s’arrêter en si bon chemin ! Je pense qu’il serait possible de développer un espace plus personnalisé pour l’utilisateur, comme un carnet de santé 2.0 où seraient consignées les séances faites et celles qui sont programmées.

Quoi qu’il en soit, on aime le champ d’application, qu’il s’agisse de lutter contre la douleur,masser, drainer ou préparer ses muscles à un effort intense ou, au contraire les soulager après un entrainement douloureux, Bluetens ne vous fera pas faux bond.

  • L’univers Bluetens
  • L’application très simple
  • Le contenu très riche des programmes

Pour

Contre
  • Le manque d’un espace de stats
[Test] : Bluetens, un kiné de poche fascinant et fiable !
3.68 (73.68%) 19 votes

  • On l’a également testé et adopté! Le mode relaxation: du bonheur en barre! Merci pour cet article très détaillé !

  • Merci ! Je vous retourne le compliment, au passage =), vous avez un très beau site !

  • Merci beaucoup, nous vous retournons le compliment ! Si nous avons des équipements sportifs et/ou de récupération à vous prêter, accepteriez vous éventuellement de les tester? Belle journée à vous !

  • Oui éventuellement, contactez-moi via le formulaire prévu à cet effet, je verrai ce que je peux faire.
    Bonne journée.