Régime sportif

Régime sportif

Qui veut adopter une bonne nutrition sportive doit choisir un régime sportif approprié !

Alimentation du sportif

Un sportif lambda doit généralement veiller à deux choses importantes dans son mode de vie, faire du sport et atteindre un équilibre alimentaire.

Alimentation et sport vont de pair, l’activité physique ne peut être faite sans un apport calorique soigneusement réfléchi. Enfin, en théorie, car bon nombre de personnes pratiquent des activités sportives sans réellement se soucier de ce qu’ils mangent, ou du moins sans se prendre trop la tête à compter les calories par jour.

régime sportif
Phelps en plein « régime sportif » à Beejing en 2008
Ce ne sont par forcément des sportifs du dimanche pour autant, combien de sportifs de haut niveau ne font pas attention à ce qu’ils mangent et commettent des écarts constamment. Phelps lui-même confiait aux derniers J.O qu’il avait dû changer son régime sportif au fil de sa carrière pour pouvoir rester au meilleur niveau, réduisant ainsi son nombre de calories par jour de 12 000 (oui vous avez bien lu) à quasi 4000…

En même temps, qui mieux que les sportifs de haut niveau peuvent se permettre cela ? Avec plus de 5h d’entrainement par jour pour certains, il faut bien apporter au corps l’énergie nécessaire pour palier la dépense énergétique.

Revenons au cas du sportif lambda, celui qui ne pratique pas d’activité physique de haut niveau ou qui n’est pas sumo, et bien ce sportif à tout intérêt à maintenir un poids idéal (poids de forme) et un équilibre alimentaire s’il veut perdurer et maintenir (voire accroitre) ses performances.

Plusieurs types de régimes sport

Maintenant il n’est pas simplement question que de compter les calories, il est aussi question d’adopter une alimentation équilibrée (répondant aux objectifs en macronutriments) et adaptée à la dépense énergétique et/ou à l’objectif sportif.

Ainsi quelqu’un soucieux de maintenir ou augmenter sa masse musculaire va sans doute s’orienter plus facilement vers un régime protéiné, voir un régime hyperprotéiné.

Quelqu’un en surpoids (ou atteint d’obésité) va quand à lui pencher vers un régime hypocalorique pour favoriser la perte de poids.

Je vous ai pris les deux cas spécifiques, mais on retrouve des traits communs à plusieurs régimes sportifs, la plupart sont généralement des diètes sans sucre et favorisent la conservation de la masse musculaire avec une priorité faite aux protéines. Certains peuvent bannir les produits laitiers, d’autres les céréales, etc..

Il en existe tellement qu’il peut être difficile de faire un choix ! Voici donc les grandes tendances en alimentation de sportif, testées et approuvées (ou non) ! Ici on vous explique tout, le régime, et son impact sur la pratique sportive, comment ne pas tomber dans les pièges, etc.

Régime sans gluten

Le fameux régime sans gluten est une diète de type restrictif, qui supprime toutes traces de gluten de son alimentation sportive ou non. Certains affirment des effets sur l’organisme : fatigue, digestion, performances sportives, mais attention à ne pas tout confondre !


Régime flexitarien

Qu’est-ce que le régime flexitarien ? C’est tout simplement quelqu’un qui décide de manger plus sain : davantage de fruits et de légumes, mais sans arrêter complètement la viande. Le but de ce régime est donc de réduire sa consommation de viande et d’augmenter sa consommation de légumes, fruits et céréales. Il peut tout à fait être considéré comme un régime pour sportif, c’est ce que nous allons voir…


Régime Paléo

La diète paléo est fondée sur les habitudes alimentaires de la période paléolithique. Nos ancêtres chasseurs-cueilleurs mangeaient les végétaux offerts par la nature, le poisson qu’ils pêchaient et la viande qu’ils chassaient. Que penser de ce régime qui nous promet forme et énergie en revenant à une alimentation naturelle et non transformée ? Quels aliments sont autorisés et lesquels sont interdits ? Mais surtout, est-il compatible avec la pratique sportive ?


Régime The Zone

Régime sportif qui se rapproche d’un point de vue nutritionnel au régime Paléo. Son unité de mesure est le « bloc ». Que représente un bloc ? Combien devez-vous en consommer par jour ? Quelles sont les contraintes de ce régime sportif ? Quels sont les bénéfices du régime The Zone ?


Diète cétogène

Le régime cétogène également connu sous le nom de ketogenic diet, fait partie des diètes pauvres en glucides. Il a pour particularité d’être particulièrement riche en graisses. Ce régime sportif a été développé dans les années 20 à des fins thérapeutiques pour soigner les enfants atteints d’épilepsie.

3.33 (66.67%) 3 votes

Les articles à l'honneur sur le thème "Régime sportif":

flexitarien

Régime flexitarien : mon apport en protéines sera-t-il suffisant ?

Le but du régime flexitarien est de réduire sa consommation de viande et d’augmenter sa consommation de légumes, fruits et [...]

régime the zone

Régime The Zone : la diète du "juste milieu"

Brad Pitt, Cindy Crawford, Demi Moore, Tiger Woods, Tom Cruise… le régime The Zone séduit de nombreuses stars. Il a [...]

régime paléo

Le régime paléo est-il adapté aux sportifs ?

Après le régime sans gluten, nous nous sommes intéressés à un nouveau régime sportif : la diète paléo, fondée sur les habitudes [...]

comment grossir

Comment grossir : 18 astuces pour prendre du poids dès maintenant !

Si certains cherchent à tout prix à perdre du poids et sont entrés en guerre contre les calories, d’autres, au [...]

Glutene

Régime sans gluten pour les sportifs : effet de mode

« No-glu », « Sans gluten », « Gluten free », on en entend parler partout et surtout de plus en plus. Mais qu’est ce que le [...]

Autres articles dans le thème : "Régime sportif", ne manquez pas :

Autre(s) thème(s) pouvant vous intéresser :